2 suspects, pour un crime

Le
claude bb
bonjour

entendu a la radio ce matin
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/02/09/01016-20130209ARTFIG00321-des-jumeaux-accuses-de-viols-en-serie-a-marseille.php

question de doit: si les enquêteurs ne trouvent pas d'empreintes
digitales, ou n’arrive pas à obtenir des aveux, que va t'il se passer?

le juge d'instruction devra t'il délivrer un non lieu, pour les 2, est
ce envisageable, que l'affaire arrive aux assises?

dans ce cas, pain béni pour les avocats?
y a t'il eu déja un précédent?
Vos réponses Page 3 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jr
Le #25216212
Le 10/02/2013 20:41, claude bb a écrit :
donc pour remettre ce fil sur le terrain du droit et pas de la médecine,
que pensez vous que le juge d'instruction va faire?



Poser un ex-voto à ND de la Garde.

Non seulement les jumeaux peuvent se renvoyer la balle pendant
l'enquête, mais ils peuvent aussi jouer à prétendre qu'ils sont
"l'autre" après, ou simplement à ne pas décliner leur identité. Va
falloir leur interdire les parloirs et les marquer au fer rouge.

--
http://rouillard.org/s.jpg
jr
Le #25216252
Le 10/02/2013 23:17, Christian Navis a écrit :

claude bb a écrit :

donc pour remettre ce fil sur le terrain du droit et pas de la
médecine, que pensez vous que le juge d'instruction va faire?



La criminologie est associée au droit pénal, donc ici en charte.

Pour le magistrat, si l'instruction aboutit dans une impasse,
il restera 2 solutions :
- Solliciter de son autorité de tutelle des crédits exceptionnels afin
de commander probablement aux USA une expertise épigénétique,



...dont il reste à prouver que c'est utilisable en matière criminelle,
avec du sperme plus ou moins bien relevé dans le meilleur des cas.

- Faire appel à un chien renifleur de vrais jumeaux, mais j'ignore si
la cour de Cass admettrait la recevabilité de cette preuve.
http://www.plosone.org/article/info:doi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0020704



Ce qui est sûr c'est que vous n'avez pas lu l'abstract. 4 paires de
jumeaux dont 2 "vrais", et des enfants. C'est sûr qu'avec cette étude
cosmique on a les bases pour condamner quelqu'un à 15 ans de prison.

--
http://rouillard.org/s.jpg
jr
Le #25216552
Le 11/02/2013 07:19, . a écrit :

"Doms" 51177009$0$2274$
Bonjour,

à la radio, ils ont dit (en substance) que sur la scène du crime, des
empreintes génétiques ont étés trouvées, mais que pour
distinguer génétiquement des jumeaux monozygotes, il fallait un
microscope trés spécial, et qu'il fallait examiner des milliards
de cellules, et que ce n'était pas faisable actuellement



La radio n'est qu'une source d'information. Je cite l'article d'origine
"Il existe des méthodes pour différencier l'empreinte génétique de jumeaux
monozygotes , mais elles sont «onéreuses» et «peu de laboratoires en
France» les pratiquent, a-t-il souligné."

Là, on parle bien de coût pas que c'est pas faisable (pour l'ADN, ca se
regarde
pas au microscope, donc l'analyse de la radio, ou l'expert de la radio, me
permet d'être mis en doute).

A suivre donc. Doms.


.../...

Le fait d'être jumeaux est-il un crime ou un délit ?



C'est arrivé souvent, et ça arrive encore.

http://www.france24.com/fr/20100420-reporters-madagascar-jumeaux-maudits-antaboques-enfants-tradition-abandon-infanticide-trafic-adoption

La qualification de jumeau est-elle reconnue systématiquement
à charge dans les textes ?
Un jumeau est-il en droit d'avoir une existence juridique
totalement indépendante ?



Rien n'interdit aux parents de donner le même prénom à leurs jumeaux
(cela arrive, d'ailleurs, cela a même été une tradition autrefois). La
seule chose qui les distingue est alors la mention "premier jumeau" ou
"nième jumeau" sur les actes divers et livret de famille, mention issue
des déclarations J1/J2 etc. faite selon l'ordre des naissances à
l'hosto. Et qui décide du numéro de sécu.

--
jr
.
Le #25217022
"jr"
Le 11/02/2013 07:19, . a écrit :

"Doms" 51177009$0$2274$
Bonjour,

à la radio, ils ont dit (en substance) que sur la scène du crime, des
empreintes génétiques ont étés trouvées, mais que pour
distinguer génétiquement des jumeaux monozygotes, il fallait un
microscope trés spécial, et qu'il fallait examiner des milliards
de cellules, et que ce n'était pas faisable actuellement



La radio n'est qu'une source d'information. Je cite l'article d'origine
"Il existe des méthodes pour différencier l'empreinte génétique de
jumeaux
monozygotes , mais elles sont «onéreuses» et «peu de laboratoires en
France» les pratiquent, a-t-il souligné."

Là, on parle bien de coût pas que c'est pas faisable (pour l'ADN, ca se
regarde
pas au microscope, donc l'analyse de la radio, ou l'expert de la radio,
me
permet d'être mis en doute).

A suivre donc. Doms.


.../...

Le fait d'être jumeaux est-il un crime ou un délit ?



C'est arrivé souvent, et ça arrive encore.

http://www.france24.com/fr/20100420-reporters-madagascar-jumeaux-maudits-antaboques-enfants-tradition-abandon-infanticide-trafic-adoption

La qualification de jumeau est-elle reconnue systématiquement
à charge dans les textes ?
Un jumeau est-il en droit d'avoir une existence juridique
totalement indépendante ?



Rien n'interdit aux parents de donner le même prénom à leurs jumeaux (cela
arrive, d'ailleurs, cela a même été une tradition autrefois).



HS ON

"autrefois" c'était quand ;-)
au XVIIème ?
ou seulement XXème
spécificité d'une région de france ?


V

HS OFF


La
seule chose qui les distingue est alors la mention "premier jumeau" ou
"nième jumeau" sur les actes divers et livret de famille, mention issue
des déclarations J1/J2 etc. faite selon l'ordre des naissances à l'hosto.
Et qui décide du numéro de sécu.

--
jr
jr
Le #25217152
"."
"jr"
Le 11/02/2013 07:19, . a écrit :

"Doms" 51177009$0$2274$
Bonjour,

à la radio, ils ont dit (en substance) que sur la scène du crime, des
empreintes génétiques ont étés trouvées, mais que pour
distinguer génétiquement des jumeaux monozygotes, il fallait un
microscope trés spécial, et qu'il fallait examiner des milliards
de cellules, et que ce n'était pas faisable actuellement



La radio n'est qu'une source d'information. Je cite l'article d'origine
"Il existe des méthodes pour différencier l'empreinte génétique de
jumeaux
monozygotes , mais elles sont «onéreuses» et «peu de laboratoires en
France» les pratiquent, a-t-il souligné."

Là, on parle bien de coût pas que c'est pas faisable (pour l'ADN, ca se
regarde
pas au microscope, donc l'analyse de la radio, ou l'expert de la radio,
me
permet d'être mis en doute).

A suivre donc. Doms.


.../...

Le fait d'être jumeaux est-il un crime ou un délit ?



C'est arrivé souvent, et ça arrive encore.

http://www.france24.com/fr/20100420-reporters-madagascar-jumeaux-maudits-antaboques-enfants-tradition-abandon-infanticide-trafic-adoption

La qualification de jumeau est-elle reconnue systématiquement
à charge dans les textes ?
Un jumeau est-il en droit d'avoir une existence juridique
totalement indépendante ?



Rien n'interdit aux parents de donner le même prénom à leurs jumeaux (cela
arrive, d'ailleurs, cela a même été une tradition autrefois).



HS ON

"autrefois" c'était quand ;-)



C'était naguère. Vous voyez?


--
jr
Christian Navis
Le #25217372
jr a exposé le 11/02/2013 :

...dont il reste à prouver que c'est utilisable en matière criminelle, avec
du sperme plus ou moins bien relevé dans le meilleur des cas.



Il n'y a pas que le sperme pour identifier les violeurs.
On peut faire des analyses D'ADN et éventuellement d'épimutations à
partir de toutes sortes de prélèvements.
Entre autres : des cellules épithéliales, y compris mortes, provenant
de n'importe quel segment de peau, ou des traces de sébum sur les
points de contact.
Mais aussi, outre le contact possible, du seul fait de la présence
concomitante du criminel et de la victime selon la règle des 3 unités
(lieu, temps acte) par l'analyse des micro-expectorations, qui peuvent
être d'infinitésimales projections de sueur, de salive, de liquide
lacrymal ou de mucus pulmo-nasal.
Tous les fluides corporels portent la signature du coupable.
Impossible de ne pas laisser de traces, à moins de porter un scaphandre
d'astronaute.

Ce qui est sûr c'est que vous n'avez pas lu l'abstract. 4 paires de jumeaux
dont 2 "vrais", et des enfants. C'est sûr qu'avec cette étude cosmique on a
les bases pour condamner quelqu'un à 15 ans de prison.



Votre remarque sur les jumeaux et les non-jumeaux permet de supposer
que le protocole du double aveugle vous a échappé.
Qu'importe, j'ai moi même soulevé le problème de la recevabilité
de ce genre de preuve canine.
Car la justice est prudente avec les innovations.
Ainsi, il y a 40 ans, certains avocats s'étaient fait une spécialité
(avec un certain succès) de susciter des guerrillas d'experts à
l'audience, sur la fiabilité de l'ADN.

--
Mort du journalisme citoyen :
http://christian.navis.over-blog.com
Christian Navis
Le #25217402
Dans son message précédent, claude bb a écrit :

légalement le juge ne devrait t'il ,pas libérer les 2(sous contrôle), vu
qu'il y a doute sur les 2?



Un juge peut considérer que la proximité des suspects et la connivence
qui semble les lier, outre le fait qu'ils ont un passé judiciaire,
peuvent favoriser, s'ils sont remis dehors, toutes sortes de manoeuvres
ayant pour objet de maquiller la vérité.
Au point de vue du droit, le JLD qui décide de l'incarcération
provisoire peut donc motiver sa décision conformément au 143 1
et au 144 du C.P
Après, les mis en examen disposent de diverses voies de recours.

--
Mort du journalisme citoyen :
http://christian.navis.over-blog.com
.
Le #25217432
"jr"

La qualification de jumeau est-elle reconnue systématiquement
à charge dans les textes ?
Un jumeau est-il en droit d'avoir une existence juridique
totalement indépendante ?



Rien n'interdit aux parents de donner le même prénom à leurs jumeaux
(cela
arrive, d'ailleurs, cela a même été une tradition autrefois).



HS ON

"autrefois" c'était quand ;-)



C'était naguère. Vous voyez?


--
jr



Nagueres oui je vois
donc c'est pas jadis
Soyons précis si possible pour les rares lecteurs


V
jr
Le #25217732
Le 11/02/2013 19:35, Christian Navis a écrit :


jr a exposé le 11/02/2013 :

...dont il reste à prouver que c'est utilisable en matière criminelle,
avec du sperme plus ou moins bien relevé dans le meilleur des cas.



Il n'y a pas que le sperme pour identifier les violeurs.



On fait avec ce qu'on a.

Tous les fluides corporels portent la signature du coupable.



Mais pas ne permettent pas forcément la détection du pouillième
différenciateur.

Ce qui est sûr c'est que vous n'avez pas lu l'abstract. 4 paires de
jumeaux dont 2 "vrais", et des enfants. C'est sûr qu'avec cette étude
cosmique on a les bases pour condamner quelqu'un à 15 ans de prison.



Votre remarque sur les jumeaux et les non-jumeaux permet de supposer
que le protocole du double aveugle vous a échappé.



Je vous la refais en plus simple: il s'agit d'*une* publi sur *deux*
couples de vrais et *deux* couples de faux jumeaux, tous des prépubères.
Le double-aveugle, c'est vous.

--
http://rouillard.org/s.jpg
jr
Le #25217722
Le 11/02/2013 19:35, Christian Navis a écrit :


jr a exposé le 11/02/2013 :

...dont il reste à prouver que c'est utilisable en matière criminelle,
avec du sperme plus ou moins bien relevé dans le meilleur des cas.



Il n'y a pas que le sperme pour identifier les violeurs.



On fait avec ce qu'on a.

Tous les fluides corporels portent la signature du coupable.



Mais ne permettent pas forcément la détection du pouillième différenciateur.

Ce qui est sûr c'est que vous n'avez pas lu l'abstract. 4 paires de
jumeaux dont 2 "vrais", et des enfants. C'est sûr qu'avec cette étude
cosmique on a les bases pour condamner quelqu'un à 15 ans de prison.



Votre remarque sur les jumeaux et les non-jumeaux permet de supposer
que le protocole du double aveugle vous a échappé.



Je vous la refais en plus simple: il s'agit d'*une* publi sur *deux*
couples de vrais et *deux* couples de faux jumeaux, tous des prépubères.
Le double-aveugle, c'est vous.

--
http://rouillard.org/s.jpg
Publicité
Poster une réponse
Anonyme