Vente de TikTok : la Chine prend des mesures pour intervenir dans un accord

Le par Jérôme G.  |  3 commentaire(s)
tiktok

La vente des activités de TikTok aux États-Unis pourrait se compliquer avec l'introduction de nouvelles règles à l'exportation de la Chine.

Maison-mère de TikTok, le groupe chinois ByteDance a indiqué qu'il allait suivre de manière stricte les nouvelles règles de la Chine sur l'exportation en matière de technologie. Elles n'avaient pas été mises à jour depuis 2008 et les entreprises concernées doivent obtenir une licence du gouvernement de Pékin.

C'est en fait un élargissement des règles pour les technologies à usage civil. Selon CNBC, un point concerne des restrictions sur les technologies de recommandation de services d'information personnalisés basés sur l'analyse des données.

TikTok serait ainsi dans ce cas avec son algorithme de recommandation de vidéos pour les utilisateurs. Un tel changement semble être de nature à faire intervenir la Chine dans le cadre de la vente des activités de TikTok aux États-Unis et à une entreprise américaine.

tiktok-logo

Par décret présidentiel et pour des risques de sécurité nationale en lien avec les données personnelles d'utilisateurs américains, Donald Trump a ordonné que ByteDance se sépare des activités de TikTok aux États-Unis.

Parmi des candidats au rachat de la populaire application de vidéos au format court, il y a Microsoft qui pourrait faire équipe avec Walmart. Oracle serait également candidat à un rachat pour les activités de TikTok. Outre les États-Unis, cela concerne les activités de TikTok au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2107032
.
La vente des activités de TikTok aux États-Unis n'aura pas lieu.
Le "Malade" interdira TikTok tout bonnement.
.
Le #2107033
Mouve92 a écrit :

.
La vente des activités de TikTok aux États-Unis n'aura pas lieu.
Le "Malade" interdira TikTok tout bonnement.
.


Il est possible que le "malade' soit parti dans 63 jours
Le #2107048
Y'a que moi que ça fait doucement sourire le "pays de la liberté", le pays du "capitalisme libéral" qui veut forcer une entreprise étrangère à vendre ses activités sur son territoire à des entreprises nationales?

Si on faisait pareil en Europe, forcer google, apple, facebook, amazon, microsoft, à vendre leurs activités numériques à des entreprises européenne, il en penserait quoi le trumpador?

Après tout, c'est de l'espionnage massif des données d'européens qui partent jour après jour aux USA...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar