Spotify rétropédale pour sa politique sur la conduite des artistes

Le par  |  2 commentaire(s)
Spotify

Initialement trop évasif sur sa nouvelle politique de sanction de la musique et des artistes nocifs ou haineux, Spotify fait machine arrière.

Le mois dernier, le leader mondial de la musique en streaming annonçait la mise en place d'une politique en rapport avec le contenu haineux et une conduite dite haineuse. Dans le cadre de celle-ci, Spotify devait mettre en œuvre des mesures concernant la conduite des artistes.

Spotify-logoSur ce dernier point, Spotify a finalement décidé de faire machine arrière, reconnaissant notamment l'emploi d'un langage trop vague dans sa politique qui pouvait prêter à confusion et avait suscité de l'inquiétude, comme une dérive de censure.

En particulier, Spotify est revenu sur son intention de retirer des artistes des playlists s'ils étaient impliqués dans des controverses.

" Nous avons créé la crainte qu'une allégation puisse affecter les chances des artistes de figurer sur une playlist Spotify et avoir un impact négatif sur leur avenir. Certains artistes craignaient même que des erreurs commises dans leur jeunesse soient utilisées contre eux. Ce n'est pas la raison d'être de Spotify ", peut-on lire dans un communiqué.

Il n'y aura donc pas de mise en œuvre d'une politique en rapport avec la conduite des artistes. Par contre, Spotify poursuivra sa chasse au contenu haineux et se montre plus clair. " Nous ne parlons pas de contenu offensant ou vulgaire - nous parlons de discours haineux. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2016841
Spotifyoutube?

La liberté d'expression est menacée
Du coup, les FN ou les Communistes ne pourront plus nous pondre des chansons
Le #2016920
Bon, allons voir si il y a la chanson Porcherie des Bérurier Noir.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme