Un député peut, sur la période considérée, légalement tout garder pour lui

Le
\Ugly Barrow &$*\
Si la somme allouée aux assistants parlementaires n'est pas dépensée,
elle revient au député.

https://maximetandonnet.wordpress.com/2017/01/27/precisions-de-m-julien-aubert-depute/

« Sur le caractère présumé fictif de l’emploi occupé, normalement vous y
avez recours lorsqu’il s’agit d’augmenter sans le dire le revenu de
quelqu’un, à moindres frais. Dans le cas de François Fillon, je vois mal
pourquoi il se serait donné cette peine. A l’époque des faits, la
non-consommation de l’enveloppe collaborateurs revenait de droit au
deputé employeur. Dès lors si l’idée était d’augmenter son revenu, nul
besoin de passer par sa femme : il suffisait de n’employer personne !
C’était tout aussi légal, et encore plus simple – il économisait au
passage le cout des cotisations sociales prélevées sur la même
enveloppe. En revanche, vu les horaires et la vie particulière que les
députés mènent, certains salarient des membres de leur famille tout
simplement pour pouvoir les voir. »
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
a+
Le #26425159
On Sat, 4 Feb 2017 14:29:32 +0100, ""Ugly Barrow &$*"@!"
Si la somme allouée aux assistants parlementaires n'est pas dépensée,
elle revient au député.
https://maximetandonnet.wordpress.com/2017/01/27/precisions-de-m-julien-aubert-depute/


C'était aussi la position de Médiapart il y a deux ans. (Je ne
retrouve pas la source).
Ils ont changé d'avis.

« Sur le caractère présumé fictif de l’emploi occupé, normalement vous y
avez recours lorsqu’il s’agit d’augmenter sans le dire le revenu de
quelqu’un, à moindres frais. Dans le cas de François Fillon, je vois mal
pourquoi il se serait donné cette peine. A l’époque des faits, la
non-consommation de l’enveloppe collaborateurs revenait de droit au
deputé employeur. Dès lors si l’idée était d’augmenter son revenu, nul
besoin de passer par sa femme : il suffisait de n’employer personne !
C’était tout aussi légal, et encore plus simple – il économisait au
passage le cout des cotisations sociales prélevées sur la même
enveloppe. En revanche, vu les horaires et la vie particulière que les
députés mènent, certains salarient des membres de leur famille tout
simplement pour pouvoir les voir. »
Arthur
Le #26425172
Si la somme allouée aux assistants parlementaires n'est pas dépensée, elle
revient au député.
https://maximetandonnet.wordpress.com/2017/01/27/precisions-de-m-julien-aubert-depute/
« Sur le caractère présumé fictif de l’emploi occupé, normalement vous y avez
recours lorsqu’il s’agit d’augmenter sans le dire le revenu de quelqu’un, à
moindres frais. Dans le cas de François Fillon, je vois mal pourquoi il se
serait donné cette peine. A l’époque des faits, la non-consommation de
l’enveloppe collaborateurs revenait de droit au deputé employeur. Dès lors si
l’idée était d’augmenter son revenu, nul besoin de passer par sa femme : il
suffisait de n’employer personne ! C’était tout aussi légal, et encore plus
simple – il économisait au passage le cout des cotisations sociales prélevées
sur la même enveloppe. En revanche, vu les horaires et la vie particulière
que les députés mènent, certains salarient des membres de leur famille tout
simplement pour pouvoir les voir. »

Et l'avocat de François Fillon n'a pas eu l'idée de s'exprimer
publiquement sur ce sujet ?
Fillon est décidément bien mal entouré.
\Ugly Barrow &$*\
Le #26425179
Le 04/02/2017 à 17:16, Arthur a écrit :
Si la somme allouée aux assistants parlementaires n'est pas dépensée,
elle revient au député.
https://maximetandonnet.wordpress.com/2017/01/27/precisions-de-m-julien-aubert-depute/
« Sur le caractère présumé fictif de l’emploi occupé, normalement vous
y avez recours lorsqu’il s’agit d’augmenter sans le dire le revenu de
quelqu’un, à moindres frais. Dans le cas de François Fillon, je vois
mal pourquoi il se serait donné cette peine. A l’époque des faits, la
non-consommation de l’enveloppe collaborateurs revenait de droit au
deputé employeur. Dès lors si l’idée était d’augmenter son revenu, nul
besoin de passer par sa femme : il suffisait de n’employer personne !
C’était tout aussi légal, et encore plus simple – il économisait au
passage le cout des cotisations sociales prélevées sur la même
enveloppe. En revanche, vu les horaires et la vie particulière que les
députés mènent, certains salarient des membres de leur famille tout
simplement pour pouvoir les voir. »

Et l'avocat de François Fillon n'a pas eu l'idée de s'exprimer
publiquement sur ce sujet ?

Les amis de François Fillon, comme le député Aubert, sont tous ses
avocats. Nous sommes plus de 3 millions, déjà, d'avocats de François Fillon.
Fillon est décidément bien mal entouré.

Vous n'avez plus rien à dire.
Arthur
Le #26425178
Le 04/02/2017 à 17:16, Arthur a écrit :
Si la somme allouée aux assistants parlementaires n'est pas dépensée,
elle revient au député.
https://maximetandonnet.wordpress.com/2017/01/27/precisions-de-m-julien-aubert-depute/
« Sur le caractère présumé fictif de l’emploi occupé, normalement vous
y avez recours lorsqu’il s’agit d’augmenter sans le dire le revenu de
quelqu’un, à moindres frais. Dans le cas de François Fillon, je vois
mal pourquoi il se serait donné cette peine. A l’époque des faits, la
non-consommation de l’enveloppe collaborateurs revenait de droit au
deputé employeur. Dès lors si l’idée était d’augmenter son revenu, nul
besoin de passer par sa femme : il suffisait de n’employer personne !
C’était tout aussi légal, et encore plus simple – il économisait au
passage le cout des cotisations sociales prélevées sur la même
enveloppe. En revanche, vu les horaires et la vie particulière que les
députés mènent, certains salarient des membres de leur famille tout
simplement pour pouvoir les voir. »

Et l'avocat de François Fillon n'a pas eu l'idée de s'exprimer
publiquement sur ce sujet ?

Les amis de François Fillon, comme le député Aubert, sont tous ses avocats.
Nous sommes plus de 3 millions, déjà, d'avocats de François Fillon.

Comme ses enfants, quand il était sénateur ?
Fillon est décidément bien mal entouré.

Vous n'avez plus rien à dire.

Qu'en savez-vous ?
\Ugly Barrow &$*\
Le #26425177
Le 04/02/2017 à 17:34, Arthur a écrit :
Le 04/02/2017 à 17:16, Arthur a écrit :
Si la somme allouée aux assistants parlementaires n'est pas dépensée,
elle revient au député.
https://maximetandonnet.wordpress.com/2017/01/27/precisions-de-m-julien-aubert-depute/

« Sur le caractère présumé fictif de l’emploi occupé, normalement vous
y avez recours lorsqu’il s’agit d’augmenter sans le dire le revenu de
quelqu’un, à moindres frais. Dans le cas de François Fillon, je vois
mal pourquoi il se serait donné cette peine. A l’époque des faits, la
non-consommation de l’enveloppe collaborateurs revenait de droit au
deputé employeur. Dès lors si l’idée était d’augmenter son revenu, nul
besoin de passer par sa femme : il suffisait de n’employer personne !
C’était tout aussi légal, et encore plus simple – il économisait au
passage le cout des cotisations sociales prélevées sur la même
enveloppe. En revanche, vu les horaires et la vie particulière que les
députés mènent, certains salarient des membres de leur famille tout
simplement pour pouvoir les voir. »

Et l'avocat de François Fillon n'a pas eu l'idée de s'exprimer
publiquement sur ce sujet ?

Les amis de François Fillon, comme le député Aubert, sont tous ses
avocats. Nous sommes plus de 3 millions, déjà, d'avocats de François
Fillon.

Comme ses enfants, quand il était sénateur ?

Ils ont droit comme les autres, au respect du secret de leur vote.
Fillon est décidément bien mal entouré.

Vous n'avez plus rien à dire.

Qu'en savez-vous ?

Vous êtes à bout, prenez des vacances, voyez un psy, faites du sport,
buvez du vin, mangez du canard.
Arthur
Le #26425184
Le 04/02/2017 à 17:34, Arthur a écrit :
Le 04/02/2017 à 17:16, Arthur a écrit :
Si la somme allouée aux assistants parlementaires n'est pas dépensée,
elle revient au député.
https://maximetandonnet.wordpress.com/2017/01/27/precisions-de-m-julien-aubert-depute/

« Sur le caractère présumé fictif de l’emploi occupé, normalement vous
y avez recours lorsqu’il s’agit d’augmenter sans le dire le revenu de
quelqu’un, à moindres frais. Dans le cas de François Fillon, je vois
mal pourquoi il se serait donné cette peine. A l’époque des faits, la
non-consommation de l’enveloppe collaborateurs revenait de droit au
deputé employeur. Dès lors si l’idée était d’augmenter son revenu, nul
besoin de passer par sa femme : il suffisait de n’employer personne !
C’était tout aussi légal, et encore plus simple – il économisait au
passage le cout des cotisations sociales prélevées sur la même
enveloppe. En revanche, vu les horaires et la vie particulière que les
députés mènent, certains salarient des membres de leur famille tout
simplement pour pouvoir les voir. »

Et l'avocat de François Fillon n'a pas eu l'idée de s'exprimer
publiquement sur ce sujet ?

Les amis de François Fillon, comme le député Aubert, sont tous ses
avocats. Nous sommes plus de 3 millions, déjà, d'avocats de François
Fillon.

Comme ses enfants, quand il était sénateur ?

Ils ont droit comme les autres, au respect du secret de leur vote.

On ne parle pas de leur vote, on parle de leur statut d'avocat.
\Ugly Barrow &$*\
Le #26425183
Le 04/02/2017 à 17:48, Arthur a écrit :
Le 04/02/2017 à 17:34, Arthur a écrit :
Le 04/02/2017 à 17:16, Arthur a écrit :
Si la somme allouée aux assistants parlementaires n'est pas dépensée,
elle revient au député.
https://maximetandonnet.wordpress.com/2017/01/27/precisions-de-m-julien-aubert-depute/

« Sur le caractère présumé fictif de l’emploi occupé, normalement
vous
y avez recours lorsqu’il s’agit d’augmenter sans le dire le revenu de
quelqu’un, à moindres frais. Dans le cas de François Fillon, je vois
mal pourquoi il se serait donné cette peine. A l’époque des faits, la
non-consommation de l’enveloppe collaborateurs revenait de droit au
deputé employeur. Dès lors si l’idée était d’augmenter son revenu,
nul
besoin de passer par sa femme : il suffisait de n’employer personne !
C’était tout aussi légal, et encore plus simple – il économisait au
passage le cout des cotisations sociales prélevées sur la même
enveloppe. En revanche, vu les horaires et la vie particulière que
les
députés mènent, certains salarient des membres de leur famille tout
simplement pour pouvoir les voir. »

Et l'avocat de François Fillon n'a pas eu l'idée de s'exprimer
publiquement sur ce sujet ?

Les amis de François Fillon, comme le député Aubert, sont tous ses
avocats. Nous sommes plus de 3 millions, déjà, d'avocats de François
Fillon.

Comme ses enfants, quand il était sénateur ?

Ils ont droit comme les autres, au respect du secret de leur vote.

On ne parle pas de leur vote, on parle de leur statut d'avocat.

On leur élèvera une statue plus tard. L'heure est à la campagne électorale.
RVG
Le #26425190
Le 04/02/2017 à 17:32, "Ugly Barrow &$*"@! a écrit :
Nous sommes plus de 3 millions

Voilà, l'électorat naturel de la droite.
Tous les autres doivent voter Mélenchon.
--
"Je sais que chaque phrase, chaque mot, chaque signe de ponctuation qui
paraît dans la presse publique est épluché, révisé, raturé dans
l'intérêt des actionnaires, et de ceux qui publient les réclames."
John Dos Passos, Manhattan transfer
http://www.jamendo.com/album/161999/in-the-prison-of-your-eyes
http://bluedusk.blogspot.fr/
http://soundcloud.com/rvgronoff
http://www.toutelapoesie.com/salons/user/18908-guillaume-daquile/
\Ugly Barrow &$*\
Le #26425192
Le 04/02/2017 à 19:21, RVG a écrit :
Le 04/02/2017 à 17:32, "Ugly Barrow &$*"@! a écrit :
Nous sommes plus de 3 millions

Voilà, l'électorat naturel de la droite.
Tous les autres doivent voter Mélenchon.

Reblochon est candidat ?
Lara Serfita
Le #26425194
Le 04/02/2017 à 19:23, RVG a écrit :
Le 04/02/2017 à 17:32, "Ugly Barrow &$*"@! a écrit :
Nous sommes plus de 3 millions

Voilà, l'électorat naturel de la droite.
Tous les autres doivent voter Mélenchon.

Même si Mélenchon n'a pas le boulevard cynique et obscène des médias
comme Macron
(Pour Macron, c'est parti, et je crois qu'on va assister à du jamais vu
dans l'histoire de la propagande présidentielle
depuis 1965), c'est quand même un grand ami des médias.
Le seul qui ne soit pas invité par la propagande médiatique (disons le
mot),
et donc le seul réel anti-système, tout le monde sait qui c'est.
Avec zéro heure, zéro minute, zéro seconde sur la plupart des grandes
chaînes,
des grandes radios.
Mélenchon : piège à con.
Dis moi qui t'invite, je te dirai qui tu es.
Lara.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme