Pourquoi poster sur un forum usenet ?

Le
voir_le_reply-to
Pourquoi poster sur un forum usenet ? Et sur fcm en particulier ?

Je vous propose ma réponse, qui est aussi un peu un résumé historique de
usenet. Quand ces forums (en fait : "fora") ont été créés, il y a plus
de trente ans, il s'agissait de trouver une solution aux mailing-lists
devenues obèses sur certains sujets, et de résoudre aussi la question de
la lecture hors-ligne (quand le temps de connexion était facturé cher, à
la minute) et de la quantité de données (aussi facturées au kilo de
bites).

La motivation était principalement d'échanges sur des sujets
d'actualités théoriques ou scientifiques, dans un cadre presque
uniquement universitaire au départ.

Concrètement, soit on apportait une information nouvelle, originale,
soit on demandait des informations sur un sujet sur lequel on en
manquait, soit on pouvait démarrer un échange d'informations croisées,
d'arguments, dont pouvait ressortir un bilan constructif pour toutes les
parties.

Ce fonctionnement (usenet) a été complètement torpillé/parasité entre
1998 et 2000 en France par l'arrivée des transfuges du minitel, et leurs
habitudes grossières, sous pseudonymat, de discussions sans aucun but
constructif, et d'affrontements d'égos.

Je suggère qu'en revenir à la manière "d'avant" aurait bien des
avantages.

MAIS cela ne résout pas la question de savoir ce qui serait désormais en
charte sur fcm, c'est-à-dire un forum dédié aux applications
informatiques de la musique. FCM est né de la transposition en
francophonie du forum plus ancien et anglophone : comp.music.midi, dont
le nom était plus explicite : né avec la création du standard MIDI et
destiné à cela.

Je n'utilise aujourd'hui plus qu'UN SEUL câble MIDI, sur un vieil
appareil, et il va sûrement rejoindre un jour ou l'autre ma caisse
"connectiques d'avant", à l'heure du MIDI sur USB généralisé et même
wifi. Je crois qu'il n'y a plus beaucoup de séquenceurs dans lesquels on
puisse visualiser les flux MIDI en tant que tels (en hexadécimal), et
plus grand monde qui se souvient que les séquenceurs audio-MIDI ne sont
qu'une *infime* partie (au plan théorique) ce ce qu'il est possible de
faire avec ce standard. Alors ?

--
Gérald
Vos réponses Page 3 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
pehache
Le #26497938
Le 20/11/2018 à 23:28, Gerald a écrit :
Puis-je suggérer un paramètre que vous oubliez souverainement : le
respect de la connaissance vraie ? Je vais prendre une comparaison
peut-être plus parlante pour vous (sur un sujet moins abstrait). J'ai un
ami (mon plus vieil ami en fait !) chirurgien, réputé, 40 ans de
carrière irréprochable, qui me disait récemment :
" On est de plus en plus souvent mis en cause par les patients ! Mais
note bien : qu'ils désirent aller chercher un deuxième avis auprès d'un
confrère, je les y encourage même ! Je suis assez sûr de ma pratique et
de la réponse qu'il va leur apporter. Par contre qu'on m'amène un
article de Voici ou de Paris Match en me demandant pourquoi je ne fais
pas "comme c'est écrit dans l'article"... ça m'épuise !

Le corps médical, surtout les générations "anciennes", est resté sur un
mode de relation paternaliste avec les patients, et n'a encore pas bien
intégré que ceux-ci voulaient de moins en moins être passifs sur ce
qu'on leur faisait, voulaient comprendre, voulaient que les médecins
justifient leurs choix, etc. Traditionnellement les médecins prennent cela
comme une remise en cause de leur savoir et sont sur la défensive.
La réponse que tu rapportes ("Je suis assez sûr de ma pratique et de la
réponse qu'il va leur apporter.") est également révélatrice d'une
confiance en leur pratique tout à fait excessive. Je préfèrerais un "je
ne suis pas omniscient et un deuxième regard peut parfois être
bénéfique".
siger
Le #26497941
Le 20/11/2018 à 23:42, Gerald a écrit :
Là je comprends de quoi tu parles, mais je ne visualise absolument pas
les aspects concrets. Pourrais-tu donner des liens vers des exemples de
"simulateurs d'amplis", des exemples "d'appareils", et des exemples
d'applications "sur l'ordinateur" ?

un simulateur d'ampli de ce genre :
https://fr.audiofanzine.com/simulateur-d-amplis-guitare-portable/line-6/pod-xt/
se connecte en MDI pour être lié à une application qui permet de
paramétrer plus facilement et plus complètement avec un ordinateur.
Les paramètres sont du type son n°14 ; volume à 40 ; graves à 60 ;
réverb n°2 + ses paramètres etc.
Il y a des ampli combo qui intègrent ce genre de chose, et qui se
commandent avec un pédalier MIDI :
https://fr.audiofanzine.com/ampli-combo-a-modelisation-pour-guitare/line-6/flextone-iii/

Par contre je vois très bien ce que peuvent être des "contrôleurs MIDI"
(avec pads, potards, etc.) qu'on paramètre pour accéder en direct aux
réglages principaux du logiciel. Là aussi j'en utilise un sur le
clavier. Mais il faut admettre que le MIDI est de moins en moins visible
là dedans : tout passe en USB, pratiquement (or le standard MIDI était
d'abord un standard MATÉRIEL !).

Oui, il y a les contrôleurs MIDI, qui commandent des logiciels de son ou
de lumière, mais çà pourrait être d'autre chose. Quand à l'USB, c'est
juste un moyen de transmission qui permet d'éviter les prises MIDI, mais
ça reste du MIDI, non ?
siger
Le #26497942
Le 20/11/2018 à 23:42, Gerald a écrit :
Là je comprends de quoi tu parles, mais je ne visualise absolument pas
les aspects concrets. Pourrais-tu donner des liens vers des exemples de
"simulateurs d'amplis", des exemples "d'appareils", et des exemples
d'applications "sur l'ordinateur" ?

un simulateur d'ampli de ce genre :
https://fr.audiofanzine.com/simulateur-d-amplis-guitare-portable/line-6/pod-xt/
se connecte en MIDI pour être lié à une application qui permet de
paramétrer plus facilement et plus complètement avec un ordinateur.
Les paramètres sont du type son n°14 ; volume à 40 ; graves à 60 ;
réverb n°2 + ses paramètres etc.
Il y a des ampli combo qui intègrent ce genre de chose, et qui se
commandent avec un pédalier MIDI :
https://fr.audiofanzine.com/ampli-combo-a-modelisation-pour-guitare/line-6/flextone-iii/

Par contre je vois très bien ce que peuvent être des "contrôleurs MIDI"
(avec pads, potards, etc.) qu'on paramètre pour accéder en direct aux
réglages principaux du logiciel. Là aussi j'en utilise un sur le
clavier. Mais il faut admettre que le MIDI est de moins en moins visible
là dedans : tout passe en USB, pratiquement (or le standard MIDI était
d'abord un standard MATÉRIEL !).

Oui, il y a les contrôleurs MIDI, qui commandent des logiciels de son ou
de lumière, mais ça pourrait être d'autre chose. Quand à l'USB, c'est
juste un moyen de transmission qui permet d'éviter les prises MIDI, mais
ça reste du MIDI, non ?
voir_le_reply-to
Le #26497974
siger
Quand à l'USB, c'est
juste un moyen de transmission qui permet d'éviter les prises MIDI, mais
ça reste du MIDI, non ?

Bizarrement, ça reste du LANGAGE MIDI, mais ce n'est plus du STANDARD
MIDI !
Merci pour tes précisions.
--
Gérald
voir_le_reply-to
Le #26498013
[suite à la constatation, dans la réponse que te faisait le renard,
d'une cessation d'attaques personnelles de ta part et de ton choix du
dialogue, je t'ai dé-plonké]
pehache
Le corps médical, surtout les générations "anciennes", est resté sur un
mode de relation paternaliste avec les patients, et n'a encore pas bien
intégré que ceux-ci voulaient de moins en moins être passifs sur ce
qu'on leur faisait, voulaient comprendre, voulaient que les médecins
justifient leurs choix, etc. Traditionnellement les médecins prennent cela
comme une remise en cause de leur savoir et sont sur la défensive.

Je te propose une autre lecture : il n'est pas toujours *possible* de
"justifier ses choix", partant de quinze années(*) d'études bien
copieuses face à des patients qui n'ont pas toujours le matériel pour
comprendre même des versions simplifiées.
Je te promets qu'ils essayent ! Quelques temps après son "installation",
je vois mon copain arborer un noeud pap', lui qui n'avait même jamais
mis une chemise ! Son commentaire a été : "ils le méritent, ils te
confient leur peau quand même ! On peut faire un effort minimum pour les
mettre en confiance".
La réponse que tu rapportes ("Je suis assez sûr de ma pratique et de la
réponse qu'il va leur apporter.") est également révélatrice d'une
confiance en leur pratique tout à fait excessive. Je préfèrerais un "je
ne suis pas omniscient et un deuxième regard peut parfois être
bénéfique".

Dans le monde réel, je suis sûr qu'il est d'accord *aussi*, et à 100%
avec cette dernière phrase !
(*) quand Éric et moi étions à la fac, au début des années 70, nous
avons pu voir (à l'hôpital Trousseau) le premier essai en France d'un
échographe. Ni l'IRM ni le scanner n'étaient alors seulement
*imaginables*, pas plus que les techniques opératoires à ventre fermé
qu'il utilise presque tout le temps, dont il a été un des pionniers dans
les années 90 (sortant le moniteur Sony de sa sacoche moto : "il faut
que je te montre, je viens de faire une vésicule, c'est de toute beauté
!". Toutes techniques qui nécessitent une remise en cause et une
formation permanente, encore aujourd'hui à 60 ans passés. En années
d'études, on est donc très au-delà des 15 ans après le bac ! Ces
connaissances théoriques et ce savoir-faire pratique, aliés à la fatigue
de la salle d'op', au poids des responsabilités, aux gardes et aux
horaires qui n'ont rien de régulier... peuvent (selon moi) mériter un
minimum de respect.
--
Gérald
Gérald Niel
Le #26502087
Le Mardi 20 novembre 2018 à 14:44 UTC, Gerald écrivait sur
fr.comp.musique :
De quoi souhaitez-vous parler qui serait tant soit peu utile et en
charte (parce que là, hein, on se vautre dans le hors-charte !).

De rien, en théorie.
@+
--
On ne le dira jamais assez, l'anarchisme, c'est l'ordre sans le
gouvernement ; c'est la paix sans la violence. C'est le contraire
précisément de tout ce qu'on lui reproche, soit par ignorance, soit
par mauvaise foi. -+- Hem Day -+-
Gérald Niel
Le #26502086
Le Mardi 20 novembre 2018 à 22:28 UTC, Gerald écrivait sur
fr.comp.musique :
J'ai la conviction que "politiquement", usenet redeviendra une évidence
au premier pet de travers des environnements propriétaires que les
utilisateurs naïfs se prendront dans la g...le. Je propose juste de
maintenir l'outil en état. A minima.

Alors il faut maintenir un serveur NNTP.
Ceci dit, il y a des alternartives moins sparciates, plus conviviales
(coté utilisateurs), fédérées et pseudo décentralisées.
- Mastodon, Pleroma, GnuSocial…
- Diaspora*
- Peertube
Bon… à maintenir, c'est moins reposant qu'un serveur NNTP.
"Usenet", ça a un coté un peu spartiate et rigide. Ça explique peut
être…
@+
--
On ne le dira jamais assez, l'anarchisme, c'est l'ordre sans le
gouvernement ; c'est la paix sans la violence. C'est le contraire
précisément de tout ce qu'on lui reproche, soit par ignorance, soit
par mauvaise foi. -+- Hem Day -+-
Gérald Niel
Le #26502085
Le Mercredi 21 novembre 2018 à 10:30 UTC, Gerald écrivait sur
fr.comp.musique :
renardeaux
Plus l'éclosion de NNTP non usenetien ;)

Des exemples ? Des liens ?
D'avance merci,

Un serveur NNTP non connecté aux autres, donc ne faisant pas partie du
réseau Usenet.
Ou un serveur faisant partie du réseau mais proposant aussi des forums
locaux non propagés, accessible uniquement sur demande.
Ne pas confondre outils et techniques et usages…
--
On ne le dira jamais assez, l'anarchisme, c'est l'ordre sans le
gouvernement ; c'est la paix sans la violence. C'est le contraire
précisément de tout ce qu'on lui reproche, soit par ignorance, soit
par mauvaise foi. -+- Hem Day -+-
Gérald Niel
Le #26502088
Le Mardi 20 novembre 2018 à 13:45 UTC, Gerald écrivait sur
fr.comp.musique :
Je sais que corrélation n'est pas causalité, mais quand même, l'année
1998 a marqué un tel tournant qu'il est difficile d'exclure le lien :

Ah oui… l'Elite dépositaire des savoirs sentant le vent de la
démocratisation de ceux-ci…
Je pense que c'est le cas. À l'époque, informatique musicale et MIDI
étaient quasi synonymes.

Ça l'était.
@+
--
On ne le dira jamais assez, l'anarchisme, c'est l'ordre sans le
gouvernement ; c'est la paix sans la violence. C'est le contraire
précisément de tout ce qu'on lui reproche, soit par ignorance, soit
par mauvaise foi. -+- Hem Day -+-
voir_le_reply-to
Le #26502099
Gérald Niel
Ah oui… l'Elite dépositaire des savoirs sentant le vent de la
démocratisation de ceux-ci…

Ab-so-lu-ment pas ! Des participants constructifs (prêts à offrir
gratuitement plus qu'ils ne peuvent espérer recevoir) d'un lieu utile,
constatant avec regret sa destruction par un nuage de sauterelles
décérébrées...
Respect de la diversité, allant jusqu'à l'extrême, j'en suis, et j'ai
mes références
destruction pur et simple de l'outil, je reste contre (et ça inclut des
actions d'actualités !)
Quand à ta référence à la démocratie, ta signature la contredit :
--
Gérald
Publicité
Poster une réponse
Anonyme