Samsung cherche la magie de Harry Potter pour ses smartphones Galaxy

Le par  |  2 commentaire(s) Source : The Inquirer
Galaxy Note 9 refroidissement

Après Fortnite avec Epic Games, Samsung souhaiterait des jeux exclusifs de la part de Niantic pour ses smartphones Galaxy, à commencer par un titre autour de la franchise Harry Potter.

Lors du lancement de son dernier smartphone de référence, le Galaxy Note 9, le géant coréen Samsung n'a pas manqué de vanter les mérites de son appareil mobile côté gaming en mettant en avant les performances de son SoC mais aussi la présence d'un système de refroidissement Water Carbon Cooling System spécifique.

Pour démontrer ses ambitions, il a exploité un partenariat avec Epic Games pour proposer Fortnite pour Android pré-installé sur son smartphone. Cet appétit pour les exclusivités sur les jeux mobiles pourrait se manifester de nouveau prochainement.

Selon The Inquirer, Samsung chercherait à investir 40 millions de dollars pour s'assurer des exclusivités avec le studio Niantic, à l'origine des jeux Pokemon Go ou Ingress. Cela concernerait notamment le développement d'un jeu dans la franchise Harry Potter.

Il n'est pas précisé s'il s'agira d'une exclusivité autour du titre Harry Potter : Wizards Unite attendu l'an prochain ou bien si cela donnera lieu à un jeu spécifique pour le fabricant coréen. The Inquirer précise que le partenariat incluera aussi une coopération autour du titre Ingress mais pas pour Pokemon Go

Si Samsung cherche ici un nouveau moyen pour différencier ses smartphones de la concurrence, Niantic espère trouver de son côté de quoi pouvoir alimenter sa croissance en amont d'une possible introduction en Bourse.

Un accord pourrait être officialisé d'ici la fin de l'année et constituerait sans doute alors un atout pour le futur Galaxy S10 attendu en février prochain pour le MWC 2019 de Barcelone.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2041996
Quand on en arrive là, c'est que l'on manque sérieusement de compétitivité-prix. Il s'en sortira mieux que Apple (qui vient temporairement par se faire doubler en bourse par Microsoft, très mauvais signe) grâce à ses composants, mais il va perdre pas mal de plumes aussi. La malédiction des monopoles : on finit par prendre de mauvaises habitudes. Ce qui explique pourquoi le communisme ne semble pas une alternative crédible.
Le #2042000
Super, encore plus de merdes pré installées
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme