Bataille des semiconducteurs : Samsung se rêve leader mais TSMC et Intel restent très actifs

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s) | Source : Korea Times

Samsung rêve de prendre des parts de marché dans les semiconducteurs mais les annonces d'énormes investissements chez TSMC et Intel vont compliquer la donne.

Wafer

Déjà leader mondial dans la production des composants mémoire, le groupe Samsung veut prendre des parts de marché dans les autres segments du marché des semiconducteurs et réduire l'écart avec le fondeur taiwanais TSMC.

Le géant coréen se verrait bien prendre la première place du marché d'ici la fin de la décennie mais il va d'abord falloir vaincre d'énormes résistances. L'annonce par TSMC d'investissements colossaux cette années, de plus de 40 milliards de dollars, pour faire progresser ses techniques de gravure, montre que Taiwan n'entend pas perdre son leadership dans les semiconducteurs à court terme, d'autant plus que Samsung ne pourra pas s'aligner sur son concurrent.

TSMC wafer

Il faudra aussi composer avec la nouvelle ambition d'Intel de relancer son activité de fonderie relocalisée. Les investissements se multiplient sur le sol américain : 20 milliards de dollars pour deux sites en Arizona, 20 milliards de dollars pour une Mega Fab en Ohio comprenant production et R&D et qui sera le point de départ d'un investissement de 100 milliards de dollars sur plusieurs années.

Investir et être le premier sur le marché

De son côté, Samsung va augmenter ses niveaux d'investissement sur les gravures les plus fines (et les plus rentables) mais, selon le Korea Times, il sera difficile d'en voir les effets à court terme.

TSMC continue de dominer largement le secteur de la fonderie avec plus de 53% de part de marché (au troisième trimestre 2021) quand Samsung est à 17%. Après le 7 nm et le 5 nm, la bataille va se déplacer sur le terrain de la gravure en 3 nm

Samsung va tenter de couper l'herbe sous le pied de son concurrent en lançant sa propre technique plus tôt, dès le premier semestre 2022 (contre fin 2022 pour TSMC) afin de récupérer de gros clients pressés de basculer vers la gravure la plus fine disponible.

La firme s'est restructurée en décembre 2021, ramenant à deux pôles ses activités : d'un côté les produits grand public, de l'autre les produits semiconducteurs. Cette réorganisation doit lui permettre d'être plus efficace pour imposer sa stratégie K-Chip.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information
  • Samsung pourrait se séparer de son activité fonderie
    Le groupe Samsung, pressé par ses certains de ses actionnaires, pourrait se séparer de son activité fonderie pour en faire une société indépendante et plus à même de se développer. Les activités de conception de puces mobiles ...

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire