Flash ?

Le
Benoit
Yo,


J'ai bien envie d'utiliser des flash pour éclairer mes sujets en macro.
Cela créer deux besoins :

- Réapprendre Í  utiliser un flash (cela fait des décennies que je n'ai
plus utilisé de flash). Je sens que je vais passer pas mal d'heures Í 
tester ça pour comprendre comment paramétrer les flash (pour qu'ils
n'éclairent pas tous Í  la même puissance) ;

- Acheter du matériel : trois flash* et un «Â déclencheur » (le bidule
qu'on installe sur l'appareil et qui dit au flash quand s'allumer et
s'éteindre).

Et lÍ  je suis paumé o͹ je peux trouver du matériel correct Í  peu de
frais. Et si c'est de l'occasion, cf. leboncoin, quels sont les critères
de choix en ce qui concerne mes besoins ? Commande ͠ distance, je sais,
mais d'autres trucs ?

Ah que merci d'avance,


* Un Í  droite du sujet, un Í  gauche et un pour cramer le fond, surtout
s'il est blanc, sinon pour unifier le fond qui aura de la lumière
«Â parasite » avec les deux flash sur le sujet.

--
Benoͮt
There are two categories of people: those who think that
there are two categories of people in the world, and those who don’t.
  • Partager ce contenu :
Vos réponses Page 1 / 4
Trier par : date / pertinence
efji
Le #26572180
Le 24/04/2021 Í  20:16, Benoit a écrit :
Yo,
J'ai bien envie d'utiliser des flash pour éclairer mes sujets en macro.
Cela créer deux besoins :
- Réapprendre Í  utiliser un flash (cela fait des décennies que je n'ai
plus utilisé de flash). Je sens que je vais passer pas mal d'heures Í 
tester ça pour comprendre comment paramétrer les flash (pour qu'ils
n'éclairent pas tous Í  la même puissance) ;
- Acheter du matériel : trois flash* et un «Â déclencheur » (le bidule
qu'on installe sur l'appareil et qui dit au flash quand s'allumer et
s'éteindre).
Et lÍ  je suis paumé o͹ je peux trouver du matériel correct Í  peu de
frais. Et si c'est de l'occasion, cf. leboncoin, quels sont les critères
de choix en ce qui concerne mes besoins ? Commande ͠ distance, je sais,
mais d'autres trucs ?
Ah que merci d'avance,
* Un Í  droite du sujet, un Í  gauche et un pour cramer le fond, surtout
s'il est blanc, sinon pour unifier le fond qui aura de la lumière
«Â parasite » avec les deux flash sur le sujet.


3 flashs me semble très ambitieux. 2 c'est déjÍ  bien, et même un seul
pour commencer :)
J'ai acheté ça récemment (sur ce site) :
https://www.photo24.fr/meike-flash-mk-320-sony-mis.html
en version Panasonic bien sÍ»r, mais je mets la version adaptée Í  ton
Sony. Il marche impec, en ttl, Í  distance. Il a plein de puissances
disponibles, et il coͻte presque rien. Enjoy
--
F.J.
Benoit
Le #26572182
Avec enthousiasme, le 25 avril 2021 Í  18:47, efji écrivit :
3 flashs me semble très ambitieux. 2 c'est déjÍ  bien, et même un seul
pour commencer :)
J'ai acheté ça récemment (sur ce site) :
https://www.photo24.fr/meike-flash-mk-320-sony-mis.html
en version Panasonic bien sÍ»r, mais je mets la version adaptée Í  ton
Sony. Il marche impec, en ttl, Í  distance. Il a plein de puissances
disponibles, et il coͻte presque rien. Enjoy

Pour de la macro, une lumière ne suffit pas et surtout pas de face, il
vaut mieux avoir des reflets dans les yeux ailleurs qu'au milieu. VoilÍ 
pourquoi je souhaite en utiliser deux (droite-gauche éventuellement Í 
des hauteurs différentes).
Le troisième c'est pour être sÍ»r que le fond blanc soit blanc et ne
nécessite pas de retouche tordues pour le cramer sans toucher au sujet
(en plus avec la transparence des ailes de certains…)
Donc pas de flash sur l'appareil, mais un maÍ®tre tout bête qui déclenche
les esclaves. Je dis ça parce que je ne sais comment faire fonctionner
un flash non connecté Í  l'appareil.
À propos des versions Sonny, Panasonic… un flash est aujourd'hui
tributaire de l'appareil ?
--
Benoͮt Leraillez
Souvenez-vous qu'on peut être hermétique – et ne rien renfermer.
N'oubliez pas qu'hermétique cela veut dire aussi « bouché » !
(S. Guitry)
efji
Le #26572184
Le 25/04/2021 Í  19:14, Benoit a écrit :
Avec enthousiasme, le 25 avril 2021 Í  18:47, efji écrivit :
3 flashs me semble très ambitieux. 2 c'est déjÍ  bien, et même un seul
pour commencer :)
J'ai acheté ça récemment (sur ce site) :
https://www.photo24.fr/meike-flash-mk-320-sony-mis.html
en version Panasonic bien sÍ»r, mais je mets la version adaptée Í  ton
Sony. Il marche impec, en ttl, Í  distance. Il a plein de puissances
disponibles, et il coͻte presque rien. Enjoy

Pour de la macro, une lumière ne suffit pas et surtout pas de face, il
vaut mieux avoir des reflets dans les yeux ailleurs qu'au milieu. VoilÍ 
pourquoi je souhaite en utiliser deux (droite-gauche éventuellement Í 
des hauteurs différentes).
Le troisième c'est pour être sÍ»r que le fond blanc soit blanc et ne
nécessite pas de retouche tordues pour le cramer sans toucher au sujet
(en plus avec la transparence des ailes de certains…)
Donc pas de flash sur l'appareil, mais un maÍ®tre tout bête qui déclenche
les esclaves. Je dis ça parce que je ne sais comment faire fonctionner
un flash non connecté Í  l'appareil.
À propos des versions Sonny, Panasonic… un flash est aujourd'hui
tributaire de l'appareil ?


Pour la mesure ttl oui il faut le modèle adapté au boitier.
Celui-lÍ  marche en ttl aussi Í  distance: il se déclenche avec l'éclair
d'un autre flash (le flash intégré de mon appareil en l'occurrence, que
je peux masquer pour qu'il ne pollue pas l'image mais soit vu quand même
par le flash esclave). En l'écrivant je me demande bien comment il fait!
ttl ca signifie "j'arrête l'éclair lorsque la lumière reçue par le
capteur est suffisante", donc il faut que le boitier lui donne cet
ordre. Je ne comprends pas comment il peut faire Í  distance. Mais ça
marche, j'ai essayé, même si je ne m'en sers pas couramment.
--
F.J.
Benoit
Le #26572202
Nonobstant quelques doutes, le 25 avril 2021 Í  19:39, efji se permit de
dire :
Le 25/04/2021 Í  19:14, Benoit a écrit :
Avec enthousiasme, le 25 avril 2021 Í  18:47, efji écrivit :
3 flashs me semble très ambitieux. 2 c'est déjÍ  bien, et même un seul
pour commencer :)
J'ai acheté ça récemment (sur ce site) :
https://www.photo24.fr/meike-flash-mk-320-sony-mis.html
en version Panasonic bien sÍ»r, mais je mets la version adaptée Í  ton
Sony. Il marche impec, en ttl, Í  distance. Il a plein de puissances
disponibles, et il coͻte presque rien. Enjoy

Pour de la macro, une lumière ne suffit pas et surtout pas de face, il
vaut mieux avoir des reflets dans les yeux ailleurs qu'au milieu. VoilÍ 
pourquoi je souhaite en utiliser deux (droite-gauche éventuellement Í 
des hauteurs différentes).
Le troisième c'est pour être sÍ»r que le fond blanc soit blanc et ne
nécessite pas de retouche tordues pour le cramer sans toucher au sujet
(en plus avec la transparence des ailes de certains…)
Donc pas de flash sur l'appareil, mais un maÍ®tre tout bête qui déclenche
les esclaves. Je dis ça parce que je ne sais comment faire fonctionner
un flash non connecté Í  l'appareil.
À propos des versions Sonny, Panasonic… un flash est aujourd'hui
tributaire de l'appareil ?

Pour la mesure ttl oui il faut le modèle adapté au boitier.
Celui-lÍ  marche en ttl aussi Í  distance: il se déclenche avec l'éclair
d'un autre flash (le flash intégré de mon appareil en l'occurrence, que
je peux masquer pour qu'il ne pollue pas l'image mais soit vu quand même
par le flash esclave). En l'écrivant je me demande bien comment il fait!
ttl ca signifie "j'arrête l'éclair lorsque la lumière reçue par le
capteur est suffisante", donc il faut que le boitier lui donne cet
ordre. Je ne comprends pas comment il peut faire Í  distance. Mais ça
marche, j'ai essayé, même si je ne m'en sers pas couramment.

Ça c'est facile : le capteur est neutre/uniforme en terme de zone de
couverture/précision/suivi. Si RGB1-RGB2>X alors il y a eu un éclair et
j'y vais moi aussi. Comme l'obturateur me donne une fenêtre de ±1/100e
de seconde et que ma lampe/flash est plus rapide : si je détecte, je
tire. Après, mais dans la durée de l'obturateur. Je suis en continue la
lumière ambiante = moyenne RGB de ce que je capte, si moyenne1<moyenne2
en peu de temps : je fais de même.
Ça me rappelle ce qu'avait produit un copain développeur avec les
premiers capteur vidéo dans le monde Apple : il soustrayait deux images
et si le total était supérieur Í  une valeur il prenait une photo. Si tu
ouvres la porte tu y a droit, si un chat passe, nada, mais si toi tu
passes lentement t'es invisible. Tous les détecteurs de présence
fonctionnent aujourd'hui ± comme ça. (P.S. j'ai passé un peu de temps Í 
contourner les alarmes du bureau pour connaÍ®tre leurs défauts et tenter
d'y remédier).
Maintenant, cela veut dire qu'il me faut soit un flash de plus qui
éclaire le plafond. Une idée : le flash de l'appareil ne vise pas le
sujet mais un autre flash.
Bon, cela étant, je n'ai pas encore trouvé comment avoir un tel
équipement pour une poignée de main. J'ai pas le portefeuille pour
mettre 300€ sur la table, loin de lÍ . :/
--
J'ai cru comprendre que la mode était aux réponses Í  la con, donc je
m'adapte. — PH dans «Â C'est pas moi c'est lui. »
efji
Le #26572211
Le 26/04/2021 Í  00:36, Benoit a écrit :
Nonobstant quelques doutes, le 25 avril 2021 Í  19:39, efji se permit de
dire :
Le 25/04/2021 Í  19:14, Benoit a écrit :
Avec enthousiasme, le 25 avril 2021 Í  18:47, efji écrivit :


Celui-lÍ  marche en ttl aussi Í  distance: il se déclenche avec l'éclair
d'un autre flash (le flash intégré de mon appareil en l'occurrence, que
je peux masquer pour qu'il ne pollue pas l'image mais soit vu quand même
par le flash esclave). En l'écrivant je me demande bien comment il fait!
ttl ca signifie "j'arrête l'éclair lorsque la lumière reçue par le
capteur est suffisante", donc il faut que le boitier lui donne cet
ordre. Je ne comprends pas comment il peut faire Í  distance. Mais ça
marche, j'ai essayé, même si je ne m'en sers pas couramment.

Ça c'est facile : le capteur est neutre/uniforme en terme de zone de
couverture/précision/suivi. Si RGB1-RGB2>X alors il y a eu un éclair et
j'y vais moi aussi. Comme l'obturateur me donne une fenêtre de ±1/100e
de seconde et que ma lampe/flash est plus rapide : si je détecte, je
tire. Après, mais dans la durée de l'obturateur. Je suis en continue la
lumière ambiante = moyenne RGB de ce que je capte, si moyenne1<moyenne2
en peu de temps : je fais de même.

Incompréhensible :)
Principe d'un flash ttl: l'appareil déclenche le flash et mesure en même
temps la lumière qui atteint le capteur. Dès qu'elle est suffisante il
coupe l'éclair. Quand le flash est connecté par le sabot ou avec un fil,
pas de problème. Sans fil je ne vois pas comment il peut faire.

--
F.J.
Benoit
Le #26572217
Le 26 avril 2021 Í  11:11, efji d'un élan de joie s'exprima ainsi :
Le 26/04/2021 Í  00:36, Benoit a écrit :
Nonobstant quelques doutes, le 25 avril 2021 Í  19:39, efji se permit de
dire :
Le 25/04/2021 Í  19:14, Benoit a écrit :
Avec enthousiasme, le 25 avril 2021 Í  18:47, efji écrivit :



Celui-lÍ  marche en ttl aussi Í  distance: il se déclenche avec l'éclair
d'un autre flash (le flash intégré de mon appareil en l'occurrence, que
je peux masquer pour qu'il ne pollue pas l'image mais soit vu quand même
par le flash esclave). En l'écrivant je me demande bien comment il fait!
ttl ca signifie "j'arrête l'éclair lorsque la lumière reçue par le
capteur est suffisante", donc il faut que le boitier lui donne cet
ordre. Je ne comprends pas comment il peut faire Í  distance. Mais ça
marche, j'ai essayé, même si je ne m'en sers pas couramment.

Ça c'est facile : le capteur est neutre/uniforme en terme de zone de
couverture/précision/suivi. Si RGB1-RGB2>X alors il y a eu un éclair et
j'y vais moi aussi. Comme l'obturateur me donne une fenêtre de ±1/100e
de seconde et que ma lampe/flash est plus rapide : si je détecte, je
tire. Après, mais dans la durée de l'obturateur. Je suis en continue la
lumière ambiante = moyenne RGB de ce que je capte, si moyenne1<moyenne2
en peu de temps : je fais de même.

Incompréhensible :)
Principe d'un flash ttl: l'appareil déclenche le flash et mesure en même
temps la lumière qui atteint le capteur. Dès qu'elle est suffisante il
coupe l'éclair. Quand le flash est connecté par le sabot ou avec un fil,
pas de problème. Sans fil je ne vois pas comment il peut faire.

Un truc comme ça :
Étape 1 :
- J'utilise mon flash-macro-led-annulaire + un tube noir. Le tube permet
de l'empêcher d'éclairer le sujet, tout en déclenchant l'autre flash. Ou
j'achète un flash Sony d'occasion :
- J'utilise le flash (+diffuseur ?) d'un cÍ´té et un miroir de l'autre.
Pour le fond ce sera un bon vieux spot Í  deux sous. L'avantage du spot
est aussi que cela te permet de t'assurer qu'il est cramé avec l'écran
qui le couvre de rouge. Cela fait que sa colorimétrie peut être ignorée
puisque RVB%5/255/255 ;
- Je me mets tout en manuel sur le flash. Puisque c'est en «Â studio »
sur un sujet qui est immobile et, en plus, j'ai tout mon temps pour
régler le flash et déplacer le miroir pour jouer avec l'éclairage. De
toute façon l'appareil est en manuel sur tout (map, diaph, vitesse…).
Étape 2 : deuxième flash si besoin est (voir si quelqu'un dans le coin
peut m'en prêter un pour tester).
Justification du flash : je suis beaucoup moins gêner par la lumière
ambiante. Sujet sombre sans flash et bien éclairé avec. Puisque je
shoote actuellement au 1/30, si je peux monter au 1/200 avec un flash…
Cela étant, comme le flash est proche du sujet, qu'il a un diffuseur et
que je ferme Í  11, je n'ai aucune idée de la vitesse que je pourrai
utiliser, mais elle sera nettement supérieur Í  mes spots. Quelle est la
puissance dont j'ai besoin ? +40, +60… ?
Bref, je nage un peu moins mis je rame.
--
J'ai cru comprendre que la mode était aux réponses Í  la con, donc je
m'adapte. — PH dans «Â C'est pas moi c'est lui. »
Ghost-Raider
Le #26572222
Le 26/04/2021 Í  11:11, efji a écrit :
Le 26/04/2021 Í  00:36, Benoit a écrit :
Nonobstant quelques doutes, le 25 avril 2021 Í  19:39, efji se permit de
dire :
Le 25/04/2021 Í  19:14, Benoit a écrit :
Avec enthousiasme, le 25 avril 2021 Í  18:47, efji écrivit :



Celui-lÍ  marche en ttl aussi Í  distance: il se déclenche avec l'éclair
d'un autre flash (le flash intégré de mon appareil en l'occurrence, que
je peux masquer pour qu'il ne pollue pas l'image mais soit vu quand même
par le flash esclave). En l'écrivant je me demande bien comment il fait!
ttl ca signifie "j'arrête l'éclair lorsque la lumière reçue par le
capteur est suffisante", donc il faut que le boitier lui donne cet
ordre. Je ne comprends pas comment il peut faire Í  distance. Mais ça
marche, j'ai essayé, même si je ne m'en sers pas couramment.

Ça c'est facile : le capteur est neutre/uniforme en terme de zone de
couverture/précision/suivi. Si RGB1-RGB2>X alors il y a eu un éclair et
j'y vais moi aussi. Comme l'obturateur me donne une fenêtre de ±1/100e
de seconde et que ma lampe/flash est plus rapide : si je détecte, je
tire. Après, mais dans la durée de l'obturateur. Je suis en continue la
lumière ambiante = moyenne RGB de ce que je capte, si moyenne1<moyenne2
en peu de temps : je fais de même.

Incompréhensible :)

Pléonasme : Benoit <> incompréhensible.
Principe d'un flash ttl: l'appareil déclenche le flash et mesure en même
temps la lumière qui atteint le capteur. Dès qu'elle est suffisante il
coupe l'éclair. Quand le flash est connecté par le sabot ou avec un fil,
pas de problème. Sans fil je ne vois pas comment il peut faire.


Dans le temps, j'avais eu une échange houleux avec Noëlle Adam qui
refusait de croire que le système TTL de NIkon pouvait éclairer Í  la
fois correctement le sujet principal et l'arrière plan situé dans l'ombre.
C'est le pré-flash qui explique tout. L'appareil mesure les besoins
d'éclairage sur le capteur et règle vitesse/diaphragme/sensibilité et
durée du/des éclair/s qui vont suivre.
La succession des éclairs est très rapide, l’œil ne voit pas d'interruption.
C'est un mode courant en fait, on le trouve sur mon vénérable HPITPN
Olympus E10 de 2001 : mode "portrait de nuit".
--
Ils y reviendront, au cheval, ils y reviendront, et au galop !
Benoit
Le #26572225
Avec enthousiasme, le 26 avril 2021 Í  12:56, Ghost-Raider écrivit :
Le 26/04/2021 Í  11:11, efji a écrit :
Le 26/04/2021 Í  00:36, Benoit a écrit :
Nonobstant quelques doutes, le 25 avril 2021 Í  19:39, efji se permit de
dire :
Le 25/04/2021 Í  19:14, Benoit a écrit :
Avec enthousiasme, le 25 avril 2021 Í  18:47, efji écrivit :




Celui-lÍ  marche en ttl aussi Í  distance: il se déclenche avec l'éclair
d'un autre flash (le flash intégré de mon appareil en l'occurrence, que
je peux masquer pour qu'il ne pollue pas l'image mais soit vu quand même
par le flash esclave). En l'écrivant je me demande bien comment il fait!
ttl ca signifie "j'arrête l'éclair lorsque la lumière reçue par le
capteur est suffisante", donc il faut que le boitier lui donne cet
ordre. Je ne comprends pas comment il peut faire Í  distance. Mais ça
marche, j'ai essayé, même si je ne m'en sers pas couramment.

Ça c'est facile : le capteur est neutre/uniforme en terme de zone de
couverture/précision/suivi. Si RGB1-RGB2>X alors il y a eu un éclair et
j'y vais moi aussi. Comme l'obturateur me donne une fenêtre de ±1/100e
de seconde et que ma lampe/flash est plus rapide : si je détecte, je
tire. Après, mais dans la durée de l'obturateur. Je suis en continue la
lumière ambiante = moyenne RGB de ce que je capte, si moyenne1<moyenne2
en peu de temps : je fais de même.

Incompréhensible :)

Pléonasme : Benoit <> incompréhensible.

+1
VoilÍ  ce que c'est que corrigé son texte a posteriori sans relire TOUT
le texte. Le copier-coller, ou le glisser-déposer peut aboutir Í  des
catastrophes.
Sinon, j'attends avec impatience le bac Í  ultra-sons.
Et la tête panoramique :
Celle-lÍ  il va falloir que je sache la régler suivant l'objectif. Je
parie que si celui-ci ne change pas de taille en fonction de la map, le
centre optique, lui va bouger. Il faudra donc trouver le meilleur
«Â milieu ».
--
Benoͮt Leraillez
Bien des personnes aiment Í  dire qu'elles ont une prédilection pour
des choses «profondes», or, je me demande si ces personnes ne
commettent pas des erreurs en prenant pour «profondes» des choses
qui sont creuses. (S. Guitry)
efji
Le #26572227
Le 26/04/2021 Í  12:56, Ghost-Raider a écrit :
Le 26/04/2021 Í  11:11, efji a écrit :
Le 26/04/2021 Í  00:36, Benoit a écrit :
Nonobstant quelques doutes, le 25 avril 2021 Í  19:39, efji se permit de
dire :
Le 25/04/2021 Í  19:14, Benoit a écrit :
Avec enthousiasme, le 25 avril 2021 Í  18:47, efji écrivit :



Celui-lÍ  marche en ttl aussi Í  distance: il se déclenche avec l'éclair
d'un autre flash (le flash intégré de mon appareil en l'occurrence, que
je peux masquer pour qu'il ne pollue pas l'image mais soit vu quand
même
par le flash esclave). En l'écrivant je me demande bien comment il
fait!
ttl ca signifie "j'arrête l'éclair lorsque la lumière reçue par le
capteur est suffisante", donc il faut que le boitier lui donne cet
ordre. Je ne comprends pas comment il peut faire Í  distance. Mais ça
marche, j'ai essayé, même si je ne m'en sers pas couramment.

Ça c'est facile : le capteur est neutre/uniforme en terme de zone de
couverture/précision/suivi. Si RGB1-RGB2>X alors il y a eu un éclair et
j'y vais moi aussi. Comme l'obturateur me donne une fenêtre de ±1/100e
de seconde et que ma lampe/flash est plus rapide : si je détecte, je
tire. Après, mais dans la durée de l'obturateur. Je suis en continue la
lumière ambiante = moyenne RGB de ce que je capte, si moyenne1<moyenne2
en peu de temps : je fais de même.

Incompréhensible :)

Pléonasme : Benoit <> incompréhensible.
Principe d'un flash ttl: l'appareil déclenche le flash et mesure en même
temps la lumière qui atteint le capteur. Dès qu'elle est suffisante il
coupe l'éclair. Quand le flash est connecté par le sabot ou avec un fil,
pas de problème. Sans fil je ne vois pas comment il peut faire.

Dans le temps, j'avais eu une échange houleux avec Noëlle Adam qui
refusait de croire que le système TTL de NIkon pouvait éclairer Í  la
fois correctement le sujet principal et l'arrière plan situé dans l'ombre.
C'est le pré-flash qui explique tout. L'appareil mesure les besoins
d'éclairage sur le capteur et règle vitesse/diaphragme/sensibilité et
durée du/des éclair/s qui vont suivre.
La succession des éclairs est très rapide, l’œil ne voit pas
d'interruption.
C'est un mode courant en fait, on le trouve sur mon vénérable HPITPN
Olympus E10 de 2001 : mode "portrait de nuit".


Oui ça doit être un truc de ce genre. Mon flash a un mode stroboscope
jusqu'Í  50Hz, et en effet 10 éclairs Í  50Hz sont imperceptibles Í 
l'oeil: on ne voit qu'un seul éclair. C'est assez balèze quand même
cette histoire de flash ttl car tout le système doit calculer et
interagir en moins de 1/200e de seconde (vitesse synchro max chez moi).

--
F.J.
efji
Le #26572232
Le 26/04/2021 Í  12:17, Benoit a écrit :
Le 26 avril 2021 Í  11:11, efji d'un élan de joie s'exprima ainsi :
Un truc comme ça :

Sauf que lÍ  je n'en ai pas besoin.
Étape 1 :
- J'utilise mon flash-macro-led-annulaire + un tube noir. Le tube permet
de l'empêcher d'éclairer le sujet, tout en déclenchant l'autre flash. Ou

Intérêt d'acheter un flash pour qu'il n'éclaire pas ?
j'achète un flash Sony d'occasion :
- J'utilise le flash (+diffuseur ?) d'un cÍ´té et un miroir de l'autre.
Pour le fond ce sera un bon vieux spot Í  deux sous. L'avantage du spot

Pas une très bonne idée de mixer continu et flash dans ton cas, surtout
si tu veux jouer sur les intensités relatives.
est aussi que cela te permet de t'assurer qu'il est cramé avec l'écran
qui le couvre de rouge. Cela fait que sa colorimétrie peut être ignorée
puisque RVB%5/255/255 ;

incompréhensible
- Je me mets tout en manuel sur le flash. Puisque c'est en «Â studio »
sur un sujet qui est immobile et, en plus, j'ai tout mon temps pour
régler le flash et déplacer le miroir pour jouer avec l'éclairage. De
toute façon l'appareil est en manuel sur tout (map, diaph, vitesse…).

Ca me semble la bonne solution. De toute façon si tu passes Í  plusieurs
flashs, je ne suis pas sͻr que le ttl fonctionne. En plus tes sujets
sont bizarres (fonds blanc, fonds noirs) et ne permettent pas l'expo
automatique. Enfin je suppose que tu veux faire ta manip pano+stack,
donc impossible en automatique.
Étape 2 : deuxième flash si besoin est (voir si quelqu'un dans le coin
peut m'en prêter un pour tester).
Justification du flash : je suis beaucoup moins gêner par la lumière
ambiante. Sujet sombre sans flash et bien éclairé avec. Puisque je
shoote actuellement au 1/30, si je peux monter au 1/200 avec un flash…

aͯe ! Je sens la confusion.
Avec flash, si tu n'as pas de lumière continue que tu veux mixer avec,
la vitesse n'a aucune importance. La vitesse c'est la longueur de
l'éclair du flash, pas ce que tu affiches sur le boitier (et qui doit
être supérieure Í  une valeur limite indiquée par le fabricant: "vitesse
synchro flash" ou un truc du genre dans la doc).
Cela étant, comme le flash est proche du sujet, qu'il a un diffuseur et
que je ferme Í  11, je n'ai aucune idée de la vitesse que je pourrai
utiliser, mais elle sera nettement supérieur Í  mes spots. Quelle est la
puissance dont j'ai besoin ? +40, +60… ?

Oublie les spots, ca sera ingérable de faire la balance d'exposition
spot/flash ainsi que la balance des températures de couleur.
Pour la puissance du flash, il faudra en effet la régler si il est
proche du sujet. Le mien va de 1 (puissance maxi) Í  1/1024.
Bref, je nage un peu moins mis je rame.


Il en reste quand même :)
--
F.J.
Poster une réponse
Anonyme