Crew Dragon : mise à feu des propulseurs sur le pas de tir

Le par  |  0 commentaire(s)
Falcon-9-Crew-Dragon

SpaceX vient de procéder à un court test d'allumage statique des moteurs de la fusée qui lancera sa version habitable de Crew Dragon lors d'un premier vol d'essai.

SpaceX a réalisé jeudi en Floride un très court test d'allumage statique des moteurs de sa fusée Falcon 9 qui effectuera le premier vol d'essai vers la Station spatiale internationale avec une capsule habitable Crew Dragon. Une capsule habitable pour un vol qui ne sera toutefois pas habité.

Il s'agit de la préparation du vol d'essai SpaceX Demo-1 qui a été reporté à plusieurs reprises. En début de mois, la Nasa avait annoncé la nécessité de procéder à des essais du matériel et des examens conjoints avec SpaceX.

Le vol Demo-1 n'aura pas lieu avant février au plus tôt. Il permettra de tester les procédures d'approche et d'arrimage à l'ISS. La capsule restera attachée à la Station spatiale internationale pendant quelques semaines, avant une rentrée atmosphérique.

Un deuxième vol d'essai Demo-2 pour la version habitable de Crew Dragon est toujours programmé pour juin 2019, avec cette fois-ci l'embarquement de deux astronautes. Avec Boeing, la Nasa prépare un deuxième moyen de transport habitable. Un premier vol inhabité avec CST-100 Starliner est prévu pour mars 2019 et un vol habité pour août 2019.

Entre chacun des deux vols d'essai, SpaceX et Boeing devront réaliser un test d'abandon de la capsule en vol. Une procédure d'évacuation d'urgence de l'équipage qui avait heureusement fonctionné lors de l'échec du lancement de Soyouz MS-10 en octobre dernier.

Pour le vol d'essai habité avec CST-100 Starliner, l'équipage sera formé de deux astronautes de la Nasa et d'un pilote d'essai de Boeing. Pour des raisons médicales, l'astronaute Eric Boe vient finalement d'être écarté. Il est remplacé par l'astronaute Edward Michael Fincke.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme