PB de scan EPSON 4870 Photo

Le
benoit
Bonjour,


J'ai décidé d'attaquer l'Everest : scanner les photos de famille de
plusieurs générations. (J'attaquerai les films Pathé Baby un autre
jour ;)

- Comme dit dans le titre j'ai un Epson 4870 Photo ;
- J'ai resorti mon MBPro 17" début 2008 El Capitan v6 ;
- J'ai téléchargé les drivers et l'appli Epson Scan ;
- Premier test avec des diapos d'un format bizarre (genre 18x18mm)
- J'ai un problème :)

Le cadrage est automatisé par l'appli :
- Un premier passage pour détecter les zones ;
- Un second pour scanner les images.
- Le résultat : Même M$ n'a jamais pu osé diffuser un tel produit !

Pire ! De temps en temps, il y a UNE diapo qui est correctement cadrée.
Mais : pas deux fois la même et sans toucher à quoi que ce soit, juste
en relançant le scan.

https://www.cjoint.com/doc/19_10/IJDrJQqQkUo_img009.jpg

Alors, y-a-t'il dans ma chère assistance de photographes, et de
macounets pervers, quelqu'un qui saurait me dire comment m'en sortir ?


--
Vie : n.f. maladie mortelle sexuellement transmissible
Benoit chez leraillez.com

  • Partager ce contenu :
Vos réponses Page 7 / 8
Trier par : date / pertinence
Alf92
Le #26529997
Pierre Maurette :
GG :
Certes, mais c'est du travail de pro et de grande qualité et
pas du travail de retraité en déshérence, qui se prennent pour
des pro.

Les "retraités en déshérence" vous disent emmerdent.
Le terme "déshérence", l'expression "en déshérence" ne s'appliquent
qu'à un bien ou un patrimoine. Appliqué à un individu, il ne pourrait
signifier que "sans héritier connu".

peut-être voulait-il dire retraités désoeuvrés...
tiens ça pourrait être le thème d'une série : desperates retirees
barnabe2009.invalide
Le #26530002
Le 31/10/2019 à 10:23, Barnabé a écrit :
Hello, il serait intéressant de connaître ce produit. Même si le
résultat n'est pas parfait, il doit sérieusement décrasser les vieilles
diapos (ou négatifs d'ailleurs) ? Merci.


jdd
à mon avis, non, mais tout dépends de ce qu'elles ont vécu et depuis
combien de temps.
le pinceau fin...
un film ne devrait pas craindre l'eau, faire un premier scan au cas où,
puis laver la diapo?
mes diapos étaient pour beaucoup décolorées ou sans intérêt autre que
familial

Oui, là c'est suffisant. Je pensais plus au cas où le pinceau ne décolle
pas les poussières. Il est forcément fin et les vieilles poussières
nécessitent une action plus énergique et sans risque de rayer/abimer le
support...
Donc avec de l'eau ? Un autre liquide ?
--
Barnabé
Pierre Maurette
Le #26530022
Barnabé :
Le 31/10/2019 à 10:23, Barnabé a écrit :
Hello, il serait intéressant de connaître ce produit. Même si le
résultat n'est pas parfait, il doit sérieusement décrasser les vieilles
diapos (ou négatifs d'ailleurs) ? Merci.


jdd
à mon avis, non, mais tout dépends de ce qu'elles ont vécu et depuis
combien de temps.
le pinceau fin...
un film ne devrait pas craindre l'eau, faire un premier scan au cas où,
puis laver la diapo?
mes diapos étaient pour beaucoup décolorées ou sans intérêt autre que
familial

Oui, là c'est suffisant. Je pensais plus au cas où le pinceau ne décolle
pas les poussières. Il est forcément fin et les vieilles poussières
nécessitent une action plus énergique et sans risque de rayer/abimer le
support...

Sur un capteur, quand le pinceau ne décolle pas, j'utilise localement
(loupe) des morceaux découpés dans de la plume de pigeon. En fait,
plein de trucs (Rhodoid, bristol, etc.) vous permettent de fabriquer le
bon outil, avec un peu de pratique.
Pour les films, il existait pour les monteurs film, en plus des gants,
des maniques en velours noir, peut-être antistatiques. J'utilisais ça
(que j'avais en récup) pour laver des disques (des 33T, des noirs
quoi...).
Pour les films, si pinceau + poire ne suffisent pas, il vaut mieux
passer à l'humide.
Donc avec de l'eau ? Un autre liquide ?

Une bonne solution testée est de procéder à un fake-développement
rinçage séchage, dans une Paterson, eau + Teepol (quelques gouttes
quand même) à < 30°, tiède sans ramollir la gélatine, rinçage, dernier
bain de rinçage avec 1(?) goutte de Teepol (en fait le dosage de
l'agent mouillant Kodak, qui est du Teepol), séchage en armoire (un
endroit sec et chaud de la maison va bien, idéalement sans poussière et
une louffette de courant d'air).
A la main sur des négatifs ou dias très sales: même principe à la fin,
au début nettoyage détergent léger tiède, puis sous le robinet d'eau
(je pense que c'est une connerie, mais il serait bon de ne pas alterner
nettoyage tiède et eau très froide, normalement ça réticule, sauf quand
on veut que ça réticule). Pour aider à décoller les poussières (et à
les extraires) le bon plan, c'est la pipe: vous léchez, c'est plutôt
destiné à enlever la boue des lentilles frontales. Attention, à ce
moment-là, la surface peut être très fragile.
--
Pierre Maurette
Pierre Maurette
Le #26530024
Alf92 :
Pierre Maurette :
GG :

Certes, mais c'est du travail de pro et de grande qualité et
pas du travail de retraité en déshérence, qui se prennent pour
des pro.

Les "retraités en déshérence" vous disent emmerdent.


Ooops. Lire "vous disent merde" ou "vous emmerdent".
Le terme "déshérence", l'expression "en déshérence" ne s'appliquent
qu'à un bien ou un patrimoine. Appliqué à un individu, il ne pourrait
signifier que "sans héritier connu".

peut-être voulait-il dire retraités désoeuvrés...

"retraités désoeuvrés", soit; il vaut mieux un bon pléonasme qu'une
mauvaise plaie ... ailleurs.
tiens ça pourrait être le thème d'une série : desperates retirees

Je suis "à Bosch" dans les séries, grâce à Amazon Prime. Addictif, ce
truc-là, quand on a le nez dedans... Comme le pastaga.
--
Pierre Maurette
Francis Chartier
Le #26530029
Le Thu, 31 Oct 2019 10:23:54 +0100,
(Barnabé) écrivait :
Francis Chartier
... démonter les ektas de leur support, d'abord pour pouvoir les
nettoyer correctement avec le produit adapté...

Hello, il serait intéressant de connaître ce produit. Même si le
résultat n'est pas parfait, il doit sérieusement décrasser les
vieilles diapos (ou négatifs d'ailleurs) ? Merci.

A l'époque où je pratiquais (ça remonte à une quinzaine d'années), le
nom commercial du produit était VARN Film Cleaner.
On l'achetait en conditionement de 5 L, mais ça doit pouvoir se trouver
plus petit.

--
Francis Chartier
Bisounours Asocial #0
jdd
Le #26530031
Le 31/10/2019 à 13:31, Francis Chartier a écrit :
VARN Film Cleaner

https://www.flintgrp.com/media/3783/varn_film_cleaner.pdf
jdd
--
http://dodin.org
Francis Chartier
Le #26530033
Le Thu, 31 Oct 2019 13:48:24 +0100, jdd
Le 31/10/2019 à 13:31, Francis Chartier a écrit :
VARN Film Cleaner

https://www.flintgrp.com/media/3783/varn_film_cleaner.pdf

C'est ça.
On s'en servait aussi bien sur les ektas que les cylindres du scan
rotatif, les films après montages, les vitres des insoleuses ou des
chassis d'exposition.
Retrospectivement, je ne suis pas sûr qu'on se posait assez de question
sur l'inocuité de ces produits. :(

--
Francis Chartier
Bisounours Asocial #0
GG
Le #26530036
Pierre Maurette a exprimé avec précision :
Appliqué à un individu, il ne pourrait signifier que "sans héritier connu".

Les retraités avec héritier(s) connu(s) sont occupés, les autres
s'emmerdent et s'occupent comme ils le peuvent, à essayer de scanner
par exemple leurs souvenirs plein de poussière avec des scanners à
3 francs 6 sous. lol
barnabe2009.invalide
Le #26530038
Francis Chartier
A l'époque où je pratiquais (ça remonte à une quinzaine d'années), le
nom commercial du produit était VARN Film Cleaner.
On l'achetait en conditionement de 5 L, mais ça doit pouvoir se trouver
plus petit.

Ok merci.
--
Barnabé
barnabe2009.invalide
Le #26530039
Pierre Maurette
Une bonne solution testée est de procéder à un fake-développement
rinçage séchage, dans une Paterson, eau + Teepol (quelques gouttes
quand même) à < 30°, tiède sans ramollir la gélatine, rinçage, dernier
bain de rinçage avec 1(?) goutte de Teepol (en fait le dosage de
l'agent mouillant Kodak, qui est du Teepol), séchage en armoire (un
endroit sec et chaud de la maison va bien, idéalement sans poussière et
une louffette de courant d'air).
A la main sur des négatifs ou dias très sales: même principe à la fin,
au début nettoyage détergent léger tiède, puis sous le robinet d'eau
(je pense que c'est une connerie, mais il serait bon de ne pas alterner
nettoyage tiède et eau très froide, normalement ça réticule, sauf quand
on veut que ça réticule). Pour aider à décoller les poussières (et à
les extraires) le bon plan, c'est la pipe: vous léchez, c'est plutôt
destiné à enlever la boue des lentilles frontales. Attention, à ce
moment-là, la surface peut être très fragile.

Ok merci.
--
Barnabé
Poster une réponse
Anonyme