Snap : une introduction en Bourse pour une valorisation de 25 milliards de dollars !

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Re/code
Snapchat

Snap, créateur du réseau social SnapChat, sort enfin du bois et confirme son intention d'entrer en Bourse sous peu. Objectif : générer une valorisation jusqu'à 25 milliards de dollars !

Après avoir déjà refusé une offre de rachat par Facebook de plusieurs milliards de dollars, la jeune entreprise Snap, à l'origine du service de messages éphémères SnapChat et créateur des lunettes Spectacles, était soupçonnée de préparer une introduction en Bourse.

L'information est confimée par le dépôt des documents officiels auprès de la SEC (Securities & Exchange Commission) et c'est bien vers une solide valorisation allant jusqu'à 25 milliards de dollars que tend l'entreprise menée par Evan Spiegel, qui détient actuelllement quelque 44% du contrôle de sa société.

Snap SpectaclesLa publication des documents pré-IPO permet d'apprendre que Snap, qui compte moins de 2000 salariés, a connu une forte croissance de son chiffre d'affaires en 2016, de 404 millions de dollars, à comparer avec les 58 millions de dollars générés en 2015.

Pour autant, Snap n'est toujours pas à l'équilibre et a perdu plus de 500 millions de dollars en 2016. Le service SnapChat compte 158 millions de visiteurs quotidiens, soit un peu plus que Twitter lors de son entrée en Bourse, l'arrivée de Snap sur les marchés publics étant beaucoup comparée au réseau social de l'oiseau bleu.

Et comme Twitter (mais aussi Facebook et bien d'autres), c'est sur la publicité que reposera le modèle économique de Snap. Et comme Twitter encore, Snap sera attendu sur la croissance du nombre d'utilisateurs de ses services. 

La moindre défaillance sur ce point pourrait lui coûter cher, comme l'a démontré l'historique de l'entrée en Bourse de Twitter, avec une chute rapide du cours quand il est apparu que le réseau social peinait à recruter de nouveaux utilisateurs (sans parler des faux comptes, bots, doublons et autres mesquineries).

Les perspectives d'attraction des annonceurs sauront-elles vaincre les réticences de certains analystes qui affirment que Snap est un chateau de cartes qui s'écroulera aux premières difficultés, faute d'un modèle économique solide ? L'avenir le dira.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1949254
Et personne ne parle de bulle ? Sur ces marchés il n'y a la place que pour 1 seul acteur. Les autres ne peuvent pas se développer. Donc ne peuvent pas être durazblement rentables. Et un jour on se rendra aussi compte que la publicité n'ets pas rentable. Du coup ces modèles économiques disparaîtront...
Le #1949280
MDR ! Quand la bulle va exploser, ça va être drôle... 25Milliard pour snapshat... C'te blague.
Le #1949312
C'est ce que dit Trip Chowdhry, l'analyste cité en fin de sujet, en promettant un destin à la Twitter ou Zynga où le cours s'effondre une fois passé l'effet d'attente suscité par l'introduction en bourse.

Mais on trouve aussi beaucoup d'avis d'analystes ne jurant que par les revenus publicitaires que SnapChat a commencé à générer et qui pourraient encore rapidement croître...si la carotte de la croissance du nombre d'abonnés reste bien visible.
Anonyme
Le #1949997
a ce p'tit jeu là, les milliards ne comptent plus trop pour faire la différence ....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]