Oculus Rift : Facebook condamné à verser 500 millions de dollars à ZeniMax

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Bloomberg
Oculus Rift - vignette

Oculus, propriété de Facebook et créateur du casque de réalité virtuelle Oculus Rift, devra bien verser 500 millions de dollars à ZeniMax pour avoir pillé sa technologie.

Engagé dans un litige avec la société ZeniMax, le créateur des casques de réalité virtuelle Oculus Rift a finalement été condamné à une sanction de 500 millions de dollars pour le vol de ses technologies. Tout est parti du départ du célèbre développeur de jeux John Carmack (Wolfenstein 3D, Doom, Quake...) de ZeniMax pour devenir le directeur technique d'Oculus en 2013.

Oculus Rift

649€ sur Amazon* * Prix initial : 649€.

Ce transfert s'est accompagné de la récupération de code touchant à la réalité virtuelle développé chez ZeniMax et qui a constitué une aubaine et une base de travail pour Oculus, lui permettant de prendre de l'avance dans le domaine, au point d'être repéré puis racheté par Facebook pour 2 milliards de dollars en 2014.

Dans le détail, le jugement comprend une sanction de 200 millions de dollars contre Oculus pour violation de NDA (Non Disclosure Agreement), 50 millions de dollars pour violation de propriété intellectuelle et encore 50 millions de dollars pour l'exploitation abusive des droits de marque de ZeniMax.

Les cofondateurs d'Oculus, Brendan Iride et Palmer Luckey, sont quant à eux condamnés à verser respectivement 150 millions de dollars et 50 millions de dollars. John Carmack n'a pas pour sa part à verser de dommages.

Le verdict reste loin des 2 milliards de dollars réclamés initialement par ZeniMax et Oculus se console en notant que le jugement n'a pas retenu la qualification de vol volontaire des secrets commerciaux de ZeniMax, qui constituait le coeur de la plainte, tout en indiquant vouloir faire appel de la décision.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1949016
"200 millions de dollars contre Oculus pour violation de NDA [...] John Carmack n'a pas pour sa part à verser de dommages"
=> Alors ça c'est fort de café. Ca m'étonnerait bien qu'Oculus ait signé un NDA avec ZeniMax, par contre John Carmack lui... s'il y a bien un NDA avec ZeniMax dans l'affaire, ça serait le sien... Il a trop picolé le juge, avant de distribuer les condamnations ?
Le #1949018
La justice au service des puissants c beau.
Le #1949111
bugmenot a écrit :

"200 millions de dollars contre Oculus pour violation de NDA [...] John Carmack n'a pas pour sa part à verser de dommages"
=> Alors ça c'est fort de café. Ca m'étonnerait bien qu'Oculus ait signé un NDA avec ZeniMax, par contre John Carmack lui... s'il y a bien un NDA avec ZeniMax dans l'affaire, ça serait le sien... Il a trop picolé le juge, avant de distribuer les condamnations ?


Bonne question. Ca me paraît bizarre à moi aussi, mais il faut rappeler qu'on a PAS tous les éléments du dossier, contrairement au juge.

De ce que j'en avais vu, avant le rachat d'Occulus par Facebook, ZeniMax avait envoyé une demande pour empêcher la vente, disant qu'ils s'estimaient lesés dans cette affaire (avec l'histoire du vol potentiel de données par John Carmack* ) et que ce rachat les impliquerait directement dans la violation de leur NDA. Je pense que Facebook et les dirigeants d'Occulus ont été reconnus fautifs, entres autres, sur ce point (ils avaient été prévenus, mais ont continué malgré tout).

* et oui, même si Carmack n'a fait que récupérer du code qu'il avait développé lorsqu'il était employé par ZeniMax, ça constitue quand même un vol de données potentielles (en tant qu'employé développant du software, ce que tu développes au sein de ton entreprise leur appartient).
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]