Nvidia Ampere : la nouvelle architecture GPU passe à la gravure en 7 nm

Le par  |  2 commentaire(s)
Nvidia Ampere

Après l'architecture Turing en 12 nm, Nvidia rejoint AMD sur la gravure en 7 nm avec une nouvelle architecture Ampere destiné dans un premier temps à des usages professionnels.

L'annonce était prévue pour le mois de mars lors de l'événement GTC 2020 mais la pandémie du coronavirus en a décidé autrement. Après plusieurs semaines d'attente, Nvidia a finalement décidé de présenter officiellement sa nouvelle architecture GPU Ampere.

Si l'actuelle plate-forme Turing est restée gravée en 12 nm, la firme se met au niveau d'AMD et de son architecture Navi en proposant une architecture qui bascule sur une gravure en 7 nm, avec les gains en matière de performances et de baisse de consommation d'énergie correspondants.

Nvidia Ampere

Nvidia dévoile encore peu de détails sur l'architecture elle-même mais annonce le premier produit sous la forme d'un accélérateur Nvidia A100 qui est aussi le nom du GPU Ampere embarqué et qui se destine aux usages en datacenter.

Possédant une empreinte de 826 mm2, proche du GPU GV100 Volta de la génération précédente mais doublant le nombre de transistors (54 milliards, contre 21 milliards pour Volta), le GPU A100 Ampere comprend 6192 coeurs CUDA et voit la bande passante pour de ses 40 Go de mémoire HBM2 doublée à 1,6 To/s (contre 900 Go/s pour Volta).

Nvidia A100 Ampere

L'accélérateur développe une puissance de traitement de 19,5 TFLOPS en précision simple et 9,7 TFLOPS en précision double. En FP16, la capacité de traitement est plus que doublée à 312 TFLOPS, tandis que le nouveau format TF32 (TensorFloat-32) atteint 156 TFLOPS.

Le TDP grimpe à 400W (contre 350W pour le V100 sous Volta) et le nouvel accélérateur A100 exploite le format SXM spécifique à Nvidia, aucune version PCIe n'étant encore annoncée.

Nvidia en profite pour annoncer comme prévu un système DGX A100 embarquant la nouvelle architecture GPU Ampere et promettant une puissance de traitement de 5 petaflops pour les besoins de l'intelligence artificielle !

Nvidia DGX A100

Il va trouver place dès à présent au sein de l'Argonne National Lab du Department of Energy aux USA pour participer aux travaux de recherche sur le coronavirus. A bord du DGX A100, on trouve 8 accélérateurs Nvidia A100 avec 320 Go de mémoire, 12,4 To/s de bande passante et des interconnexions Mellanox.

Le système DGX A100 est dès à présent disponible et démarre à 199 000 dollars. Divers partenaires l'intègreront dans leurs offres.

Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2099099
Une petite palette s'il vous plait !
Le #2099115
C'est presque donné.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme