Qu'est-ce que la densité ?

Le
man-d
Bonjour,

Sur le Web, je trouve des ressources causant de densité dans le cadre
d'un négatif or très souvent vous causez de densité en observant une
photo mais de quoi s'agit-il ?

Merci,

Amicalement,
--
man-d
Vos réponses Page 11 / 12
Trier par : date / pertinence
Delestaque
Le #19823111
palmerclaude wrote:



Ben moi, ce qui m'impressionne, c'ets la densité des propos tenus.
Mais je sens comme une perte de sensibilité..




T'as eu une autorisation de t'exprimer ici ?
parce qu'il me semble que La Madone n'avait pas l'air d'apprécier.
--
G.Ricco
LG
Le #19826121
"Delestaque" 4a6972bd$0$419$
Alban Taraire wrote:

(pas de recadrage et de retouche, quelle blague !
Va dire ça aux tireurs de l'époque, voire meme à Ricco tiens.).


Quelle blague en effet, si aujourd'hui tu te fais des filets comme tu
veux avec n'importe quel soft, ce n'était pas non plus difficile à
l'époque.
Pour préparer un faux filets aux petits oignons, il faut, un margeur
précis, et un bout de carton correctement découpé.
on projette l'image et on la recadre a son goût, on aura préparé un
carton aux bords bien propres, ou n'importe quoi d'ailleurs, de
quelques millimètres plus petit que l'ouverture du margeur, on peut
exposer avant ou après, on fait une exposition qui insole le filet
noir, on retire le carton et on expose l'image, on peut insoler le
filet noir avec une lampe de poche, la lumière du labo,
l'agrandisseur, comme on veut, faire simplement attention à ne pas
trop exposer pour ne pas diffuser sur l'image, moi, je prenais la
lampe de poche.
Et volià un vrai faux "image entière " quand aux encoches sur la
fenêtre d'exposition, style Leica, parait il la signature de
l'appareil, non, c'est pas comme les rayures d'un canon, elle sont au
même endroit dans les mêmes séries.
Voila, plus qu'à compter au client un travail avec double exposition,
et éventuellement avec vingt pour cent en plus pour la précision.
Tout ça est du pipeau intégral, comme les vraies fausses photos de
Doisneau.
Il était un bon metteur en scène.



--
G.Ricco



Mais, je suis tout a fait d'accord, la Marie-Louise est très facile a
contourner.
Quant au reste, j'ais juste dit comment on nous le faisait faire et
apprendre , pas comment on le fait.
J'ais moi aussi trouvé cela un rien débile mais c'était comme cela,
heureusement cela a changé.
Mais est-ce professionnel que de mitrailler a tout va pendant un quart
d'heure, puis passer huit jours devant sont écran pour retravailler
cette m.. agnère de faire.
Le recadrage, oui, pour les sujets mouvants et rapides tel des enfants
jouant, mais pas des paysages ou autres décors plus ou moins statiques.
Quand j'ais le temps de faire, pas de retouches sur ordi si ce n'est un
chouia de clarté parfois, D80 oblige, pas merveilleux pour l'exposition,
ce type d'appareil devrait faire mieux, au moins aussi bien que le vieux
D1x..
Lg
Delestaque
Le #19826891
LG wrote:
Mais, je suis tout a fait d'accord, la Marie-Louise est très facile a
contourner.
Quant au reste, j'ais juste dit comment on nous le faisait faire et
apprendre , pas comment on le fait.
J'ais moi aussi trouvé cela un rien débile mais c'était comme cela,
heureusement cela a changé.
Mais est-ce professionnel que de mitrailler a tout va pendant un quart
d'heure, puis passer huit jours devant sont écran pour retravailler
cette m.. agnère de faire.



Mais les pro face a une prise de vue ont toujours fait ça, j'ai comme tous
les labos développé des tas de films du même sujet mitraillé en diapo avec
le moteur, il n'en a jamais été autrement, après le photographe venait ou
emportait tout chez lui et triait sur la table lumineuse, on mettait souvent
une poubelle à coté de la table, d'un geste il suffisait pendant le tri de
faire glisser les dia vers la poubelle où elles tombaient, on jetait tout
aux ordures, il repartait parfois avec quelques dias, en studio avec un
modèle, pareil, mitraillage en règle, le moteur avait bien arrangé les pros,
et les frais techniques pour un pro, c'est négligeable qu'il fasse dix,
vingt, cinquante bobines, il s'en fichait, l'assistant rechargeait les
boîtiers en permanence.
Il ne faut pas non plus imaginer que Yab fasse autrement, tu penses, les
frais techniques par rapport à une équipe, un avion ou un hélico, c'est ce
qui coûte le moins cher.
Il ne va pas rater son truc pour économiser.

moi, il n'y a rien qui me choque en ça, on peut toujours avoir une bricole
qu'on n'a pas vu dans le viseur qui traine là, et si cadré différement c'est
mieux, qu'on s'en aperçoit après, peu m'importe, c'est d'ailleurs un sujet
important dans les livres pour les amateurs.
De là à croire que recadrée une photo minable puisse devenir un chef
d'oauvre...

Le recadrage, oui, pour les sujets mouvants et rapides tel des enfants
jouant, mais pas des paysages ou autres décors plus ou moins
statiques.



Pourquoi pas, je réitère, moi je m'en fiche, seul le résultat compte.
Le photographe qui compose une image comme un peintre, moi, je suis
sceptique, d'autant que le peintre aménage ce qu'il peint comme il veut, ne
serait ce que, hormis une nature morte, le sujet représenté peut évoluer
sans cesse, et que le peintre revienne de nombreuses fois.




Quand j'ais le temps de faire, pas de retouches sur ordi
si ce n'est un chouia de clarté parfois, D80 oblige, pas merveilleux
pour l'exposition, ce type d'appareil devrait faire mieux, au moins
aussi bien que le vieux D1x..



C'est une autre façon de voir la chose, en ce qui me concerne, je me fiche
absolument de l'appareil que j'ai en main, ce n'est qu'un outil a
enregistrer, ce peut être une chambre en bois comme un compact ou un reflex,
toutes les sophistications sont éventuellement des plus, mais n'ont rien
d'indispensable, du reste je ne me sers pas du quart de ce que propose un
appareil numériques, tu peux me filer un Voigtlander de 1936 que ça ne
changera absolument rien , et ça inclue le support, que ce soit du film ou
un capteur électronique.
j'utilisais en argentique des Nikon assez basiques, genre FE 2 par exemple,
la qualité optique en revanche est importante, la quincaille derrière pas du
tout, que je fasse du 1/4000 de sec, je m'en fiche, mais que je puisse faire
trente secondes ou de la pose B ou T m'intéresse plus.
Maintenant, les softs de retouche, c'est bien bien sûr, ça permet à la prise
de vue de se dire que ce poteau, tu vas le virer après, en argentique, tu
étais coincé, mais bon, la plupart du temps, outre régler l'image en
couleur, densité contraste et cadrage, souvent ça ne va pas plus loin en
fait.

--
G.Ricco
LG
Le #19827441
"Delestaque" 4a6a40c5$0$12960$
LG wrote:

Mais les pro face a une prise de vue ont toujours fait ça, j'ai comme
tous les labos développé des tas de films du même sujet mitraillé en
diapo avec le moteur, il n'en a jamais été autrement, après le
photographe venait ou emportait tout chez lui et triait sur la table
lumineuse, on mettait souvent une poubelle à coté de la table, d'un
geste il suffisait pendant le tri de faire glisser les dia vers la
poubelle où elles tombaient, on jetait tout aux ordures, il repartait
parfois avec quelques dias, en studio avec un modèle, pareil,
mitraillage en règle, le moteur avait bien arrangé les pros, et les
frais techniques pour un pro, c'est négligeable qu'il fasse dix,
vingt, cinquante bobines, il s'en fichait, l'assistant rechargeait les
boîtiers en permanence.
Il ne faut pas non plus imaginer que Yab fasse autrement, tu penses,
les frais techniques par rapport à une équipe, un avion ou un hélico,
c'est ce qui coûte le moins cher.
Il ne va pas rater son truc pour économiser.

moi, il n'y a rien qui me choque en ça, on peut toujours avoir une
bricole qu'on n'a pas vu dans le viseur qui traine là, et si cadré
différement c'est mieux, qu'on s'en aperçoit après, peu m'importe,
c'est d'ailleurs un sujet important dans les livres pour les amateurs.
De là à croire que recadrée une photo minable puisse devenir un chef
d'oauvre...

Le recadrage, oui, pour les sujets mouvants et rapides tel des
enfants
jouant, mais pas des paysages ou autres décors plus ou moins
statiques.



Pourquoi pas, je réitère, moi je m'en fiche, seul le résultat compte.
Le photographe qui compose une image comme un peintre, moi, je suis
sceptique, d'autant que le peintre aménage ce qu'il peint comme il
veut, ne serait ce que, hormis une nature morte, le sujet représenté
peut évoluer sans cesse, et que le peintre revienne de nombreuses
fois.




Quand j'ais le temps de faire, pas de retouches sur ordi
si ce n'est un chouia de clarté parfois, D80 oblige, pas merveilleux
pour l'exposition, ce type d'appareil devrait faire mieux, au moins
aussi bien que le vieux D1x..



C'est une autre façon de voir la chose, en ce qui me concerne, je me
fiche absolument de l'appareil que j'ai en main, ce n'est qu'un outil
a enregistrer, ce peut être une chambre en bois comme un compact ou un
reflex, toutes les sophistications sont éventuellement des plus, mais
n'ont rien d'indispensable, du reste je ne me sers pas du quart de ce
que propose un appareil numériques, tu peux me filer un Voigtlander de
1936 que ça ne changera absolument rien , et ça inclue le support, que
ce soit du film ou un capteur électronique.
j'utilisais en argentique des Nikon assez basiques, genre FE 2 par
exemple, la qualité optique en revanche est importante, la quincaille
derrière pas du tout, que je fasse du 1/4000 de sec, je m'en fiche,
mais que je puisse faire trente secondes ou de la pose B ou T
m'intéresse plus.
Maintenant, les softs de retouche, c'est bien bien sûr, ça permet à la
prise de vue de se dire que ce poteau, tu vas le virer après, en
argentique, tu étais coincé, mais bon, la plupart du temps, outre
régler l'image en couleur, densité contraste et cadrage, souvent ça ne
va pas plus loin en fait.

--
G.Ricco



Oui, mais toi tu mitraille avec une chambre ou un moyen format?

Pour Yab dans son avion/hélicoptère, ce n'est pas ce que l'on appel du
statique et le site en vaut la peine
Je me vois mal mitraillé sur le bateau qui passe au large de la plage
sur laquelle j'attend la fin de ces foutue vacances.
C'est ce que je veux dire, l'utilité de mitraillage pour le sujet
traité.
Mitrailler un piéton que tu vois qu'il va se manger un poteau
indicateur, ou un avion qui se crash, là je suis d'accord a 100%
Puis, en argentique on est limité pas le nombre de vues.
Mais moi je te parle de gens qui partent quinze jours en vacances et te
ramène plus de 5.000 'photos' bonjours le tri et le disque dur. Pour
moi, une image en RAW (nef) compressée donc, transférée en TIF me fait
entre 25 et 32 Mg ou pour mieux situer, sur une carte de deux Giga, 143
images maxi en NEF. Alors 5.000 images, la valise avec les cartes et le
bagage a mains avec le linge? {;-)
Pour ma part, je n'ais jamais 'mitraillé' ça me fend le cour comme
dirais Raimu (pas sûr) tout au plus 4 a 5 vues, mais faut vraiment que
ça en vaille la peine.
Comme quoi, chacun sont truc.
Mais pour les photos de Yab, je les trouvent hors site, très banales,
surtout vis à vis de la dépense d'énergie et pollution.
Point de vue photos, rien de terrible, images basées uniquement sur le
décor,
mais je reconnais qu'il sait choisir la bonne heure pour la bonne
lumière, tu me dira qu'a force faire le tour des sites, il connaît la
bonne heure pour chaque site.
Lg
Jean-Pierre Roche
Le #19827531
LG a écrit :

Mitrailler un piéton que tu vois qu'il va se manger un poteau
indicateur, ou un avion qui se crash, là je suis d'accord a 100%
Puis, en argentique on est limité pas le nombre de vues.
Mais moi je te parle de gens qui partent quinze jours en vacances et te
ramène plus de 5.000 'photos' bonjours le tri et le disque dur. Pour
moi, une image en RAW (nef) compressée donc, transférée en TIF me fait
entre 25 et 32 Mg ou pour mieux situer, sur une carte de deux Giga, 143
images maxi en NEF. Alors 5.000 images, la valise avec les cartes et le
bagage a mains avec le linge? {;-)



Je ne suis pas un fana du mitraillage mais là ce n'est pas
un argument : un PC de taille réduite ou un netbook, plus
éventuellement un disque dur portable (total <1.5 kg) et on
peut stocker un joli paquet de photos...

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Delestaque
Le #19828171
LG wrote:



Oui, mais toi tu mitraille avec une chambre ou un moyen format?



On ne parle pas de la même chose.Je n'ai pas dit qu'on mitraillait avec un 4
x 5 " je dis que je me fiche du matériel.

Pour Yab dans son avion/hélicoptère, ce n'est pas ce que l'on appel du
statique et le site en vaut la peine



pour moi, pas du tout, c'est totalement sans interet.

Je me vois mal mitraillé sur le bateau qui passe au large de la plage
sur laquelle j'attend la fin de ces foutue vacances.



ben je préfère ne pas être mitraillé sur un bateau.

C'est ce que je veux dire, l'utilité de mitraillage pour le sujet
traité.
Mitrailler un piéton que tu vois qu'il va se manger un poteau
indicateur, ou un avion qui se crash, là je suis d'accord a 100%
Puis, en argentique on est limité pas le nombre de vues.


mais pas par le nombre de boitiers, et le dos 250 vues existait

Mais moi je te parle de gens qui partent quinze jours en vacances et
te ramène plus de 5.000 'photos' bonjours le tri et le disque dur.



fallait le dire, moi je ne parlais pas de ça.

Pour moi, une image en RAW (nef) compressée donc, transférée en TIF
me fait entre 25 et 32 Mg ou pour mieux situer, sur une carte de deux
Giga, 143 images maxi en NEF. Alors 5.000 images, la valise avec les
cartes et le bagage a mains avec le linge? {;-)



je ne peux pas dire, je ne connais pas cette situation.


Pour ma part, je n'ais jamais 'mitraillé' ça me fend le cour comme
dirais Raimu (pas sûr) tout au plus 4 a 5 vues, mais faut vraiment que
ça en vaille la peine.
Comme quoi, chacun sont truc.
Mais pour les photos de Yab, je les trouvent hors site, très banales,
surtout vis à vis de la dépense d'énergie et pollution.
Point de vue photos, rien de terrible, images basées uniquement sur le
décor,
mais je reconnais qu'il sait choisir la bonne heure pour la bonne
lumière, tu me dira qu'a force faire le tour des sites, il connaît la
bonne heure pour chaque site.




il y a un gros travail de repérage, qui dit d'ailleurs qu'on a besoin de lui
derrière l'appareil ?
Pour mitrailler façon Viet nam avec de multiples passages, bof, on pet même
mettre une caméra en prise de vue oblique sous un avion, ça sera exactement
pareil, ou un hélico avec retour image dans le cockpit.
J'ai trvaillé sur la prise de vue aérienne et demande a " Ma pomme", il te
dira probabement la même chose
--
G.Ricco
palmerclaude
Le #19828401
"Delestaque" 4a69b021$0$15413$
palmerclaude wrote:



Ben moi, ce qui m'impressionne, c'ets la densité des propos tenus.
Mais je sens comme une perte de sensibilité..




T'as eu une autorisation de t'exprimer ici ?
parce qu'il me semble que La Madone n'avait pas l'air d'apprécier.
--
G.Ricco



Stylistique du fil à réajuster :
exemple
m'en fous !
pc
Ofnuts
Le #19828731
LG wrote:

Mais moi je te parle de gens qui partent quinze jours en vacances et te
ramène plus de 5.000 'photos' bonjours le tri et le disque dur. Pour
moi, une image en RAW (nef) compressée donc, transférée en TIF me fait
entre 25 et 32 Mg ou pour mieux situer, sur une carte de deux Giga, 143
images maxi en NEF. Alors 5.000 images, la valise avec les cartes et le
bagage a mains avec le linge? {;-)
Pour ma part, je n'ais jamais 'mitraillé' ça me fend le cour comme
dirais Raimu (pas sûr) tout au plus 4 a 5 vues, mais faut vraiment que
ça en vaille la peine.



Pour un puristes, 4 ou 5 vues, c'est déjà du mitraillage. En fait tu me
rassures. En lisant le début du post, j'avais l'impression d'être dans
la catégorie "mitrailleur" mais finalement je serais plus un "sniper" :-)

--
Bertrand
Delestaque
Le #19829191
Ofnuts wrote:


Pour un puristes, 4 ou 5 vues, c'est déjà du mitraillage. En fait tu
me rassures. En lisant le début du post, j'avais l'impression d'être
dans la catégorie "mitrailleur" mais finalement je serais plus un
"sniper" :-)




mitrailleur de queue , bien sûr :=)
--
G.Ricco
Alban Taraire
Le #19829231
Jean-Pierre Roche wrote:

Je ne suis pas un fana du mitraillage mais là ce n'est pas
un argument



C'est surtout que ce mépris du mitraillage est ridicule. On peut aimer ou
non personnellement, c'est pas la question, mais comme le dit Ricco y a que
l'image finale qui compte. Y a pas spécialement de honte (ni de gloire) à
mitrailler...

--
Alban
Publicité
Poster une réponse
Anonyme