Roadrunner : le projet secret de Tesla pour abaisser le coût des batteries électriques

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Electrek
Tesla Model Y

100 dollars / kWh, c'est la barrière magique en-dessous de laquelle les véhicules électriques pourront rivaliser en terme de prix avec les véhicules thermiques. Atteindre ce plancher serait l'objectif du projet secret Roadrunner de Tesla.

Dans un véhicule électrique, ce qui coûte cher, c'est la batterie électrique embarquée, et c'est en partie ce qui fait qu'il est plus onéreux qu'un véhicule classique à moteur thermique.

Les études prospectives ont identifié un prix plancher de 100 dollars / kWh en-dessous duquel les voitures électriques pourront rivaliser en tarif avec les véhicules traditionnels, ce qui constituerait le point d'inflexion pour une démocratisation massive de la motorisation électrique, sans avoir à l'épauler à coups de subventions et en permettant de dégager des marges.

Ce seuil est attendu quelque part durant la décennie actuelle, à la faveur des évolutions techniques, mais le constructeur Tesla semble vouloir le provoquer le plus rapidement possible pour conserver son avance dans le secteur, alors que les grands constructeurs commencent à lancer des productions de masse de leurs premiers véhicules tout électriques.

Tesla Model 3

Le site Electrek évoque l'existence d'un projet secret Roadrunner qui consisterait à renforcer l'automatisation de la production des batteries électriques au point d'en réduire le coût moyen pour se rapprocher de ce prix magique.

Tesla se fournit actuellement en cellules pour ses batteries chez Panasonic mais le constructeur semble se préparer à produire ses propres cellules dans un avenir relativement proche.

Le rachat récent de Maxwell, spécialiste des supercondensateurs, et les offres d'emploi proposées ces derniers mois vont dans ce sens et le constructeur pourrait reprendre la philosophie de production de la Model 3 et de son haut niveau d'automatisation pour se lancer dans la production de ses propres batteries.

Electrek s'est d'ailleurs déjà fait l'écho du lancement d'une production pilote de batteries électriques sur le site d'assemblage de Fremont, permettant de tester des équipements conçus en interne.

On pourrait en apprendre plus d'ici le mois d'avril : Elon Musk souhaiterait faire la démonstration d'une première batterie conçue par Tesla sur une Model S ou X à l'occasion du " Battery Investor Day ".

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2092511
J'espère qu'ils vont surtout profiter de ce genre de projet pour ne pas trop baisser les prix et augmenter la qualité de l'intérieur qui n'est pas au niveau des allemandes ou des françaises ! (trop de défauts visible sur beaucoup de retour) Toujours mettre de l'argent de côté pour améliorer ses produits, objectif 0 défauts pour cette marque qui le mérite de part l'innovation qu'elle apporte dans le monde automobile (dont les mises à jour en OTA et l'amélioration continue de la voiture, même plusieurs années après sa sortie)
Le #2092534
MaGts495 a écrit :

J'espère qu'ils vont surtout profiter de ce genre de projet pour ne pas trop baisser les prix et augmenter la qualité de l'intérieur qui n'est pas au niveau des allemandes ou des françaises ! (trop de défauts visible sur beaucoup de retour) Toujours mettre de l'argent de côté pour améliorer ses produits, objectif 0 défauts pour cette marque qui le mérite de part l'innovation qu'elle apporte dans le monde automobile (dont les mises à jour en OTA et l'amélioration continue de la voiture, même plusieurs années après sa sortie)


C'est très vrai, après c'est un nouveau constructeur qui a du tout faire de zéro, il n'est pas choquant qu'il ne soit pas au niveau des marques établies, même si l'on peut effectivement espérer une amélioration sur ce point car il y a du potentiel.

Pour moi, avant même la finition, ce qu'il manque urgemment aux Tesla:
- une roue de secours ou une galette (bah oui c'est la misère)
- un système de dégivrage des poignées et vitres pour pouvoir ouvrir sa voiture en hiver
- optionnellement un deuxième joint/caoutchouc d'étanchéité au niveau des portières

Le #2092842
visiblement tesla cherche comme tout le monde si on peut arriver au mégacondo au graphène d'ou l'achat de maxwell, je crois qu'il y a l'université de Rennes qui travaille dessus, pour l'instant le principe est théorique, les essais sont prometteurs mais de l'ordre de l'infiniment petit.
c'est sur que si on arrive à industrialiser le concept ça serait un véritable tsunami dans l'industrie des moyens de transport et la fin d'entreprises mal préparées,
Reste que la chute de tension d'un condo qui alimenterait la voiture donnera du fil à retordre aux fabriquants de variateurs car l'accu a la qualité de réguler plus ou moins la tension, le condo lui se vide comme un tonneau son pinard.
on peut rêver, charge en 5 mn, poids divisé au moins par 2, durée de vie de 8 à 30 ans, pas de terres rares. énergie maxi de décharge de l'ordre de 100k/a aux 145kg.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme