Gravure en 5 nm : TSMC va investir 25 milliards de dollars

Le par  |  4 commentaire(s)
TSMC wafer

Pendant que Samsung évoque plus ouvertement sa technologie de gravure en 7 nm par lithographie EUV, TSMC annonce un investissement de 25 milliards pour préparer la gravure en 5 nm...et conserver Apple comme bon client.

La course aux noeuds de gravure les plus bas est engagée entre Samsung et TSMC et chacun fourbit ses armes pour proposer le meilleur de leur technologie. Si TSMC sera le premier à proposer la gravure en 7 nm dès cette année, le géant coréen aura la primeur d'une gravure 7 nm optimisée grâce à la lithographie EUV (Extreme Ultra Violet) en début d'année 2019 (voire dès la fin de l'année)

TSMC Fab 14Et déjà, TSMC évoque plus sérieusement l'étape suivante en annonçant son intention d'investir pas moins de 25 milliards de dollars dans la gravure en 5 nm. Le groupe taiwanais a déjà fourni une ébauche de calendrier en anticipant une gravure CLN5 vers 2020.

TSMC n'entend donc pas baisser de rythme malgré les investissements toujours plus lourds consentis pour repousser les limites des technologies de gravure...et sans doute pour envoyer un signal à des acteurs comme Apple, capables de générer des demandes de dizaines de millions de puces exploitant les plus récentes possibilités techniques, afin de les maintenir dans son giron.

En attendant, les premiers composants gravés en 7 nm feront leur apparition dès cette année, à commencer par les SoC Apple A12 de la nouvelle génération d'iPhone attendue à l'automne.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2019474
5 nm ? Y a encore de fameux cerveaux sur cette planète. Ca force le respect de pourvoir concevoir des trucs à cette échelle.
Le #2019478
Ulysse2K a écrit :

5 nm ? Y a encore de fameux cerveaux sur cette planète. Ca force le respect de pourvoir concevoir des trucs à cette échelle.


25Milliard le cerveau, t'inquiètes que tu trouveras du monde
Le #2019500
25 milliards, ça me semble quand même cher. Quelque chose me dit que les coûts de production ne sont pas maîtrisés car ils savent qu'ils peuvent laisser filer les prix ensuite. mais au prix d'un marché qui se contracte... Ca ne pourra pas durer éternellement.
Le #2019536
Ulysse2K a écrit :

5 nm ? Y a encore de fameux cerveaux sur cette planète. Ca force le respect de pourvoir concevoir des trucs à cette échelle.


Clair, je me demande comment ils vont faire une fois en dessous de 5nm (disons, vers les 2 ou 3 nm) car normalement - corrigez-moi si je me trompe, la licence de physique date d'il y a 20 ans - à cette échelle on va commencer à sentir les effets de bord de la mécanique quantique (et donc, nos cpus risquent de "calculer faux" à cette échelle de gravure des transistors).

Quand je me rappelle les 68060 et autres Pentiums 90 gravés en 60 microns, soit… 60.000 nanomètres, il y a vingt ans… maintenant on grave 12.000 fois plus petit. C'est quand même assez dingue comment ça a évolué
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme