Twitter permettra de décider qui peut répondre à vos tweets

Le par  |  1 commentaire(s)
Twitter

Twitter poursuit ces efforts de modification des conversations sur sa plateforme. Un test concernera la possibilité de contrôler qui peut répondre à des messages.

Twitter annonce son intention de donner plus de contrôle aux utilisateurs sur les conversations. Plusieurs options vont ainsi être testées en ce début d'année, dont la possibilité de décider qui peut répondre aux tweets.

Ce choix pour déterminer qui sera autorisé à prendre part à une conversation se fera selon plusieurs degrés. D'un extrême à l'autre, ce sera le comportement usuel avec une ouverture à tous (Global) ou à personne (Statement).

Les degrés intermédiaires seront une limitation aux personnes qu'un utilisateur suit et qui sont mentionnées dans les messages (Group), seules les personnes mentionnées dans la conversation (Panel). Rappelons bien évidemment qu'il existe déjà la possibilité de tweets protégés.

La nouvelle fonctionnalité est baptisée Conversation Dynamics. Pour le moment, elle n'est pas finalisée et fera l'objet d'un test au cours du premier trimestre. En fonction des résultats et retours obtenus, elle sera ultérieurement déployée à grande échelle.

Cette expérimentation entre dans le cadre des initiatives de Twitter pour modifier la gestion des conversations sur la plateforme et instaurer un climat où les utilisateurs se sentent davantage en sécurité et à l'aise. À noter que des utilisateurs pourront toujours citer un tweet s'ils désirent par exemple apporter une contradiction, alors qu'ils ne peuvent pas prendre part à une conversation.

C'est également cette année que Twitter devrait proposer un changement dans l'affichage des conversations, avec notamment une arborescence et une imbrication des réponses.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2088019
plus on fait compliquer plus on réduit la liberté dans un tel cas....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme