Tesla Semi : les poids lourds autonomes testés dans le Nevada

Le par  |  12 commentaire(s) Source : Reuters
Tesla_semi

Tesla travaille aussi sur la conduite autonome pour les poids lourds et veut tester ses technologies ainsi qu'un prototype au Nevada.

Le constructeur de véhicules électriques Tesla prépare l'arrivée de la conduite autonome dans ses voitures Model S, X et 3 mais il planche également sur des poids lourds électriques et autonomes.

C'est le projet Tesla Semi qui devrait être concrétisé d'ici la fin de la décennie. Jusqu'à présent, le constructeur a surtout mis l'accent sur les performances de la motorisation électrique mais il y aura évidemment aussi un aspect conduite autonome.

Tesla_semi

Et ce dernier pourrait être assez avancé. L'agence Reuters rapporte que Tesla a fait une demande pour des essais auprès de l'autorité des transports du Nevada, avec la possibilité de tester prochainement les premiers prototypes.

L'idée est de créer un système par lequel une flotte de poids lourds pourrait suivre un véhicule leader sur les grands axes et constituer un convoi semi-automatisé. Elon Musk, patron de Tesla, devrait en dire plus sur les différents aspects de son projet Tesla Semi durant le mois de septembre.

Il rejoindra ainsi plusieurs entreprises en train de travailler sur des systèmes de conduite autonome pour poids lourds, avec l'idée qu'ils seront plus simples à mettre en place que dans les véhicules du fait de situations moins complexes à gérer sur les grands axes par rapport au trafic urbain.

Dans l'email adressé en juin à l'autorité des transports du Nevada, Tesla évoque la possibilité de tester deux prototypes, en convoi et en mode autonome, sans conducteur à bord. Mais aucune date n'est encore communiquée pour de tels essais.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1976194
La fin des routiers, la fin de emmerdes sur la route. Le debut de la croissance du chomage
Le #1976197
Jobijo a écrit :

La fin des routiers, la fin de emmerdes sur la route. Le debut de la croissance du chomage


La fin des routiers peut être, les emmerdes y survivront et le chômage ca fait longtemps qu'il croit.


Le #1976215
Jobijo a écrit :

La fin des routiers, la fin de emmerdes sur la route. Le debut de la croissance du chomage


C'est faux. Faux faux et archi-faux.

Désolé mais quand au XXI e siècle il y a des gens qui sortent ça je suis obligé de rectifier. Non, non, et non, les évolution des technologies et le développements des robots n'augmentent pas le chômage. Les robots ne nous "volent" pas notre travail.

Quand les trains sont apparus, les conducteurs de diligence ont dit "ils nous volent notre travail ! On va se retrouver au chômage ! Il faut sauver les diligence !". Résultat des courses : il y a aujourd'hui largement plus d'employé dans les domaines du transport qu'au temps des diligence. Pourquoi ? Parce que les trains ont développé et démocratisé les transports, et ont créé infiniment plus d'emplois qu'ils ont détruit de diligences.

Quand Renault s'est mis à mécaniser sa chaîne de production au début du siècle, même discours : "les robots nous volent notre travail ! Que va-t-on faire ?". Résultat : Renault emploi aujourd'hui 5 fois plus de personnes qu'avant sa mécanisation. En démocratisant la voiture, ils ont favorisé la création de milliers d'emplois (pas forcément chez eux).

"Oui mais Mr X il s'est fait viré de son entreprise et il a été remplacé par un robot !" C'est pour cela qu'il faut voir plus loin que le bout de son nez. Il faut voir la situation dans son ensemble. Le licenciement de Mr X fait partie d'une évolution technologique qui, comme toutes les évolutions technologiques de l'histoire (et je dis bien TOUTES), booste l'économie et créé moultes entreprises et emplois.

Les robots ne nous volent pas notre travail. Les évolutions technologiques n'augmentent pas le chômage, c'est justement le contraire qui se produit. L'Histoire nous a prouvé maintes fois que le discours "les robots nous volent notre travail !" n'a absolument aucun sens.
Le #1976217
jujubibi a écrit :

Jobijo a écrit :

La fin des routiers, la fin de emmerdes sur la route. Le debut de la croissance du chomage


C'est faux. Faux faux et archi-faux.

Désolé mais quand au XXI e siècle il y a des gens qui sortent ça je suis obligé de rectifier. Non, non, et non, les évolution des technologies et le développements des robots n'augmentent pas le chômage. Les robots ne nous "volent" pas notre travail.

Quand les trains sont apparus, les conducteurs de diligence ont dit "ils nous volent notre travail ! On va se retrouver au chômage ! Il faut sauver les diligence !". Résultat des courses : il y a aujourd'hui largement plus d'employé dans les domaines du transport qu'au temps des diligence. Pourquoi ? Parce que les trains ont développé et démocratisé les transports, et ont créé infiniment plus d'emplois qu'ils ont détruit de diligences.

Quand Renault s'est mis à mécaniser sa chaîne de production au début du siècle, même discours : "les robots nous volent notre travail ! Que va-t-on faire ?". Résultat : Renault emploi aujourd'hui 5 fois plus de personnes qu'avant sa mécanisation. En démocratisant la voiture, ils ont favorisé la création de milliers d'emplois (pas forcément chez eux).

"Oui mais Mr X il s'est fait viré de son entreprise et il a été remplacé par un robot !" C'est pour cela qu'il faut voir plus loin que le bout de son nez. Il faut voir la situation dans son ensemble. Le licenciement de Mr X fait partie d'une évolution technologique qui, comme toutes les évolutions technologiques de l'histoire (et je dis bien TOUTES), booste l'économie et créé moultes entreprises et emplois.

Les robots ne nous volent pas notre travail. Les évolutions technologiques n'augmentent pas le chômage, c'est justement le contraire qui se produit. L'Histoire nous a prouvé maintes fois que le discours "les robots nous volent notre travail !" n'a absolument aucun sens.


"L'idée est de créer un système par lequel une flotte de poids lourds pourrait suivre un véhicule leader sur les grands axes et constituer un convoi semi-automatisé."

Si je comprend bien un camion avec chauffeur va guider par exemple 5 autres camion,
ça fera pas 5 chauffeurs au chômage ?

Sans compter le danger que ça va représenté,une crevaison dans un camion c'est pas rien,un convoi qui devient un danger au moindre grain de sable

Le #1976225
yves64 a écrit :

jujubibi a écrit :

Jobijo a écrit :

La fin des routiers, la fin de emmerdes sur la route. Le debut de la croissance du chomage


C'est faux. Faux faux et archi-faux.

Désolé mais quand au XXI e siècle il y a des gens qui sortent ça je suis obligé de rectifier. Non, non, et non, les évolution des technologies et le développements des robots n'augmentent pas le chômage. Les robots ne nous "volent" pas notre travail.

Quand les trains sont apparus, les conducteurs de diligence ont dit "ils nous volent notre travail ! On va se retrouver au chômage ! Il faut sauver les diligence !". Résultat des courses : il y a aujourd'hui largement plus d'employé dans les domaines du transport qu'au temps des diligence. Pourquoi ? Parce que les trains ont développé et démocratisé les transports, et ont créé infiniment plus d'emplois qu'ils ont détruit de diligences.

Quand Renault s'est mis à mécaniser sa chaîne de production au début du siècle, même discours : "les robots nous volent notre travail ! Que va-t-on faire ?". Résultat : Renault emploi aujourd'hui 5 fois plus de personnes qu'avant sa mécanisation. En démocratisant la voiture, ils ont favorisé la création de milliers d'emplois (pas forcément chez eux).

"Oui mais Mr X il s'est fait viré de son entreprise et il a été remplacé par un robot !" C'est pour cela qu'il faut voir plus loin que le bout de son nez. Il faut voir la situation dans son ensemble. Le licenciement de Mr X fait partie d'une évolution technologique qui, comme toutes les évolutions technologiques de l'histoire (et je dis bien TOUTES), booste l'économie et créé moultes entreprises et emplois.

Les robots ne nous volent pas notre travail. Les évolutions technologiques n'augmentent pas le chômage, c'est justement le contraire qui se produit. L'Histoire nous a prouvé maintes fois que le discours "les robots nous volent notre travail !" n'a absolument aucun sens.


"L'idée est de créer un système par lequel une flotte de poids lourds pourrait suivre un véhicule leader sur les grands axes et constituer un convoi semi-automatisé."

Si je comprend bien un camion avec chauffeur va guider par exemple 5 autres camion,
ça fera pas 5 chauffeurs au chômage ?

Sans compter le danger que ça va représenté,une crevaison dans un camion c'est pas rien,un convoi qui devient un danger au moindre grain de sable


Non pas 5 chauffeurs en moins, il seront juste sur d'autre trajets, plus urbains...
Oh mince alors, la cinquantaines d'ingénieurs de Tesla on du complètement oublier de penser en cas de crevaison, ou de panne va vite leurs dire !!!!!
Je pense que ce genre de cas et étudier bien amont... Il y a déjà des procédures, avec des capteurs de pressions, un arrêt d'urgence du convoie...
Pour l'instant il demande juste pour avoir l'autorisation de tester...
Le #1976228
maxxous a écrit :

yves64 a écrit :

jujubibi a écrit :

Jobijo a écrit :

La fin des routiers, la fin de emmerdes sur la route. Le debut de la croissance du chomage


C'est faux. Faux faux et archi-faux.

Désolé mais quand au XXI e siècle il y a des gens qui sortent ça je suis obligé de rectifier. Non, non, et non, les évolution des technologies et le développements des robots n'augmentent pas le chômage. Les robots ne nous "volent" pas notre travail.

Quand les trains sont apparus, les conducteurs de diligence ont dit "ils nous volent notre travail ! On va se retrouver au chômage ! Il faut sauver les diligence !". Résultat des courses : il y a aujourd'hui largement plus d'employé dans les domaines du transport qu'au temps des diligence. Pourquoi ? Parce que les trains ont développé et démocratisé les transports, et ont créé infiniment plus d'emplois qu'ils ont détruit de diligences.

Quand Renault s'est mis à mécaniser sa chaîne de production au début du siècle, même discours : "les robots nous volent notre travail ! Que va-t-on faire ?". Résultat : Renault emploi aujourd'hui 5 fois plus de personnes qu'avant sa mécanisation. En démocratisant la voiture, ils ont favorisé la création de milliers d'emplois (pas forcément chez eux).

"Oui mais Mr X il s'est fait viré de son entreprise et il a été remplacé par un robot !" C'est pour cela qu'il faut voir plus loin que le bout de son nez. Il faut voir la situation dans son ensemble. Le licenciement de Mr X fait partie d'une évolution technologique qui, comme toutes les évolutions technologiques de l'histoire (et je dis bien TOUTES), booste l'économie et créé moultes entreprises et emplois.

Les robots ne nous volent pas notre travail. Les évolutions technologiques n'augmentent pas le chômage, c'est justement le contraire qui se produit. L'Histoire nous a prouvé maintes fois que le discours "les robots nous volent notre travail !" n'a absolument aucun sens.


"L'idée est de créer un système par lequel une flotte de poids lourds pourrait suivre un véhicule leader sur les grands axes et constituer un convoi semi-automatisé."

Si je comprend bien un camion avec chauffeur va guider par exemple 5 autres camion,
ça fera pas 5 chauffeurs au chômage ?

Sans compter le danger que ça va représenté,une crevaison dans un camion c'est pas rien,un convoi qui devient un danger au moindre grain de sable


Non pas 5 chauffeurs en moins, il seront juste sur d'autre trajets, plus urbains...
Oh mince alors, la cinquantaines d'ingénieurs de Tesla on du complètement oublier de penser en cas de crevaison, ou de panne va vite leurs dire !!!!!
Je pense que ce genre de cas et étudier bien amont... Il y a déjà des procédures, avec des capteurs de pressions, un arrêt d'urgence du convoie...
Pour l'instant il demande juste pour avoir l'autorisation de tester...


"Oh mince alors, la cinquantaines d'ingénieurs de Tesla on du complètement oublier de penser en cas de crevaison,"

Ouf tu me rassure

J'aimerais savoir si l'électronique pourra réagir a ça,l'accident est instantané
https://www.youtube.com/watch?v=8wAVm8bY9dQ

Le #1976229
jujubibi a écrit :

Jobijo a écrit :

La fin des routiers, la fin de emmerdes sur la route. Le debut de la croissance du chomage


C'est faux. Faux faux et archi-faux.

Désolé mais quand au XXI e siècle il y a des gens qui sortent ça je suis obligé de rectifier. Non, non, et non, les évolution des technologies et le développements des robots n'augmentent pas le chômage. Les robots ne nous "volent" pas notre travail.

Quand les trains sont apparus, les conducteurs de diligence ont dit "ils nous volent notre travail ! On va se retrouver au chômage ! Il faut sauver les diligence !". Résultat des courses : il y a aujourd'hui largement plus d'employé dans les domaines du transport qu'au temps des diligence. Pourquoi ? Parce que les trains ont développé et démocratisé les transports, et ont créé infiniment plus d'emplois qu'ils ont détruit de diligences.

Quand Renault s'est mis à mécaniser sa chaîne de production au début du siècle, même discours : "les robots nous volent notre travail ! Que va-t-on faire ?". Résultat : Renault emploi aujourd'hui 5 fois plus de personnes qu'avant sa mécanisation. En démocratisant la voiture, ils ont favorisé la création de milliers d'emplois (pas forcément chez eux).

"Oui mais Mr X il s'est fait viré de son entreprise et il a été remplacé par un robot !" C'est pour cela qu'il faut voir plus loin que le bout de son nez. Il faut voir la situation dans son ensemble. Le licenciement de Mr X fait partie d'une évolution technologique qui, comme toutes les évolutions technologiques de l'histoire (et je dis bien TOUTES), booste l'économie et créé moultes entreprises et emplois.

Les robots ne nous volent pas notre travail. Les évolutions technologiques n'augmentent pas le chômage, c'est justement le contraire qui se produit. L'Histoire nous a prouvé maintes fois que le discours "les robots nous volent notre travail !" n'a absolument aucun sens.


" Les robots ne nous "volent" pas notre travail."

Pourtant ici le robot fait le travail de 11 personnes ,plus vite et moins cher
https://www.youtube.com/watch?v=TpLdRCFtcfw

Le #1976230
yves64 a écrit :

maxxous a écrit :

yves64 a écrit :

jujubibi a écrit :

Jobijo a écrit :

La fin des routiers, la fin de emmerdes sur la route. Le debut de la croissance du chomage


C'est faux. Faux faux et archi-faux.

Désolé mais quand au XXI e siècle il y a des gens qui sortent ça je suis obligé de rectifier. Non, non, et non, les évolution des technologies et le développements des robots n'augmentent pas le chômage. Les robots ne nous "volent" pas notre travail.

Quand les trains sont apparus, les conducteurs de diligence ont dit "ils nous volent notre travail ! On va se retrouver au chômage ! Il faut sauver les diligence !". Résultat des courses : il y a aujourd'hui largement plus d'employé dans les domaines du transport qu'au temps des diligence. Pourquoi ? Parce que les trains ont développé et démocratisé les transports, et ont créé infiniment plus d'emplois qu'ils ont détruit de diligences.

Quand Renault s'est mis à mécaniser sa chaîne de production au début du siècle, même discours : "les robots nous volent notre travail ! Que va-t-on faire ?". Résultat : Renault emploi aujourd'hui 5 fois plus de personnes qu'avant sa mécanisation. En démocratisant la voiture, ils ont favorisé la création de milliers d'emplois (pas forcément chez eux).

"Oui mais Mr X il s'est fait viré de son entreprise et il a été remplacé par un robot !" C'est pour cela qu'il faut voir plus loin que le bout de son nez. Il faut voir la situation dans son ensemble. Le licenciement de Mr X fait partie d'une évolution technologique qui, comme toutes les évolutions technologiques de l'histoire (et je dis bien TOUTES), booste l'économie et créé moultes entreprises et emplois.

Les robots ne nous volent pas notre travail. Les évolutions technologiques n'augmentent pas le chômage, c'est justement le contraire qui se produit. L'Histoire nous a prouvé maintes fois que le discours "les robots nous volent notre travail !" n'a absolument aucun sens.


"L'idée est de créer un système par lequel une flotte de poids lourds pourrait suivre un véhicule leader sur les grands axes et constituer un convoi semi-automatisé."

Si je comprend bien un camion avec chauffeur va guider par exemple 5 autres camion,
ça fera pas 5 chauffeurs au chômage ?

Sans compter le danger que ça va représenté,une crevaison dans un camion c'est pas rien,un convoi qui devient un danger au moindre grain de sable


Non pas 5 chauffeurs en moins, il seront juste sur d'autre trajets, plus urbains...
Oh mince alors, la cinquantaines d'ingénieurs de Tesla on du complètement oublier de penser en cas de crevaison, ou de panne va vite leurs dire !!!!!
Je pense que ce genre de cas et étudier bien amont... Il y a déjà des procédures, avec des capteurs de pressions, un arrêt d'urgence du convoie...
Pour l'instant il demande juste pour avoir l'autorisation de tester...


"Oh mince alors, la cinquantaines d'ingénieurs de Tesla on du complètement oublier de penser en cas de crevaison,"

Ouf tu me rassure

J'aimerais savoir si l'électronique pourra réagir a ça,l'accident est instantané
https://www.youtube.com/watch?v=8wAVm8bY9dQ


Il y aura surement moins d'accident avec des véhicules autonome qu'avec des humains...
"Google car 2,7 millions de km avec 11 accidents, tous mineurs, dans lesquels la responsabilité de la Google Car n’est pas engagée."

Maintenant la même distance avec des humains, je suis pas sur qu'on aurait ce taux d'accident aussi bas !
Le #1976235
yves64 a écrit :

jujubibi a écrit :

Jobijo a écrit :

La fin des routiers, la fin de emmerdes sur la route. Le debut de la croissance du chomage


C'est faux. Faux faux et archi-faux.

Désolé mais quand au XXI e siècle il y a des gens qui sortent ça je suis obligé de rectifier. Non, non, et non, les évolution des technologies et le développements des robots n'augmentent pas le chômage. Les robots ne nous "volent" pas notre travail.

Quand les trains sont apparus, les conducteurs de diligence ont dit "ils nous volent notre travail ! On va se retrouver au chômage ! Il faut sauver les diligence !". Résultat des courses : il y a aujourd'hui largement plus d'employé dans les domaines du transport qu'au temps des diligence. Pourquoi ? Parce que les trains ont développé et démocratisé les transports, et ont créé infiniment plus d'emplois qu'ils ont détruit de diligences.

Quand Renault s'est mis à mécaniser sa chaîne de production au début du siècle, même discours : "les robots nous volent notre travail ! Que va-t-on faire ?". Résultat : Renault emploi aujourd'hui 5 fois plus de personnes qu'avant sa mécanisation. En démocratisant la voiture, ils ont favorisé la création de milliers d'emplois (pas forcément chez eux).

"Oui mais Mr X il s'est fait viré de son entreprise et il a été remplacé par un robot !" C'est pour cela qu'il faut voir plus loin que le bout de son nez. Il faut voir la situation dans son ensemble. Le licenciement de Mr X fait partie d'une évolution technologique qui, comme toutes les évolutions technologiques de l'histoire (et je dis bien TOUTES), booste l'économie et créé moultes entreprises et emplois.

Les robots ne nous volent pas notre travail. Les évolutions technologiques n'augmentent pas le chômage, c'est justement le contraire qui se produit. L'Histoire nous a prouvé maintes fois que le discours "les robots nous volent notre travail !" n'a absolument aucun sens.


" Les robots ne nous "volent" pas notre travail."

Pourtant ici le robot fait le travail de 11 personnes ,plus vite et moins cher
https://www.youtube.com/watch?v=TpLdRCFtcfw


Je l'ai dit. Il faut prendre plus de recul et regarder la situation dans son ensemble. Ce raisonnement est en tout point identique à celui des majors de la musique et du cinéma qui disent que les pirates leur ont "volé" plusieurs millions.

Ici, dans cette entreprise, 11 postes de menuisier (je crois) ont disparu. Mais cela ne signifie pas que 11 personnes se sont retrouvés aux chômage. Et même si c'était le cas, il y a peut-être 20 ou 30 places qui se sont créés autre part, pas forcément dans la même entreprise. Il faut regarder du point de vue macro-économique, et non du point de vue micro-économique. Autrement dit : les cas pas cas ne valent rien. Ils ne sont pas représentatifs.

Il faut encourager la mécanisation et la robotisation, car c'est ça l'avenir. Imagine si on avait écouté les conducteurs de diligences lorsque les trains sont arrivés...
Le #1976251
Est-ce que quelqu'un sait quand Musk va nous pondre le godemichet connecté et .... totalement autonome, avec GPS intégré, ............ il trouvera facilement le point G de Madame !

C'est vrai, quoi, Musk, il nous pond des idées tous les 2 jours, on n'a même plus le temps de souffler ! Et il est présent sur tous les fronts, le gaillard ; alors, pourquoi pas le gode !?!

J'ajoute pour participer au débat en cours, qu'un gode autonome, ça supprimerait du boulot pour Monsieur, vu que Mme pourrait se débrouiller seule avec son gode !
....Et voilà, du chômage en plus ! et pour une fois que le boulot était agréable ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]