Dual boot et partage de données

Le
benoit
Bonjour,


Ma fille souhaiterait s'acheter un PC. Je pense qu'un Mac peut très bien
faire l'affaire si en plus on installe les deux systèmes dessus.
Maintenant une question :

- Est-ce-que 256 Go suffisent (128 pour chaque OS) ?

- Est-ce qu'on peut installer Windows sur une partition en
lecture-écriture pour OS X ?

- Y-a-t'il des utilitaires permettant, au moins, de lire la partition
Mac depuis Windows ?

- Peut-on faire un alias de dossier PC sur le Mac ?

- Et dans l'autre sens ?


D'avance merci

--
"On ne s'occupe pas de l'étiquette tant que les vendanges ne sont pas
terminées" [Benoît]
Vos réponses Page 4 / 5
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
pehache
Le #26412217
Le 08/10/2016 à 16:35, DV a écrit :
pehache a écrit ceci :
Les multifonctions Epson par
exemple n'avaient pas le scanner accessible par Wifi il y a quelques
années sous OS X (je ne sais pas si ça a changé).

J'ai une Epson XP-205 depuis deux ans et demi et le scanner a toujours
été accessible par Wi-Fi sous OS X (il l'est toujours sous MacOS
Sierra). Ça remonte à quand, cette affaire ?


Je voulais dire : accessible sans ajouter le pilote Epson.
Quand c'était je ne sais plus, il faudrait que je retrouve la discussion.
DV
Le #26412220
pehache a écrit ceci :
Je voulais dire : accessible sans ajouter le pilote Epson.

Alors là, est-ce que j'ai dû ajouter un pilote ? Honnêtement, je ne m'en
souviens pas.
--
Denis
Jerome Lambert
Le #26412219
Le 8/10/16 à 15:55, pehache a écrit :
Le 08/10/2016 à 13:31, Jerome Lambert a écrit :
Le 7/10/16 à 23:30, pehache a écrit :


(...)
Logique. A moins d'avoir une dépendance à des logiciels présents sous
macOS seulement, macOS n'a aujourd'hui plus rien d'incontournable par
rapport à la boutique d'en face.

Ca, faut le dire vite...
Ca vécu ici récemment: achat d'une multifonction Brother MFC-J4420DW,
déballage et connexion au réseau wifi. Magique, l'imprimante est vue
tant sur les Macs que sur le portable Windows 10 du boulot.
Sauf que, contrairement à Mac OS X, Windows 10 ne "voit" pas:
- l'unité recto/verso
- le scanner,
- le fax (limite, celui-là, jmef)
Donc j'ai du télécharger le pilote, disponible uniquement une floppée de
cochon^W^W logiciels tiers, là où Mac OS X à fait tout tout seul comme
un grand. Et des exemples du même tonneau, j'en ai un paquet.

N'en fais pas un cas général : autant que je sache il n'existe pas de
méthode standardisée pour piloter un scanner réseau (Wifi),
contrairement à un scanner USB. Du coup c'est un peu au petit bonheur la
chance pour que ça marche sans ajouter à la main le pilote du fabricant,
en fonction des marques et des modèles. Les multifonctions Epson par
exemple n'avaient pas le scanner accessible par Wifi il y a quelques
années sous OS X (je ne sais pas si ça a changé).

Ben, dans mon vécu, je peux clairement faire la différence: au boulot,
donc à "infrastructure constante", je suis passé de mon Macbook Air en
BYOD à un portable Windows 8 (puis 10) fourni par le boulot. Et ben
franchement, il n'y a pas photo, d'autant plus que l'infrastructure est
construite avant tout pour des machines Windows, donc avec des
périphériques normalement dédiés avant tout à cet OS.
Et puis bon, je peux aussi parler de mon scanner Epson (USB pourtant)
qu'OS X détecte quand il veut depuis 10.10, un coup oui, un coup non
(sous 10.6 ou 10.9 je n'avais pas de problème), alors que si je le
connecte à mon netbook Windows il n'y a aucun souci (ce qui élimine la
panne matérielle côté scanner).

J'ai pas dit non plus que Mac OS X n'avait que des qualités, mais de
nouveau, en ayant la possibilité de comparer à environnement constant,
la balance penche clairement de son côté.
Pour moi, c'est clairement le côté facile et pratique de Mac OS X qui
fait la différence, par contre le Mac en tant qu'ordinateur qui devient
vraiment une arnaque. Du coup je suis passé à un Hackintosh...

Le côté facile et pratique de macOS en hackintosh, hum...

Bof: la machine est un NUC D54250, donc avec grosso modo les mêmes
entrailles qu'un Macbook Air dont je ne sais plus la référence. Du coup
Mac OS X s'y est installé bien plus facilement que Windows (testé aussi,
il faut d'abord télécharger le pilote de la carte réseau... ;-) )
Je trouve perso que les Mac sont devenus hors de prix pour ce qu'ils
offrent, ET que Windows a largement rattrapé le retard qu'il avait à une
époque. Si je devais renouvelé mon iMac maintenant je reviendrais à un
PC Windows sans état d'âme.

Autant je suis d'accord sur le premier point, autant je ne suis pas
d'accord sur le deuxième. Entre autres points:
- il y a enfin une navigation par colonnes dans Windows?
- il y a enfin l'équivalent de "coup d'oeil"?
- il y a enfin l'équivalent d'Aperçu? (centralisation des scanners,
sélection rectangulaire même sur des documents mélangeant texte et
image, etc.)?
- il y a enfin un procédure standard (Menu "Nom de
l'application"/Préférences) pour paramétrer ses logiciels?
- à l'autre bout de l'utilisation, il y enfin un ensemble d'outils CLI
qui tiennent la route?
et j'en oublie.
Et pour l'utiliser au quotidien au boulot, la réponse à ces questions
est "non", ou alors je serai (sérieusement) ravi de l'apprendre.
Et c'est précisément ces "petites choses" qui, mises bout à bout, m'ont
finalement décidé à me faire un Hackintosh pour utiliser Mac OS X.
Et ce d'autant plus quand, possédant déjà cette machine depuis un bail,
j'ai lu qu'elle se hackintoshait très facilement (et je confirme la chose).
Il y a deux choses qui peuvent encore me retenir chez Apple côté matériel :
- le SAV impeccable

Là, pour le coup, c'est tant que tu es sous garantie, sinon...
Voir p.ex. le suivi exécrable des soucis rencontrés par les Mac Pro
"cendrier" ou la saga des CG "non intégrées" utilisées dans les Macbook Pro.
- l'autonomie énorme et inégalée des MacBook

Là aussi, bof-bof: les machines utilisant les mêmes CPU font tout aussi
bien.
pehache
Le #26412312
Le 08/10/2016 à 17:09, Jerome Lambert a écrit :
Pour moi, c'est clairement le côté facile et pratique de Mac OS X qui
fait la différence, par contre le Mac en tant qu'ordinateur qui devient
vraiment une arnaque. Du coup je suis passé à un Hackintosh...

Le côté facile et pratique de macOS en hackintosh, hum...

Bof: la machine est un NUC D54250, donc avec grosso modo les mêmes
entrailles qu'un Macbook Air dont je ne sais plus la référence. Du coup
Mac OS X s'y est installé bien plus facilement que Windows (testé aussi,
il faut d'abord télécharger le pilote de la carte réseau... ;-) )

Coup de chance sur la compatibilité des composants, car de manière
générale le hack n'est certainement pas à recommander à l'utilisateur
lambda. Non seulement pour l'installation/configuration qui peut être
assez pénible si les composants choisis ne sont pas bien compatibles,
mais aussi parce qu'une fois un setup fonctionnel obtenu il y a toujours
le risque qu'une MAJ casse tout.
Bref, le hack est à réserver aux gens qui savent ce qu'ils font et qui
n'ont pas peur de mettre les mains dans le cambouis si nécessaire. Donc
on est loin -hors coup de chance, donc- du côté "ça juste marche" qui
est le crédo d'OS X.
Je trouve perso que les Mac sont devenus hors de prix pour ce qu'ils
offrent, ET que Windows a largement rattrapé le retard qu'il avait à une
époque. Si je devais renouvelé mon iMac maintenant je reviendrais à un
PC Windows sans état d'âme.

Autant je suis d'accord sur le premier point, autant je ne suis pas
d'accord sur le deuxième. Entre autres points:
- il y a enfin une navigation par colonnes dans Windows?

Il y a enfin une navigation par arborescence dans OS X ?
- il y a enfin l'équivalent de "coup d'oeil"?
- il y a enfin l'équivalent d'Aperçu? (centralisation des scanners,
sélection rectangulaire même sur des documents mélangeant texte et
image, etc.)?

Ca OK
- il y a enfin un procédure standard (Menu "Nom de
l'application"/Préférences) pour paramétrer ses logiciels?

Euh, ça c'est juste un usage, que les développeurs respectent... ou pas.
Ca n'a rien à voir avec la conception de l'OS.
- à l'autre bout de l'utilisation, il y enfin un ensemble d'outils CLI
qui tiennent la route?

Les gens qui ont besoin d'outils CLI et qui les maîtrisent savent très
bien les ajouter sous Windows (typiquement avec Cygwin). Sans compter
que les outils Posix vont être intégrés en natif dans une prochaine version.
et j'en oublie.
Et pour l'utiliser au quotidien au boulot, la réponse à ces questions
est "non", ou alors je serai (sérieusement) ravi de l'apprendre.


Si on cherche les trucs mieux foutus sous OS X on en trouve. Mais si on
cherche des trucs mieux foutus sous Windows on en trouve aussi. A
commencer par la gestion des fenêtres (le mec qui a proposé un truc
aussi anti-intuitif que le split-screen dans 10.11 est à foutre au
gnouf...).
Et c'est précisément ces "petites choses" qui, mises bout à bout, m'ont
finalement décidé à me faire un Hackintosh pour utiliser Mac OS X.
Et ce d'autant plus quand, possédant déjà cette machine depuis un bail,
j'ai lu qu'elle se hackintoshait très facilement (et je confirme la chose).
Il y a deux choses qui peuvent encore me retenir chez Apple côté
matériel :
- le SAV impeccable

Là, pour le coup, c'est tant que tu es sous garantie, sinon...
Voir p.ex. le suivi exécrable des soucis rencontrés par les Mac Pro
"cendrier" ou la saga des CG "non intégrées" utilisées dans les Macbook
Pro.

Disons que hors garantie il y a un réseau de SAV agréés un peu partout,
chez qui tu peux porter une machine en panne.
- l'autonomie énorme et inégalée des MacBook

Là aussi, bof-bof: les machines utilisant les mêmes CPU font tout aussi
bien.


Dans les tests en situations réelles, les PC portables sont la plupart
du temps assez en dessous, voire très en dessous, des temps revendiqués,
là où les MacBook sont conformes à ce que Apple annonce.
someone
Le #26412316
pehache
Le 08/10/2016 à 17:09, Jerome Lambert a écrit :
Pour moi, c'est clairement le côté facile et pratique de Mac OS X qui
fait la différence, par contre le Mac en tant qu'ordinateur qui devient
vraiment une arnaque. Du coup je suis passé à un Hackintosh...

Le côté facile et pratique de macOS en hackintosh, hum...

Bof: la machine est un NUC D54250, donc avec grosso modo les mêmes
entrailles qu'un Macbook Air dont je ne sais plus la référence. Du coup
Mac OS X s'y est installé bien plus facilement que Windows (testé aussi,
il faut d'abord télécharger le pilote de la carte réseau... ;-) )

Coup de chance sur la compatibilité des composants, car de manière
générale le hack n'est certainement pas à recommander à l'utilisateur
lambda.

C'est sûr que c'est super simple :
--
[SbM]
"If the French were really intelligent, they'd speak English" (W. Sheed)
benoit
Le #26412318
pehache
(le mec qui a proposé un truc aussi anti-intuitif que le split-screen dans
10.11 est à foutre au gnouf...).

Non, ils rapprochent les interfaces OSX et iOS. Comme ça ils n'auront
plus qu'une interface (déjà le fullscreen par exemple) et les acheteurs
d'iPhone, iPad ne seront pas dépaysés et passeront facielement à un
MacBook puisque c'est pareil.
--
"On ne s'occupe pas de l'étiquette tant que les vendanges ne sont pas
terminées" [Benoît]
pehache
Le #26412328
Le 09/10/2016 à 19:33, Benoit a écrit :
pehache
(le mec qui a proposé un truc aussi anti-intuitif que le split-screen dans
10.11 est à foutre au gnouf...).

Non, ils rapprochent les interfaces OSX et iOS. Comme ça ils n'auront
plus qu'une interface (déjà le fullscreen par exemple) et les acheteurs
d'iPhone, iPad ne seront pas dépaysés et passeront facielement à un
MacBook puisque c'est pareil.


Tout en clamant par ailleurs qu'une interface d'OS desktop ne peut pas
être unifiée avec une interface tactile d'OS mobile car les deux usages
sont trop différents... Les mecs sont schizophrènes...
Bon enfin, je n'ai pas d'iPad, mais j'espère que le split-screen y est
plus intuitif que sur OS X.
J.P
Le #26412327
In article (Benoit) wrote:
pehache
(le mec qui a proposé un truc aussi anti-intuitif que le split-screen dans
10.11 est à foutre au gnouf...).

Non, ils rapprochent les interfaces OSX et iOS. Comme ça ils n'auront
plus qu'une interface (déjà le fullscreen par exemple) et les acheteurs
d'iPhone, iPad ne seront pas dépaysés et passeront facielement à un
MacBook puisque c'est pareil.

C'est sûr que plus ça va, plus le Mac+macOS ressemble à un smartphone
... fixe :-)
--
Jean-Pierre
Jerome Lambert
Le #26412337
Le 9/10/16 à 18:41, pehache a écrit :
Le 08/10/2016 à 17:09, Jerome Lambert a écrit :
Pour moi, c'est clairement le côté facile et pratique de Mac OS X qui
fait la différence, par contre le Mac en tant qu'ordinateur qui devient
vraiment une arnaque. Du coup je suis passé à un Hackintosh...

Le côté facile et pratique de macOS en hackintosh, hum...

Bof: la machine est un NUC D54250, donc avec grosso modo les mêmes
entrailles qu'un Macbook Air dont je ne sais plus la référence. Du coup
Mac OS X s'y est installé bien plus facilement que Windows (testé aussi,
il faut d'abord télécharger le pilote de la carte réseau... ;-) )

Coup de chance sur la compatibilité des composants, car de manière
générale le hack n'est certainement pas à recommander à l'utilisateur
lambda.

Je ne dis pas le contraire: je m'y suis lancé justement parce que la
machine que je possédais était "très compatible". Mais la question va
plus loin: de mon point de vue, l'intérêt du Mac, c'est avant tout Mac
OS X. Le reste, bof...
(...)
Bref, le hack est à réserver aux gens qui savent ce qu'ils font et qui
n'ont pas peur de mettre les mains dans le cambouis si nécessaire. Donc
on est loin -hors coup de chance, donc- du côté "ça juste marche" qui
est le crédo d'OS X.

Non, relis bien: ce credo date du temps où j’utilisais des portables
Apple. Le hackintosh a à peine un mois, et n'aurait pas existé si Apple
avait renouvelé ses Macs Minis...
Je trouve perso que les Mac sont devenus hors de prix pour ce qu'ils
offrent, ET que Windows a largement rattrapé le retard qu'il avait à une
époque. Si je devais renouvelé mon iMac maintenant je reviendrais à un
PC Windows sans état d'âme.

Autant je suis d'accord sur le premier point, autant je ne suis pas
d'accord sur le deuxième. Entre autres points:
- il y a enfin une navigation par colonnes dans Windows?

Il y a enfin une navigation par arborescence dans OS X ?

Euuuuh, elle a toujours existé: affichage en mode liste, et les petits
triangles devant les répertoires permettent de les déplier. Ca date de,
pfiou..., longtemps. Ou alors on ne parle pas de la même chose.
- il y a enfin l'équivalent de "coup d'oeil"?
- il y a enfin l'équivalent d'Aperçu? (centralisation des scanners,
sélection rectangulaire même sur des documents mélangeant texte et
image, etc.)?

Ca OK

C'est justement ça qui me plait: quelle que soit l'imprimante ou le
scanner utilisé, les options sont les mêmes et au mêmes endroits.
- il y a enfin un procédure standard (Menu "Nom de
l'application"/Préférences) pour paramétrer ses logiciels?

Euh, ça c'est juste un usage, que les développeurs respectent... ou pas.
Ca n'a rien à voir avec la conception de l'OS.

Ca fait "juste" partie des guidelines pour les développeurs...
- à l'autre bout de l'utilisation, il y enfin un ensemble d'outils CLI
qui tiennent la route?

Les gens qui ont besoin d'outils CLI et qui les maîtrisent savent très
bien les ajouter sous Windows (typiquement avec Cygwin).

On en revient au même point que pour les imprimantes et scanner plus
haut: d'un côté tu as un OS prêt à l'emploi après installation, de
l'autre tu as un OS qui nécessite une sacrée post-installation (quand
elle est possible) pour pouvoir rentrer dans le cahier des charges. Mon
choix est assez vite fait...
Sans compter que les outils Posix vont être intégrés en natif dans
une prochaine version.

On m'avait déjà sorti le même genre de rengaine vis-à-vis de Powershell.
On a vu ce que ça donnait, donc j'attends de voir...
et j'en oublie.
Et pour l'utiliser au quotidien au boulot, la réponse à ces questions
est "non", ou alors je serai (sérieusement) ravi de l'apprendre.

Si on cherche les trucs mieux foutus sous OS X on en trouve. Mais si on
cherche des trucs mieux foutus sous Windows on en trouve aussi. A
commencer par la gestion des fenêtres (le mec qui a proposé un truc
aussi anti-intuitif que le split-screen dans 10.11 est à foutre au
gnouf...).

Ça, je suis d'accord là-dessus: ça fait partie des rares choses
effectivement mieux foutues sous Windows.
Et c'est précisément ces "petites choses" qui, mises bout à bout, m'ont
finalement décidé à me faire un Hackintosh pour utiliser Mac OS X.
Et ce d'autant plus quand, possédant déjà cette machine depuis un bail,
j'ai lu qu'elle se hackintoshait très facilement (et je confirme la
chose).
Il y a deux choses qui peuvent encore me retenir chez Apple côté
matériel :
- le SAV impeccable

Là, pour le coup, c'est tant que tu es sous garantie, sinon...
Voir p.ex. le suivi exécrable des soucis rencontrés par les Mac Pro
"cendrier" ou la saga des CG "non intégrées" utilisées dans les Macbook
Pro.

Disons que hors garantie il y a un réseau de SAV agréés un peu partout,
chez qui tu peux porter une machine en panne.

Et qui peut, ou pas, réparer suivant les pièces détachées qu'Apple
daigne leur fournir. Les deux exemples ci-dessus le montre clairement.
- l'autonomie énorme et inégalée des MacBook

Là aussi, bof-bof: les machines utilisant les mêmes CPU font tout aussi
bien.

Dans les tests en situations réelles, les PC portables sont la plupart
du temps assez en dessous, voire très en dessous, des temps revendiqués,
là où les MacBook sont conformes à ce que Apple annonce.

A voir en utilisation réelle: mon Lenovo tient largement ses 6 heures
malgré ses 2 ans d'age...
Jerome Lambert
Le #26412339
Le 9/10/16 à 19:09, SbM a écrit :
pehache
Le 08/10/2016 à 17:09, Jerome Lambert a écrit :
Pour moi, c'est clairement le côté facile et pratique de Mac OS X qui
fait la différence, par contre le Mac en tant qu'ordinateur qui devient
vraiment une arnaque. Du coup je suis passé à un Hackintosh...

Le côté facile et pratique de macOS en hackintosh, hum...

Bof: la machine est un NUC D54250, donc avec grosso modo les mêmes
entrailles qu'un Macbook Air dont je ne sais plus la référence. Du coup
Mac OS X s'y est installé bien plus facilement que Windows (testé aussi,
il faut d'abord télécharger le pilote de la carte réseau... ;-) )

Coup de chance sur la compatibilité des composants, car de manière
générale le hack n'est certainement pas à recommander à l'utilisateur
lambda.

C'est sûr que c'est super simple :

Tu oublies de donner la date du document: le 2 mars 2015. Un an et demi,
donc, et, en "équivalent informatique", une éternité.
Ce document n'est plus valable actuellement, puisque la plupart des
manipulations manuelles et autres ajouts de fichiers se font maintenant
automatiquement, les installateurs les ayant intégré depuis.
Pour moi, la manipulation s'est limitée à:
- télécharger El Capitan, Unibeast, et Multibeast sur un autre Mac
- lancer Unibeast, laisser les choix par défaut, le laisser créer la clé
USB, y copier Multibeast
- booter le NUC sur cette clé (j'ai rien modifié dans l'UEFI depuis le
déballage de la machine il y a quelques années...)
- seule étape "casse-gueule", aller dans les options de démarrage de
l'installeur pour charger les pilotes vidéo Intel
- installer Mac OS X comme sur n'importe quel Mac
- lancer Multibeast, laisser les choix par défaut sauf le type de Mac
(j'ai pris MacBookAir6,2, dont le modèle 13" a le même CPU et la même CG
intégrée que le NUC) et lui spécifier de charger les pilotes de la carte
réseau.
Et c'est tout.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme