Samsung : cap sur la gravure en 5 nm EUV

Le par  |  7 commentaire(s)
Samsung gravure EUV

Bousculé par TSMC sur la gravure en 7 nm, le groupe Samsung n'a pas dit son dernier mot et annonce la finalisation de sa technique de gravure en 5 nm EUV.

En matière de gravure de composants, le fondeur taiwanais TSMC a pris les devants en lançant dès 2018 une technique de gravure en 7 nm sans attendre le passage à lithographie EUV (Extreme Ultra Violet).

Ce positionnement offensif lui a permis de capter rapidement de très gros clients sur la gravure en 7 nm, avec l'espoir de partenariats de longue durée au fil des avancées techniques.

De son côté, le groupe Samsung, qui a misé sur une gravure en 7 nm EUV optimisée, n'est en mesure de lancer la production de masse que maintenant. C'est aussi l'une des raisons pour lesquelles le processeur Exynos 9820 des Galaxy S10 est gravé en 8 nm, dérivé des techniques en 10 nm.

Samsung gravure EUV

Le site de Hwaseon pour la gravure en 7 nm / 5 nm EUV

Mais alors que TSMC s'aligne déjà pour proposer aussi de la gravure en 7 nm EUV, Samsung réplique aussitôt en affirmant avoir finalisé le développement d'une technique de gravure en 5 nm EUV, autorisant 10% de performances en plus pour 20% de consommation d'énergie en moins par rapport au 7 nm.

La technique est dérivée du 7 nm et permet ainsi de réutiliser une partie des technologies de cette dernière en réduisant le temps de développement mais aussi les coûts d'accès à cette technique pour les clients.

Entre le 7 et 5 nm, Samsung prépare aussi une version intermédiaire en 6 nm, toujours selon un procédé de lithogravure EUV et dont un premier composant a déjà été produit en attendant le feu vert pour la pré-production puis la production de masse.

Samsung devrait ainsi se doter d'une offre assez riche sur le noeud 7 nm pour couvrir de nombreux besoins, qu'il s'agisse d'intelligence artificielle, de 5G, de HPC ou d'automotive.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2059084
En dessous de l'Ångström, cela ne mérite même pas mon attention

PS : Les p'tits cons sont priés de sortir ! ... Heu zut, faut que j'y aille aussi alors =>[]
Le #2059087
Et pendant ce temps, Intel se bat avec son 10 nm...
Le #2059088
.
Avec la production de masse en 7 nm avec lithographie EUV (Extreme Ultra Violet), celui de Samsung ou TSMC qui aura le moins de rebut, donc le meilleur prix, s'assurera la clientèle de Qualcomm pour le futur Snapdragon.
.
Samsung a déjà une première expérience en 7 nm EUV !
Le #2059100
7, 6, 5nm, c'est quand même hallucinant...
Le #2059113
Les machines EUV les plus avancées d'ASML, le groupe néerlandais spécialiste des systèmes de lithographie EUV, valent environ 100 millions d'euros chacune.
.
Ces machines constituent l'un des plus gros équipements dans ce type d'usine.
.
Sur les 30 équipements EUV qui seront livrés en 2019 par ASML, 18 sont réservées par TSMC.
Le #2059128
Perso; concretement qu'est ce que cela va changer en dessous de 7nm pour un utilisateur moyen?.......pas grand chose. Il faut savoir faire la distinction de l'utile et du ludique.

Et que le fabricant du terminal sache et puisse optimiser le tout.
Le #2059134
3615Buck a écrit :

Et pendant ce temps, Intel se bat avec son 10 nm...


.
Intel se bat avec ...ne se bat plus ...
Intel a déclaré qu'il se retirait du marché des modems 5G pour smartphones.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme