Snap / Snapchat déçoit toujours et dévisse sévèrement en Bourse

Le par  |  5 commentaire(s) Source : Venturebeat
Snapchat-logo

Trimestre après trimestre, Snap (ex-Snapchat) se retrouve sous les estimations des analystes et subit les foudres des investisseurs en Bourse. Les résultats du troisième trimestre 2017 ne font pas exception.

Les trimestres se suivent et, malheureusement dans le cas de l'entreprise Snap, se ressemblent depuis son entrée en Bourse en début d'année. Le gestionnaire du service de messagerie évanescente, qui pouvait se permettre de refuser des offres de plusieurs milliards de dollars de Facebook et d'autres, est maintenant une entreprise cotée sur les marchés publics qui doit rendre des comptes à un rythme soutenu, pas forcément en phase avec les promesses initiales de croissance.

GeoFilters SnapchatAvec 178 millions d'utilisateurs quotidiens recensés et un rythme de croissance de sa base de 2,7%, Snap se retrouve en-deça des attentes des analystes, à plus de 180  millions d'utilisateurs.

Le chiffre d'affaires s'accroît à 207,9 millions de dollars, contre 128,2 millions de dollars à la même période en 2016, mais cela reste très loin des 237 millions de dollars espérés là encore par les observateurs. Et surtout, cela s'accompagne d'une perte nette accrue de 443,2 millions de dollars, contre une perte de 123,2 millions de dollars il y a un an.

Si l'on ajoute les difficultés pour vendre les lunettes Spectacles, créant un trou de 40 millions de dollars, les investisseurs ne se montrent donc pas spécialement tendres et ont fait chuter le cours en Bourse de Snap de 19% dans la foulée de la présentation des résultats financiers, faisant redescendre le cours vers 15,12 dollars, toujours loin des 17 dollars de la valeur d'introduction.

Il faut dire que les espoirs d'un mieux restent minces, malgré l'annonce d'une refonte de l'application, notamment du côté d'Android qui était à la traîne vis à vis de la version iOS, avec une simplification de son interface pour tenter de séduire de nouveaux utilisateurs (et pas seulement les adolescents et jeunes adultes, sa cible première). A voir si cela permettra d'accentuer la croissance des nouveaux utilisateurs, un indice très suivi par les investisseurs pour les réseaux sociaux.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1987672
Ce qui est étonnant c'est le nombre d'utilisateurs, je me suis toujours posé la question. Comment expliquer qu'une telle application qui n'apporte rien de plus qu'un partage de photo soit aussi populaire, ca me dépasse. On parle de centaines de millions de CA, de centaines de millions d'utilisateurs quotidien et quand je regarde l'application , j'ai comme un décalage complet très violent qui se créer. Ca n'arrive qu'a moi ?
Le #1987676
"Si l'on ajoute les difficultés pour vendre les lunettes Spectacles, créant un trou de 40 millions de dollars"

AHAHAHAHAHAHAHAHAH !!!


*Tousse*
Comme c'est triste, ils ont tenté d'innover quelque chose qui n'a finalement pas marché, je suis "vraiment" triste pour leurs porte monnaie.
Le #1987683
sa sent la fin dans quelque année de cette apllication
mais bon cet application est plus orienté plus pour les jeunes
Le #1987687
triaca a écrit :

sa sent la fin dans quelque année de cette apllication
mais bon cet application est plus orienté plus pour les jeunes


Faut faire gaffe à la catégorie "jeune" quand je vois que mes collègues qui ont 20 ans de différence avec moi, qui ne suit pas sur FB ou Snap ou Instagram ou Twitter alors qu'eux sont collés dessus comme des légumes. Les temps ont changés je pense, même les "vieux" sont débranchés au niveau du cerveau ...
Le #1987695
Snapchat n'a jamais voulu sortir son application sur Windows Phone malgré la forte demande à l'époque où les Lumia se vendaient.. Alors ils peuvent crever !!!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme