La sonde Osiris-Rex a touché l'astéroïde Bennu !

Le par Jérôme G.  |  0 commentaire(s) | Source : Nasa
osiris-rex-bennu-approche-vue-artiste

La sonde Osiris-Rex a réussi son contact de quelques secondes avec l'astéroïde Bennu pour recueillir un échantillon de matière à sa surface. C'est dans les prochains jours que la quantité de matière obtenue sera connue.

Lancée en septembre 2016, la sonde spatiale américaine OSIRIS-REx - Origins Spectral Interpretation Resource Identification Security Regolith Explorer - est depuis décembre 2018 en orbite autour de l'astéroïde primitif Bennu d'un diamètre de près de 500 mètres.

À plus de 321 millions de kilomètres de la Terre, elle vient de réussir sa manœuvre dite de Touch-and-Go. Elle a eu lieu de manière autonome grâce à des commandes envoyées au préalable depuis la Terre, sachant qu'un signal radio met actuellement plus de 18 minutes pour arriver jusqu'à Bennu.

Une même procédure de Touch-and-Go sur un astéroïde avait été réussie l'année dernière par la sonde japonaise Hayabusa2 sur Ryugu.

osiris-rex-bennu-repetitionRépétition ayant eu lieu avant le Touch-and-Go (Nasa)

Après une descente précautionneuse de plusieurs heures, la sonde Osiris-Rex a déployé un bras robotisé qui a expulsé un jet d'azote pour soulever et permettre de récupérer du régolithe à la surface de Bennu. La zone cible était un site rocheux de 16 m de diamètre baptisé Nightingale et situé dans l'hémisphère nord de l'astéroïde.

Le contact n'a duré qu'une poignée de secondes et Osiris-Rex a rapidement repris ses distances avec Bennu. L'espoir est d'avoir obtenu un échantillon d'au moins 60 grammes. Un résultat qui sera connu dans les prochains jours. Si ce n'est pas le cas, une autre manœuvre de Touch-and-Go aura lieu le 12 janvier 2021 sur un autre site.

La sonde Osiris-Rex doit quitter l'astéroïde Bennu en mars 2021 et entamer son voyage de retour vers la Terre. Elle lâchera son échantillon le 24 septembre 2023 avec un atterrissage de la capsule prévu sur un site de l'Utah aux États-Unis.

L'échantillon sera analysé sur Terre pour contribuer à la compréhension de la formation de notre système solaire.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar