Architecture PC

Le
Pierre P
Bonjour,

Je cherche à discuter à propos de l'architecture des ordinateurs personnels.

Je lis que l'architecture x86 n'est pas bonne, qu'elle traine des
archaismes, etc.

Mais voilà, est-ce que quelqu'un pourrait essayer de m'expliquer pourquoi ?

Merci d'avance.
Vos réponses Page 2 / 5
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Raminagrobis
Le #21005971
Le 19/01/2010, Pierre P a supposé :
Le 18/01/2010 20:12, JKB a écrit :

Non. Il existe des choses beaucoup plus efficaces. Ça s'appelle des
consoles SRM, OpenFirmware, OpenBoot, même EFI sur les PC. Le Bios,
c'est une hérésie technologique, qui plus est tellement bugguée que
les OS moderne passent par dessus.



C'est un élément clé de quel point de vue ?

Ça dépend pour quoi faire. J'ai un AS800 qui a une dizaine d'année
L'intelligence n'est pas à la même place et ça se paye en terme
d'I/O et d'occupation CPU.



C'est sûr, "s'embéter" à créer des processeurs centraux de plus en plus
puissant pour finalement faire des chaines qu'on pourrait déléguer c'est
idiot technologique.
Mais pourquoi le SCSI n'a jamais percé en grand public ?



Parce que ça valait 3 à 10 fois plus cher (au hasard....)
Le Gaulois
Le #21006561
Raminagrobis a écrit :

> Mais pourquoi le SCSI n'a jamais percé en grand public ?

Parce que ça valait 3 à 10 fois plus cher (au hasard....)



Non. à l'époque où les Mac, les Amiga, les Atari, enfin tout ce
qui n'était pas des PC étaient en SCSI, certaines séries existaient
au choix en IDE ou en SCSI : IBM Deskstar, Quantum Fireball...
et les versions SCSI coûtaient 10 à 20 % de plus que les versions
IDE. Aujourd'hui ne subsiste en SCSI que des disques destinés aux
serveurs avec des vitesses élevées 15000 tr/min en général, au
moins 10000 tr/min, des MTBF annoncés de 1400000 h, etc
et un nombre d'exemplaires fabriqués nettement plus faible
que pour les disques SATA ou IDE. C'est tout ça qui fait le prix.
Regarde le prix d'un WD Raptor en SATA, ça n'est pas du SCSI
mais c'est presque aissi cher.
pierre levy
Le #21006751
Le Gaulois a écrit :
Raminagrobis a écrit :
Mais pourquoi le SCSI n'a jamais percé en grand public ?


Parce que ça valait 3 à 10 fois plus cher (au hasard....)



Non. à l'époque où les Mac, les Amiga, les Atari, enfin tout ce
qui n'était pas des PC étaient en SCSI, certaines séries existaient
au choix en IDE ou en SCSI : IBM Deskstar, Quantum Fireball...
et les versions SCSI coûtaient 10 à 20 % de plus que les versions
IDE. Aujourd'hui ne subsiste en SCSI que des disques destinés aux
serveurs avec des vitesses élevées 15000 tr/min en général, au
moins 10000 tr/min, des MTBF annoncés de 1400000 h, etc
et un nombre d'exemplaires fabriqués nettement plus faible
que pour les disques SATA ou IDE. C'est tout ça qui fait le prix.
Regarde le prix d'un WD Raptor en SATA, ça n'est pas du SCSI
mais c'est presque aissi cher.


Falcon d'Atari était lui en SCSI et IDE. SCSI supporte 6 périphériques,
IDE n'en supporte que 2. Sur mon ancien Falcon (1993), que j'ai
précieusement gardé, j'ai installé 2IDE et et 1lecteur CD SCSI, j'avais
aussi installé un Syquest SCSI(disque amovible), mais lui est
aujourd'hui mort. Le reste est toujours fonctionnel
Pierre P
Le #21008871
Le 19/01/2010 14:00, Raminagrobis a écrit :
Le 19/01/2010, Pierre P a supposé :
Le 18/01/2010 20:12, JKB a écrit :

Non. Il existe des choses beaucoup plus efficaces. Ça s'appelle des
consoles SRM, OpenFirmware, OpenBoot, même EFI sur les PC. Le Bios,
c'est une hérésie technologique, qui plus est tellement bugguée que
les OS moderne passent par dessus.



C'est un élément clé de quel point de vue ?

Ça dépend pour quoi faire. J'ai un AS800 qui a une dizaine d'année
L'intelligence n'est pas à la même place et ça se paye en terme
d'I/O et d'occupation CPU.



C'est sûr, "s'embéter" à créer des processeurs centraux de plus en
plus puissant pour finalement faire des chaines qu'on pourrait
déléguer c'est idiot technologique.
Mais pourquoi le SCSI n'a jamais percé en grand public ?



Parce que ça valait 3 à 10 fois plus cher (au hasard....)



enfin bon si tu es obligé pout un service de serveur de multiplier les
machines, financièrement ça vaut le coût(coup)
pipantal
Le #21023151
JKB a écrit :
...


>
l'accès à la mémoire.
L'évolution du processeur se fait alors en optimisant ces accès (mémoire
cache aliasée ou câblée, plusieurs niveaux d'association...). Sur un
x86, le goulot est la vitesse d'exécution de l'instruction
élémentaire. Le fait de rajouter du cache permet simplement de
compenser les accès à la mémoire centrale. C'est tout (ce n'est déjà
pas si mal, mais c'est vraiment tout).




Et que penser de l'architecture PPC ?
Par exemple les pegasos d'une époque, les Amiga, et autres IBM ou projet
libre d'architecture autour d'un processeur PPC ?

Merci
JKB
Le #21023251
Le 21-01-2010, ? propos de
Re: Architecture PC,
pipantal ?crivait dans fr.comp.sys.pc :
JKB a écrit :
...


>
l'accès à la mémoire.
L'évolution du processeur se fait alors en optimisant ces accès (mémoire
cache aliasée ou câblée, plusieurs niveaux d'association...). Sur un
x86, le goulot est la vitesse d'exécution de l'instruction
élémentaire. Le fait de rajouter du cache permet simplement de
compenser les accès à la mémoire centrale. C'est tout (ce n'est déjà
pas si mal, mais c'est vraiment tout).




Et que penser de l'architecture PPC ?
Par exemple les pegasos d'une époque, les Amiga, et autres IBM ou projet
libre d'architecture autour d'un processeur PPC ?



PPC est une sous-architecture de Power. Il y a 36 instructions de
Power qui ont été éliminées (lectures avec mises à jour, les
instructions sur trois ports et les instructions utilisant le
registre MQ qui est un goulet d'étranglement). Puis l'architecture a été
étendue en 64 bits. Les instructions sont de taille fixe (32 bits)
et alignées sur 32 bits. Ça évite tous les problèmes d'alignement
interne comme on en a des palanquées et demi sur les x86.

Il n'y a pas de grandes différences entre un Sparc et un PPC si ce
n'est que le Sparc possède des fenêtres de registre, ce que ne
semble pas posséder le PPC. Les deux sont des RISC et se défendent
bien. Le PPC est comme le Power un excellent processeur. J'ai une
préférence pour le Sparc en raison de cette fenêtre glissante de
registres parce que ça permet d'appeler des fonctions sans passer
par la pile.

En terme de performance, j'ai un G3/266 MHz avec 512 Mo de mémoire
qui est capable de lire un DVD en résolution normale et en pleine
écran en temps réel. Je n'ai jamais réussi à faire la même chose
avec un PC à la même fréquence ;-)

Maintenant, s'il fallait que je me lance dans un projet
d'architecture, j'aurais plutôt tendance à prendre une architecture
Sparc que PowerPC parce que l'architecture Sparc est plus ouverte et
permet plus de choses sans violer les spécifications.

Cordialement,

JKB

--
Le cerveau, c'est un véritable scandale écologique. Il représente 2% de notre
masse corporelle, mais disperse à lui seul 25% de l'énergie que nous
consommons tous les jours.
Raminagrobis
Le #21023731
Le Gaulois a utilisé son clavier pour écrire :
Raminagrobis a écrit :

Mais pourquoi le SCSI n'a jamais percé en grand public ?



Parce que ça valait 3 à 10 fois plus cher (au hasard....)



Non. à l'époque où les Mac, les Amiga, les Atari, enfin tout ce
qui n'était pas des PC étaient en SCSI, certaines séries existaient
au choix en IDE ou en SCSI : IBM Deskstar, Quantum Fireball...
et les versions SCSI coûtaient 10 à 20 % de plus que les versions
IDE. Aujourd'hui ne subsiste en SCSI que des disques destinés aux



Et la carte contrôleur elle était gratos peut être?

Les cartes contrôleurs coutaient plus cher que le disque lui même.

Et le prix des disques durs sur Amiga étaient à palir d'horreur.
Quand aux prix des Mac à l'époque... hum... no comment.
Raminagrobis
Le #21023721
Il se trouve que pierre levy a formulé :
Le Gaulois a écrit :
Raminagrobis a écrit :
Mais pourquoi le SCSI n'a jamais percé en grand public ?


Parce que ça valait 3 à 10 fois plus cher (au hasard....)



Non. à l'époque où les Mac, les Amiga, les Atari, enfin tout ce
qui n'était pas des PC étaient en SCSI, certaines séries existaient
au choix en IDE ou en SCSI : IBM Deskstar, Quantum Fireball...
et les versions SCSI coûtaient 10 à 20 % de plus que les versions
IDE. Aujourd'hui ne subsiste en SCSI que des disques destinés aux
serveurs avec des vitesses élevées 15000 tr/min en général, au
moins 10000 tr/min, des MTBF annoncés de 1400000 h, etc
et un nombre d'exemplaires fabriqués nettement plus faible
que pour les disques SATA ou IDE. C'est tout ça qui fait le prix.
Regarde le prix d'un WD Raptor en SATA, ça n'est pas du SCSI
mais c'est presque aissi cher.


Falcon d'Atari était lui en SCSI et IDE. SCSI supporte 6 périphériques, IDE
n'en supporte que 2. Sur mon ancien Falcon (1993), que j'ai précieusement
gardé, j'ai installé 2IDE et et 1lecteur CD SCSI, j'avais
aussi installé un Syquest SCSI(disque amovible), mais lui est aujourd'hui
mort. Le reste est toujours fonctionnel



Et le Falcon n'a pas été un bide total par hasard?
pierre levy
Le #21024411
Raminagrobis a écrit :
Il se trouve que pierre levy a formulé :
Le Gaulois a écrit :
Raminagrobis a écrit :
Mais pourquoi le SCSI n'a jamais percé en grand public ?


Parce que ça valait 3 à 10 fois plus cher (au hasard....)



Non. à l'époque où les Mac, les Amiga, les Atari, enfin tout ce
qui n'était pas des PC étaient en SCSI, certaines séries existaient
au choix en IDE ou en SCSI : IBM Deskstar, Quantum Fireball...
et les versions SCSI coûtaient 10 à 20 % de plus que les versions
IDE. Aujourd'hui ne subsiste en SCSI que des disques destinés aux
serveurs avec des vitesses élevées 15000 tr/min en général, au
moins 10000 tr/min, des MTBF annoncés de 1400000 h, etc
et un nombre d'exemplaires fabriqués nettement plus faible
que pour les disques SATA ou IDE. C'est tout ça qui fait le prix.
Regarde le prix d'un WD Raptor en SATA, ça n'est pas du SCSI
mais c'est presque aissi cher.


Falcon d'Atari était lui en SCSI et IDE. SCSI supporte 6
périphériques, IDE n'en supporte que 2. Sur mon ancien Falcon (1993),
que j'ai précieusement gardé, j'ai installé 2IDE et et 1lecteur CD
SCSI, j'avais
aussi installé un Syquest SCSI(disque amovible), mais lui est
aujourd'hui mort. Le reste est toujours fonctionnel



Et le Falcon n'a pas été un bide total par hasard?




Sur le plan commercial, c'est certain, mais mon Falcon reste mon
préféré, la machine que j'utilise n'est pas de la daube pourtant, quant
a mon pc, qui présentait qq signes de fatigue malgré sa jeunesse, n'a
pas résisté à l'orage, il était pourtant au repos et non connecté, le
Falcon à résisté au temps, il fonctionne toujours à merveille, c'est un
vrais plaisir de programmer avec.
JKB
Le #21025381
Le 21-01-2010, ? propos de
Re: Architecture PC,
pierre levy ?crivait dans fr.comp.sys.pc :
Raminagrobis a écrit :
Il se trouve que pierre levy a formulé :
Le Gaulois a écrit :
Raminagrobis a écrit :
Mais pourquoi le SCSI n'a jamais percé en grand public ?


Parce que ça valait 3 à 10 fois plus cher (au hasard....)



Non. à l'époque où les Mac, les Amiga, les Atari, enfin tout ce
qui n'était pas des PC étaient en SCSI, certaines séries existaient
au choix en IDE ou en SCSI : IBM Deskstar, Quantum Fireball...
et les versions SCSI coûtaient 10 à 20 % de plus que les versions
IDE. Aujourd'hui ne subsiste en SCSI que des disques destinés aux
serveurs avec des vitesses élevées 15000 tr/min en général, au
moins 10000 tr/min, des MTBF annoncés de 1400000 h, etc
et un nombre d'exemplaires fabriqués nettement plus faible
que pour les disques SATA ou IDE. C'est tout ça qui fait le prix.
Regarde le prix d'un WD Raptor en SATA, ça n'est pas du SCSI
mais c'est presque aissi cher.


Falcon d'Atari était lui en SCSI et IDE. SCSI supporte 6
périphériques, IDE n'en supporte que 2. Sur mon ancien Falcon (1993),
que j'ai précieusement gardé, j'ai installé 2IDE et et 1lecteur CD
SCSI, j'avais
aussi installé un Syquest SCSI(disque amovible), mais lui est
aujourd'hui mort. Le reste est toujours fonctionnel



Et le Falcon n'a pas été un bide total par hasard?




Sur le plan commercial, c'est certain, mais mon Falcon reste mon
préféré, la machine que j'utilise n'est pas de la daube pourtant, quant
a mon pc, qui présentait qq signes de fatigue malgré sa jeunesse, n'a
pas résisté à l'orage, il était pourtant au repos et non connecté, le
Falcon à résisté au temps, il fonctionne toujours à merveille, c'est un
vrais plaisir de programmer avec.



On est parfaitement d'accord. La réussite technique est totalement
décorrélée de la réussite commerciale. J'ai aussi quelque part un PC
avec un core2duo (Tadpole à l'époque n'avait plus le droit d'explorter ses
portables sparc et j'avais besoin d'un portable...). Pourtant, je
n'échangerait pas ma SS20 qui date de 1996 contre ce PC. La montée
en charge de la bête est linéraire, ça ne fait pas de bruit, la
programmation est plus qu'agréable (à tel point que je me pose la
question d'écrire une machine virtuelle juste pour émuler un sparcV8
sur une autre architecture et programmer directement en assembleur
portable façon macro32 de DEC pour ceux qui ont connu).

JKB

--
Le cerveau, c'est un véritable scandale écologique. Il représente 2% de notre
masse corporelle, mais disperse à lui seul 25% de l'énergie que nous
consommons tous les jours.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme