Samsung aussi va concevoir des SoC mobiles avec coeurs dédiés pour l'intelligence artificielle

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Korea Herald
Samsung Exynos 9 8895 (1)

Après Huawei et son Kirin 970 ou Apple avec l'Apple A11 Bionic, Samsung pourrait être le prochain concepteur de puces à annoncer un processeur mobile avec coeurs spécialisés consacrés au machine learning et à l'intelligence artificielle.

L'augmentation des performances des processeurs mobiles permet d'envisager d'intégrer directement de l'intelligence artificielle dans les smartphones et tablettes, et non plus de faire appel à un serveur distant qui mâchera le travail avant le restituer sur petit écran.

Cependant, la configuration des SoC actuels, avec leur CPU, GPU et puces de traitement n'est pas la plus adaptée pour des tâches de machine learning et de réseaux neuronaux.

Kirin 970 0ZLa nouvelle tendance chez les concepteurs de puces est donc d'intégrer une structure spécifique avec des coeurs dédiés pour gérer cet aspect.

C'est la voie choisie par Huawei pour son nouveau SoC Kirin 970 que l'on pourra découvrir dans le Huawei Mate 10 d'ici mi-octobre, ou encore d'Apple avec au sein du SoC Apple A11 Bionic des iPhone 8 et 8 Plus d'un Neural Engine dual core.

Apple A11 Bionic 02Ils pourraient être prochainement rejoints par Samsung, dont le Korea Herald affirme que le groupe s'est engagé dans d'importants travaux de R&D pour intégrer à son tour des coeurs dédiés pour le machine learning, avec des résultats à venir ces prochaines années.

Le groupe coréen travaillerait sur plusieurs projets capables de traiter de grandes quantités de données pour faire émerger de l'intelligence artificielle sur les appareils mobiles. La publication coréenne suggère que Samsung a pris un peu de retard en matière de développements IA en se focalisant sur les composants mémoire, plus lucratifs à court terme.

Samsung Exynos 9 8895 (4)

Dans le même temps, l'augmentation des solutions de stockage est un enjeu crucial pour la progression des intelligences artificielles, et Kim Ki-nam, président de l'activité semiconducteurs de Samsung, affirme déjà qu'il sera possible de stocker la totalité de l'information contenue dans nos cerveaux dans un unique disque SSD d'ici 20 ans.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1981798
"et Kim Ki-nam, président de l'activité semiconducteurs de Samsung, affirme déjà qu'il sera possible de stocker la totalité de l'information contenue dans nos cerveaux dans un unique disque SSD d'ici 20 ans."

génial ça ! mais alors ? il suffira de stocker notre empreinte du cerveau, faire un clone de nous-mêmes version ado et y retélécharger l'empreinte et c'est reparti ! ...
hum...j'ai dû voir ..trop regarder la série Dollhouse......( désolé )
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme