[TNT] Futures phases d'abandon de la bande de 700 MHz

Le
Thierry VIGNAUD
L'ANFR a commencé a publier sur son site des informations sur les 13 phases
(zones) à venir concernant l'abandon des fréquences TNT utilisées dans la
bande des 700 MHz et les conséquences sur le remaniement de certaines autres.
Visiblement il y a eu une conférence de presse sur le sujet ce 12 septembre

La phase initiale, nommée 0, était celle de l'Ile de France qui a eu lieu le
5/4/2016, le jour où la France a abandonné le MPEG-2 pour le MPEG-4 et la
prochaine, la phase 1, concernen une partie de la Provence/Languedoc et une
partie de l'Aquitaine et de l'Occitanie (rien ne change au Pic du Midi) et
interviendra le 3 octobre prochain.

Voir à partir de cette page pour les modifications de la phase 1
http://www.recevoirlatnt.fr/professionnels/antennistes-et-distributeurs/la-bande-700-mhz/changements-de-frequences-le-03102017-phase-1/#bottom

Dans la rubrique "Documents techniques" figurent 2 pdf :

- tableau comparatif des ses sites des zones de la phase 1 avec indication
des numéros des canaux modifiés, avant et après le 3/10/2017 ;
http://www.recevoirlatnt.fr/fileadmin/contenu/Passage_TNT_HD/phase_1/Fichier_antenniste_Phase_1.pdf

- autre pdf récapitulatif des autres sites dont la diffusion est assurée par
des collectivités territoriales au titre de l'article 30-3 de la loi 86-1067.
http://www.recevoirlatnt.fr/fileadmin/contenu/Passage_TNT_HD/phase_1/Fichier_antenniste_Phase_1_30-3.pdf

Dans tous les cas sur le site de l'ANFR dédié à la TNT, toutes les infos et
documents intéressants se trouvent à partir de la sélection du profil
"Professionnels", puis "Antennistes et distributeurs"
http://www.recevoirlatnt.fr/professionnels/

--
Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://tvignaud.pagesperso-orange.fr/
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Pipoux
Le #26444427
Le 12/09/2017 à 23:50, Thierry VIGNAUD a écrit :
L'ANFR a commencé a publier sur son site des informations sur les 13 phases
(zones) à venir concernant l'abandon des fréquences TNT utilisées dans la
bande des 700 MHz et les conséquences sur le remaniement de certaines autres.
Visiblement il y a eu une conférence de presse sur le sujet ce 12 septembre
La phase initiale, nommée 0, était celle de l'Ile de France qui a eu lieu le
5/4/2016, le jour où la France a abandonné le MPEG-2 pour le MPEG-4 et la
prochaine, la phase 1, concernen une partie de la Provence/Languedoc et une
partie de l'Aquitaine et de l'Occitanie (rien ne change au Pic du Midi) et
interviendra le 3 octobre prochain.
Voir à partir de cette page pour les modifications de la phase 1
http://www.recevoirlatnt.fr/professionnels/antennistes-et-distributeurs/la-bande-700-mhz/changements-de-frequences-le-03102017-phase-1/#bottom
Dans la rubrique "Documents techniques" figurent 2 pdf :
- tableau comparatif des ses sites des zones de la phase 1 avec indication
des numéros des canaux modifiés, avant et après le 3/10/2017 ;
http://www.recevoirlatnt.fr/fileadmin/contenu/Passage_TNT_HD/phase_1/Fichier_antenniste_Phase_1.pdf
- autre pdf récapitulatif des autres sites dont la diffusion est assurée par
des collectivités territoriales au titre de l'article 30-3 de la loi 86-1067.
http://www.recevoirlatnt.fr/fileadmin/contenu/Passage_TNT_HD/phase_1/Fichier_antenniste_Phase_1_30-3.pdf
Dans tous les cas sur le site de l'ANFR dédié à la TNT, toutes les infos et
documents intéressants se trouvent à partir de la sélection du profil
"Professionnels", puis "Antennistes et distributeurs"
http://www.recevoirlatnt.fr/professionnels/

J'ai du mal à comprendre pourquoi c'est si long tout çà. Qui a pris la
décision de décider que certaines personnes en France n'auront pas droit
à de 4G avant fin 2019, sachant que hors des villes, le 2600 Mhz ne sert
à rien. Tout le monde attend le 700Mhz, mais çà ne vient pas. Les
smartphones actuel seront obsolètes avant d'être utilisable dans cette
bande.
avour
Le #26444462
Le 13/09/2017, Pipoux a supposé :
Le 12/09/2017 à 23:50, Thierry VIGNAUD a écrit :
L'ANFR a commencé a publier sur son site des informations sur les 13 phases
(zones) à venir concernant l'abandon des fréquences TNT utilisées dans la
bande des 700 MHz et les conséquences sur le remaniement de certaines
autres.
Visiblement il y a eu une conférence de presse sur le sujet ce 12 septembre
La phase initiale, nommée 0, était celle de l'Ile de France qui a eu lieu
le
5/4/2016, le jour où la France a abandonné le MPEG-2 pour le MPEG-4 et la
prochaine, la phase 1, concernen une partie de la Provence/Languedoc et une
partie de l'Aquitaine et de l'Occitanie (rien ne change au Pic du Midi) et
interviendra le 3 octobre prochain.
Voir à partir de cette page pour les modifications de la phase 1
http://www.recevoirlatnt.fr/professionnels/antennistes-et-distributeurs/la-bande-700-mhz/changements-de-frequences-le-03102017-phase-1/#bottom
Dans la rubrique "Documents techniques" figurent 2 pdf :
- tableau comparatif des ses sites des zones de la phase 1 avec
indication
des numéros des canaux modifiés, avant et après le 3/10/2017 ;
http://www.recevoirlatnt.fr/fileadmin/contenu/Passage_TNT_HD/phase_1/Fichier_antenniste_Phase_1.pdf
- autre pdf récapitulatif des autres sites dont la diffusion est assurée
par
des collectivités territoriales au titre de l'article 30-3 de la loi
86-1067.
http://www.recevoirlatnt.fr/fileadmin/contenu/Passage_TNT_HD/phase_1/Fichier_antenniste_Phase_1_30-3.pdf
Dans tous les cas sur le site de l'ANFR dédié à la TNT, toutes les infos et
documents intéressants se trouvent à partir de la sélection du profil
"Professionnels", puis "Antennistes et distributeurs"
http://www.recevoirlatnt.fr/professionnels/

J'ai du mal à comprendre pourquoi c'est si long tout çà. Qui a pris la
décision de décider que certaines personnes en France n'auront pas droit à de
4G avant fin 2019, sachant que hors des villes, le 2600 Mhz ne sert à rien.
Tout le monde attend le 700Mhz, mais çà ne vient pas. Les smartphones actuel
seront obsolètes avant d'être utilisable dans cette bande.

parce qu'une planification sur un territoire métropolitain aussi
complexe ne se fait pas en claquant des doigts comme çà gros malin.
je sais bien que le mot d'ordre de la nlle generation est tout et de
suite sans réfléchir ;o) mais si tu as des aptitudes particulieres à
pouvoir faire çà tres rapidement et sans erreur tu peux tjs postuler à
l'AFNR.
--
blog installation HC : http://avour79.blogspot.com
---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
Pipoux
Le #26444465
Le 13/09/2017 à 20:55, avour a écrit :
parce qu'une planification sur un territoire métropolitain aussi
complexe ne se fait pas en claquant des doigts comme çà gros malin.
je sais bien que le mot d'ordre de la nlle generation est tout et de
suite sans réfléchir ;o) mais si tu as des aptitudes particulieres à
pouvoir faire çà tres rapidement et sans erreur tu peux tjs postuler à
l'AFNR.

Gros malin ? ou pas. Nouvelle génération, ou pas. Pour info je suis chef
de projet informatique dans ESN (ou SSII pour les anciens)  et j'ai 53
ans. Et les gros projets de plusieurs centaines de milliers d'Euro (ou
millions) ou on fait des "one shot", je connais. Donc je repose ma
question en espérant que quelqu'un de plus compétent et de moins obtus 
y répondra.
Je veux bien croire que Fibrer la France entière, ca prend du temps,
mais préparer la bascule de quelques dizaines d'émetteurs principaux et
de quelques centaines de réémetteur et faire un "One Shot" Quitte à
faire un trou noir de 24h, si ca peut faire gagner 2 ans et quelques
millions (car que je sache, plus un projet est long, plus il coute cher).
Thierry VIGNAUD
Le #26444473
On Wed, 13 Sep 2017 21:19:13 +0200, Pipoux
Le 13/09/2017 à 20:55, avour a écrit :
parce qu'une planification sur un territoire métropolitain aussi
complexe ne se fait pas en claquant des doigts comme çà gros malin.
je sais bien que le mot d'ordre de la nlle generation est tout et de
suite sans réfléchir ;o) mais si tu as des aptitudes particulieres à
pouvoir faire çà tres rapidement et sans erreur tu peux tjs postuler à
l'AFNR.

Gros malin ? ou pas. Nouvelle génération, ou pas. Pour info je suis chef
de projet informatique dans ESN (ou SSII pour les anciens)  et j'ai 53
ans. Et les gros projets de plusieurs centaines de milliers d'Euro (ou
millions) ou on fait des "one shot", je connais. Donc je repose ma
question en espérant que quelqu'un de plus compétent et de moins obtus 
y répondra.
Je veux bien croire que Fibrer la France entière, ca prend du temps,
mais préparer la bascule de quelques dizaines d'émetteurs principaux et
de quelques centaines de réémetteur et faire un "One Shot" Quitte à
faire un trou noir de 24h, si ca peut faire gagner 2 ans et quelques
millions (car que je sache, plus un projet est long, plus il coute cher).

Pour répondre au post initial, l'ANFR a communiqué la semaine dernière ces
chiffres sur la répartition des bandes de fréquences utilisées par 32682 sites
de téléphonie mobile 4G (sur 36750), autorisés au 1/9/2017, je cite :
----------------
En France, 5 bandes de fréquences permettent désormais de fournir un service
4G :
1 139 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 700 MHz (+ 0,3 % sur un
mois) ;
28 698 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 800 MHz (+ 1,6 % sur un
mois) ;
24 032 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 1 800 MHz (+ 2,5 % sur un
mois) ;
95 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 2,1 GHz (+ 2,2 % sur un mois)
;
23 859 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 2,6 GHz (+ 1,3 % sur un
mois).
http://www.anfr.fr/gestion-des-frequences-sites/lobservatoire-2g-3g-4g/actualites/actualite/actualites/observatoire-anfr/#menu2
----------------------
Donc on n'est pas dans le choix binaire de la 4G c'est soit du 2,6 GHz ou du
700 MHz, mais par hasard ta remarque ne serait-elle pas due au fait que tu
serais directement concerné avec un abonnement Free ? Car on est dans une
discussion et un newsgroup sur la télévision et tu as une réaction "téléphonie
mobile" qui visiblement t'intéresse plus :-)
A mon avis il est préférable que les utilisateurs initiaux de la télévision
aient la priorité d'un passage en douceur et sans problèmes de perturbations
entre émetteurs parce qu'une planification qui fonctionne en théorie à l'aide
de logiciels de modélisation pourraient ne pas donner le même résultat sur le
terrain, par rapport à ceux qui sont impatients d'aller charger des vidéos
avec leur smartphone sur internet et autres activités ludiques qu'ils ne le
font actuellement en 3G.
D'autre part ce n'est pas quelques centaines, mais 3400 multiplex qui vont
être réaménagés dans toute la France et concerner potentiellement 26 millions
de télespectateurs. Et bien sûr les 6 multiplex ne sont pas tous concernés sur
un même site d'émission, donc, cela fait à vue de nez au largement plus de
1000 sites concernés. Sur la 1ère phase (sur les 13), il y a 110 sites
concernés, dont les 2/3 tiers n'ont qu'un seul multiplex (émetteur) à
modifier.
Concernant les émetteurs de forte puissance, entre 1 kW et 100 kW, rien que
pour le multiplex R1 cela concerne 30 émetteurs et plus de 40 pour le R2 pour
citer 2 exemples
Tout ce que je décris sont dans les documentations fournies sur le site de
l'ANFR, je n'invente rien. Et pour les sites TV à réaménager, ceux qui sont
intéressés pourront consulter le journal officiel du 7 mars 2017, textes 68 à
73
https://www.legifrance.gouv.fr/eli/jo/2017/3/7
Tu estimes le besoin humain pour le faire à combien de techniciens si tu fais
ça dans "un trou noir de 24 heures" sur l'ensemble de la France ? Et surtout,
le nombre de techniciens que tu estimes nécessaire, existe-t-il parmi les
personnels des sociétés de diffusion ? Et sinon, on fait quoi ?
Les sites d'émissions TV, y compris les réémetteurs, en général ils ne sont
pas accessible au bord des routes et autoroutes, ils sont généralement
installés sur des points hauts y compris les plus faibles réémetteurs.
En TNT tout s'est toujours passé par phases (il est vrai que là on n'a pas à
mettre des nouveaux émetteurs en service), mais je pense que le choix de
continuer de cette manière est la plus sage pour éviter les problèmes.
D'autre part ce n'est pas parce que l'on couperait du jour au lendemain la
bande des 700 MHz que les opérateurs de téléphonie iront équiper du jour ou
lendemain les zones concernées, d'une part pour une raison de coût en plus du
même problème de personnel qualifié et ensuite c'est ce qui doit être le plus
difficile par ces temps de phobie radioélectrique, toutes la procédure
nécessaire avant d'installer un site de téléphonie mobile.
--
Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://tvignaud.pagesperso-orange.fr/
bilou
Le #26444480
"Pipoux" news:59b95aab$0$9413$
Qui a pris la
décision de décider que certaines personnes en France n'auront pas droit à
de 4G avant fin 2019, sachant que hors des villes, le 2600 Mhz ne sert à
rien. Tout le monde attend le 700Mhz, mais çà ne vient pas.

Ben quand on voit que la France est passée de leader a la 31 ieme place
en ce qui concerne le haut débit fixe qui conditionne toute notre activité
économique on se dit que la 4G est le cadet de nos soucis.
On a le culot de proposer la 4G fixe pour palier aux carences du réseau
fibre
bien sur sans indiquer le coût de nature a mener a la faillite toute
entreprise.
A 70Km de Paris j'attend toujours que Free m'offre autre chose que du
non dégroupé hors de prix et sans TV .
On privatise a tout va sauf que France Telecom et TDF étaient des entités
distinctes
Maintenant un même FAI gère (mal) le sans fil et le fixe uniquement
en fonction des profits espérés.
bilou
Le #26444479
"Thierry VIGNAUD" news:
Pour répondre au post initial, l'ANFR a communiqué la semaine dernière ces
chiffres sur la répartition des bandes de fréquences utilisées par 32682
sites
de téléphonie mobile 4G (sur 36750), autorisés au 1/9/2017, je cite :
----------------
En France, 5 bandes de fréquences permettent désormais de fournir un
service
4G :
1 139 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 700 MHz (+ 0,3 % sur
un
mois) ;
28 698 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 800 MHz (+ 1,6 % sur
un
mois) ;
24 032 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 1 800 MHz (+ 2,5 %
sur un
mois) ;
95 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 2,1 GHz (+ 2,2 % sur un
mois)
;
23 859 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 2,6 GHz (+ 1,3 % sur
un
mois).
http://www.anfr.fr/gestion-des-frequences-sites/lobservatoire-2g-3g-4g/actualites/actualite/actualites/observatoire-anfr/#menu2
----------------------
Donc on n'est pas dans le choix binaire de la 4G c'est soit du 2,6 GHz ou
du
700 MHz, mais par hasard ta remarque ne serait-elle pas due au fait que tu
serais directement concerné avec un abonnement Free ? Car on est dans une
discussion et un newsgroup sur la télévision et tu as une réaction
"téléphonie
mobile" qui visiblement t'intéresse plus :-)
A mon avis il est préférable que les utilisateurs initiaux de la
télévision
aient la priorité d'un passage en douceur et sans problèmes de
perturbations
entre émetteurs parce qu'une planification qui fonctionne en théorie à
l'aide
de logiciels de modélisation pourraient ne pas donner le même résultat sur
le
terrain, par rapport à ceux qui sont impatients d'aller charger des vidéos
avec leur smartphone sur internet et autres activités ludiques qu'ils ne
le
font actuellement en 3G.
D'autre part ce n'est pas quelques centaines, mais 3400 multiplex qui vont
être réaménagés dans toute la France et concerner potentiellement 26
millions
de télespectateurs. Et bien sûr les 6 multiplex ne sont pas tous concernés
sur
un même site d'émission, donc, cela fait à vue de nez au largement plus de
1000 sites concernés. Sur la 1ère phase (sur les 13), il y a 110 sites
concernés, dont les 2/3 tiers n'ont qu'un seul multiplex (émetteur) à
modifier.
Concernant les émetteurs de forte puissance, entre 1 kW et 100 kW, rien
que
pour le multiplex R1 cela concerne 30 émetteurs et plus de 40 pour le R2
pour
citer 2 exemples
Tout ce que je décris sont dans les documentations fournies sur le site de
l'ANFR, je n'invente rien. Et pour les sites TV à réaménager, ceux qui
sont
intéressés pourront consulter le journal officiel du 7 mars 2017, textes
68 à
73
https://www.legifrance.gouv.fr/eli/jo/2017/3/7
Tu estimes le besoin humain pour le faire à combien de techniciens si tu
fais
ça dans "un trou noir de 24 heures" sur l'ensemble de la France ? Et
surtout,
le nombre de techniciens que tu estimes nécessaire, existe-t-il parmi les
personnels des sociétés de diffusion ? Et sinon, on fait quoi ?
Les sites d'émissions TV, y compris les réémetteurs, en général ils ne
sont
pas accessible au bord des routes et autoroutes, ils sont généralement
installés sur des points hauts y compris les plus faibles réémetteurs.
En TNT tout s'est toujours passé par phases (il est vrai que là on n'a pas
à
mettre des nouveaux émetteurs en service), mais je pense que le choix de
continuer de cette manière est la plus sage pour éviter les problèmes.
D'autre part ce n'est pas parce que l'on couperait du jour au lendemain la
bande des 700 MHz que les opérateurs de téléphonie iront équiper du jour
ou
lendemain les zones concernées, d'une part pour une raison de coût en plus
du
même problème de personnel qualifié et ensuite c'est ce qui doit être le
plus
difficile par ces temps de phobie radioélectrique, toutes la procédure
nécessaire avant d'installer un site de téléphonie mobile.
--
Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://tvignaud.pagesperso-orange.fr/

+1000
avour
Le #26444513
Après mûre réflexion, Thierry VIGNAUD a écrit :
On Wed, 13 Sep 2017 21:19:13 +0200, Pipoux
Le 13/09/2017 à 20:55, avour a écrit :
parce qu'une planification sur un territoire métropolitain aussi
complexe ne se fait pas en claquant des doigts comme çà gros malin.
je sais bien que le mot d'ordre de la nlle generation est tout et de
suite sans réfléchir ;o) mais si tu as des aptitudes particulieres à
pouvoir faire çà tres rapidement et sans erreur tu peux tjs postuler à
l'AFNR.

Gros malin ? ou pas. Nouvelle génération, ou pas. Pour info je suis chef
de projet informatique dans ESN (ou SSII pour les anciens)  et j'ai 53
ans. Et les gros projets de plusieurs centaines de milliers d'Euro (ou
millions) ou on fait des "one shot", je connais. Donc je repose ma
question en espérant que quelqu'un de plus compétent et de moins obtus 
y répondra.
Je veux bien croire que Fibrer la France entière, ca prend du temps,
mais préparer la bascule de quelques dizaines d'émetteurs principaux et
de quelques centaines de réémetteur et faire un "One Shot" Quitte à
faire un trou noir de 24h, si ca peut faire gagner 2 ans et quelques
millions (car que je sache, plus un projet est long, plus il coute cher).

Pour répondre au post initial, l'ANFR a communiqué la semaine dernière ces
chiffres sur la répartition des bandes de fréquences utilisées par 32682
sites de téléphonie mobile 4G (sur 36750), autorisés au 1/9/2017, je cite :
----------------
En France, 5 bandes de fréquences permettent désormais de fournir un service
4G :
1 139 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 700 MHz (+ 0,3 % sur un
mois) ;
28 698 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 800 MHz (+ 1,6 % sur un
mois) ;
24 032 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 1 800 MHz (+ 2,5 % sur
un mois) ;
95 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 2,1 GHz (+ 2,2 % sur un
mois) ;
23 859 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 2,6 GHz (+ 1,3 % sur un
mois).
http://www.anfr.fr/gestion-des-frequences-sites/lobservatoire-2g-3g-4g/actualites/actualite/actualites/observatoire-anfr/#menu2
----------------------
Donc on n'est pas dans le choix binaire de la 4G c'est soit du 2,6 GHz ou du
700 MHz, mais par hasard ta remarque ne serait-elle pas due au fait que tu
serais directement concerné avec un abonnement Free ? Car on est dans une
discussion et un newsgroup sur la télévision et tu as une réaction
"téléphonie mobile" qui visiblement t'intéresse plus :-)
A mon avis il est préférable que les utilisateurs initiaux de la télévision
aient la priorité d'un passage en douceur et sans problèmes de perturbations
entre émetteurs parce qu'une planification qui fonctionne en théorie à l'aide
de logiciels de modélisation pourraient ne pas donner le même résultat sur le
terrain, par rapport à ceux qui sont impatients d'aller charger des vidéos
avec leur smartphone sur internet et autres activités ludiques qu'ils ne le
font actuellement en 3G.
D'autre part ce n'est pas quelques centaines, mais 3400 multiplex qui vont
être réaménagés dans toute la France et concerner potentiellement 26 millions
de télespectateurs. Et bien sûr les 6 multiplex ne sont pas tous concernés
sur un même site d'émission, donc, cela fait à vue de nez au largement plus
de 1000 sites concernés. Sur la 1ère phase (sur les 13), il y a 110 sites
concernés, dont les 2/3 tiers n'ont qu'un seul multiplex (émetteur) à
modifier.
Concernant les émetteurs de forte puissance, entre 1 kW et 100 kW, rien que
pour le multiplex R1 cela concerne 30 émetteurs et plus de 40 pour le R2 pour
citer 2 exemples
Tout ce que je décris sont dans les documentations fournies sur le site de
l'ANFR, je n'invente rien. Et pour les sites TV à réaménager, ceux qui sont
intéressés pourront consulter le journal officiel du 7 mars 2017, textes 68 à
73
https://www.legifrance.gouv.fr/eli/jo/2017/3/7
Tu estimes le besoin humain pour le faire à combien de techniciens si tu fais
ça dans "un trou noir de 24 heures" sur l'ensemble de la France ? Et surtout,
le nombre de techniciens que tu estimes nécessaire, existe-t-il parmi les
personnels des sociétés de diffusion ? Et sinon, on fait quoi ?
Les sites d'émissions TV, y compris les réémetteurs, en général ils ne sont
pas accessible au bord des routes et autoroutes, ils sont généralement
installés sur des points hauts y compris les plus faibles réémetteurs.
En TNT tout s'est toujours passé par phases (il est vrai que là on n'a pas à
mettre des nouveaux émetteurs en service), mais je pense que le choix de
continuer de cette manière est la plus sage pour éviter les problèmes.
D'autre part ce n'est pas parce que l'on couperait du jour au lendemain la
bande des 700 MHz que les opérateurs de téléphonie iront équiper du jour ou
lendemain les zones concernées, d'une part pour une raison de coût en plus du
même problème de personnel qualifié et ensuite c'est ce qui doit être le plus
difficile par ces temps de phobie radioélectrique, toutes la procédure
nécessaire avant d'installer un site de téléphonie mobile.

+10000 ;o)
mr Pipoux, chef de projet informatique dans ESN (ou SSII pour les
anciens!!) et ces 53 ans n'a plus rien à dire 8-o
--
blog installation HC : http://avour79.blogspot.com
---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
Steph
Le #26444518
Thierry VIGNAUD dit dans
news::
L'ANFR a commencé a publier sur son site des informations

sur les 13 phases
(zones) à venir concernant l'abandon des fréquences TNT

utilisées dans la
bande des 700 MHz et les conséquences sur le remaniement

de certaines autres.
OK, puis-je poser une simple question de profane ? Quels
sont le ou les "numéros de canaux" correspondant à ces
fréquences ? Sur l'émetteur que je reçois, les canaux
utilisés pour la TNT vont du n°34 aux 46 & 58. Serai-je
concerné par d'éventuelles réassignations dues à la mise en
place de cette "4G" et ma réception "TV" hertzienne risque-
t-elle d'être perturbée par ces émissions "4G" ?
Bonjour et merci.
--
Steph
Pipoux
Le #26444528
Le 14/09/2017 à 12:39, avour a écrit :
Après mûre réflexion, Thierry VIGNAUD a écrit :
On Wed, 13 Sep 2017 21:19:13 +0200, Pipoux
Le 13/09/2017 à 20:55, avour a écrit :
parce qu'une planification sur un territoire métropolitain aussi
complexe ne se fait pas en claquant des doigts comme çà gros malin.
je sais bien que le mot d'ordre de la nlle generation est tout et
de suite sans réfléchir ;o) mais si tu as des aptitudes
particulieres à pouvoir faire çà tres rapidement et sans erreur tu
peux tjs postuler à l'AFNR.

Gros malin ? ou pas. Nouvelle génération, ou pas. Pour info je suis
chef de projet informatique dans ESN (ou SSII pour les anciens)  et
j'ai 53 ans. Et les gros projets de plusieurs centaines de milliers
d'Euro (ou millions) ou on fait des "one shot", je connais. Donc je
repose ma question en espérant que quelqu'un de plus compétent et de
moins obtus  y répondra.
Je veux bien croire que Fibrer la France entière, ca prend du temps,
mais préparer la bascule de quelques dizaines d'émetteurs principaux
et de quelques centaines de réémetteur et faire un "One Shot" Quitte
à faire un trou noir de 24h, si ca peut faire gagner 2 ans et
quelques millions (car que je sache, plus un projet est long, plus
il coute cher).

Pour répondre au post initial, l'ANFR a communiqué la semaine
dernière ces
chiffres sur la répartition des bandes de fréquences utilisées par
32682 sites de téléphonie mobile 4G (sur 36750), autorisés au
1/9/2017, je cite :
----------------
En France, 5 bandes de fréquences permettent désormais de fournir un
service
4G :
1 139 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 700 MHz  (+ 0,3 %
sur un
mois) ;
28 698 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 800 MHz (+ 1,6 %
sur un
mois) ;
24 032 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 1 800 MHz (+ 2,5
% sur un mois) ;
95 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 2,1 GHz (+ 2,2 % sur
un mois) ;
23 859 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 2,6 GHz (+ 1,3 %
sur un
mois).
http://www.anfr.fr/gestion-des-frequences-sites/lobservatoire-2g-3g-4g/actualites/actualite/actualites/observatoire-anfr/#menu2
----------------------
Donc on n'est pas dans le choix binaire de la 4G c'est soit du 2,6
GHz ou du
700 MHz, mais par hasard ta remarque ne serait-elle pas due au fait
que tu
serais directement concerné avec un abonnement Free ? Car on est dans
une
discussion et un newsgroup sur la télévision et tu as une réaction
"téléphonie mobile" qui visiblement t'intéresse plus :-)
A mon avis il est préférable que les utilisateurs initiaux de la
télévision
aient la priorité d'un passage en douceur et sans problèmes de
perturbations
entre émetteurs parce qu'une planification qui fonctionne en théorie
à l'aide
de logiciels de modélisation pourraient ne pas donner le même
résultat sur le
terrain, par rapport à ceux qui sont impatients d'aller charger des
vidéos
avec leur smartphone sur internet et autres activités ludiques qu'ils
ne le
font actuellement en 3G.
D'autre part ce n'est pas quelques centaines, mais 3400 multiplex qui
vont
être réaménagés dans toute la France et concerner potentiellement 26
millions
de télespectateurs. Et bien sûr les 6 multiplex ne sont pas tous
concernés sur un même site d'émission, donc, cela fait à vue de nez
au largement plus de 1000 sites concernés. Sur la 1ère phase (sur les
13), il y a 110 sites
concernés, dont les 2/3 tiers n'ont qu'un seul multiplex (émetteur) à
modifier.
Concernant les émetteurs de forte puissance, entre 1 kW et 100 kW,
rien que
pour le multiplex R1 cela concerne 30 émetteurs et plus de 40 pour le
R2 pour
citer 2 exemples
Tout ce que je décris sont dans les documentations fournies sur le
site de
l'ANFR, je n'invente rien. Et pour les sites TV à réaménager, ceux
qui sont
intéressés pourront consulter le journal officiel du 7 mars 2017,
textes 68 à
73
https://www.legifrance.gouv.fr/eli/jo/2017/3/7
Tu estimes le besoin humain pour le faire à combien de techniciens si
tu fais
ça dans "un trou noir de 24 heures" sur l'ensemble de la France ? Et
surtout,
le nombre de techniciens que tu estimes nécessaire, existe-t-il parmi
les
personnels des sociétés de diffusion ? Et sinon, on fait quoi ?
Les sites d'émissions TV, y compris les réémetteurs, en général ils
ne sont
pas accessible au bord des routes et autoroutes, ils sont généralement
installés sur des points hauts y compris les plus faibles réémetteurs.
En TNT tout s'est toujours passé par phases (il est vrai que là on
n'a pas à
mettre des nouveaux émetteurs en service), mais je pense que le choix de
continuer de cette manière est la plus sage pour éviter les problèmes.
D'autre part ce n'est pas parce que l'on couperait du jour au
lendemain la
bande des 700 MHz que les opérateurs de téléphonie iront équiper du
jour ou
lendemain les zones concernées, d'une part pour une raison de coût en
plus du
même problème de personnel qualifié et ensuite c'est ce qui doit être
le plus
difficile par ces temps de phobie radioélectrique, toutes la procédure
nécessaire avant d'installer un site de téléphonie mobile.

+10000 ;o)
mr Pipoux, chef de projet informatique dans ESN (ou SSII pour les
anciens!!) et ces 53 ans n'a plus rien à dire 8-o

Ben non, il bosse parfois, mais il va réfléchir à ce qu'il va dire après
avoir tout lu ... et recoupé les infos :-)
François Guillet
Le #26444534
Le 14/09/2017, bilou a supposé :
...
Maintenant un même FAI gère (mal) le sans fil et le fixe uniquement
en fonction des profits espérés.

Personne ne s'est bousculé sur le réseau fixe après la privatisation de
France Telecom. Les margoulins se sont contentés d'obtenir des
politiques, par la législation, des conditions avantageuses pour se
connecter sur le réseau fixe de l'opérateur historique, sans rien avoir
à construire pour offrir leurs services. Et les rares opérateurs qui
ont acheté des licences Wimax ont pour la plupart abandonné.
Avec la fibre, ça a changé, mais la ponction qui a été faite à France
Telecom à l'époque, a pénalisé les investissements, et les autres
opérateurs ont mis du temps à acquérir la maîtrise de l'infrastructure
du fixe.
Les politiques prétendaient "réguler la concurrence" en pénalisant
l'opérateur historique. Evidemment, c'est idiot, on imagine mal une
course olympique ou le favori se ferait saquer au départ pour donner
ses chances aux toquards. La concurrence, c'est les mêmes règles pour
tous. Si les politiques savaient gérer une société, ils ne seraient pas
au gouvernement.
Donc moi aussi, j'attends la fibre.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme