=c3=a9tiquettes musicales

Le
Fran=c3=a7ois Patte
Bonjour,

Quelqu'un connaît-il un étiqueteur (tagger) pour la musique classique
qui fonctionne sous linux.
Le problème spécifique à la musique classique est le nombre d'artistes
qui peuvent intervenir dans une œuvre; par exemple pour un opéra:
l'auteur, le chef d'orchestre, les chanteurs, l'orchestre, le metteur en
scène. j'en oublie.

La plupart du temps, j'utilise EasyTag qui offre un nombre vraiment très
restreint de champs J'ai vu Qoobar, qui semble être destiné à ce
genre de musique, malheureusement les versions que j'ai pu installer ne
fonctionnent pas (crash dès qu'on enregistre les données).

Merci.
--
François Patte
Université Paris Descartes
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Benoit Izac
Le #26503637
Bonjour,
Le 02/01/2019 à 12:33, François Patte a écrit dans le message
Quelqu'un connaît-il un étiqueteur (tagger) pour la musique classique
qui fonctionne sous linux.
Le problème spécifique à la musique classique est le nombre d'artistes
qui peuvent intervenir dans une ½uvre; par exemple pour un opéra:
l'auteur, le chef d'orchestre, les chanteurs, l'orchestre, le metteur en
scène.... j'en oublie.
La plupart du temps, j'utilise EasyTag qui offre un nombre vraiment très
restreint de champs... J'ai vu Qoobar, qui semble être destiné à ce
genre de musique, malheureusement les versions que j'ai pu installer ne
fonctionnent pas (crash dès qu'on enregistre les données).

En fait, c'est possible selon la version d'ID3 utilisé :
Pour faire du ID3v2, j'ai ça de disponible sur mon système :
--
Benoit Izac
Fran=c3=a7ois Patte
Le #26503748
Le 02/01/2019 à 15:11, Benoit Izac a écrit :
Bonjour,
Le 02/01/2019 à 12:33, François Patte a écrit dans le message
Quelqu'un connaît-il un étiqueteur (tagger) pour la musique classique
qui fonctionne sous linux.
Le problème spécifique à la musique classique est le nombre d'artistes
qui peuvent intervenir dans une ½uvre; par exemple pour un opéra:
l'auteur, le chef d'orchestre, les chanteurs, l'orchestre, le metteur en
scène.... j'en oublie.
La plupart du temps, j'utilise EasyTag qui offre un nombre vraiment très
restreint de champs... J'ai vu Qoobar, qui semble être destiné à ce
genre de musique, malheureusement les versions que j'ai pu installer ne
fonctionnent pas (crash dès qu'on enregistre les données).

En fait, c'est possible selon la version d'ID3 utilisé :
Pour faire du ID3v2, j'ai ça de disponible sur mon système :

Merci pour cette réponse, mais easytag, installé chez moi, utilise ID3v2
et je ne vois pas que l'on puisse ajouter des champs de saisie. D'autre
part, les fichiers sur sourceforge semblent incohérents: les
instructions d'installation ne correspondent pas aux fichiers fournis...
En fait les instructions donnent la marche à suivre pour compiler id3v2,
mais 1) le paquet arrive avec le binaire déjà construit 2) celui ne
fonctionne pas: il est fait en référence à des bibliothèques 32bits
alors que mon système est 64bits et a les bibliothèques 64bits
installées (il faut bien qu'easytag fonctionne!).
--
François Patte
Université Paris Descartes
Sergio
Le #26503751
Le 03/01/2019 à 16:18, François Patte a écrit :
Le 02/01/2019 à 15:11, Benoit Izac a écrit :
Merci pour cette réponse, mais easytag, installé chez moi, utilise ID3v2
et je ne vois pas que l'on puisse ajouter des champs de saisie. D'autre
part, les fichiers sur sourceforge semblent incohérents: les
instructions d'installation ne correspondent pas aux fichiers fournis...
En fait les instructions donnent la marche à suivre pour compiler id3v2,
mais 1) le paquet arrive avec le binaire déjà construit 2) celui ne
fonctionne pas: il est fait en référence à des bibliothèques 32bits
alors que mon système est 64bits et a les bibliothèques 64bits
installées (il faut bien qu'easytag fonctionne!).

Pourquoi se casser le c*l à sodomiser les diptères ?
easytag et id3v2 sont disponibles dans les dépôts standards d'Ubuntu, et les distributions dérivées, et je suppose les distrib basées sur Debian...
--
Serge http://cahierdesergio.free.fr/
Soutenez le libre: http://www.framasoft.org
Fran=c3=a7ois Patte
Le #26503759
Le 03/01/2019 à 17:11, Sergio a écrit :
Le 03/01/2019 à 16:18, François Patte a écrit :
Le 02/01/2019 à 15:11, Benoit Izac a écrit :

Merci pour cette réponse, mais easytag, installé chez moi, utilise ID3v2
et je ne vois pas que l'on puisse ajouter des champs de saisie. D'autre
part, les fichiers sur sourceforge semblent incohérents: les
instructions d'installation ne correspondent pas aux fichiers fournis...
En fait les instructions donnent la marche à suivre pour compiler id3v2,
mais 1) le paquet arrive avec le binaire déjà construit 2) celui ne
fonctionne pas: il est fait en référence à des bibliothèques 32bits
alors que mon système est 64bits et a les bibliothèques 64bits
installées (il faut bien qu'easytag fonctionne!).

Pourquoi se casser le c*l à sodomiser les diptères ?

Huh? Vous avez, cher ami, une singulière façon d'envisager la sodomie...
easytag et id3v2 sont disponibles dans les dépôts standards d'Ubuntu, et
les distributions dérivées, et je suppose les distrib basées sur Debian...

Mais c'est justement ce dont je m'étonne: ma version d'easytag utilise
id3v2 et, malgré tout, le nombre de champs à remplir est limité à:
titre, artiste, artiste de l'album(?), album, année, genre, commentaire,
compositeur, artiste(?) origin., copyright, url, encodé par.
Pas moyen d'entrer plusieurs interprètes...
Je signalais seulement une incohérence du paquet sur sourceforge.
--
François Patte
Université Paris Descartes
Benoit Izac
Le #26503773
Bonjour,
Le 03/01/2019 à 17:35, François Patte a écrit dans le message
Mais c'est justement ce dont je m'étonne: ma version d'easytag utilise
id3v2 et, malgré tout, le nombre de champs à remplir est limité à:
titre, artiste, artiste de l'album(?), album, année, genre, commentaire,
compositeur, artiste(?) origin., copyright, url, encodé par.
Pas moyen d'entrer plusieurs interprètes...
Je signalais seulement une incohérence du paquet sur sourceforge.

As-tu essayé id3v2 ?
Sinon si tu veux vraiment un truc graphique, tu peux aussi jeter un ½il
à de champs et que tu peux ajouter ceux qui sont manquants.
--
Benoit Izac
Fran=c3=a7ois Patte
Le #26503778
Le 03/01/2019 à 18:53, Benoit Izac a écrit :
Bonjour,
Le 03/01/2019 à 17:35, François Patte a écrit dans le message
Mais c'est justement ce dont je m'étonne: ma version d'easytag utilise
id3v2 et, malgré tout, le nombre de champs à remplir est limité à:
titre, artiste, artiste de l'album(?), album, année, genre, commentaire,
compositeur, artiste(?) origin., copyright, url, encodé par.
Pas moyen d'entrer plusieurs interprètes...
Je signalais seulement une incohérence du paquet sur sourceforge.

As-tu essayé id3v2 ?

Non! Car, comme je le signalais, la version sourceforge vient avec le
binaire compilé et celui-ci réclame une version 32 bits de id3lib que je
n'ai pas, la version installée desdites librairies étant 64 bits....
Sinon si tu veux vraiment un truc graphique, tu peux aussi jeter un ½il
à de champs et que tu peux ajouter ceux qui sont manquants.

Je vais voir, j'ai kid3 installé, mais il n'est pas clair du tout que
l'on puisse ajouter des champs (ceux qui sont prédéfinis sont
identiques à ceux d'easytag)
--
François Patte
Université Paris Descartes
Nicolas George
Le #26503777
François Patte , dans le message
Quelqu'un connaît-il un étiqueteur (tagger) pour la musique classique
qui fonctionne sous linux.
Le problème spécifique à la musique classique est le nombre d'artistes
qui peuvent intervenir dans une œuvre; par exemple pour un opéra:
l'auteur, le chef d'orchestre, les chanteurs, l'orchestre, le metteur en
scène.... j'en oublie.

Qu'espères-tu retirer de ces tags ?
Parce qu'il ne suffit pas de les intégrer au fichier, il faut pouvoir
les consulter. Les logiciels que tu utilises pour écouter la musique
digéreront-ils un tel déluge d'information.
À défaut, il me semblerait à la fois plus simple et plus efficace de
mettre les informations synthétiques (noms des organisations et/ou
dirigeants) dans les tags et d'ajouter un tag de commentaire libre
contenant l'URL d'un document donnant les détails complets.
Benoit Izac
Le #26503776
Bonjour,
Le 03/01/2019 à 19:03, François Patte a écrit dans le message
Mais c'est justement ce dont je m'étonne: ma version d'easytag utilise
id3v2 et, malgré tout, le nombre de champs à remplir est limité à:
titre, artiste, artiste de l'album(?), album, année, genre, commentaire,
compositeur, artiste(?) origin., copyright, url, encodé par.
Pas moyen d'entrer plusieurs interprètes...
Je signalais seulement une incohérence du paquet sur sourceforge.

As-tu essayé id3v2 ?

Non! Car, comme je le signalais, la version sourceforge vient avec le
binaire compilé et celui-ci réclame une version 32 bits de id3lib que je
n'ai pas, la version installée desdites librairies étant 64 bits....

Ton système (lequel est-ce d'ailleurs ?) ne dispose pas d'un paquet
précompilé ? Sinon moi je vois surtout les sources sur le site
(
Sinon si tu veux vraiment un truc graphique, tu peux aussi jeter un œil
à de champs et que tu peux ajouter ceux qui sont manquants.

Je vais voir, j'ai kid3 installé, mais il n'est pas clair du tout que
l'on puisse ajouter des champs (ceux qui sont prédéfinis sont
identiques à ceux d'easytag)

Moi je vois des boutons « Edit… », « Add… », « Delete » donc j'imagine
que ça sert à ça. Après je n'ai pas essayé donc je peux me tromper.
--
Benoit Izac
Fran=c3=a7ois Patte
Le #26503902
Le 03/01/2019 à 19:16, Benoit Izac a écrit :
Bonjour,
Le 03/01/2019 à 19:03, François Patte a écrit dans le message
Mais c'est justement ce dont je m'étonne: ma version d'easytag utilise
id3v2 et, malgré tout, le nombre de champs à remplir est limité à:
titre, artiste, artiste de l'album(?), album, année, genre, commentaire,
compositeur, artiste(?) origin., copyright, url, encodé par.
Pas moyen d'entrer plusieurs interprètes...
Je signalais seulement une incohérence du paquet sur sourceforge.

As-tu essayé id3v2 ?

Non! Car, comme je le signalais, la version sourceforge vient avec le
binaire compilé et celui-ci réclame une version 32 bits de id3lib que je
n'ai pas, la version installée desdites librairies étant 64 bits....

Ton système (lequel est-ce d'ailleurs ?) ne dispose pas d'un paquet
précompilé ?

fedora. Et comme je l'ai dit: easytag utilise id3v2 avec id3lib compilé
pour 64 bits.
Sinon moi je vois surtout les sources sur le site
(

Justement ce ne sont (presque) pas les sources: il y a bien une partie
des sources, mais la bibliothèque id3lib manque et la référence pour la
trouver donnée dans les instructions renvoie à un paquet sourceforge
dans lequel elle est toute compilée. Au bout du compte on ne peut pas
compiler id3v2 à partir de ce que fourni sourceforge... ou, du moins, je
n'ai pas trouvé!
Sinon si tu veux vraiment un truc graphique, tu peux aussi jeter un œil
à de champs et que tu peux ajouter ceux qui sont manquants.

Je vais voir, j'ai kid3 installé, mais il n'est pas clair du tout que
l'on puisse ajouter des champs (ceux qui sont prédéfinis sont
identiques à ceux d'easytag)

Moi je vois des boutons « Edit… », « Add… », « Delete » donc j'imagine
que ça sert à ça. Après je n'ai pas essayé donc je peux me tromper.

Je cherche le manuel....
--
François Patte
Université Paris Descartes
Fran=c3=a7ois Patte
Le #26503905
Le 03/01/2019 à 19:09, Nicolas George a écrit :
François Patte , dans le message
Quelqu'un connaît-il un étiqueteur (tagger) pour la musique classique
qui fonctionne sous linux.
Le problème spécifique à la musique classique est le nombre d'artistes
qui peuvent intervenir dans une œuvre; par exemple pour un opéra:
l'auteur, le chef d'orchestre, les chanteurs, l'orchestre, le metteur en
scène.... j'en oublie.

Qu'espères-tu retirer de ces tags ?
Parce qu'il ne suffit pas de les intégrer au fichier, il faut pouvoir
les consulter. Les logiciels que tu utilises pour écouter la musique
digéreront-ils un tel déluge d'information.

Oui, c'est aussi un problème...
À défaut, il me semblerait à la fois plus simple et plus efficace de
mettre les informations synthétiques (noms des organisations et/ou
dirigeants) dans les tags et d'ajouter un tag de commentaire libre
contenant l'URL d'un document donnant les détails complets.

Je vois cette inclusion des métadonnées comme une manière de garder les
infos sur un concert, à la manière d'une pochette de disque. Quand le
disque existe, on peut souvent trouver une url avec les renseignements
concernant les morceaux joués, mais si le disque n'existe pas (concert
d'un soir, réunissant des interprètes pour ce concert seulement), on ne
trouve pas forcément de références sur internet...
--
François Patte
Université Paris Descartes
Publicité
Poster une réponse
Anonyme