Tesla : le ralentissement des ventes en Europe inquiète les analystes

Le par Christian D.  |  21 commentaire(s) | Source : CNBC
Tesla Model 3 CCS Combo 2

Un record de livraisons l'an dernier, une valorisation à plus de 800 milliards de dollars...Tout semble au beau fixe pour Tesla et pourtant les analystes notent un recul des ventes en Europe au profit de la concurrence sur fin 2020.

Le constructeur de voitures électriques Tesla a connu une belle année 2020 malgré les difficultés liées à la pandémie mondiale. Il a frôlé son objectif formulé par son patron Elon Musk il y a cinq ans de pouvoir livrer 500 000 véhicules électriques tandis que les espoirs des investisseurs en son succès poussent le cours en Bourse vers des sommets inédits.

De quoi lui assurer une énorme valorisation de 800 milliards de dollars, bien plus que n'importe quel autre constructeur, et de faire d'Elon Musk l'homme le plus riche au monde.

Tesla Model 3

Ces espoirs sont également portés par les projets en cours : construction de nouvelles usines, nouveaux modèles, projets annexes comme le poids lourd Tesla Semi, nouvelles cellules de batteries plus puissantes...

Derrière Renault, Volkswagen et Hyundai en Europe sur la fin 2020

Malgré tous ces éléments positifs, le recul de Tesla sur le marché européen commence à inquiéter les observateurs. Après avoir dominé avec l'arrivée de la Model 3 en plus des Model S et X plus luxueux, le constructeur est en train de perdre du terrain face à des acteurs comme Renault et sa Zoe, Volkswagen et Hyundai.

Or, le marché européen est devenu le premier au monde en volume, devant la Chine, à la faveur d'un retournement de tendance observé en 2020, indique CNBC. Tout en affirmant que Tesla deviendra un constructeur bien établi, c'est l'énorme valorisation actuelle qui pose question, avec dès à présent la crainte qu'elle ne se dégonfle d'un coup alors que la concurrence se fait désormais plus incisive sur le terrain des véhicules électriques.

Dans un marché automobile en berne, les ventes de véhicules électriques et hybrides ont explosé et représente désormais près de 10% du marché européen, même si les véhicules purement électriques n'en représentent encore que 5,4%.

Sur la fin de l'année, les ventes de Tesla ont chuté au profit de la Zoe de Renault, de la nouvelle VW ID.3, première citadine purement électrique de Volkswagen et de la Kona de Hyundai.

La Chine, principal levier de croissance pour Tesla

Certes, Tesla est en train de bâtir une usine en Allemagne pour répondre à la demande européenne et reste une marque de référence dans l'électrique mais la concurrence a passé le cap de l'expérimentation sur quelques modèles pour passer  à des gammes destinées à être produites en volume.

Sur le plus long terme, pourtant, la Chine est appelée à être le moteur de croissance du segment et la bonne position de Tesla donne encore des ailes aux prévisions de croissance de la valeur de l'action, malgré l'essor là aussi de concurrents locaux.

Cela ne devrait pas empêcher Tesla de générer plus de 40% de ses ventes du marché chinois dès l'an prochain.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Trier par : date / pertinence
Mouve92 offline Hors ligne VIP icone 9297 points
Le #2118599
.
Ben oui, c'est plus facile d'acheter une Zoé de Renault
qu'une Tesla, même la Model 3 !
.
hotshuff offline Hors ligne Vétéran icone 2318 points
Le #2118600
Quand la bulle tesla va commencer a dégonfler, ca risque aller très vite !
Beaucoup de pp se sont lancé sur cette de valeur en mode mouton de panurge. Quand les premiers vont emprunter la sortie, va y'avoir de l'encombrement
skynet offline Hors ligne VIP icone 85517 points
Le #2118608
Mouve92 a écrit :

.
Ben oui, c'est plus facile d'acheter une Zoé de Renault
qu'une Tesla, même la Model 3 !
.


Tout simplement ....
jacob13 offline Hors ligne VIP icone 6618 points
Le #2118609
Mouve92 a écrit :

.
Ben oui, c'est plus facile d'acheter une Zoé de Renault
qu'une Tesla, même la Model 3 !
.


Et en plus tu restes près de chez toi !
"En usage réel, Renault communique sur 380 kilomètres en été et 250 en hiver."
Tirnon offline Hors ligne Vétéran avatar 2122 points
Le #2118611
Il y a sans doute des effets des lois européen sur ces variations. Il en faut pas oublier que les constructeurs européen ont des quota à respecter en terme de vente de voitures par rapport à leur niveau de CO2.
Déjà l'année dernière il était quasiment impossible d'avoir une électrique livré fin 2019, les constructeurs faisaient tout pour qu'elle entre dans les nouveaux quota de 2020.
Ils ont aussi beaucoup acheter leurs propre véhicule en voiture de société pour encore plus booster leurs vente.

Il y aussi le côté nouveautés et fan de certaines marques qui doit jouer. Sans parler bien sur du prix, de la disponibilité et de réseau de concessionnaires.
_OvO_ offline Hors ligne Vénéré icone 3608 points
Le #2118613
j ai eu l' occasion de monter dans une tesla 'model 3) heuuuuu , ça fait peur ; quand le chauffeur met le pied au fond, impossible d'ouvrir la boite a gant .

pour info cette tesla venait de faire 400 km avec une seul halte à mis parcourt pour faire le plein pendant le déjeuner. Plein qui entre parenthèse a couté moins de 10 euros.

je ne veut pas mettre en cause la bonne volonté des "analyste" , mais si c'est les mêmes que ceux qui prévoyais la mort de tesla il y a deux ans, ou mieux ceux qui jugeais la covid bloqué par les frontières chinois. je me méfies du résultat
Anonyme offline Hors ligne VIP avatar 15771 points
Le #2118616
on se demande vraiment ce que les économistes apprennent durant leurs études. Il est évident que le cœur du marché est et sera toujours des voitures entre dix et vingt mille euros. Les voitures entre trente et cent mille euros c'est un marché de niche. Il y a quelques décennies on appelait ça des voitures de luxe. Et aucun fabricant n'a fait fortune avec ses modèles de luxe. En tout cas durablement. Tesla est sur un marché extrêmement concurrentiel. Et sur un marché extrêmement concurrentiel. Surtout quand on part avec du retard, on ne peut pas gagner durablement de l'argent, en tout cas beaucoup d'argent, en tout cas assez pour justifier une telle valorisation. De l'irrationalité totale.
yusdaforce offline Hors ligne Vénéré icone 3195 points
Le #2118618
Renault Zoé 32 000 € et je ne parle pas des primes jusqu'à 15k d'aides

Tesla Model 3 51 000€ et je ne parle pas des primes jusqu'à 8k d'aides péniblement

bon oui ! c'est pas le même style, mais le but reste le même
saepho online Connecté VIP icone 25682 points
Premium
Le #2118629
cycnus a écrit :

on se demande vraiment ce que les économistes apprennent durant leurs études. Il est évident que le cœur du marché est et sera toujours des voitures entre dix et vingt mille euros. Les voitures entre trente et cent mille euros c'est un marché de niche. Il y a quelques décennies on appelait ça des voitures de luxe. Et aucun fabricant n'a fait fortune avec ses modèles de luxe. En tout cas durablement. Tesla est sur un marché extrêmement concurrentiel. Et sur un marché extrêmement concurrentiel. Surtout quand on part avec du retard, on ne peut pas gagner durablement de l'argent, en tout cas beaucoup d'argent, en tout cas assez pour justifier une telle valorisation. De l'irrationalité totale.


Oui et non, rappelons que le prix moyen payé par un français pour une voiture neuve est de 27.000€....

Donc tu devrais plutôt dire que le cœur du marché est situé entre 15000 et 35000€...

D'où le fait pour Tesla d'attaquer le marché avec des véhicules "entrée de gamme" vers les 30.000€...
debians offline Hors ligne Vétéran avatar 1361 points
Le #2118631
cycnus a écrit :

on se demande vraiment ce que les économistes apprennent durant leurs études. Il est évident que le cœur du marché est et sera toujours des voitures entre dix et vingt mille euros. Les voitures entre trente et cent mille euros c'est un marché de niche. Il y a quelques décennies on appelait ça des voitures de luxe. Et aucun fabricant n'a fait fortune avec ses modèles de luxe. En tout cas durablement. Tesla est sur un marché extrêmement concurrentiel. Et sur un marché extrêmement concurrentiel. Surtout quand on part avec du retard, on ne peut pas gagner durablement de l'argent, en tout cas beaucoup d'argent, en tout cas assez pour justifier une telle valorisation. De l'irrationalité totale.


30k€ c'est le luxe?
Tu devrais sortir de chez toi.
C'est le prix de tous les moyen de gammes chez un tas de constructeurs.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire