Logiciel de retouche d'image.

Le
Dominique
Bonjour,

Bien, j'ai donc passé le PC de ma fille à Mate 16.04 en 32 B.

Elle me demande un logiciel de retouche d'image. Qu'est-ce que vous
pourriez lui proposer en ce sens sachant qu'elle s'en tiendra aux
basiques : recadrage, un peu de contraste et de couleur ? Rien qui
justifierait l'apprentissage de The Gimp.

Bon lundi et merci à tous,

--
Dominique
Courriel : dominique point sextant ate orange en France
Esto quod es
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jo Engo
Le #26447314
Le Mon, 09 Oct 2017 03:36:51 +0200, Dominique a écrit :
un logiciel de retouche d'image


fcal ? Je tente le suivi.
--
Le travail éloigne de nous trois grands maux :
l'ennui, le vice et le besoin.
-+- Voltaire, Candide -+-
Sergio
Le #26447316
Le 09/10/2017 à 03:36, Dominique a écrit :
Bonjour,
Bien, j'ai donc passé le PC de ma fille à Mate 16.04 en 32 B.
Elle me demande un logiciel de retouche d'image. Qu'est-ce que vous pourriez lui proposer en ce sens sachant qu'elle s'en tiendra aux basiques : recadrage, un peu de contraste et de couleur ? Rien qui
justifierait l'apprentissage de The Gimp.

Je fais tout ça avec Gimp, sans être un pro de Gimp (par exemple : jamais trop compris la manipulation des calques...).
Seul obstacle à Gimp : peut-être un peu lourd sur une petite config.
--
Serge http://leserged.online.fr/
Mon blog: http://cahierdesergio.free.fr/
Soutenez le libre: http://www.framasoft.org
Marc SCHAEFER
Le #26447318
Sergio
Je fais tout ça avec Gimp, sans être un pro de Gimp (par exemple : jamais trop compris la manipulation des calques...).

Idem, j'ai toujours préféré utiliser les outils netpbm lorsqu'il fallait
faire des traitements, je trouve cela plus intuitif que GIMP.
Toutefois, pour faire des petites opérations (rotation, rognage, ...)
GIMP est très simple une fois qu'on a compris qu'il faut toujours
faire EXPORT OVERVWRITING (Exporter en écrasant). Surtout ne pas
faire Sauver sous, cela sauve un format vectoriel totalement inutile pour
un cycle simple de retouche.
Ok, je fais un peu l'avocat du diable. J'ai même fait un peu d'animation
de titrage dans GIMP avant de me rendre compte que ce dont j'avais besoin
était déjà dans kdenlive. Par contre je fais toujours les titrages
en LaTeX avec script automatique d'autoscroll :)
Seul obstacle à Gimp : peut-être un peu lourd sur une petite config.

pas remarqué pour les traitements que j'ai effectués.
NB: les calques ce sont les layers ? (LC_MESSAGES=C ici), si oui, ce n'est pas
si compliqué: en général tu as besoin de flatten (aplatir) ou de
next ou previous layer; sinon, oui, je n'ai rien non plus compris aux
calques.
François
Le #26447319
Le 09/10/2017 à 03:36, Dominique a écrit :
Elle me demande un logiciel de retouche d'image. Qu'est-ce que vous
pourriez lui proposer en ce sens sachant qu'elle s'en tiendra aux
basiques : recadrage, un peu de contraste et de couleur ? Rien qui
justifierait l'apprentissage de The Gimp.

J'utilise Rawtherapee pour ces retouches.
--
Fañch
Doug713705
Le #26447321
Le 09-10-2017, Marc SCHAEFER nous expliquait dans
fr.comp.os.linux.configuration
(
NB: les calques ce sont les layers ? (LC_MESSAGES=C ici), si oui, ce n'est pas
si compliqué: en général tu as besoin de flatten (aplatir) ou de
next ou previous layer; sinon, oui, je n'ai rien non plus compris aux
calques.

Les calques sont simplement des couches, des images empilées si tu
préfères.
L'idée est de permettre des modifications sur une partie de l'image sans
sans affecter les autres parties.
Par exemple tu peux décider d'ajouter un lettrage sur l'image.
Dans ce cas, tu peux créer un calque spécifique pour cet élément et
faire tous les traitements que tu veux sur cet élément (ex. contraste,
couleur, effets variés, rotation) sans pour autant changer l'ensemble
de l'image. ça permet églament de gérer la composition de l'image élément
par élément.
C'est vraiment très pratique et quand tu y a gouté tu ne peux plus
travailler autrement.
--
Je ne connaîtrai rien de tes habitudes
Il se peut même que tu sois décédée
Mais j'demanderai ta main pour la couper
-- H.F. Thiéfaine, L'ascenceur de 22H43
Marc SCHAEFER
Le #26447320
Doug713705
Les calques sont simplement des couches, des images empilées si tu
préfères.

Ok, des layers donc :)
(LC_MESSAGES=C)
Sergio
Le #26447323
Le 09/10/2017 à 09:20, Marc SCHAEFER a écrit :
Je fais tout ça avec Gimp, sans être un pro de Gimp (par exemple : jamais trop compris la manipulation des calques...).

Idem, j'ai toujours préféré utiliser les outils netpbm lorsqu'il fallait
faire des traitements, je trouve cela plus intuitif que GIMP.

Pour le traitement "par lot", j'utilise les outils Imagemagick... Chacun ses goûts...
Toutefois, pour faire des petites opérations (rotation, rognage, ...)
GIMP est très simple une fois qu'on a compris qu'il faut toujours
faire EXPORT OVERVWRITING (Exporter en écrasant). Surtout ne pas
faire Sauver sous, cela sauve un format vectoriel totalement inutile pour
un cycle simple de retouche.

Oui, le "forçage" en son format propriétaire est vraiment ch*ant. Par exemple, si on ferme une image qu'on a exportée mais pas sauvée dans le format xcf, il nous dit qu'elle n'est pas sauvegardé...
(avec néanmoins une petite mention "exporté vers..."). Du coup on n'y fait plus attention et on oublie parfois de sauvegarder (=exporter).
Ok, je fais un peu l'avocat du diable. J'ai même fait un peu d'animation
de titrage dans GIMP avant de me rendre compte que ce dont j'avais besoin
était déjà dans kdenlive. Par contre je fais toujours les titrages
en LaTeX avec script automatique d'autoscroll :)
Seul obstacle à Gimp : peut-être un peu lourd sur une petite config.

pas remarqué pour les traitements que j'ai effectués.

Surtout lent à démarrer. Une fois lancé, ça va...
--
Serge http://leserged.online.fr/
Mon blog: http://cahierdesergio.free.fr/
Soutenez le libre: http://www.framasoft.org
Marc SCHAEFER
Le #26447322
Sergio
pas remarqué pour les traitements que j'ai effectués.

Surtout lent à démarrer. Une fois lancé, ça va...

Un autre truc: j'aime bien les laptops assez légers et donc pas forcément
très puissants. Une solution que j'ai mise en place c'est du
x2go. En bref, je fais de l'édition vidéo HD en réseau (ça
marche bien en LAN Ethernet, mais pas si mal en WAN en vignettes).
Tu peux exporter le son vers ton laptop, accéder aux fichiers du
laptop de manière transparente, le tout avec un simple SSH puis
x2go (super-facile à installer sur Debian). Et très performant:
c'est du X11 (pas d'envois de bitmaps comme VNC ou autre, mais
envoi des événements vectoriels + les vraies images en PNG
ou, à choix, en JPEG dégradé ou non).
Comme j'ai un gros serveur qui ne fait pas grand chose en général,
ça va bien. Un ami faisait du R dessus, et un autre a essayé
la retouche avec dcraw/gimp et Rawtherapee (dans ce dernier cas
il n'a pas été convaincu et est retourné à son soft propriétaire
Nikon).
Une fois j'ai même fait une démo en 3G et c'était, finalement,
utilisable.
Fran=c3=a7ois Patte
Le #26447325
Le 09/10/2017 à 09:44, François a écrit :
Le 09/10/2017 à 03:36, Dominique a écrit :
Elle me demande un logiciel de retouche d'image. Qu'est-ce que vous
pourriez lui proposer en ce sens sachant qu'elle s'en tiendra aux
basiques : recadrage, un peu de contraste et de couleur ? Rien qui
justifierait l'apprentissage de The Gimp.

J'utilise Rawtherapee pour ces retouches.


Utiliser un logiciel fait pour "développer" le format RAW pour retoucher
des photos jpeg n'est peut-être pas la meilleure solution...
--
François Patte
Université Paris Descartes
Fran=c3=a7ois Patte
Le #26447324
Le 09/10/2017 à 10:03, Sergio a écrit :
Le 09/10/2017 à 09:20, Marc SCHAEFER a écrit :
Je fais tout ça avec Gimp, sans être un pro de Gimp (par exemple :
jamais trop compris la manipulation des calques...).


Idem, j'ai toujours préféré utiliser les outils netpbm lorsqu'il fallait
faire des traitements, je trouve cela plus intuitif que GIMP.

Pour le traitement "par lot", j'utilise les outils Imagemagick... Chacun
ses goûts...
Toutefois, pour faire des petites opérations (rotation, rognage, ...)
GIMP est très simple une fois qu'on a compris qu'il faut toujours
faire EXPORT OVERVWRITING (Exporter en écrasant). Surtout ne pas
faire Sauver sous, cela sauve un format vectoriel totalement inutile pour
un cycle simple de retouche.

Oui, le "forçage" en son format propriétaire est vraiment ch*ant. Par
exemple, si on ferme une image qu'on a exportée mais pas sauvée dans le
format xcf, il nous dit qu'elle n'est pas sauvegardé... (avec néanmoins
une petite mention "exporté vers..."). Du coup on n'y fait plus
attention et on oublie parfois de sauvegarder (=exporter).

C'est vrai que ce n'est pas très bien fichu, mais le format xcf a
l'avantage de conserver les modifications faites pour pouvoir revenir
dessus ultérieurement. Une fois exportée, l'historique des modif
disparaît et l'image obtenue est une nouvelle image, si on veut annuler
ou refaire une modif, on repart à zéro.
--
François Patte
Université Paris Descartes
Publicité
Poster une réponse
Anonyme