achat disques durs en lot + 4 TO ou plus =3f (prix dégressifs ?)

Le
Setup.exe
Bonjour à tous,

Je cherche à acheter des disques durs en lot, disons par deux, afin
d'assurer les copies miroirs de chaque.

Quelqu'un aurait-il un lien à me proposer (aurait-il remarqué une
offre), avec un bon rapport qualité prix sur des 4 TO minimum et fiables ?

Il m'en faudrait au moins 2x2 donc une offre pour 4 en tout ?

Donc des 3.5" en interne, Sata 3.0

Merci d'avance

bonnes fêtes - et stockage plus que joyeux

GV
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Setup.exe
Le #26457982
Super.
On va mettre ça sur le dos de la "" trêve des confiseurs "".
Tout le monde parle stockage, mais bon plans = zéro.
A croire que ça n'existe pas.
Mais ce n'est pas ça que je voulais dire, même si un certain rapport
peut s'entendre :
Avec les mp3 et les JPG, les données se corrompent tranquillement.
On en vient à faire des copies miroirs (de haute sécurité) qui du coup
copient les altérations ?
Et le logiciel détruit la copie valide pour la remplacer par une copie
altérée, sans rien voir ?
De ce coup, l’original valide se voit détruit par la copie du fichier
altéré ?
De quel stockage parle-t-on ici ?
Je croyais que le plan des zéro et des un voulait dire quelque chose ?
Que chaque copie était identique ?
Bonne Année !!
G.V

Le 28/12/2017 à 05:30, Setup.exe a écrit :
Bonjour à tous,
Je cherche à acheter des disques durs en lot, disons par deux, afin
d'assurer les copies miroirs de chaque.
Quelqu'un aurait-il un lien à me proposer (aurait-il remarqué une
offre), avec un bon rapport qualité prix sur des 4 TO minimum et fiables ?
Il m'en faudrait au moins 2x2 donc une offre pour 4 en tout ?
Donc des 3.5" en interne, Sata 3.0
Merci d'avance
bonnes fêtes - et stockage plus que joyeux
GV
Marc SCHAEFER
Le #26457998
Setup.exe
Tout le monde parle stockage, mais bon plans = zéro.

Est-ce véritablement une bonne idée (pour la fiabilité), d'acheter
les disques d'un miroir d'une même série ?
En ce qui me concerne, comme j'ai souvent des arrays assez ancients,
il m'arrive même fréquemment d'avoir des disques de fabricants
différents.
J'utilise principalement le RAID logiciel de Linux (en RAID 1 et 10,
parfois RAID 0 - striping).
Si, originellement, c'était une mauvaise idée (synchronisation
des disques), il ne me semble pas que c'est un problème aujourd'hui.
Avec les mp3 et les JPG, les données se corrompent tranquillement.

Pas clair. Parlez-vous du processus de création avec perte de
ces formats de données compressées, puis de l'absence de perte au
cours de la vie du fichier, à première vue ?
Voulez-vous dire que les blocs des disques-durs se corrompent avec
le temps?
Oui, c'est vrai, c'est pour cela que je fais des sauvegardes et
des comparaisons régulières (d'un des disques du mirroir, mais
aussi des disques les uns par rapport aux autres -- ce qui en
fonction de comment le miroir est organisé pose des problèmes).
Pour certaines applications critiques, je contrôle même la structure
de certains fichiers qui changent souvent (backend de base de données par
exemple), voire la cohérence de certaines données par rapport à la
sauvegarde et/ou un journal de transactions.
Le principe de ces corruptions est le suivant:
- d'abord il y a des erreurs en lecture, corrigeable avec ECC,
qui provoquent une réécriture du bloc ailleurs, donc pas de perte
mais un petit délai
- toutefois si l'on attend suffisamment longtemps sans relecture,
ou que l'on a pas de chance, le nombre d'erreurs à la lecture
dépasse la puissance de l'ECC: l'erreur n'est pas corrigeable,
mais détectée -> un autre disque du miroir peut être sollicité
- dans des cas encore plus rares, des erreurs silencieuses peuvent
survenir, ce qui est horrible.
D'où l'intérêt des relectures (pour activer les réécritures, et éventuellement
détecter par SMART ou autre technique dans il y en a eu trop par rapport
à la taille de la table de réallocation), voire comparaisons régulières (pour
détecter des corruptions silencieuses). Certains fs comme, zfs, intègrent
également un CRC pour détecter avec une grande fiabilité le 3e cas.
En ce qui me concerne, je n'ai, avec une grande certitude, jamais
rencontré de corruption de données non détectée, mais souvent rencontré
le premier type ci-dessus (en général invisible pour l'OS, il y a des
compteurs), et parfois le 2e (récupéré par l'OS en lisant un autre
disque -- dans ce cas je me change le disque à problème assez
rapidement et reconstruis l'array).
On en vient à faire des copies miroirs (de haute sécurité) qui du coup
copient les altérations ?

Non, on peut supposer que sur un array RAID miroir, les blocs problématiques
ne sont pas identiques sur chaque copie, en particulier si les disques-durs
ne sont pas du même lot de fabrication. Toutefois, à terme, vu que la charge de
travail en écriture entre les disques est très voisine, on peut
supposer que le risque augmente, effectivement, d'erreurs identiques.
La charge en lecture est en générale différente (optimisation).
Que voulez-vous dire par "de haute sécurité" ? Ce concept m'est étranger.
Et le logiciel détruit la copie valide pour la remplacer par une copie
altérée, sans rien voir ?

Pas compris. Le logiciel c'est quoi, pour vous ? Ici, l'altération
dont on parle est une propriété de la technologie, de l'agencement du
matériel.
De ce coup, l?original valide se voit détruit par la copie du fichier
altéré ?

Pas compris. Voulez-vous peut-être dire que si vous écrivez n'importe
quoi dans un fichier stocké sur un array en mode miroir (RAID1), toutes
les copies auront n'importe quoi? c'est correct, c'est pour cela que
le RAID1 ne remplace pas une bonne sauvegarde avec un historique
suffisamment long.
De quel stockage parle-t-on ici ?

Pas compris.
Je croyais que le plan des zéro et des un voulait dire quelque chose ?
Que chaque copie était identique ?

Chaque membre d'un RAID miroir est inscrit, à l'écriture d'un bloc,
des mêmes données, oui. Les blocs non inscrits ou non initialisés
globalement peuvent différer. Des erreurs liés à la technologie
peuvent ensuite survenir.
JKB
Le #26458005
Le Fri, 5 Jan 2018 10:02:20 +0100 (CET),
Marc SCHAEFER
Setup.exe
Tout le monde parle stockage, mais bon plans = zéro.

Est-ce véritablement une bonne idée (pour la fiabilité), d'acheter
les disques d'un miroir d'une même série ?

Franchement, je me fournis en gros, donc avec des disques des mêmes
séries, et je n'ai jamais eu de pannes dues à la série (sauf pour
des SSD, mais à, on parle de bouses qu'il faudrait être culotté
d'utiliser pour de la sauvegarde). J'ai noté des marques plus ou
moins fiables, mais jamais de pannes liées directement à un mauvais
batch de disques. J'ai noté des bugs de firmware (les Seagate de Sun
sont assez marants si j'ose dire...) ou des disques en panne
immédiatement (en moins de 24h). Mais une fois que le volume est
construit et tient deux ou trois jours, on est à peu près tranquille
en surveillant les paramètres smart.
En ce qui me concerne, comme j'ai souvent des arrays assez ancients,
il m'arrive même fréquemment d'avoir des disques de fabricants
différents.
J'utilise principalement le RAID logiciel de Linux (en RAID 1 et 10,
parfois RAID 0 - striping).
Si, originellement, c'était une mauvaise idée (synchronisation
des disques), il ne me semble pas que c'est un problème aujourd'hui.

J'ai viré quasiment tous mes raids matériels pour utiliser soit le
raid soft Linux, soit raidframe (NetBSD) ou ZFS. Le raid matériel ne
se justifie plus aujourd'hui et n'a pas les mêmes limitations que le
raid hard (où il faut en cas de cramage de la carte contrôleur les
mêmes versions de hard et de firmware pour être sûr de relire le
raid... J'ai déjà donné et les fabricants s'en donnent à coeur joie...).
Le raid soft a d'autres avantages comme des empilements bizarres.
J'ai déjà fait du raid 5+1 qui serait inenvisageable autrement.
Bien cordialement,
JKB
--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
Marc SCHAEFER
Le #26458004
Merci pour ces compléments forts intéressants,
JKB
Le raid soft a d'autres avantages comme des empilements bizarres.

L'inconvénient principal étant, par rapport aux cartes RAID avec
batterie, un risque supplémentaire en cas de coupure de courant de
perte de données silencieuses.
Je vérifie toujours les sauvegardes dans ce cas.
PS: le RAID prétendu "matériel" dans certaines cartes-mères est
en fait un RAID logiciel contrôlé par BIOS, avec les inconvénients
du RAID matériel (incompatibilité, performance) et ceux du
RAID logiciel (pas de batterie).
JKB
Le #26458015
Le Fri, 5 Jan 2018 10:46:07 +0100 (CET),
Marc SCHAEFER
Merci pour ces compléments forts intéressants,
JKB
Le raid soft a d'autres avantages comme des empilements bizarres.

L'inconvénient principal étant, par rapport aux cartes RAID avec
batterie, un risque supplémentaire en cas de coupure de courant de
perte de données silencieuses.

Un serveur doit être ondulé, donc le problème ne se pose pas. Et il
faut désactiver le cache en écriture des disques (valable aussi pour
le raid hard, j'ai déjà eu de sales surprises).
Le pire étant les fake raid des cartes-mères avec une foultitude de
cas non traités et des décohérences à chaque coupure de courant ou
presque...
Je vérifie toujours les sauvegardes dans ce cas.

Bacula avec une bibliothèque de bandes... Ça fonctionne bien.
PS: le RAID prétendu "matériel" dans certaines cartes-mères est
en fait un RAID logiciel contrôlé par BIOS, avec les inconvénients
du RAID matériel (incompatibilité, performance) et ceux du
RAID logiciel (pas de batterie).

C'est même pire que ça. Certains fake raid n'ont pas de metadonnées.
Donc en cas de coupure lors d'une écriture, tu peux repartir sur le
mauvais disque. En cas de plantage de l'OS, comment dire ?...
JKB
--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
Marc SCHAEFER
Le #26458014
JKB
Un serveur doit être ondulé, donc le problème ne se pose pas. Et il
faut désactiver le cache en écriture des disques (valable aussi pour
le raid hard, j'ai déjà eu de sales surprises).

C'est correct, je le fais. Je me rappelle d'ailleurs de disques-dur IBM
qui étaient garantis `failsafe': en désactivant le cache, la séquence
de bloc en cours d'écriture était garantie de se terminer, l'inertie
du disque-dur suffisant. Pas de référence, c'est peut-être une légende
urbaine.
PS: les UPS ça plante; ça m'est arrivé deux fois:
a) dans un centre d'hébergement où tout avait planté en même temps,
y compris les groupes électrogènes
b) dans mon infrastructure, où je fais tous les 6 mois un test d'UPS,
qui s'est une fois mal passé :)
En fait, on parle de problèmes heureusement très très rares!
JKB
Le #26458022
Le Fri, 5 Jan 2018 11:02:08 +0100 (CET),
Marc SCHAEFER
JKB
Un serveur doit être ondulé, donc le problème ne se pose pas. Et il
faut désactiver le cache en écriture des disques (valable aussi pour
le raid hard, j'ai déjà eu de sales surprises).

C'est correct, je le fais. Je me rappelle d'ailleurs de disques-dur IBM
qui étaient garantis `failsafe': en désactivant le cache, la séquence
de bloc en cours d'écriture était garantie de se terminer, l'inertie
du disque-dur suffisant. Pas de référence, c'est peut-être une légende
urbaine.
PS: les UPS ça plante; ça m'est arrivé deux fois:
a) dans un centre d'hébergement où tout avait planté en même temps,
y compris les groupes électrogènes

On devait être dans le même :-P
b) dans mon infrastructure, où je fais tous les 6 mois un test d'UPS,
qui s'est une fois mal passé :)
En fait, on parle de problèmes heureusement très très rares!

Et heureusement.
JKB
--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
Setup.exe
Le #26458149
Le 05/01/2018 à 10:02, Marc SCHAEFER a écrit :
Setup.exe
Tout le monde parle stockage, mais bon plans = zéro.

Est-ce véritablement une bonne idée (pour la fiabilité), d'acheter
les disques d'un miroir d'une même série ?
En ce qui me concerne, comme j'ai souvent des arrays assez ancients,
il m'arrive même fréquemment d'avoir des disques de fabricants
différents.
J'utilise principalement le RAID logiciel de Linux (en RAID 1 et 10,
parfois RAID 0 - striping).
Si, originellement, c'était une mauvaise idée (synchronisation
des disques), il ne me semble pas que c'est un problème aujourd'hui.
Avec les mp3 et les JPG, les données se corrompent tranquillement.

Pas clair. Parlez-vous du processus de création avec perte de
ces formats de données compressées, puis de l'absence de perte au
cours de la vie du fichier, à première vue ?
Voulez-vous dire que les blocs des disques-durs se corrompent avec
le temps?
Oui, c'est vrai, c'est pour cela que je fais des sauvegardes et
des comparaisons régulières (d'un des disques du mirroir, mais
aussi des disques les uns par rapport aux autres -- ce qui en
fonction de comment le miroir est organisé pose des problèmes).
Pour certaines applications critiques, je contrôle même la structure
de certains fichiers qui changent souvent (backend de base de données par
exemple), voire la cohérence de certaines données par rapport à la
sauvegarde et/ou un journal de transactions.
Le principe de ces corruptions est le suivant:
- d'abord il y a des erreurs en lecture, corrigeable avec ECC,
qui provoquent une réécriture du bloc ailleurs, donc pas de perte
mais un petit délai
- toutefois si l'on attend suffisamment longtemps sans relecture,
ou que l'on a pas de chance, le nombre d'erreurs à la lecture
dépasse la puissance de l'ECC: l'erreur n'est pas corrigeable,
mais détectée -> un autre disque du miroir peut être sollicité
- dans des cas encore plus rares, des erreurs silencieuses peuvent
survenir, ce qui est horrible.
D'où l'intérêt des relectures (pour activer les réécritures, et

éventuellement
détecter par SMART ou autre technique dans il y en a eu trop par rapport
à la taille de la table de réallocation), voire comparaisons

régulières (pour
détecter des corruptions silencieuses). Certains fs comme, zfs,

intègrent
également un CRC pour détecter avec une grande fiabilité le 3e cas.
En ce qui me concerne, je n'ai, avec une grande certitude, jamais
rencontré de corruption de données non détectée, mais souvent rencontré
le premier type ci-dessus (en général invisible pour l'OS, il y a des
compteurs), et parfois le 2e (récupéré par l'OS en lisant un autre
disque -- dans ce cas je me change le disque à problème assez
rapidement et reconstruis l'array).
On en vient à faire des copies miroirs (de haute sécurité) qui du coup
copient les altérations ?

Non, on peut supposer que sur un array RAID miroir, les blocs

problématiques
ne sont pas identiques sur chaque copie, en particulier si les

disques-durs
ne sont pas du même lot de fabrication. Toutefois, à terme, vu que la

charge de
travail en écriture entre les disques est très voisine, on peut
supposer que le risque augmente, effectivement, d'erreurs identiques.
La charge en lecture est en générale différente (optimisation).
Que voulez-vous dire par "de haute sécurité" ? Ce concept m'est

étranger.
Et le logiciel détruit la copie valide pour la remplacer par une copie
altérée, sans rien voir ?

Pas compris. Le logiciel c'est quoi, pour vous ? Ici, l'altération
dont on parle est une propriété de la technologie, de l'agencement du
matériel.
De ce coup, l?original valide se voit détruit par la copie du fichier
altéré ?

Pas compris. Voulez-vous peut-être dire que si vous écrivez n'importe
quoi dans un fichier stocké sur un array en mode miroir (RAID1), toutes
les copies auront n'importe quoi? c'est correct, c'est pour cela que
le RAID1 ne remplace pas une bonne sauvegarde avec un historique
suffisamment long.
De quel stockage parle-t-on ici ?

Pas compris.
Je croyais que le plan des zéro et des un voulait dire quelque chose ?
Que chaque copie était identique ?

Chaque membre d'un RAID miroir est inscrit, à l'écriture d'un bloc,
des mêmes données, oui. Les blocs non inscrits ou non initialisés
globalement peuvent différer. Des erreurs liés à la technologie
peuvent ensuite survenir.


Merci beaucoup pour ces éclaircissements.
Pour ma part je n'utilise pas de raid, mais une baie contenant tous mes
disques de copie (baie Startech ou Len Li en e-sata), que je n'allume
que de temps en temps pour actualiser ces copies, en utilisant Synch
Bach Pro.
Mes disques "maitre" sont aussi branchés dans une baie de ce type, et
toujours allumés vu que je travaille avec. Donc tous les 2 mois,
j'allume la baie "esclave" pour faire une copie "miroir" des mes disques
"maitre" ...
Or, je me suis aperçu que certains photos jpg pouvaient se corrompre
"toutes seules" (barres grises, glitchs, artefacts) mais aussi certains
fichiers Tiff (ce n'est arrivé qu'une seule fois à vrai dire mais quand
ça arrive on se demande vraiment comment une telle chose est possible :
la photo est normale, sauf qu'une griffure oblique est apparue, comme
une griffure "numérique" qui semblerait vouloir imiter, comble de
l'insolence, une griffures physique sur un tirage, c'est tout à fait
étrange) ... Idem pour certains mp3, qui se couvrent de "hoquets" et
autres "étranglements" dans leur débit interne - du reste, Internet est
rempli de ce type de données abîmées ... Donc ce qui se produit chez moi
se produit aussi ailleurs ...
Enfin voilà, et ce que je disais, c'est que ces données qui se
corrompent en silence se voient copiées, l'original écrasant la copie
... (copie où ces fichiers étaient sans doute à un stade non altéré.)
A noter aussi que ces "baies multi-disques" semblent ne pas permettre la
détection SMART lors des démarrages d'OS, ce qui est embêtant. De même,
les "disk error" visibles dans le journal Windows n’apparaissent pas non
plus en fenêtre d'alerte (sur Windows 7 x 64) - il faut dire que j'ai
réglé Windows en mode "ne jamais m'alerter" pour ceci ou pour cela ...
En pensant que les alertes "importantes" (comme de erreurs de disques)
ne seraient pas concernées par ce réglage.
Enfin, je m'étonnais que personne ici n'ait une bonne adresse pour
acheter par exemple, à bon prix, quatre disques de grande capacité (4 ou
5 TO) en espérant les avoir moins cher que si je n'en prenais qu'un seul ...
JKB
Le #26458189
Le Sat, 6 Jan 2018 13:08:29 +0100,
Setup.exe
Merci beaucoup pour ces éclaircissements.
Pour ma part je n'utilise pas de raid, mais une baie contenant tous mes
disques de copie (baie Startech ou Len Li en e-sata), que je n'allume
que de temps en temps pour actualiser ces copies, en utilisant Synch
Bach Pro.
Mes disques "maitre" sont aussi branchés dans une baie de ce type, et
toujours allumés vu que je travaille avec. Donc tous les 2 mois,
j'allume la baie "esclave" pour faire une copie "miroir" des mes disques
"maitre" ...
Or, je me suis aperçu que certains photos jpg pouvaient se corrompre
"toutes seules" (barres grises, glitchs, artefacts) mais aussi certains
fichiers Tiff (ce n'est arrivé qu'une seule fois à vrai dire mais quand
ça arrive on se demande vraiment comment une telle chose est possible :
la photo est normale, sauf qu'une griffure oblique est apparue, comme
une griffure "numérique" qui semblerait vouloir imiter, comble de
l'insolence, une griffures physique sur un tirage, c'est tout à fait
étrange) ... Idem pour certains mp3, qui se couvrent de "hoquets" et
autres "étranglements" dans leur débit interne - du reste, Internet est
rempli de ce type de données abîmées ... Donc ce qui se produit chez moi
se produit aussi ailleurs ...

Gnî ?
Une copie d'une fichier est un fichier identique. Il n'y a pas de
petits lutins qui rajoutent du bruit sur ce fichier (pour que ce
bruit ait en plus l'apparence d'une griffure ou d'un hoquet.). Votre
problème est ailleurs.
Enfin voilà, et ce que je disais, c'est que ces données qui se
corrompent en silence se voient copiées, l'original écrasant la copie
... (copie où ces fichiers étaient sans doute à un stade non altéré.)
A noter aussi que ces "baies multi-disques" semblent ne pas permettre la
détection SMART lors des démarrages d'OS, ce qui est embêtant. De même,
les "disk error" visibles dans le journal Windows n’apparaissent pas non
plus en fenêtre d'alerte (sur Windows 7 x 64) - il faut dire que j'ai
réglé Windows en mode "ne jamais m'alerter" pour ceci ou pour cela ...
En pensant que les alertes "importantes" (comme de erreurs de disques)
ne seraient pas concernées par ce réglage.

Lorsqu'on a de tels besoins, on se tourne vers des NAS (ethernet) ou
du SCSI/SAS/FCAL et non vers du e-sata ou de l'USB même 3. Votre
problème ressemble à une corruption des données lors du transfert et
non à une dégradation du fichier par la l'opération de copie, l'OS
étant infichi de récupérer correctement les erreurs.
Enfin, je m'étonnais que personne ici n'ait une bonne adresse pour
acheter par exemple, à bon prix, quatre disques de grande capacité (4 ou
5 TO) en espérant les avoir moins cher que si je n'en prenais qu'un seul ...

J'ai bien des adresses, mais il faut commencer par acheter une bonne
vingtaine de disques... Et on parle de disques serveurs, largement
plus chers que le tout venant.
JKB
--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
=> http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr
Marc SCHAEFER
Le #26458216
Setup.exe
Pour ma part je n'utilise pas de raid, mais une baie contenant tous mes
disques de copie (baie Startech ou Len Li en e-sata), que je n'allume
que de temps en temps pour actualiser ces copies, en utilisant Synch
Bach Pro.

Je ne connais pas ce genre de choses (*): n'est-ce pas plus simple de
directement connecter vos disques-dur en SATA, voire en USB? En SATA
on trouve facilement des cartes-mères avec 6 ports, et avec une ou deux
cartes d'extensions on dépasse facilement les 20 disques-durs. En ce qui
me concerne j'ai plusieurs systèmes avec 4 ou 5 disques-dur en mini-array
bon marché SATA (1 par port SATA) sur des cartes-mères assez bas de
gamme et ça marche très bien. En alternative, certains chipsets et drivers
SATA peuvent être mis en mode "disque multiple". Je n'ai toutefois pas essayé.
Ce que vous décrivez fait penser à de la corruption de données, soit dû
à l'OS Microsoft, soit aux baies, soit à une interaction entre les deux, voire
une configuration bizarre du mode recovery des disques-dur.
j'allume la baie "esclave" pour faire une copie "miroir" des mes disques
"maitre" ...

Très bien. Faites-vous aussi une comparaison avant la copie ? Je compare
quasiment toutes mes sauvegardes, soit automatiquement, soit manuellement
de "temps en temps". Je n'observe jamais ce que vous observez (corruptions
silencieuses). Peut-être faudrait-il ajouter une comparaison et en particulier
si la comparaison plante à des endroits différents, considérer que ce n'est
pas le disque-dur qui perd des blocs mais bien vos baies ou votre OS,
ou vos pilotes qu'il faut changer.
ça arrive on se demande vraiment comment une telle chose est possible :

SATA intègre de la détection d'erreur par CRC; les blocs sont également
protégés par ECC. C'est pour cela que je pense que:
a) soit vos disques ont été configurés par erreur dans un mode "media" ou
les erreurs d'ECC ne sont pas corrigées ni détectées (on configurait cela
notamment en SCSI il y a des années pour éviter les problèmes de streaming
vidéo, mais c'est suicidaire pour tout autre type d'application)
-> plutôt des erreurs reproductibles, visibles à la comparaison au
même endroit systématiquement
-> la comparaison "copie du mois passé à original" donne des erreurs
toujours dans le même jeu de fichiers, voire le même fichier
b) vos baies, votre OS, vos pilotes logiciels ou une combinaison de ces
éléments créent des erreurs durant le transport, non détectées
-> des erreurs surviennent, puis après un certain temps ou un
certain nombre d'I/O, ou un redémarrage, les erreurs apparaissent
ailleurs
-> la comparaison "copie du mois passé à original" donne des erreurs
à des endroits différents
Enfin voilà, et ce que je disais, c'est que ces données qui se
corrompent en silence se voient copiées, l'original écrasant la copie
... (copie où ces fichiers étaient sans doute à un stade non altéré.)

Voir plus haut pour une procédure pour déterminer l'origine plus précise de
votre problème, problème qui n'existe nulle par sur les divers systèmes
clients que je gère (sous GNU/Linux).
(*) enfin si, je me souviens d'une baie Transtec qui, si elle ne causait pas
de corruption, avait une performance délirante.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme