=c3=a0 l'aide : info pi=c3=a8ces flash Metz

Le
Markorki
J'ai depuis assez longtemps un flash Metz 48AF-1 pour Pentax , qui gère entre
autres le flash sans fil.

Dans la foule, il m'arrivait souvebnt que le compartiment à piles s'ouvre tout
seul, ce qu'il a fait récemment dans la cohue(bousculde alors que j'avais
l'appareil en main), mais en plus, le couvercle de trappe à piles est tombé, je
ne l'ai remarqué que trop tard : perdu.

Alors, j'appelle au secours :

- Si quelqu'un a un Metz de la même série mais cassé et dispo pour pièces
détachées (rêvons !:-( , je suis intéressé par un couvercle (de nnAF-1).
- si quelqu'un en a un opérationnel , je suis intéressé à savoir comment sont
répartis/reliés les contacts sur le couvercle, pour bricoler qq chose les
couvercles sont sans doute les mêmes pour tous les modèles nnAF-1quel que soit
le type de boitier visé (Canon, Nikon, Olympus, etc) et la valeur du nombre nn .
(edit: dans la doc, on voit le couvercle ouvert avec les 2 bouts de métal
interconnectant les piles).
- un tuyau pour trouver des pièces détachées, autre que le site piège à con
eStock où envoie google ("pièces détachées flash Metz") , mais où on ne trouve
*rien* pour Metz (enfin, moi, je n'ai rien trouvé, fabricant pas dans la liste ! ).

Voilà, un remplacement à neuf du flash (au moins 200¤ si encore en vente) ne me
dit rien, alors que mon Pentax entame son cycle de vieillissement perceptible
(poussières jouant à cahe-cache derrière le miroir et repétouillant quelques
photos après un nettoyage) et que j'envisage un changement radical de matériel
sans arriver à me décider.

Un balayage du bon coin ne m'a rien donné d'intéressant.

--
"La prévoyance est une des supériorités de l'Européen sur l'indigène,
l'imprévoyance incarnée."
in "L'agriculture pratique des pays chauds" (Bulletin du Jardin Colonial, 1905,
Ministère des colonies)
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jdd
Le #26485312
Le 15/08/2018 à 16:51, Markorki a écrit :
J'ai depuis assez longtemps un flash Metz 48AF-1 pour Pentax , qui gère entre
autres le flash sans fil.

si tu nous disait pour quel usage tu l'utilise? je n'utilise plus de
flash depuis longtemps...
jdd
--
http://dodin.org
Markorki
Le #26485329
jdd a écrit :
Le 15/08/2018 à 16:51, Markorki a écrit :
J'ai depuis assez longtemps un flash Metz 48AF-1 pour Pentax , qui gère entre
autres le flash sans fil.

si tu nous disait pour quel usage tu l'utilise? je n'utilise plus de flash
depuis longtemps...
jdd

- Macro en forêt tropicale, avec profondeur de champ, et pour des grossissements
qui peuvent mener à moins de 3mm couverts en plein champ visé : doubleur macro +
bagues + temps de map (souvent par appui et "déroulement" lent de
l'articulation du poignet : on peut viser le 1/4mm de précision, voire plus
surtout si on tient bien l'apnée :-).
- débouchage de photos de groupe en montagne : on ne peut pas demander au soleil
de se mettre en face de ce qu'on vise... déboucher avec un flash qui tient
compte de la distance de mise au point pour équilibrer **tout_seul** (et sans
calcul, Sainte Marie protégez-nous ;-) lumière naturelle et débouchage.
Et bien sûr des tas d'autres occasions : compte-rendu de chantier de rénovation
là où un G11 ne saurait pas sur quoi rater sa mise au point, évènements
familiaux (je ne crois pas à l'adage SLDien : "le flash, c'est le mal" ).
En visite dans une église par exemple ou à l'aquarium de St Malo, je prends des
photos sans flash à 6400 iso ou 12800, (plus qu') acceptables s'il fait frais ,
mais j'utilise aussi très souvent mon flash par choix.
Que tu n'utilises pas de flash en spectacle, je le comprends sans pb, mais je ne
fais pas de spectacle et depuis des années (1984?), mon flash est en permanence
sur mon macro-stand avec mon reflex dans mon sac en bandoulière qui affiche en
général ~5kg, souvent "pour rien" : j'ai cette charge "au cas où" mais utilise
rarement tout ce que je promène. Pas grave, tant que je le supporte (presque)
sans effort. J'étais il y a peu avec mes 5kg pour faire le tour du Viso en 5 jours.
--
"La prévoyance est une des supériorités de l'Européen sur l'indigène,
l'imprévoyance incarnée."
in "L'agriculture pratique des pays chauds" (Bulletin du Jardin Colonial, 1905,
Ministère des colonies)
Markorki
Le #26485330
a écrit :
Le mercredi 15 août 2018 10:51:15 UTC-4, Markorki a écrit :
- si quelqu'un en a un opérationnel , je suis intéressé à savoir comment sont
répartis/reliés les contacts sur le couvercle, pour bricoler qq chose... les
couvercles sont sans doute les mêmes pour tous les modèles nnAF-1quel que soit
le type de boitier visé (Canon, Nikon, Olympus, etc...) et la valeur du nombre nn .
(edit: dans la doc, on voit le couvercle ouvert avec les 2 bouts de métal
interconnectant les piles).

Si c'est le bon manuel, voir page 134. Deux contacts verticaux sur le couvercle
semblent être tout ce qu'il y a d'utile. Un morceau de plastique, 2 lamelles en
laiton et un élastique pourraient régler ton problème. Page 136 il y a la position des piles.


oui, merci, mon edit précisait que j'avais trouvé la façon de relier les piles
dans la doc.
Mais il faut bricoler une plaque rigide pour y fixer du métal, le couvercle à
remplacer n'est pas plan, et les ergots de fixation sont étroits. Je vais tenter
avec un bout de plaque à essai électronique : bakelyte prépercée , mais à
découper au 1/10 mm près et scotcher ensuite: il ne faut pas masquer les
fenètres rouges de dialogue avec le boitier.
La difficulté est surtout de faire glisser le couvercle en place sans mettre en
court-circuit les 2 "colonnes".
--
"La prévoyance est une des supériorités de l'Européen sur l'indigène,
l'imprévoyance incarnée."
in "L'agriculture pratique des pays chauds" (Bulletin du Jardin Colonial, 1905,
Ministère des colonies)
Markorki
Le #26485368
Markorki a écrit :
a écrit :
Le mercredi 15 août 2018 10:51:15 UTC-4, Markorki a écrit :

- si quelqu'un en a un opérationnel , je suis intéressé à savoir comment sont
répartis/reliés les contacts sur le couvercle, pour bricoler qq chose... les
couvercles sont sans doute les mêmes pour tous les modèles nnAF-1quel que soit
le type de boitier visé (Canon, Nikon, Olympus, etc...) et la valeur du
nombre nn .
(edit: dans la doc, on voit le couvercle ouvert avec les 2 bouts de métal
interconnectant les piles).


Si c'est le bon manuel, voir page 134. Deux contacts verticaux sur le couvercle
semblent être tout ce qu'il y a d'utile. Un morceau de plastique, 2 lamelles en
laiton et un élastique pourraient régler ton problème. Page 136 il y a la
position des piles.

oui, merci, mon edit précisait que j'avais trouvé la façon de relier les piles
dans la doc.
Mais il faut bricoler une plaque rigide pour y fixer du métal, le couvercle à
remplacer n'est pas plan, et les ergots de fixation sont étroits. Je vais tenter
avec un bout de plaque à essai électronique : bakelyte prépercée , mais à
découper au 1/10 mm près et scotcher ensuite: il ne faut pas masquer les
fenètres rouges de dialogue avec le boitier.
La difficulté est surtout de faire glisser le couvercle en place sans mettre en
court-circuit les 2 "colonnes".


he bien, j'ai réussi!
J'ai d'abord utilisé une plaqe d'epoxy avec des trous/pastilles en cuivre au pas
2,54mm, mais c'était trop épais: une fois relié à la soudure, ça n'allait pas :
le couvercle de série n'est pas plan, et ma plaque trop épaisse et trop rigide.
Cette plaque inutilisable, je l'ai utilisée comme gabarit pour un bout découpé
dans de l'époxy plus mince et cuivré total sur les 2 faces, j'ai matérialisé
l'espace entre les 2 barres conductrices par une bande de > 5mm décuivrée au
cutter, puis étamé, et fini par tenter, d'abord avec des piles fatiguées
(j'avais peur de court-circuiter les 2 côtés) : rien , puis avec le jeu de piles
lithium "energizer" en cours, et miracle, glissière sur "on", il m'a affiché
"slave channel 1" et a allumé le voyant de charge en moins de 2. Restait à
scotcher la plaque en place, et ça marche !
https://www.cjoint.com/doc/18_08/HHqvZbSlcOf_IMGP7792-cj.jpg
SL comme slave, et 24 comme angle couvert : 24mm equiv 24*36. Le ch de channel à
gauche du 1 est noyé dans les reflets du scotch ;-(
(photo pourrie mais je ne voulais en faire qu'une)
--
"La prévoyance est une des supériorités de l'Européen sur l'indigène,
l'imprévoyance incarnée."
in "L'agriculture pratique des pays chauds" (Bulletin du Jardin Colonial, 1905,
Ministère des colonies)
GhostRaider
Le #26485643
Le 16/08/2018 à 14:56, Markorki a écrit :
jdd a écrit :
Le 15/08/2018 à 16:51, Markorki a écrit :
J'ai depuis assez longtemps un flash Metz 48AF-1 pour Pentax , qui gère entre
autres le flash sans fil.

si tu nous disait pour quel usage tu l'utilise? je n'utilise plus de flash
depuis longtemps...
jdd

- Macro en forêt tropicale, avec profondeur de champ, et pour des grossissements
qui peuvent mener à moins de 3mm couverts en plein champ visé : doubleur macro +
bagues + temps de map (souvent par appui et "déroulement" lent de
l'articulation du poignet : on peut viser le 1/4mm de précision, voire plus
surtout si on tient bien l'apnée :-).

Tu n'utilise pas l'autofocus ?
- débouchage de photos de groupe en montagne : on ne peut pas demander au soleil
de se mettre en face de ce qu'on vise... déboucher avec un flash qui tient
compte de la distance de mise au point pour équilibrer **tout_seul** (et sans
calcul, Sainte Marie protégez-nous ;-) lumière naturelle et débouchage.
Et bien sûr des tas d'autres occasions : compte-rendu de chantier de rénovation
là où un G11 ne saurait pas sur quoi rater sa mise au point, évènements
familiaux (je ne crois pas à l'adage SLDien : "le flash, c'est le mal" ).
En visite dans une église par exemple ou à l'aquarium de St Malo, je prends des
photos sans flash à 6400 iso ou 12800, (plus qu') acceptables s'il fait frais ,
mais j'utilise aussi très souvent mon flash par choix.

Je me limite à 800 iso.
https://www.cjoint.com/doc/18_08/HHvjDZ25KyY_D7000-28512-ShiftN-003.jpg
Que tu n'utilises pas de flash en spectacle, je le comprends sans pb, mais je ne
fais pas de spectacle et depuis des années (1984?), mon flash est en permanence
sur mon macro-stand avec mon reflex dans mon sac en bandoulière qui affiche en
général ~5kg, souvent "pour rien" : j'ai cette charge "au cas où" mais utilise
rarement tout ce que je promène. Pas grave, tant que je le supporte (presque)
sans effort. J'étais il y a peu avec mes 5kg pour faire le tour du Viso en 5 jours.

Je n'utilise pas le flash pour les spectacles non plus et je me limite à
1600 iso.
Il faut guetter les moments d'immobilité.
Le 300 mm me permet de photographier du fond de la salle, sans gêner les
spectateurs : distance : 19 mètres. Non recadrée.
https://www.cjoint.com/doc/18_08/HHvkvn7gCaY_D7000-28270-001.JPG
jdd
Le #26485648
Le 21/08/2018 à 12:28, GhostRaider a écrit :
Je n'utilise pas le flash pour les spectacles non plus et je me limite à
1600 iso.
Il faut guetter les moments d'immobilité.
Le 300 mm me permet de photographier du fond de la salle, sans gêner les
spectateurs : distance : 19 mètres. Non recadrée.
https://www.cjoint.com/doc/18_08/HHvkvn7gCaY_D7000-28270-001.JPG


pas super net pour un sujet quasiment immobile :-(
noter qu'il est très difficile de faire la mise au point sur le visage,
qui absorbe beaucoup de lumière (et qui est donc relativement sombre),
l'appareil tends à faire la map là où c'est le mieux éclairé. Un mode
spot pointu est disponible, mais là c'est avoir le visage dans le spot
qui est difficile :-(
https://www.cjoint.com/doc/18_08/HHvk4GD4sxh_OW5A2683.jpg
jdd
--
http://dodin.org
GhostRaider
Le #26485676
Le 21/08/2018 à 12:59, jdd a écrit :
Le 21/08/2018 à 12:28, GhostRaider a écrit :
Je n'utilise pas le flash pour les spectacles non plus et je me limite à
1600 iso.
Il faut guetter les moments d'immobilité.
Le 300 mm me permet de photographier du fond de la salle, sans gêner les
spectateurs : distance : 19 mètres. Non recadrée.
https://www.cjoint.com/doc/18_08/HHvkvn7gCaY_D7000-28270-001.JPG

pas super net pour un sujet quasiment immobile :-(

Mais non. Cet idiot n'arrêtait pas de bouger, regarde sa main gauche.
J'ai failli l'engueuler mais il chantait trop fort.
noter qu'il est très difficile de faire la mise au point sur le visage,
qui absorbe beaucoup de lumière (et qui est donc relativement sombre),
l'appareil tends à faire la map là où c'est le mieux éclairé. Un mode
spot pointu est disponible, mais là c'est avoir le visage dans le spot
qui est difficile :-(
https://www.cjoint.com/doc/18_08/HHvk4GD4sxh_OW5A2683.jpg

Oui, on remarque un peu le même défaut sur ta photo, elle n'est vraiment
nette nulle part, sauf sur la résille de la cuisse gauche, et pourtant,
c'est un FF avec un objectif de course.
C'est évidemment dû à plusieurs facteurs : mouvement de la sujette (même
au 1/160), mise au point ailleurs que sur le visage et 5000 iso.
J'ai bien fait la mise au point ponctuelle sur le visage, voir le carré
rouge, mais dans le noir, l'AF a dû hésiter un peu :
https://www.cjoint.com/doc/18_08/HHvpssmurmY_D7000-28270-003.jpg
Le critère, ce sont les yeux et malheureusement, en très faible
éclairage on voit les limites des objectifs, ils sont nettement moins
discriminants.
jdd
Le #26485679
Le 21/08/2018 à 17:32, GhostRaider a écrit :
J'ai bien fait la mise au point ponctuelle sur le visage, voir le carré
rouge, mais dans le noir, l'AF a dû hésiter un peu :
https://www.cjoint.com/doc/18_08/HHvpssmurmY_D7000-28270-003.jpg
Le critère, ce sont les yeux et malheureusement, en très faible
éclairage on voit les limites des objectifs, ils sont nettement moins
discriminants.

oui, ton carré rouge il est sur le col blanc, par sur le visage. Je
pourrais régler mon appareil en spot fin, mais c'est moi qui ne pourrais
pas le cadrer
il faudrait le même système qu'en vidéo: le suivi des visages. C'est
magique :-)
je ne vois pas pourquoi on y a pas droit en photo :-(
http://www.modes-d-emploi.com/manuals/380596/canon-legria-hf-g30.html?pageU
jdd
--
http://dodin.org
Jacques DASSIÉ
Le #26485707
jdd avait écrit le 21/08/2018 :
Le 21/08/2018 à 17:32, GhostRaider a écrit :
J'ai bien fait la mise au point ponctuelle sur le visage, voir le carré
rouge, mais dans le noir, l'AF a dû hésiter un peu :
https://www.cjoint.com/doc/18_08/HHvpssmurmY_D7000-28270-003.jpg
Le critère, ce sont les yeux et malheureusement, en très faible
éclairage on voit les limites des objectifs, ils sont nettement moins
discriminants.

oui, ton carré rouge il est sur le col blanc, par sur le visage. Je pourrais
régler mon appareil en spot fin, mais c'est moi qui ne pourrais pas le cadrer
il faudrait le même système qu'en vidéo: le suivi des visages. C'est magique
:-)
je ne vois pas pourquoi on y a pas droit en photo :-(
http://www.modes-d-emploi.com/manuals/380596/canon-legria-hf-g30.html?pageU


Mais JDD, on y a droit !
Evidemment pas sur nos photosaures full-frames !
Mais sur mon compact de poche, Lumix TZ200, il y a même une
reconnaissance et suivi des visages... Avec possibilité d'en
pré-enregistrer jusqu'à 6.
Les visages apparaîssent encadrés dans le viseur et les pré-enregistrés
auront leurs cadres soulignés de leur prénoms !
Paradoxalement, c'est ton affirmation qui m'a fait découvrir cette
fonction dans les 309 pages de la notice... je l'ai aussitôt essayée et
ça fonctionne du tonnerre !
Merci !
http://archaero.com/Tampon/TZ200-Recherche-visage-9607.jpg
--
Jacques DASSIÉ
Toujours sçavoir plus
http://archaero.com/
GhostRaider
Le #26485710
Le 22/08/2018 à 07:49, Jacques DASSIÉ a écrit :
oui, ton carré rouge il est sur le col blanc, par sur le visage. Je pourrais
régler mon appareil en spot fin, mais c'est moi qui ne pourrais pas le cadrer
il faudrait le même système qu'en vidéo: le suivi des visages. C'est magique
:-)
je ne vois pas pourquoi on y a pas droit en photo :-(
http://www.modes-d-emploi.com/manuals/380596/canon-legria-hf-g30.html?pageU

Mais JDD, on y a droit !
Evidemment pas sur nos photosaures full-frames !

Comment ça ? mais si ! bien sûr ! évidemment ! quelle question !
Sur mon D7000 (appareil génial, souvent imité, jamais égalé) il existe
le mode autofocus "Priorité visage" en visée écran.
Sur l'écran, un petit cadre vient entourer le visage et le suit. Ça marche !
Mais sur mon compact de poche, Lumix TZ200, il y a même une
reconnaissance et suivi des visages... Avec possibilité d'en
pré-enregistrer jusqu'à 6.
Les visages apparaîssent encadrés dans le viseur et les pré-enregistrés
auront leurs cadres soulignés de leur prénoms !
Paradoxalement, c'est ton affirmation qui m'a fait découvrir cette
fonction dans les 309 pages de la notice... je l'ai aussitôt essayée et
ça fonctionne du tonnerre !
Merci !

J'ai même réussi à trouver ce mode, page 50 du mode d'emploi du D7000.
Et on peut choisir parmi 35 visages !
http://archaero.com/Tampon/TZ200-Recherche-visage-9607.jpg

Évidemment, ça ne sert à rien, car, qui va réaliser des portrait de
groupe en mode écran ?
Et qui va avoir besoin que l'APN mette tout seul le collimateur sur un
des visages ?
Publicité
Poster une réponse
Anonyme