Après les nouvelles restrictions US, TSMC ne prend plus de commandes chez Huawei

Le par  |  7 commentaire(s) Source : Reuters
TSMC wafer

Conséquence directe des nouvelles restrictions imposées à Huawei par le gouvernement des Etats-Unis, le fondeur taiwanais TSMC aurait cessé de prendre les nouvelles commandes de puces du géant chinois.

Le groupe Huawei étant toujours considéré comme une menace pour la sécurité nationale des Etats-Unis, le gouvernement Trump a reconduit pour un an son décret imposant des restrictions sur les relations commerciales de la firme chinoise avec l'industrie high-tech US.

Les mesures vont jusqu'à restreindre l'accès aux techniques de gravure du fondeur taiwanais TSMC dans la mesure où ces dernières intègrent des technologies d'origine nord-américaine.

Or, ce dernier est le principal pourvoyeur des processeurs mobiles Kirin et autres puces électroniques du fleuron technologique chinois, au point que Huawei est souvent l'un des premiers clients pour ses dernières techniques de gravure, en 7 nm et désormais en 5 nm.

Quel avenir pour les processeurs Kirin ?

Selon le Nikkei, TSMC peut toujours honorer les contrats de production de puces déjà contractés, notamment via HiSilicon pour des processeurs Kirin, mais ne peut plus prendre de nouvelles commandes chez Huawei. Cela irait jusqu'aux commandes courant jusqu'à mi-septembre.

Le géant chinois va donc devoir trouver de nouveaux fournisseurs s'il veut continuer à produire ses puces mais la perte de TSMC, avec ses technologies de pointe et ses importantes capacités de production, va constituer un coup difficile à parer.

Huawei Kirin 990.

Huawei a déjà commencé à travailler avec le fondeur chinois SMIC mais ce dernier n'est toujours capable que de graver en 14 nm, la gravure en 7 nm n'arrivant chez ce dernier en principe qu'en fin d'année. Il est donc encore loin de pouvoir proposer de la gravure en 5 nm comme TSMC ou Samsung et ne dispose pas de capacités de production aussi importantes.

L'équipementier et fabricant de smartphones chinois a déjà fait savoir que, dans une telle situation de blocage de l'accès aux moyens de production de TSMC, il pouvait toujours se tourner vers d'autres fondeurs. Seul Samsung pourrait éventuellement prendre le relais en proposant lui aussi de la gravure en 5 nm mais avec des rendements et des capacités de production différents.

Une autre solution consisterait à exploiter les processeurs mobiles d'autres firmes. Le même Nikkei indiquait il y a peu que Huawei pourrait éventuellement passer par les processeurs Exynos de Samsung 

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2099354
Très bien pour la Chine qui va être obligée de devenir indépendante à tous les niveaux ,et ce sera l'obligation pour les USA de rester leader pour ne pas disparaitre à moyen terme car le course à la réduction de la gravure va bloquer sur la taille de l'atome de silicium d'environ 0.220nm .
Là à 5nm ça fait 23atomes de silicium il n'y a plus grand chose à gratter.
Pour la France on s'y met on va peut être refaire des masques ...
Le #2099355
jacob13 a écrit :

Très bien pour la Chine qui va être obligée de devenir indépendante à tous les niveaux ,et ce sera l'obligation pour les USA de rester leader pour ne pas disparaitre à moyen terme car le course à la réduction de la gravure va bloquer sur la taille de l'atome de silicium d'environ 0.220nm .
Là à 5nm ça fait 23atomes de silicium il n'y a plus grand chose à gratter.
Pour la France on s'y met on va peut être refaire des masques ...


"Pour la France on s'y met on va peut être refaire des masques"

Tu veux dire, comme la dernière fois où l'État s'était engagé, débiné pour aboutir au fiasco de 2020 :
https://www.franceinter.fr/societe/penurie-de-masques-les-raisons-d-un-scandale-d-etat
https://www.franceinter.fr/comment-la-france-a-sacrifie-sa-principale-usine-de-masques
Le #2099356
Si l'UE ne réagit pas de suite à tout ça en mettant en place les infrastructures d'avenir on peut dire adieu à cette union.
Le #2099357
tmtisfree a écrit :

jacob13 a écrit :

Très bien pour la Chine qui va être obligée de devenir indépendante à tous les niveaux ,et ce sera l'obligation pour les USA de rester leader pour ne pas disparaitre à moyen terme car le course à la réduction de la gravure va bloquer sur la taille de l'atome de silicium d'environ 0.220nm .
Là à 5nm ça fait 23atomes de silicium il n'y a plus grand chose à gratter.
Pour la France on s'y met on va peut être refaire des masques ...


"Pour la France on s'y met on va peut être refaire des masques"

Tu veux dire, comme la dernière fois où l'État s'était engagé, débiné pour aboutir au fiasco de 2020 :
https://www.franceinter.fr/societe/penurie-de-masques-les-raisons-d-un-scandale-d-etat
https://www.franceinter.fr/comment-la-france-a-sacrifie-sa-principale-usine-de-masques


Comme la France a sacrifié son industrie au nom d'un européisme béat et vu le zozo à l’Élysée et son équipe ce n'est pas fini.
Pour les masques ils mettront 10 ans pour sacrifier la future nouvelle usine.
Le #2099368
jacob13 a écrit :

tmtisfree a écrit :

jacob13 a écrit :

Très bien pour la Chine qui va être obligée de devenir indépendante à tous les niveaux ,et ce sera l'obligation pour les USA de rester leader pour ne pas disparaitre à moyen terme car le course à la réduction de la gravure va bloquer sur la taille de l'atome de silicium d'environ 0.220nm .
Là à 5nm ça fait 23atomes de silicium il n'y a plus grand chose à gratter.
Pour la France on s'y met on va peut être refaire des masques ...


"Pour la France on s'y met on va peut être refaire des masques"

Tu veux dire, comme la dernière fois où l'État s'était engagé, débiné pour aboutir au fiasco de 2020 :
https://www.franceinter.fr/societe/penurie-de-masques-les-raisons-d-un-scandale-d-etat
https://www.franceinter.fr/comment-la-france-a-sacrifie-sa-principale-usine-de-masques


Comme la France a sacrifié son industrie au nom d'un européisme béat et vu le zozo à l’Élysée et son équipe ce n'est pas fini.
Pour les masques ils mettront 10 ans pour sacrifier la future nouvelle usine.


Rendons à César etc. : la "France" n'a rien fait de tel -- ce n'est qu'une entité géographique de plus en plus arbitraire --, les responsables sont les politiciens étatistes qui ont sabordé et sabordent encore l'économie.

Qu'ils soient de droiche ou de gaute n'a aucune importance, ils sont tous socialistes maintenant.

Autant être précis.
Le #2099371
skynet a écrit :

Si l'UE ne réagit pas de suite à tout ça en mettant en place les infrastructures d'avenir on peut dire adieu à cette union.


Réaction de l'UE sur la crise actuelle : aucune, à part continuer à dépenser des milliards en pure perte dans des pseudo énergies moyenâgeuses pour satisfaire les délires escrolos.

Il y a de quoi se poser la question de savoir s'il ne vaudrait mieux pas imiter les Anglais et laisser le mammouth de Bruxelles crever une bonne fois pour toute -- question purement rhétorique bien sûr, celui-ci étant une création de la technocratie française.
Le #2099380
"TSMC peut toujours honorer les contrats de production de puces déjà contractés"
.
Huawei fera du neuf avec du vieux en cassant les prix !
.
HONOR vient de sortir le HONOR 20 Lite à 179.90 €
avec une paire d’écouteurs Bluetooth HONOR (d’une valeur de 69.90&euro
Écran 6.21" 1080 x 2340 px
Kirin 710 : 4 cœurs 2.2 GHz ARM Cortex•A73+ 4 cœurs x 1.7 GHz ARM Cortex•A53
4 Go + 128 Go, Slot pour SD.
3 appareils photo dorsal.

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme