SpaceX se plaint d'une concurrence déloyale d'Arianespace via les subventions de l'Europe

Le par  |  55 commentaire(s) Source : Les Echos
SpaceX CRS 14

Alors que l'Europe s'interroge sur le réel potentiel de la fusée Ariane 6 au regard des développements rapides outre-Atlantique, SpaceX se plaint en retour des subventions accordées par l'Europe à Arianespace, présentées comme de la concurrence déloyale.

Alors que la Cour des comptes s'inquiète de l'avenir de la fusée Ariane 6 et de sa compétitivité face aux avancées de SpaceX et de ses lanceurs réutilisables lui permettant une cadence de tir soutenue, la firme américaine estime de son côté qu'Arianespace profite un peu trop des subventions européennes et françaises, au point de constituer une concurrence déloyale.

Ariane 6Dans un message adressé au législateur américain, SpaceX évalue à plus de 13 milliards d'euros les aides accordées à son concurrence par l'ESA (Agence spatiale européenne) sur la période 1998-2012 et affirme que ces subventions ont contribué à réduire artificiellement le coût des services de lancement d'Arianespace sur le marché international et de s'emparer indûment du marché.

L'entreprise dénonce aussi les financements publics concernant la base de Kourou, en Guyane, qui permettent à Arianespace de ne pas inclure ces coûts dans ses offres commerciales, note le journal Les Echos.

SpaceX demande donc à Washington de prendre des dispositions pour obtenir un accord assurant qu'Arianespace ne profite pas de "traitement préférentiel et que les membres de l'Union ne discriminent pas les fournisseurs non européens".

C'est pourtant bien SpaceX qui est en train de bousculer le marché et de casser les prix grâce à la capacité de réutiliser plusieurs fois ses lanceurs Falcon 9 pour réaliser des économies substantielles. De son côté, Arianespace bataille pour trouver suffisamment de clients intéressés par des lancements sur Ariane 6 et qui justement regardent de plus en plus vers SpaceX.

Les Echos rappellent en outre qu'il existe aussi des dispositions favorables aux entreprises américaines, comme le Buy American Act qui interdit aux opérateurs américains l'utilisation d'un lanceur non US si la valeur du satellite est  à plus de 50% d'origine américaine.

Par ailleurs, les subventions accordées restent très modérées par rapport aux investissements massifs réalisés aux USA ou en Chine, pour un secteur stratégique. On est bien ici dans une rivalité économique cherchant des appuis du côté législatif.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 6

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2051923
C'est sûr que les USA ne subventionnent pas leur programme de lancement, leurs avions, etc ...
Le #2051930
Manquent pas d'air ces abrutis !!!

Ils veulent du privé à 100% et ils gueulent qu'on fasse du public...

Faut pas charrier quand même...
Le #2051933
C’est la mentalité américaine !
On domine le Monde, un point c’est tout.
Et si on estime qu’un concurrent est déloyal alors on rentre dans le tas.
Au pire c’est un coup d’épée dans l’eau, au mieux ça passe !
Les ricains font la même chose de leur côté (subventions, protectionnisme) : les concurrents n’ont qu’a se plaindre aussi ... auprès des autorités américaines
(Ben oui, c’est la loi américaine qui a autorité sur le Monde)
Le #2051940
En réalité SpaceX a raison de dire que Ariane est subventionné a coup de milliards d'euro alors qu'eux ne reçoivent aucune subvention.

SpaceX recoit des contrats en échange de services: ravitaillement de la Station Spatiale, développement du Crew Dragon qui inclus 7 lancements habités. Et à chaque fois que SpaceX reçoit du financement pour un projet, c'est toujours moins que ses concurrents: CCtCap (Boeing $4,2 milliards vs SpaceX $2,6 milliards), SSCRSC (Orbital $1.9 milliard pour 8 lancements vs SpaceX $1.6 milliard pour 12 lancements), USAF Phase 1A (ULA $441 millions vs SpaceX $297 millions, les 2 pour 3 lancements).

Pendant ce temps le projet Ariane 6 a reçu environ 5 milliards d'euros de subventions, ce qui n'inclus aucun lancements.


Le #2051943
Dite moi si je me trompe mais une entreprise privé reproche a une entreprise publique Européenne (ESA - GSA) d'être financé par les états.

Il reproche a une base militaire (Kourou) d'être aussi financé par l'état et d'intervenir dans des projets du même état.

Résumé en quelque phrase simple je trouve ca étrange comme reproche
Le #2051945
iinconnu a écrit :

Dite moi si je me trompe mais une entreprise privé reproche a une entreprise publique Européenne (ESA - GSA) d'être financé par les états.

Il reproche a une base militaire (Kourou) d'être aussi financé par l'état et d'intervenir dans des projets du même état.

Résumé en quelque phrase simple je trouve ca étrange comme reproche


Non, il reproche la délocalisation qui permet de cacher certains coûts et dégonfle indument les prix d'un lancement.
Ceci dit, c'est vrai que les coûts au public sont toujours plus élevés qu'au privé.
Je crois que c'est plus pour vendre ses lancements et faire réagir la concurrence cette annonce.

Musk adore avoir de la compétition et présentement elle est plutôt amorphe, que ce soit Ariane, ULA ou autre. Les Chinois sont plus sérieusement impliqués cependant...
Le #2051947
Illuminati a écrit :

En réalité SpaceX a raison de dire que Ariane est subventionné a coup de milliards d'euro alors qu'eux ne reçoivent aucune subvention.

SpaceX recoit des contrats en échange de services: ravitaillement de la Station Spatiale, développement du Crew Dragon qui comprenant 7 lancements habités. Et à chaque fois que SpaceX reçoit du financement pour un projet, c'est toujours moins que ses concurrents: CCtCap (Boeing $4,2 milliards vs SpaceX $2,6 milliards), SSCRSC (Orbital $1.9 milliard pour 8 lancements vs SpaceX $1.6 milliard pour 12 lancements), USAF Phase 1A (ULA $441 millions vs SpaceX $297 millions, les 2 pour 3 lancements).

Pendant ce temps le projet Ariane 6 a reçu environ 5 milliards d'euros de subventions, ce qui n'inclus aucun lancements.




Si ce n'est qu'une question de paperasse et limitation de concurrence comme leur 50% chez eux, alors faisons de même.

Parce que leurs grosses commandes sont celles des institutions étasuniennes. Sans elles SPACEX aurait fermé ses portes depuis longtemps.

On s'croirait revenu a l'époque de l'empire romain.
Le #2051949
Oui, enfin, il doit être dans la merde et il attaque un de ses concurents.
Arianespace ne doit pas être si mauvais que ça !
Le #2051951
Illuminati a écrit :

En réalité SpaceX a raison de dire que Ariane est subventionné a coup de milliards d'euro alors qu'eux ne reçoivent aucune subvention.

SpaceX recoit des contrats en échange de services: ravitaillement de la Station Spatiale, développement du Crew Dragon qui comprenant 7 lancements habités. Et à chaque fois que SpaceX reçoit du financement pour un projet, c'est toujours moins que ses concurrents: CCtCap (Boeing $4,2 milliards vs SpaceX $2,6 milliards), SSCRSC (Orbital $1.9 milliard pour 8 lancements vs SpaceX $1.6 milliard pour 12 lancements), USAF Phase 1A (ULA $441 millions vs SpaceX $297 millions, les 2 pour 3 lancements).

Pendant ce temps le projet Ariane 6 a reçu environ 5 milliards d'euros de subventions, ce qui n'inclus aucun lancements.




Il faut comparer les types de satellites et d'orbite a atteindre hein ...


quand au taux d'échecs, SPACEX a encore des preuves a faire. Le nombre de lancement est encore faible malgré tout.

Les amerloques refusent la concurrence déloyale des autres, ah non pardon, ils refusent la concurrence chez eux tout court !

Invoquer la sécurité nationale pour les voitures, les avions, les fusées, les satellites, les équipement télécoms ...etc .etc c'est du foutage de gueule
Le #2051957
Illuminati a écrit :

En réalité SpaceX a raison de dire que Ariane est subventionné a coup de milliards d'euro alors qu'eux ne reçoivent aucune subvention.

SpaceX recoit des contrats en échange de services: ravitaillement de la Station Spatiale, développement du Crew Dragon qui comprenant 7 lancements habités. Et à chaque fois que SpaceX reçoit du financement pour un projet, c'est toujours moins que ses concurrents: CCtCap (Boeing $4,2 milliards vs SpaceX $2,6 milliards), SSCRSC (Orbital $1.9 milliard pour 8 lancements vs SpaceX $1.6 milliard pour 12 lancements), USAF Phase 1A (ULA $441 millions vs SpaceX $297 millions, les 2 pour 3 lancements).

Pendant ce temps le projet Ariane 6 a reçu environ 5 milliards d'euros de subventions, ce qui n'inclus aucun lancements.




Des contrats surpayés.... et des technologies de la NASA transférées gratos à SpaceX.... si ca ce n'est pas du financement public et du dumping !
SpaceX utilise gratuitement toutes les infrastructures de la NASA... sacrement gonflés... mais plus c'est gros et plus ca passe.... et le XXX orangé va menacer à coup d'insultes..... et nos dirigeants lâches ou XXX vont se soumettre !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme