L'appétit de la Chine pour les semiconducteurs fait les affaires de TSMC

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Digitimes
TSMC wafer

Tout en poussant son industrie électronique à développer ses propres composants, la Chine ne peut faire l'impasse sur les technologies de gravure avancées du taiwanais TSMC.

Cela fait maintenant plusieurs années que la Chine affirme sa volonté de disposer de ses propres composants électroniques conçus et fabriqués dans le pays. Le gouvernement inonde ses champions industriels d'investissements pour en faire des entreprises capables de rivaliser avec les leaders occidentaux.

TSMC gravureL'industrie chinoise ne manque donc pas de possibilités pour créer des puces dans des domaines pointus comme l'intelligence artificielle, l'internet des objets ou la 5G mais pour ce qui est de la fabrication des composants, elle n'est pas encore en mesure de rivaliser avec les grands fondeurs mondiaux.

L'industrie chinoise de fonderie progresse rapidement mais il lui reste encore plusieurs années avant de pouvoir proposer des technologies de gravure très avancées.

Les entreprises chinoises n'ont donc pour le moment d'autre choix que de se tourner vers des entreprises étrangères comme le taiwanais TSMC pour produire des composants en 7 nm et qui profitent largement de cette manne de clients.

Selon Digitimes, la proportion de clients chinois en quête de gravure en 7 nm ne cesse d'augmenter chez TSMC et lui assure de solides débouchés, en plus des grands clients internationaux.

Le fondeur taiwanais, qui a proposé le premier de la gravure en 7 nm et s'est ainsi attiré les premiers clients, devrait profiter pour quelques années encore des développements en interne de composants dédiés dans les entreprises chinoises profitant des largesses de leur gouvernement pour s'offrir les meilleures technologies de gravure, en attendant que les fondeurs purement chinois rattrapent leur retard.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2056370
le taiwanais TSMC...


considérée par l'ONU comme une province de la république populaire de Chine, et par le gouvernement de Taïwan comme une province de la république de Chine.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme