Samsung Isocell : un capteur photo 64 megapixels pour les smartphones

Le par  |  6 commentaire(s)
Samsung Isocell 64 megapixels

Alors que les capteurs 48 megapixels sont au coeur des smartphones les plus récents, Samsung dévoile un nouveau module Isocell de 64 megapixels.

La course aux megapixels dans les capteurs photo de smartphones avait ralenti ces dernières années pour concentrer les innovations sur d'autres aspects, comme les capacités de zoom ou la photo en basse luminosité.

Elle reprend désormais avec la multiplication des smartphones dotés d'un module 48 megapixels. Le groupe Samsung n'est pas en reste avec ses nouveaux modules Isocell Bright GW1 de 64 megapixels et Isocell Bright GM2 de 48 megapixels, tous deux avec des photosites de 0,8 µm.

Samsung Isocell 64 megapixels

Samsung utilise ici sa technologie de fusion de pixels Tetracell pour fournir des clichés lumineux de 16 megapixels en conditions défavorables avec son module 64 megapixels.

Le fabricant mise aussi sur une plage HDR dynamique étendue destinée à fournir un rendu plus proche de ce que perçoit l'oeil humain et plus riche que les capteurs photo conventionnels.

D'autres innovations portent sur l'optimisation du rendu en conditions très lumineuses, évitant de "brûler" certaines portions de l'image en cas de très forts contrastes.

Samsung a intégré dans son module GW1 une capacité d'enregistrement vidéo en slow motion Full HD à 480 fps.

De son côté, le module GM2 de 48 megapixels supporte aussi la technologie Tetracell et le traitement optimisé de l'environnement lumineux, ainsi que l'autofocus Super PD (Phase Detection) pour des rendus nets et détaillés.

Samsung annonce la production de masse des deux modules pour le second semestre 2019. Et non, ce ne sera pas le capteur photo du Galaxy Note 10, tout comme le module GM1 de 48 megapixels annoncé en 2018 n'est pas celui des Galaxy S10 !

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2062373
.
"Les nouveaux modules Isocell Bright GW1 de 64 megapixels et Isocell Bright GM2 de 48 megapixels, tous deux avec des photosites de 0,8 µm."
.
tous deux avec des photosites de 0,8 µm ...ça revient à dire que le capteur de 64 megapixels à une surface de 30% supérieure à celle du capteur de 48 megapixels !
Le #2062375
En voilà une actu intéressante
Le #2062383
ça à l'air mignon tout ca
Le #2062402
la technologie égale moins le cas depuis quelque temps et à surface de captation de lumière égale, cela fait longtemps que rajouter des photosites, forcément plus petits, ne sert à rien. Captant moins de lumière, ils ne savent pas trop ce qu'il voit et ce n'est que la moyenne des photosites proche qui donne un résultat correct. Surtout en intérieur. L'augmentation de la définition est aujourd'hui quasiment uniquement marketing. La preuve c'est que si c'était aussi facile, sur les pleins formats, on aurait 500 millions de pixels ou plus. S'ils ne le font pas, c'est qu'ils savent que l'image sera juste merdique.
Sur les petits capteurs, pourquoi pas monter jusqu'à la 8K (disons jusqu'à 40 millions de pixels pour faire un peu de stabilisation numérique). Mais au-delà ça ne sert strictement à rien.
plutôt que de dépenser de l'argent pour empiler des photosites, il ferait mieux de consacrer ces sommes pour chercher des capteurs plus sensibles (alors l'empilement de photosites aurait du sens) pour compresser beaucoup moins/mieux les vidéos.
Le #2062421
cycnus a écrit :

la technologie égale moins le cas depuis quelque temps et à surface de captation de lumière égale, cela fait longtemps que rajouter des photosites, forcément plus petits, ne sert à rien. Captant moins de lumière, ils ne savent pas trop ce qu'il voit et ce n'est que la moyenne des photosites proche qui donne un résultat correct. Surtout en intérieur. L'augmentation de la définition est aujourd'hui quasiment uniquement marketing. La preuve c'est que si c'était aussi facile, sur les pleins formats, on aurait 500 millions de pixels ou plus. S'ils ne le font pas, c'est qu'ils savent que l'image sera juste merdique.
Sur les petits capteurs, pourquoi pas monter jusqu'à la 8K (disons jusqu'à 40 millions de pixels pour faire un peu de stabilisation numérique). Mais au-delà ça ne sert strictement à rien.
plutôt que de dépenser de l'argent pour empiler des photosites, il ferait mieux de consacrer ces sommes pour chercher des capteurs plus sensibles (alors l'empilement de photosites aurait du sens) pour compresser beaucoup moins/mieux les vidéos.


"Samsung utilise ici sa technologie de fusion de pixels Tetracell pour fournir des clichés lumineux de 16 megapixels en conditions défavorables avec son module 64 megapixels"

D'où une utilisation de 4 pixels pour en faire 1, à ton avis ils font ça juste pour s'emm... ou ça sert à quelque chose ?

Un indice pour le lien fournis :
"...TETRACELL pour combiner 4 photosites en un seul afin de former un pixel plus important... Cette technologie permet notamment de disposer de meilleurs rendus dans des conditions de basse luminosité..."
Le #2062431
Super mega utile.... faire des photos de la taille d'un panneau publicitaire avec son smartphone !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme