Nvidia veut faire des DPU BlueField 2 les nouveaux composants des serveurs

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s) | Source : Nvidia
Nvidia DPU BlueField 2

Nvidia propose un nouveau composant pour les datacenters : le DPU capable de soulager les CPU d'un certain nombre de tâches en matière de réseau, sécurité et stockage.

Le projet de DPU (Data Processing Unit) a été initié par Mellanox avant son rachat par Nvidia mais ce dernier en profite pour lui donner pleinement corps avec l'annonce de la famille de puces BlueField 2 exploitant l'architecture ARM que convoite aussi la firme américaine.

Il va dans le sens du renforcement de Nvidia dans le domaine des datacenters et supercalculateurs et consiste en une puce complétant le travail du CPU et du GPU et qui va permettre de renforcer un certain nombre de tâches au niveau du réseau, de la sécurité et du stockage qui vont permettre de soulager le CPU et de rendre le datacenter plus efficace.

Nvidia DPU BlueField 2 01

DPU BlueField 2

Le DPU BlueField 2 comprend 8 coeurs ARM Cortex-A72 associés à 2 moteurs VLIW et à une solution de connectivité ConnectX-6 DX de Mellanox lui permettant de se transformer en un unité secondaire chargé de tâches spécifiques, de la même manière que les GPU peuvent apporter des capacités de traitement en intelligence artificielle dans les datacenters.

La firme annonce ainsi qu'un DPU BlueField 2 peut prendre en charge des services pour datacenters qui demanderaient jusqu'à 125 coeurs CPU, les libérant pour des applications d'entreprise.

Nvidia DPU BlueField 2

DPU BlueField 2X

Le tout exploite l'interface PCIe Gen 4 et une variante BlueField 2X ajoute un GPU Ampere à l'ensemble apportant en plus des capacités de traitement en intelligence artificielle pouvant être utilisées pour de la détection d'intrusion ou pour renforcer les capacités réseau ou de stockage.

Nvidia met alors en avant l'utilisation des Tensor Core de 3ème génération pour détecter du trafic anormal, identifier une activité suspecte et superviser les actions de sécurité.

Avec ces nouvelles puces, Nvidia dévoile un SDK de référence DOCA (Data Center Infrastructure on a Chip) pour créer des applications pour DPU sur le même modèle que le programme CUDA pour ses GPU.

Les DPU BlueField 2 et 2X sont en phase d'échantillonnage auprès des partenaires et pourront être trouvés dans des serveurs à partir de 2021.

Et il est déjà question de BlueField 3 qui reprendra les formats DPU ou DPU avec GPU de la famille annoncée ici mais surtout de BlueField 4 qui profitera d'une architecture unifiée supérieure au couple DPU + GPU avec une énorme capacité de traitement en IA de 400 TOPS, indique le site AnandTech.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire