Decret Trump anti-immigration : la Silicon Valley s'inquiète pour ses activités à l'international

Le par  |  44 commentaire(s) Source : Reuters
Trump

Déjà secouée par le principe même du décret anti-immigration signé par le président des Etats-Unis Donald Trump, les entreprises high-tech de la Silicon Valley s'inquiètent des conséquences pour leur activité à l'international.

Le décret anti-immigration de Donald Trump, qui ferme la frontière des Etats-Unis durant 90 jours aux immigrés et notamment aux ressortissants de sept pays, continue de provoquer des remous au sein de la population et de divers secteurs industriels, dont celui de la high-tech.

Pendant que certaines entreprises ont aussitôt rappelé leurs salariés concernés, d'autres font en sorte que leurs salariés potentiellement concernés ne sortent pas du pays, dans le cas où ils seraient refoulés à la frontière et ne pourraient plus revenir.

La Silicon Valley, déjà souvent hostile au candidat Trump durant l'élection présidentielle, se sent particulièrement concernée dans la mesure où beaucoup de startups y naissent, avec des chefs d'entreprise et des salariés venant de tous horizons, y compris de ceux visés par celui qui est désormais le 45ème président des Etats-Unis.

Panique dans la Silicon Valley

Silicon valleyEt, note Reuters, c'est le fonctionnement même de la Silicon Valley qui se voit perturbé, avec des difficultés rajoutées pour recruter des talents dans le monde entier mais aussi des complications pour continuer de faire tourner certaines activités.

Certains acteurs mettent en avant le risque de faire dérailler des modèles économiques du fait de la contrainte imposée sur le déplacement des personnes dans et hors des Etats-Unis, et de ce fait de manquer des opportunités commerciales.

C'est donc la compétitivité des entreprises high-tech du pays qui serait remise en cause par le décret anti-immigration et qui risque de profiter à d'autres nations mondiales, notamment du côté de l'Asie.

Le pacte de confiance rompu

Reuters indique qu'une quinzaines de capital risqueurs et chefs d'entreprise ont déjà exprimé des inquiétudes à propos des effets du décret sur l'activité économique.

Nombre de fondateurs de startups sont issus de l'immigration et ont dans le même temps besoin de voyager régulièrement pour rencontrer des clients et convaincre des investisseurs et ceux qui le peuvent envisagent de mener leurs campagnes de recrutement hors des Etats-Unis, tant les conséquences du décret sur l'obtention de visas sont floues.

Reuters cite enfin le cas de certains créateurs d'entreprise qui reconsidèrent la fondation de leur société au sein de la Silicon Valley (et aux Etats-Unis) et se cherchent désormais d'autres incubateurs.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 5

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1949359
Safirion a écrit :

MDR


Qu'est ce qui te fait rire ?
Anonyme
Le #1949360
Ces gentils siliconés ont trop l'habitude que les politichiens cèdent à tous leurs caprices. Ils ont besoin que God Emperor Trump leur fasse les pieds
Le #1949364
"Reuters indique qu'une quinzaines de capital risqueurs et chefs d'entreprise ont déjà exprimé des inquiétudes à propos des effets du décret sur l'activité économique."

qu'on soit contre, je comprends, mais aller dire que ne plus avoir d'immigres des 7 pays nommes va avoir un effet sur l'activité economique c'est se moquer du monde.
Le #1949366
chambolle a écrit :

"Reuters indique qu'une quinzaines de capital risqueurs et chefs d'entreprise ont déjà exprimé des inquiétudes à propos des effets du décret sur l'activité économique."

qu'on soit contre, je comprends, mais aller dire que ne plus avoir d'immigres des 7 pays nommes va avoir un effet sur l'activité economique c'est se moquer du monde.


Bah, si tu as en chef d'équipe un Iranien qui après avec été rejoindre sa famille pendant des fêtes ne peut plus revenir dans l'équipe, ça craint du boudin
Le #1949367
bugmenot a écrit :

Ces gentils siliconés ont trop l'habitude que les politichiens cèdent à tous leurs caprices. Ils ont besoin que God Emperor Trump leur fasse les pieds


Clair
Le #1949368
skynet a écrit :

Safirion a écrit :

MDR


Qu'est ce qui te fait rire ?


J'sais pas, à lire la news, on dirait des gamins capricieux de 6ans...
Le #1949373
Safirion a écrit :

skynet a écrit :

Safirion a écrit :

MDR


Qu'est ce qui te fait rire ?


J'sais pas, à lire la news, on dirait des gamins capricieux de 6ans...


C'est on ne peut plus vrai, et pas que sur la news
Le #1949375
Safirion a écrit :

skynet a écrit :

Safirion a écrit :

MDR


Qu'est ce qui te fait rire ?


J'sais pas, à lire la news, on dirait des gamins capricieux de 6ans...


T'as pas écouté l'analyse politique ce matin sur cette affaire justement ?


PS : Non bien sûr, t'es pas en France
Le #1949398
skynet a écrit :

chambolle a écrit :

"Reuters indique qu'une quinzaines de capital risqueurs et chefs d'entreprise ont déjà exprimé des inquiétudes à propos des effets du décret sur l'activité économique."

qu'on soit contre, je comprends, mais aller dire que ne plus avoir d'immigres des 7 pays nommes va avoir un effet sur l'activité economique c'est se moquer du monde.


Bah, si tu as en chef d'équipe un Iranien qui après avec été rejoindre sa famille pendant des fêtes ne peut plus revenir dans l'équipe, ça craint du boudin


Tu es d'origine iranienne pour parler aussi mal la France ?

(j'ai rien compris de la phrase ... :grinning
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme