5G : SFR annonce des expérimentations à Toulouse et Nantes

Le par  |  3 commentaire(s)
SFR-logo

SFR annonce à son tour des expérimentations 5G dans les villes de Toulouse et Nantes, en attendant les déploiements commerciaux.

Comme Orange et Bouygues Telecom, SFR ne veut pas manquer la course à la 5G et annonce de nouvelles expérimentations à venir dans les villes de Toulouse et Nantes.

Antennes-4gElles complèteront et prolongeront les essais menés en bande 3,5 GHz annoncés durant le printemps, dont un test ayant impliqué un terminal 5G pré-commercial fourni par Huawei.

SFR redit son intention de réaliser ses premiers déploiements 5G dès 2019, en amont d'un lancement commercial à partir de 2020.

Les trois opérateurs Orange, SFR et Bouygues Telecom affichent ainsi leur volonté d'avancer sur la 5G même si le calendrier officiel reste fixé sur le début de la prochaine décennie, laissant d'autres marchés comme l'Amérique du Nord ou certains pays d'Asie prendre les devants dès l'an prochain, quitte à débuter avec de la 5G pour usage fixe, et en attendant que les fabricants d'appareils mobiles soient prêts à proposer les premiers smartphones 5G.

Les grands concepteurs de puces mobiles seront en principe prêts à lancer leurs solutions 5G dès le début ou le milieu de l'année prochaine mais il reste voir combien de temps sera nécessaire entre les annonces et la disponibilité concrète des produits.

Si les opérateurs français commencent à organiser leur communication sur leurs efforts autour de la 5G, Free reste toujours discret sur ses projets, estimant que le temps n'est pas encore venu de se dévoiler.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2021302
Le but de ces expérimentations c'est de valider le faible taux d'émission des relais (et donc valider qu'il n'y ai pas d'effet secondaire a utiliser ces bandes) afin de pouvoir implanter le 5G partout en France. Je ne comprend pas pourquoi les différents fournisseurs ne se mettent pas d'accord pour développer ensemble la technologie et donc ne faire qu'un seul essai.

Parce que si on y réfléchie si un seul test échoue alors c'est tout les opérateurs qui sont concernés : on va reprocher la faute à la 5G et non à l'opérateur qui l'a mit en place.
Le #2021307
iinconnu a écrit :

Le but de ces expérimentations c'est de valider le faible taux d'émission des relais (et donc valider qu'il n'y ai pas d'effet secondaire a utiliser ces bandes) afin de pouvoir implanter le 5G partout en France. Je ne comprend pas pourquoi les différents fournisseurs ne se mettent pas d'accord pour développer ensemble la technologie et donc ne faire qu'un seul essai.

Parce que si on y réfléchie si un seul test échoue alors c'est tout les opérateurs qui sont concernés : on va reprocher la faute à la 5G et non à l'opérateur qui l'a mit en place.


"Je ne comprend pas pourquoi les différents fournisseurs ne se mettent pas d'accord"
- Parce qu'ils veulent tous la plus grosse part du gâteau en gardant jalousement la main mise sur la technologie d'émission. La concurrence, c'est super mais ça freine aussi l'innovation puisque chacun veut réinventer la roue à son propre compte.
Le #2021523
Ulysse2K a écrit :

iinconnu a écrit :

Le but de ces expérimentations c'est de valider le faible taux d'émission des relais (et donc valider qu'il n'y ai pas d'effet secondaire a utiliser ces bandes) afin de pouvoir implanter le 5G partout en France. Je ne comprend pas pourquoi les différents fournisseurs ne se mettent pas d'accord pour développer ensemble la technologie et donc ne faire qu'un seul essai.

Parce que si on y réfléchie si un seul test échoue alors c'est tout les opérateurs qui sont concernés : on va reprocher la faute à la 5G et non à l'opérateur qui l'a mit en place.


"Je ne comprend pas pourquoi les différents fournisseurs ne se mettent pas d'accord"
- Parce qu'ils veulent tous la plus grosse part du gâteau en gardant jalousement la main mise sur la technologie d'émission. La concurrence, c'est super mais ça freine aussi l'innovation puisque chacun veut réinventer la roue à son propre compte.


Ça force aussi la course à l'innovation - le rex IE6 reste le meilleur exemple de l'absence de concurrence...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme