Pollution radiophonique ?

Le
Geo Cherchetout
Bonjour,

Depuis plus d'un mois ma connexion adsl2+ est dégradée. Le débit descendant,
qui était régulièrement compris entre 4000 et 5000 kbit/s (débits ATM),
s'est brusquement effondré pour s'établir aux alentours de 1600 kbit/s. Le
sens montant, voisin du maximum contractuel de 1000 kbit/s, n'est pas
affecté. Mon gentil modem Speedtouch 716v5 indique que les porteuses de rang
93 et supérieurs sont totalement libres de toute charge. (Quand tout allait
bien, il y avait du monde jusque vers 220.)
J'ai bien sûr essayé un autre modem et même une livebox et éliminé toutes
les sources imaginables de perturbation de mon environnement.
Les équipes envoyées à ma demande par mon FAI Orange sont d'accord avec moi
pour considérer qu'un perturbateur inconnu est responsable du problème mais
n'ont pas réussi à l'identifier et y ont renoncé. On ne m'a pas dit
précisément ce qui a été fait mais j'ai l'impression que les intervenants
n'étaient pas armés pour ce genre de recherche.

J'ai donc entrepris d'analyser moi-même le problème et d'examiner les
signaux véhiculés par ma ligne. N'ayant pas d'analyseur de spectre, j'ai
relié ma prise en T à un vieux récepteur sélectif Wandel & Goltermann, type
TFPM-43, qui couvre la gamme 10 kHz - 14 MHz, impédance d'entrée réglée à
150 ohms, largeur de bande 4 kHz, et j'ai tourné patiemment la manivelle. Je
m'attendais à trouver du bruit dans les fréquences inférieures,
correspondant aux signaux émis par les box de mes voisins. (Nous sommes 90
dans l'immeuble dont au moins une douzaine d'occupants encore connectés en
adsl.) Mais non, là ne se trouvent que quelques raies plafonnant à -8 Np.
C'est seulement dans la bande comprise entre 350 et 820 kHz que j'en ai
trouvé, avec un maximum un peu flou de -5 à -6 Np tous les 60 kHz. Le fond
de bande était au moins 1 Np plus bas.

Pour mémoire, 1 Np = 8,69 dB.

D'autre part, j'ai remarqué que mon « transistor » ne capte aucune émission
dans la gamme des ondes moyennes, dans mon immeuble ou à proximité. Le
haut-parleur n'émet que des ronflements. Je me demande donc mon problème
d'adsl ne serait pas d'origine radioélectrique. J'ai enregistré une dizaine
de secondes de ce bruit et ai déposé le fichier ici : http://ovh.to/kBDFHRH
ainsi que le spectre vu par audacity : http://ovh.to/nMuaYH

Ma question principale est la suivante : Qui se charge de lutter contre les
perturbations radiophoniques ? Autrefois je crois que c'était
l'administration des PTT mais celle-ci n'existe plus Je lirai aussi avec
intérêt les réponses données aux questions implicites que pose ma
mésaventure. Merci d'avance.

--
GC
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Claude M
Le #26441212
Le 04.08.2017 à 11:27, Geo Cherchetout a écrit :
Bonjour,
Depuis plus d'un mois ma connexion adsl2+ est dégradée. Le débit
descendant, qui était régulièrement compris entre 4000 et 5000 kbit/s
(débits ATM), s'est brusquement effondré pour s'établir aux alentours de
1600 kbit/s. Le sens montant, voisin du maximum contractuel de 1000
kbit/s, n'est pas affecté. Mon gentil modem Speedtouch 716v5 indique que
les porteuses de rang 93 et supérieurs sont totalement libres de toute
charge. (Quand tout allait bien, il y avait du monde jusque vers 220.)
J'ai bien sûr essayé un autre modem et même une livebox et éliminé
toutes les sources imaginables de perturbation de mon environnement.
Les équipes envoyées à ma demande par mon FAI Orange sont d'accord avec
moi pour considérer qu'un perturbateur inconnu est responsable du
problème mais n'ont pas réussi à l'identifier et y ont renoncé. On ne
m'a pas dit précisément ce qui a été fait mais j'ai l'impression que les
intervenants n'étaient pas armés pour ce genre de recherche.
J'ai donc entrepris d'analyser moi-même le problème et d'examiner les
signaux véhiculés par ma ligne. N'ayant pas d'analyseur de spectre, j'ai
relié ma prise en T à un vieux récepteur sélectif Wandel & Goltermann,
type TFPM-43, qui couvre la gamme 10 kHz - 14 MHz, impédance d'entrée
réglée à 150 ohms, largeur de bande 4 kHz, et j'ai tourné patiemment la
manivelle. Je m'attendais à trouver du bruit dans les fréquences
inférieures, correspondant aux signaux émis par les box de mes voisins.
(Nous sommes 90 dans l'immeuble dont au moins une douzaine d'occupants
encore connectés en adsl.) Mais non, là ne se trouvent que quelques
raies plafonnant à -8 Np. C'est seulement dans la bande comprise entre
350 et 820 kHz que j'en ai trouvé, avec un maximum un peu flou de -5 à
-6 Np tous les 60 kHz. Le fond de bande était au moins 1 Np plus bas.
Pour mémoire, 1 Np = 8,69 dB.
D'autre part, j'ai remarqué que mon « transistor » ne capte aucune
émission dans la gamme des ondes moyennes, dans mon immeuble ou à
proximité. Le haut-parleur n'émet que des ronflements. Je me demande
donc mon problème d'adsl ne serait pas d'origine radioélectrique. J'ai
enregistré une dizaine de secondes de ce bruit et ai déposé le fichier
ici : http://ovh.to/kBDFHRH
ainsi que le spectre vu par audacity : http://ovh.to/nMuaYH
Ma question principale est la suivante : Qui se charge de lutter contre
les perturbations radiophoniques ? Autrefois je crois que c'était
l'administration des PTT mais celle-ci n'existe plus... Je lirai aussi
avec intérêt les réponses données aux questions implicites que pose ma
mésaventure. Merci d'avance.


Bonjour,
en Ondes Moyennes beaucoup de radio "d'état" ont cessé d'émettre, cela
explique peu-être cela
Agences nationales des fréquences:
http://www.anfr.fr/accueil/
ou
https://www.arcep.fr
le CSA:
http://www.csa.fr
je cite
Les brouillages et installations électriques
Les réclamations remontées au niveau des services du Conseil concernent
essentiellement les brouillages provenant d’autres émetteurs ou les
installations de réception ne respectant pas les normes (cas de la FM).
Les autres perturbations sont provoquées par des installations
électriques utilisées dans les milieux industriels ou domestiques (cas
de l’AM).
À titre préventif, le Conseil intervient dans le cadre des organismes de
normalisation compétents (Union internationale des télécommunications,
Conférence internationale des administrations des postes et
télécommunications, Commission électrotechnique internationale, Comité
international spécial des perturbations radioélectriques, Institut
européen des normes de télécommunications), afin que l’effet
perturbateur des équipements électriques et électroniques soit limité,
au moment de leur conception, aux valeurs nécessaires pour assurer une
réception correcte des émissions de radio.
************************************************
Des convertisseurs de fréquence Alimentation avec du "PWM" peut-être a
l'origine de perturbations, mais les OL seraient touchées aussi
Essayer de capter un programme en OM assez loin de l'immeuble ou du
quartier pour confirmer un perturbateur possible dans l'immeuble.
le spectre avec des harmoniques de 50 Hz peut faire pensé a un
convertisseur ???
Essayer de s'approcher du radio amateur équipé du RX/ analyseur
Bonne chasse
Claude
Didier
Le #26441236
Le 04/08/2017 à 11:27, Geo Cherchetout a écrit :
Bonjour,
Depuis plus d'un mois ma connexion adsl2+ est dégradée. Le débit
descendant, qui était régulièrement compris entre 4000 et 5000 kbit/s
(débits ATM), s'est brusquement effondré pour s'établir aux alentours de
1600 kbit/s. Le sens montant, voisin du maximum contractuel de 1000
kbit/s, n'est pas affecté. Mon gentil modem Speedtouch 716v5 indique que
les porteuses de rang 93 et supérieurs sont totalement libres de toute
charge. (Quand tout allait bien, il y avait du monde jusque vers 220.)
J'ai bien sûr essayé un autre modem et même une livebox et éliminé
toutes les sources imaginables de perturbation de mon environnement.
Les équipes envoyées à ma demande par mon FAI Orange sont d'accord avec
moi pour considérer qu'un perturbateur inconnu est responsable du
problème mais n'ont pas réussi à l'identifier et y ont renoncé. On ne
m'a pas dit précisément ce qui a été fait mais j'ai l'impression que les
intervenants n'étaient pas armés pour ce genre de recherche.
J'ai donc entrepris d'analyser moi-même le problème et d'examiner les
signaux véhiculés par ma ligne. N'ayant pas d'analyseur de spectre, j'ai
relié ma prise en T à un vieux récepteur sélectif Wandel & Goltermann,
type TFPM-43, qui couvre la gamme 10 kHz - 14 MHz, impédance d'entrée
réglée à 150 ohms, largeur de bande 4 kHz, et j'ai tourné patiemment la
manivelle. Je m'attendais à trouver du bruit dans les fréquences
inférieures, correspondant aux signaux émis par les box de mes voisins.
(Nous sommes 90 dans l'immeuble dont au moins une douzaine d'occupants
encore connectés en adsl.) Mais non, là ne se trouvent que quelques
raies plafonnant à -8 Np. C'est seulement dans la bande comprise entre
350 et 820 kHz que j'en ai trouvé, avec un maximum un peu flou de -5 à
-6 Np tous les 60 kHz. Le fond de bande était au moins 1 Np plus bas.
Pour mémoire, 1 Np = 8,69 dB.
D'autre part, j'ai remarqué que mon « transistor » ne capte aucune
émission dans la gamme des ondes moyennes, dans mon immeuble ou à
proximité. Le haut-parleur n'émet que des ronflements. Je me demande
donc mon problème d'adsl ne serait pas d'origine radioélectrique. J'ai
enregistré une dizaine de secondes de ce bruit et ai déposé le fichier
ici : http://ovh.to/kBDFHRH
ainsi que le spectre vu par audacity : http://ovh.to/nMuaYH
Ma question principale est la suivante : Qui se charge de lutter contre
les perturbations radiophoniques ? Autrefois je crois que c'était
l'administration des PTT mais celle-ci n'existe plus... Je lirai aussi
avec intérêt les réponses données aux questions implicites que pose ma
mésaventure. Merci d'avance.

Bjr Geo.
Plus que "radiophonique", je dirais "radioélectrique", et donc pas
forcément un émetteur "radiophonique".
Si tu peux disposer d'un petit récepteur radio en AM avec la gamme
d'ondes moyennes, règle le sur environ 700 kHz.
Dans un premier temps, balade le à proximité de chacune des
alimentations type "bloc secteur" de tes équipements; si l'une d'elles
est en cause (les alim à découpage sont de bons émetteurs radio), il
ronflera plus fort à sa proximité. Si en la débranchant le récepteur
devient silencieux, elle est vraiment en cause.
Dans un deuxième temps, si tu peux accéder à une zone de l'immeuble où
sont regroupés les compteurs, fait la même manip à proximité de chaque
compteur. Si à proximité de l'un d'eux, le récepteur ronfle
significativement plus fort, c'est chez ce voisin que ça se passe.
ps : plus la radio sera de mauvaise qualité, plus il lui faudra être
proche de la source pour faire du bruit, meilleure sera la précision de
la localisation.
C'est une manip que mes équipes ont fait des centaines de fois (du temps
où je m'occupais d'une équipe d'expertise xDSL et fibre chez Orange).
Didier.
Geo Cherchetout
Le #26441247
Le 04/08/2017 18:21, *Didier* a écrit fort justement :
Bjr Geo.
Plus que "radiophonique", je dirais "radioélectrique", et donc pas
forcément un émetteur "radiophonique".

Toutafé, je n'avais pas trouvé le mot juste.
Si tu peux disposer d'un petit récepteur radio en AM avec la gamme
d'ondes moyennes, règle le sur environ 700 kHz.
Dans un premier temps, balade le à proximité de chacune des
alimentations type "bloc secteur" de tes équipements; si l'une d'elles
est en cause (les alim à découpage sont de bons émetteurs radio), il
ronflera plus fort à sa proximité. Si en la débranchant le récepteur
devient silencieux, elle est vraiment en cause.
Dans un deuxième temps, si tu peux accéder à une zone de l'immeuble où
sont regroupés les compteurs, fait la même manip à proximité de chaque
compteur. Si à proximité de l'un d'eux, le récepteur ronfle
significativement plus fort, c'est chez ce voisin que ça se passe.
ps : plus la radio sera de mauvaise qualité, plus il lui faudra être
proche de la source pour faire du bruit, meilleure sera la précision de
la localisation.
C'est une manip que mes équipes ont fait des centaines de fois (du temps
où je m'occupais d'une équipe d'expertise xDSL et fibre chez Orange).
Didier.

Je viens justement de racheter des piles pour un récepteur AM dont j'ai le
schéma et dont j'envisage de mettre hors-circuit l'oscillateur local pour
l'attaquer directement au niveau fréquence intermédiaire. Autrement, il
ronfle dans tous les coins de l'immeuble, une tour de 18 étages, et même
dehors. Je reviendrai ici rendre compte de mes essais.
François Guillet
Le #26441419
Geo Cherchetout a écrit :
Bonjour,
Depuis plus d'un mois ma connexion adsl2+ est dégradée. Le débit descendant,
qui était régulièrement compris entre 4000 et 5000 kbit/s (débits ATM), s'est
brusquement effondré pour s'établir aux alentours de 1600 kbit/s. Le sens
montant, voisin du maximum contractuel de 1000 kbit/s, n'est pas affecté. Mon
gentil modem Speedtouch 716v5 indique que les porteuses de rang 93 et
supérieurs sont totalement libres de toute charge. (Quand tout allait bien,
il y avait du monde jusque vers 220.)
J'ai bien sûr essayé un autre modem et même une livebox et éliminé toutes les
sources imaginables de perturbation de mon environnement.
Les équipes envoyées à ma demande par mon FAI Orange sont d'accord avec moi
pour considérer qu'un perturbateur inconnu est responsable du problème mais
n'ont pas réussi à l'identifier et y ont renoncé. On ne m'a pas dit
précisément ce qui a été fait mais j'ai l'impression que les intervenants
n'étaient pas armés pour ce genre de recherche.
J'ai donc entrepris d'analyser moi-même le problème et d'examiner les signaux
véhiculés par ma ligne. N'ayant pas d'analyseur de spectre, j'ai relié ma
prise en T à un vieux récepteur sélectif Wandel & Goltermann, type TFPM-43,
qui couvre la gamme 10 kHz - 14 MHz, impédance d'entrée réglée à 150 ohms,
largeur de bande 4 kHz, et j'ai tourné patiemment la manivelle. Je
m'attendais à trouver du bruit dans les fréquences inférieures, correspondant
aux signaux émis par les box de mes voisins. (Nous sommes 90 dans l'immeuble
dont au moins une douzaine d'occupants encore connectés en adsl.) Mais non,
là ne se trouvent que quelques raies plafonnant à -8 Np. C'est seulement dans
la bande comprise entre 350 et 820 kHz que j'en ai trouvé, avec un maximum un
peu flou de -5 à -6 Np tous les 60 kHz. Le fond de bande était au moins 1 Np
plus bas.
Pour mémoire, 1 Np = 8,69 dB.
D'autre part, j'ai remarqué que mon « transistor » ne capte aucune émission
dans la gamme des ondes moyennes, dans mon immeuble ou à proximité. Le
haut-parleur n'émet que des ronflements. Je me demande donc mon problème
d'adsl ne serait pas d'origine radioélectrique. J'ai enregistré une dizaine
de secondes de ce bruit et ai déposé le fichier ici : http://ovh.to/kBDFHRH
ainsi que le spectre vu par audacity : http://ovh.to/nMuaYH

Ces bruits sont typiques des logements bourrés d'automatismes
électriques et d'appareils en veille ou en marche (gradateur de
lumière, lampes basse consommation, lampes de chevet sensitives,
chauffage de salle de bain, TV, box, ordinateurs...). Dans les grands
hôtels modernes, même avec la radio près de la fenêtre, il n'est plus
possible aujourd'hui d'écouter les ondes longues et moyennes, j'en ai
encore fait l'expérience cet été.
Ma question principale est la suivante : Qui se charge de lutter contre les
perturbations radiophoniques ? Autrefois je crois que c'était
l'administration des PTT mais celle-ci n'existe plus... Je lirai aussi avec
intérêt les réponses données aux questions implicites que pose ma
mésaventure. Merci d'avance.

Je reste quand même sceptique sur une origine de brouillage radio. A
l'époque où il y a avait encore des stations extrêmement puissantes en
MW et qui la nuit, du fait de la propagation, couvraient toute la
bande, je ne notais pas plus qu'une perte de 200 ou 300 kb/s entre le
jour et la nuit, sur ma liaison ADSL qui était de l'ordre de 13 Mb/s.
La raison est donc peut-être ailleurs.
Il y a 3 ou 4 mois, j'ai eu un défaut très bizarre : mon modem ADSL
m'indiquait que j'étais passé à 15Mb/s mais paradoxalement, j'avais des
ralentissements et certains sites avaient des temps de réponse
dépassant la tempo des navigateurs. J'ai essayé une box de l'opérateur
(Orange aussi), et là tout marchait correctement. J'en ai déduit que
mon modem était HS et en ai acheté un autre. Avec le nouveau, tout
était OK aussi, et il indiquait à nouveau, comme avant, 13 Mb/s.
Mais une semaine plus tard, mon nouveau modem m'indiquait encore 15
Mb/s. La différence est que cette fois-ci, je les avais réellement,
tout était ok. Bizarre, bizarre, j'ai donc remis l'ancien modem. Et là,
miracle, il fonctionnait aussi parfaitement, et à 15 Mb/s !
Je soupçonne donc Orange, qui réaménagait le réseau dans mon secteur,
d'avoir changé incorrectement certains paramètres de la liaison, que
mon ancien modem ne gérait pas et que le nouveau ainsi que la box,
devaient pallier, puis d'avoir rétabli le bon paramétrage.
Les problèmes que j'ai eu d'adsl, de lignes fixes, de lignes mobiles,
et j'en ai eu un paquet avec mes 5 ou 6 abonnements, n'ont jamais été
dûs à mes équipements ou à mon environnement, mais à Orange. Donc
méfiance, surtout si ton modem ADSL n'est pas des plus récents.
Geo Cherchetout
Le #26441430
Le 06/08/2017 18:42, *François Guillet* a écrit :
Je reste quand même sceptique sur une origine de brouillage radio. A
l'époque où il y a avait encore des stations extrêmement puissantes en
MW et qui la nuit, du fait de la propagation, couvraient toute la
bande, je ne notais pas plus qu'une perte de 200 ou 300 kb/s entre le
jour et la nuit, sur ma liaison ADSL qui était de l'ordre de 13 Mb/s.
La raison est donc peut-être ailleurs.

Désolé, j'avais écrit par erreur « radiophonique » alors que je pensais «
radioélectrique ».
Ta ligne est manifestement beaucoup plus courte que la mienne, et donc les
signaux utiles reçus de plus grande amplitude ! Malgré cela, ton expérience
a montré que des signaux venus de loin avaient une influence mesurable.
Il n'y aurait donc à mon avis rien d'étonnant à ce que des parasites
d'origine proche soient à l'origine de mon problème.
Il y a 3 ou 4 mois, j'ai eu un défaut très bizarre : mon modem ADSL
m'indiquait que j'étais passé à 15Mb/s mais paradoxalement, j'avais des
ralentissements et certains sites avaient des temps de réponse
dépassant la tempo des navigateurs. J'ai essayé une box de l'opérateur
(Orange aussi), et là tout marchait correctement. J'en ai déduit que
mon modem était HS et en ai acheté un autre. Avec le nouveau, tout
était OK aussi, et il indiquait à nouveau, comme avant, 13 Mb/s.
Mais une semaine plus tard, mon nouveau modem m'indiquait encore 15
Mb/s. La différence est que cette fois-ci, je les avais réellement,
tout était ok. Bizarre, bizarre, j'ai donc remis l'ancien modem. Et là,
miracle, il fonctionnait aussi parfaitement, et à 15 Mb/s !
Je soupçonne donc Orange, qui réaménagait le réseau dans mon secteur,
d'avoir changé incorrectement certains paramètres de la liaison, que
mon ancien modem ne gérait pas et que le nouveau ainsi que la box,
devaient pallier, puis d'avoir rétabli le bon paramétrage.

Laissons Didier répondre, il a sûrement une explication.
Les problèmes que j'ai eu d'adsl, de lignes fixes, de lignes mobiles,
et j'en ai eu un paquet avec mes 5 ou 6 abonnements, n'ont jamais été
dûs à mes équipements ou à mon environnement, mais à Orange. Donc
méfiance, surtout si ton modem ADSL n'est pas des plus récents.

J'ai essayé, entre autres, une livebox toute neuve. Les chiffres sont
toujours sensiblement les mêmes. (Le jour comme la nuit.)
Merci à tous, je reviendrai raconter la suite mais ce ne sera pas avant un
certain temps...
Didier
Le #26441436
Le 06/08/2017 à 18:42, François Guillet a écrit :
Geo Cherchetout a écrit :
Ces bruits sont typiques des logements bourrés d'automatismes
électriques et d'appareils en veille ou en marche (gradateur de lumière,
lampes basse consommation, lampes de chevet sensitives, chauffage de
salle de bain, TV, box, ordinateurs...). Dans les grands hôtels
modernes, même avec la radio près de la fenêtre, il n'est plus possible
aujourd'hui d'écouter les ondes longues et moyennes, j'en ai encore fait
l'expérience cet été.
Je reste quand même sceptique sur une origine de brouillage radio. A
l'époque où il y a avait encore des stations extrêmement puissantes en
MW et qui la nuit, du fait de la propagation, couvraient toute la bande,
je ne notais pas plus qu'une perte de 200 ou 300 kb/s entre le jour et
la nuit, sur ma liaison ADSL qui était de l'ordre de 13 Mb/s.
La raison est donc peut-être ailleurs.

Bjr.
Tu as donné un bon catalogue des causes possibles (j'en ai vu d'autres;
par exemple un adousisseur d'eau dont le bloc d'alim faisait perdre la
synchro ADSL à chaque fois qu'on ouvrait le robinet de l'évier !).
En fait, pour qu'un perturbateur radio électrique perturbe une ligne
cuivre (paire symétrique), il faut que celle-ci se comporte comme un
récepteur. En général cela vient de la non-symétrie de la paire en
question (par exemple la dégradation du fameux circuit d'essais à 3
pattes, mais aussi une connexion oxydée sur un seul fil, parfois un fil
coupé sur les deux, les deux bouts faisant presque contact, donc
condensateur).
Selon l'importance de cette non-symétrie, le "récepteur" est plus ou
moins efficace.
Il y a 3 ou 4 mois, j'ai eu un défaut très bizarre : mon modem ADSL
m'indiquait que j'étais passé à 15Mb/s mais paradoxalement, j'avais des
ralentissements et certains sites avaient des temps de réponse dépassant
la tempo des navigateurs. J'ai essayé une box de l'opérateur (Orange
aussi), et là tout marchait correctement. J'en ai déduit que mon modem
était HS et en ai acheté un autre. Avec le nouveau, tout était OK aussi,
et il indiquait à nouveau, comme avant, 13 Mb/s.
Mais une semaine plus tard, mon nouveau modem m'indiquait encore 15
Mb/s. La différence est que cette fois-ci, je les avais réellement, tout
était ok. Bizarre, bizarre, j'ai donc remis l'ancien modem. Et là,
miracle, il fonctionnait aussi parfaitement, et à 15 Mb/s !
Je soupçonne donc Orange, qui réaménagait le réseau dans mon secteur,
d'avoir changé incorrectement certains paramètres de la liaison, que mon
ancien modem ne gérait pas et que le nouveau ainsi que la box, devaient
pallier, puis d'avoir rétabli le bon paramétrage.

Là ce serait hasardeux de se lancer dans une interprétation sans
disposer de mesures avant, pendant et après.
Un réaménagement de réseau n'entraîne pas de modification des paramètres
des liaisons ADSL, mais on ne peut jurer de rien sans avoir plus d'infos.
Ce que je peux dire, pour y avoir participé plusieurs fois, c'est qu'une
modification des paramètres ADSL, pour des raisons techniques, ne se
font pas sans moult essais préalables commençant par des tests sur les
lignes propres à Orange. Quand je participais à ces opérations, nous
mettions à dispo des services "coeur de réseau ADSL" une bonne vingtaine
de lignes internes, pour des tests sur plusieurs jours, et j'avais
plusieurs experts dédiés à ces tests.
Ensuite seulement, un panel de clients tests était établi, et
l'opération suivie heure par heure, avec retour arrière au moindre problème.
Après pluseurs semaines de bon fonctionnement et de non-régression, on
pouvait passer à la généralisation.
Didier.
François Guillet
Le #26441672
Didier avait soumis l'idée :
...
Un réaménagement de réseau n'entraîne pas de modification des paramètres des
liaisons ADSL, mais on ne peut jurer de rien sans avoir plus d'infos.
Ce que je peux dire, pour y avoir participé plusieurs fois, c'est qu'une
modification des paramètres ADSL, pour des raisons techniques, ne se font pas
sans moult essais préalables commençant par des tests sur les lignes propres
à Orange. Quand je participais à ces opérations, nous mettions à dispo des
services "coeur de réseau ADSL" une bonne vingtaine de lignes internes, pour
des tests sur plusieurs jours, et j'avais plusieurs experts dédiés à ces
tests.

...
C'est la théorie. En pratique, comment expliquer qu'un modem ne marche
plus correctement du jour au lendemain et indique un débit descendant
de 15 Mb/s quand il était avant à 13 Mb/s, qu'une livebox et un autre
modem ADSL indiquent bien 13 Mb/s, puis qu'une semaine plus tard ces
deux derniers équipements indiquent 15 Mb/s, et que le premier modem,
se remette à marcher normalement en indiquant aussi 15 Mb/s ? On aura
du mal à prétendre que le pb n'est pas côté réseau.
Dans le même genre : j'ai eu un téléphone fixe dont le répondeur ne
s'enclenchait plus sur un appel. Pourtant le téléphone sonnait bien et
tout le reste était normal. Donc évidemment, pb téléphone, je change
l'appareil et... même problème ! Je regarde alors le courant de
sonnerie à l'oscillo. Au lieu d'avoir du 80v sinus, j'avais n'importe
quoi, genre hachis de signal. Aller expliquer ça aux incompétents du
SAV, bonjour la galère, j'ai fini par laisser tomber. Une dizaine de
jours plus tard, tout est redevenu normal. Comme il y avait eu de
l'orage, je suppose que des équipements du central en avait pris un
coup. Résultat pour moi, encore un appareil remplacé pour rien à cause
d'Orange.
J'ai 3 ou 4 autres exemples de dysfonctionnements un peu subtils, dont
certains dans le mobile, pour lesquels il est impossible d'avoir des
interlocuteurs à la hauteur. Selon eux c'est toujours de la faute de
votre équipement, surtout si vous avez un modem ADSL qui n'est pas une
livebox. Aujourd'hui j'utilise donc leur méthode inversée : _sauf
exception, le problème est chez l'opérateur_. Et l'exception, je ne
l'ai pas encore eue.
bilou
Le #26441673
"François Guillet" news:598c7aee$0$3605$
Aujourd'hui j'utilise donc leur méthode inversée : _sauf
exception, le problème est chez l'opérateur_. Et l'exception, je ne l'ai
pas encore eue.

Sage méthode
Pour faire chercher par l'usager d'hypothétiques condensateurs ils sont
forts
Pourtant si il y en a ils doivent bien le savoir.
C'est eux qui les ont mis et qui ont le matériel pour les utiliser.
Didier
Le #26441681
Le 10/08/2017 à 18:02, bilou a écrit :
"François Guillet" news:598c7aee$0$3605$
Aujourd'hui j'utilise donc leur méthode inversée : _sauf
exception, le problème est chez l'opérateur_. Et l'exception, je ne l'ai
pas encore eue.

Sage méthode
Pour faire chercher par l'usager d'hypothétiques condensateurs ils sont
forts
Pourtant si il y en a ils doivent bien le savoir.
C'est eux qui les ont mis et qui ont le matériel pour les utiliser.


Ce sont les 3 pattes qui peuvent poser problème, pas les 2 pattes, et il
n'est pas possible de distinguer les deux sortes à distance.
Pour Bilou et François Guillet : je vais m'arrêter là. J'ai essayé
d'apporter des infos, sincèrement et pour faire avancer les choses.
Résultat : on verse dans la polémique, ce qui n'était pas mon but.
Désolé pour les autres, pour le bruit inutile généré sur ce groupe de
discussion.
Je vous laisse.
Didier.
bilou
Le #26441715
"Didier" news:omifus$1nut$
Le 10/08/2017 à 18:02, bilou a écrit :
Pour Bilou et François Guillet : je vais m'arrêter là. J'ai essayé
d'apporter des infos, sincèrement et pour faire avancer les choses.
Résultat : on verse dans la polémique, ce qui n'était pas mon but.
Didier.

Bonsoir
Faut pas prendre les choses trop a coeur.
Merci pour ta contribution sûrement plus utile que les notre.
En aucun cas on ne remet en doute ta sincérité
Mais il faut reconnaître que pour faire perdre son temps au
client les hotlines sont pas mal.
Pour revenir au sujet j'ai remarqué que si je
reboote mon modem de nuit il se connecte a 8M grand max
et reste ainsi pendant des semaines.
La même opération de jour donne de 11 a 13 M.
J'attribue cela aux interférences radio.
Ma ligne est aérienne sur ses 500 derniers mètres
avec poteaux en bois d'époque :-)
Parfois sans raison ,le week-end principalement
mon débit chute a 3 M et y reste sauf si je reboote
le modem .
Avec comme avantage que toutes les chaînes
TV passent en SD et après reboot du modem
il faut les repasser en HD une a une.
Si c'est pas une perte de temps ça.
Sur quand ça arrive a madame Michut le technicien
qui reboote a distance passe pour un dieu.
Moi je suis plus chez Orange qui a l'époque
peinait a m'assurer du 512K avec 3 dB de SNR.
Mais les messages de François ne m'encouragent
pas a y revenir :-)
Encore une fois tes contributions sont bienvenues
et me rappellent les réactions sur certains forums.
quand j'avançait hypothèse d'interférences avec
des émetteurs de radio et passait pour un
extra terrestre .
Publicité
Poster une réponse
Anonyme