Samsung Exynos 2200 : une partie GPU AMD RDNA 2 avec 6 coeurs ?

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s) | Source : Videocardz

En attendant la présentation officielle, le SoC Exynos 2200 de Samsung livre un peu de ses secrets, notamment au niveau de la partie GPU AMD Radeon avec architecture RDNA 2.

Samsung Exynos

Le futur SoC Exynos 2200 de Samsung, qui doit embarquer pour la première fois une partie graphique développée avec AMD autour de ses technologies Radeon et de son architecture RDNA 2, n'a pas encore été officialisé mais continue de faire l'objet de toutes les attentions de la part de certains leakers.

Ice Universe a ainsi évoqué sur les réseaux sociaux chinois la configuration possible du GPU embarqué en affirmant qu'il sera doté de 6 coeurs, que le leaker situe dans la partie supérieure droite du futur SoC.

samsung-exynos-2100

Exynos 2100, l'actuel SoC de la série Galaxy S21

Le site Videocardz extrapole qu'avec ces 6 Compute Units (CU), la partie GPU de l'Exynos 2200 proposera 384 Stream Processors, soit plus que la configuration de l'Apple A14 de la série iPhone 12 (qui comporte 4 CU), même si les comparaisons restent limitées du fait des différences de plates-formes.

Le SoC Exynos 2200 porterait le nom de code Pamir et la partie GPU en RDNA 2 correspondrait à Voyager. Il reste à voir si l'annonce officielle se fera bien durant ce mois de juillet, déjà bien entamé, tandis que les premiers appareils mobiles susceptibles d'en être équipés ne feraient leur apparition qu'en début d'année prochaine.

Il sera intéressant de voir si Qualcomm a senti venir la menace et pourra riposter avec un GPU Adreno 7 dans son prochain SoC Snapdragon 895, après plusieurs années à être resté sur une génération Adreno 6.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire