Pénurie de semiconducteurs : TSMC ne voit du mieux qu'en 2023

Le par Christian D.  |  46 commentaire(s) | Source : PCWorld
TSMC wafer

Tout en faisant tourner ses sites de production au maximum de leurs capacités et en investissant pour les accroître, le fondeur taiwanais TSMC estime que la pénurie de semiconducteurs ne verra une issue qu'en 2023.

C'est un cycle long qui s'est ouvert pour la pénurie de composants électroniques touchant de nombreux secteurs industriels et qui est en train de remonter jusqu'aux fournisseurs et aux équipements de production eux-mêmes.

Les délais s'allongent de tous côtés du fait du déséquilibre de la demande dans certains secteurs généré par la crise sanitaire et l'augmentation des capacités de production est soit retardée (impossibilité de disposer de machines supplémentaires) soit demande du temps (construction de nouvelles lignes de production).

wafer

Le fondeur taiwanais TSMC, leader dans le secteur de la fonderie, fait tourner ses sites à plein régime et a annoncé un très grand plan d'investissement de 100 milliards de dollars sur trois ans mais prévient également que la pénurie des semiconducteurs va se prolonger tout au long de 2022 et ne commencera à s'améliorer qu'à partir de 2023, et encore de façon modeste.

Dès cette année, le fondeur va dépenser 30 milliards de dollars en améliorations de sites de production et en création de nouvelles usines mais les premiers effets de ces mesures ne commenceront à se faire sentir que dans plusieurs mois.

Les deux prochaines années s'annoncent donc compliquées et la patience est de mise, à défaut de pouvoir jouer sur d'autres leviers, et il reste pour le moment difficile d'estimer l'impact de cette crise systémique sur l'économie mondiale.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 5

Trier par : date / pertinence
Narcos offline Hors ligne VIP icone 25876 points
Le #2128080
TSMC ne dépense pas, il investit !!
paulhenri offline Hors ligne Vétéran icone 1892 points
Le #2128082
Si seulement nous avions plusieurs lieux de production. Nous n'aurions pas eu une crise d'une telle ampleur si nous avions eu des usines en Europe.

Là, le monde entier est dépendant d'une infime partie de l'Asie.
Narcos offline Hors ligne VIP icone 25876 points
Le #2128083
paulhenri a écrit :

Si seulement nous avions plusieurs lieux de production. Nous n'aurions pas eu une crise d'une telle ampleur si nous avions eu des usines en Europe.

Là, le monde entier est dépendant d'une infime partie de l'Asie.


avec des si..................
jacob13 offline Hors ligne VIP icone 6936 points
Le #2128084
Narcos a écrit :

TSMC ne dépense pas, il investit !!


Il avait déjà utilisé investir plus haut ,il a utilisé un synonyme et bizarrement il n'y en a pas beaucoup avec le sens lié à la finance.
Mais je suis étonné de cette subite pénurie en un moment d'augmentation de la demande !
Bon j'attendrai 2024 le temps que les prix retombent ,d'ici là mes PC s'ils survivent seront bien encore assez puissant pour choisir les élues des gratuits de FrankyIV.
paulhenri offline Hors ligne Vétéran icone 1892 points
Le #2128085
Narcos a écrit :

paulhenri a écrit :

Si seulement nous avions plusieurs lieux de production. Nous n'aurions pas eu une crise d'une telle ampleur si nous avions eu des usines en Europe.

Là, le monde entier est dépendant d'une infime partie de l'Asie.


avec des si..................


Avec des si, on a fait le TGV...les centrales nucléaires.

On part d'un "si" puis une crise nous force à comprendre nos erreurs et le "si" de vient un "devoir".
Sauf "si" nos politiques s’entêtent à ne rien changer.
Narcos offline Hors ligne VIP icone 25876 points
Le #2128093
paulhenri a écrit :

Narcos a écrit :

paulhenri a écrit :

Si seulement nous avions plusieurs lieux de production. Nous n'aurions pas eu une crise d'une telle ampleur si nous avions eu des usines en Europe.

Là, le monde entier est dépendant d'une infime partie de l'Asie.


avec des si..................


Avec des si, on a fait le TGV...les centrales nucléaires.

On part d'un "si" puis une crise nous force à comprendre nos erreurs et le "si" de vient un "devoir".
Sauf "si" nos politiques s’entêtent à ne rien changer.


tiré par les cheveux ton explication de texte....

ne suis pas sur que le premier vol pour aller sur la lune soit partie d'un ''si''....

conjonction invariable: Introduit soit une condition (à laquelle correspond une conséquence dans la principale), soit une simple supposition ou éventualité.
Narcos offline Hors ligne VIP icone 25876 points
Le #2128099
jacob13 a écrit :

Narcos a écrit :

TSMC ne dépense pas, il investit !!


Il avait déjà utilisé investir plus haut ,il a utilisé un synonyme et bizarrement il n'y en a pas beaucoup avec le sens lié à la finance.
Mais je suis étonné de cette subite pénurie en un moment d'augmentation de la demande !
Bon j'attendrai 2024 le temps que les prix retombent ,d'ici là mes PC s'ils survivent seront bien encore assez puissant pour choisir les élues des gratuits de FrankyIV.


Malheureusement, les prix ne retomberont jamais...tout au plus ils se stabiliseront à 30% + cher que les prix pratiqués début 2020
Narcos offline Hors ligne VIP icone 25876 points
Le #2128100
jacob13 a écrit :

Narcos a écrit :

TSMC ne dépense pas, il investit !!


Il avait déjà utilisé investir plus haut ,il a utilisé un synonyme et bizarrement il n'y en a pas beaucoup avec le sens lié à la finance.
Mais je suis étonné de cette subite pénurie en un moment d'augmentation de la demande !
Bon j'attendrai 2024 le temps que les prix retombent ,d'ici là mes PC s'ils survivent seront bien encore assez puissant pour choisir les élues des gratuits de FrankyIV.


les facteurs aggravant ont été l'envolé du cours du bitcoin et le confinement au niveau mondial....la demande a explosé au mauvais moment
saepho offline Hors ligne VIP icone 27389 points
Premium
Le #2128106
paulhenri a écrit :

Si seulement nous avions plusieurs lieux de production. Nous n'aurions pas eu une crise d'une telle ampleur si nous avions eu des usines en Europe.

Là, le monde entier est dépendant d'une infime partie de l'Asie.


Si nous avions des usines en Europe, on n'en n'aurait pas ailleurs, sinon, il y aurait eu une surproduction...

Donc ca n'aurait rien changé, il aurait quand même fallu investir...

C'est juste qu'avec les couts européens, les produits seraient encore plus chers qu'aujourd'hui...
paulhenri offline Hors ligne Vétéran icone 1892 points
Le #2128111
saepho a écrit :

paulhenri a écrit :

Si seulement nous avions plusieurs lieux de production. Nous n'aurions pas eu une crise d'une telle ampleur si nous avions eu des usines en Europe.

Là, le monde entier est dépendant d'une infime partie de l'Asie.


Si nous avions des usines en Europe, on n'en n'aurait pas ailleurs, sinon, il y aurait eu une surproduction...

Donc ca n'aurait rien changé, il aurait quand même fallu investir...

C'est juste qu'avec les couts européens, les produits seraient encore plus chers qu'aujourd'hui...


Si nous avions eu des usines en Europe pour les européens (marché qui se suffit largement) le reste du monde aurait ses usines aussi par zones géographiques.

C'est parce que le transport ne coûte quasiment rien que nous en sommes à tout faire fabriquer en Asie.

La fable du sur-coût de 30% pour empêcher toute tentative de relocalisation mais :

Relocalisez ce qui n'est plus fabriqué ici et n'y mettez aucune charge sociale, c'est baisser le coût de 10 à 20% donc revenir à un prix acceptable.

Une volonté politique suffirait pour revenir à la raison : ne pas taxer ce qui n'est de toute façon plus produit chez nous reviendrait à sortir des gens du chômage donc à réduire la dépense publique aussi par le retour de consommateurs sur le marché.

On peut produire chez nous si l'on accepte de ne pas taxer ce qui n'est plus fabriqué ici. 40% de charges en moins sur un salaire fait déjà baisser le coût du travail et la collectivité y gagne par la TVA ce qu'elle ne gagne pas par les charges.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire