Smartphones : des ventes en baisse de 5% fin 2018, mauvais cru pour le segment

Le par  |  4 commentaire(s)
iPhone XS photo

L'année 2018 aura été compliquée pour le marché des smartphones, au point d'être la pire jamais enregistrée, pour les analystes du cabinet d'études IDC.

La tendance à la saturation était perceptible depuis deux ou trois ans mais on est désormais passé dans une phase de décroissance générale à laquelle seuls échappent les marques chinoises les plus en vue.

Le cabinet d'études IDC observe un recul de près de 5% des ventes de smartphones sur le dernier trimestre 2018, aboutissant à une baisse de 4,1% sur l'ensemble de l'année, qualifiée par les analystes de "pire année" pour le segment.

Il s'est vendu 1,4 milliard de smartphones en 2018 et, à l'exception de quelques marchés en croissance, les obstacles se sont multipliés, qu'il s'agisse de cycles de renouvellement allongés, de saturation des marchés établis, de tensions économiques internationales ou encore de montée des prix décourageant les consommateurs.

Même la Chine, qui représente désormais à elle seule près d'un tiers des ventes de smartphones mondiales, a vu ses volumes reculer de 10%, permettant à ses principales marques (Huawei, Oppo, Vivo, Xiaomi) de continuer à gagner du terrain, représentant désormais 78% des ventes sur le marché chinois.

IDC ventes smartphones Q4 2019

Au plan mondial, la tendance est aussi à la concentration des ventes autour des 5 plus grandes marques, ne laissant que des miettes aux plus petits acteurs. Le Top 5 mondial concentre à lui seul 69% du volume des smartphones écoulés, contre 63% il y a un an, pourcentage qui grimpe à 75% si l'on ajoute le numéro 6 mondial, Vivo.

Si Samsung et Apple voient leur volume et leur part de marché s'éroder, le groupe chinois Huawei fait figure d'exception avec toujours une forte croissance portée par ses ventes et celles de la marque Honor, en Chine mais aussi à l'international.

Sur l'ensemble de l'année 2018, IDC voit Apple (208,8 millions d'iPhone écoulés) et Huawei (206 millions de smartphones) au coude à coude pour la deuxième place mondiale, Samsung reste encore à distance en tête avec 292,3 millions de smartphones.

Pour 2019, IDC estime que l'arrivée de la 5G et des premiers smartphones à écran pliable pourraient apporter du sang neuf au secteur mais toujours à des prix élevés. Les fabricants et les opérateurs devront trouver les moyens d'accélérer les cycles de renouvellement par des promotions et des offres de subventionnement pour soutenir les volumes.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2049469
"Les fabricants et les opérateurs devront trouver les moyens d'accélérer les cycles de renouvellement"

Obsolescence programmée ? Ressources épuisées ?
Le #2049471
quand on constate que le prix des phone arrive maintenant a dépasser les 1000 euros il y a rien d'étonnant ! perso je préfère investir dans quelque de vraiment utile ! il y a d'autre priorité dans la vie que d’être absolument a la mode et un phone entre 100 et 300 euros et largement suffisant du moment qu'il fait ce qu'il doit faire .
Le #2049496
.
Huawei a perdu sa 2ème place au profit d'Apple sur le Q418, mais également sur l'année 2018.
Le #2049497
Tant mieux pourvu que cela s'accentue.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme