Ordinateur quantique : vers des puces intégrant des millions de qubits ?

Le par  |  11 commentaire(s)
cryptage-quantique

Pendant que plusieurs grands groupes high-tech planchent sur des ordinateurs quantiques mobilisant plusieurs dizaines de qubits, une équipe de chercheurs australiens affirme avoir trouvé la solution technique pour développer des processeurs intégrant des millions de qubits tout en continuant d'utiliser les technologies du silicium.

Les ordinateurs quantiques sont l'une des prochaines frontières du secteur high-tech et plusieurs entreprises tentent de bâtir les premiers systèmes fonctionnels exploitant des qubits, l'unité fondamentale de ce nouveau type de machine.

Les travaux initiaux portent sur des ordinateurs quantiques intégrant plusieurs dizaines ou quelques centaines de qubits, avec des efforts pour tenter de miniaturiser les imposants équipements des débuts destinés à maintenir le fragile état d'équilibre des qubits.

Ordinateur quantique

Déjà, une équipe de chercheurs de l'Université de Nouvelle-Galles du Sud (Australie), affirme avoir réalisé les percées nécessaires pour concevoir des structures combinant des millions de qubits...tout en conservant les technologies traditionnelles de fabrication des composants CMOS issues du silicium.

Andrew Dzurack, responsable de l'équipe, affirme ainsi avoir la jonction entre électronique traditionnelle et informatique quantique, là où la plupart des autres projets se sont focalisés principalement sur le second aspect, ou bien ont cloisonné les différents éléments.

  

L'un des secrets de la méthode australienne vient d'un nouveau système de correction d'erreur, un élément critique des ordinateurs quantiques et du fonctionnement des qubits, très sensibles à la moindre perturbation.

Si ces travaux doivent permettre en principe de développer des puces de millions de qubits, l'équipe va commencer par un prototype à 10 qubits d'ici 2022, via un financement d'environ 60 millions de dollars, avant d'en intégrer un plus grand nombre, "selon le même modèle fourni par la loi de Moore pour les processeurs conventionnels".

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1992807
du moment que la puce n’intègre pas des millions de cul-bites ...
Le #1992815
Pour l'instant c'est un PROTOTYPE, d'un cpu de 10 QUbits, et prévu pour 2022

Le titre me semble un peu accrocheur avec des millions de Qubits .. Ou alors en 2240 peut être hein, avec la loi de Moore
Le #1992818
Bon imaginons un robot Boston Dynamics, avec ces millions de qbits, et une IA faite par Google. Euh comment pourrait-on l'appeler ?
Le #1992820
skynet a écrit :

Pour l'instant c'est un PROTOTYPE, d'un cpu de 10 QUbits, et prévu pour 2022

Le titre me semble un peu accrocheur avec des millions de Qubits .. Ou alors en 2240 peut être hein, avec la loi de Moore


Chaque année, cela double donc 2023 : 20, 2024 : 40 et donc 1 000 000 en .... moins de 20 ans
Le #1992822
Kartapus a écrit :

skynet a écrit :

Pour l'instant c'est un PROTOTYPE, d'un cpu de 10 QUbits, et prévu pour 2022

Le titre me semble un peu accrocheur avec des millions de Qubits .. Ou alors en 2240 peut être hein, avec la loi de Moore


Chaque année, cela double donc 2023 : 20, 2024 : 40 et donc 1 000 000 en .... moins de 20 ans


Non ça double tous les 18 mois, et je pense que la loi de Moore pour les Qubits, heuuu comment dire ?
Anonyme
Le #1992828
H4ken a écrit :

du moment que la puce n’intègre pas des millions de cul-bites ...


Tu serais pas du genre à éclater de rire devant le mot "Joystick", toi ?
Le #1992879
Tant que ça ne soit pas Windows qui s’intègre à cela.
Le #1992880
Evoluer pour évoluer vraiment...
Le #1992882
Ca sent l'arnaque à plein nez ou comment récupérer 60 millions sur une fausse promesse. On prend les paris.
Le #1992887
cycnus a écrit :

Ca sent l'arnaque à plein nez ou comment récupérer 60 millions sur une fausse promesse. On prend les paris.


Je penche aussi pour ça, quand on voit la complexité pour gérer des qubits actuellement.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme