Uber sommé de ne pas faire rouler ses voitures autonomes à San Francisco

Le par  |  6 commentaire(s) Source : Associated Press
Uber SUV véhicule autonome

Après des essais à Pittsburgh, Uber comptait faire rouler ses véhicules autonomes à San Francisco...sans disposer des autorisations nécessaires. Le régulateur californien n'apprécie pas du tout.

Le groupe Uber est engagé dans la course au développement de véhicules autonomes et a commencé à déployer un service expérimental à Pittsburgh où il est possible de commander une course en véhicule autonome, qui conserve malgré tout un chauffeur uniquement chargé de reprendre le contrôle si nécessaire.

La firme américaine, qui prépare l'avènement des taxis sans chauffeur, a voulu étendre son service de transport à San Francisco avec une poignée de véhicules autonomes qui pourraient prendre des courses dans l'agglomération.

Voulant sans doute aller vite et dépasser les pesanteurs de la réglementation, elle avait négligé de s'inscrire auprès de l'autorité des transports californienne, la DMV (Department of Motor Vehicles). S'arrangeant quelque peu avec les termes des réglementations en vigueur, elle avait argué que ses véhicules n'entraient pas dans la catégorie des véhicules autonomes, considérés comme fonctionnant sans intervention humaine.

Uber SUV véhicule autonome

Les véhicules autonomes conservant un chauffeur (même s'il n'intervient que si nécessaire), Uber s'était dispensé de passer par la procédure habituelle, pourtant validée pour des dizaines de constructeurs automobiles désireux de tester leurs véhicules dans le trafic californien.

La DMV a fort peu goûté ce passage en force d'Uber Technologies et rappelle qu'elle encourage une "exploration responsable du champ des véhicules autonomes"...si les constructeurs garantissent que la sécurité publique n'en pâtira pas. "Vingt constructeurs ont déjà obtenu des autorisations pour tester des centaines de véhicules sur les routes californiennes. Uber devrait faire de même", indique l'Autorité dans un communiqué.

Elle lui a adressé un courrier dans lequel elle demande de cesser immédiatement d'utiliser ses véhicules autonomes en Californie, et pour le moment superbement ignoré par Uber qui continue comme si de rien n'était. Les deux parties doivent se rencontrer ce jeudi mais l'Autorité indique déjà qu'elle initiera une action judiciaire si Uber persiste.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1938938
Uber, qui semble ne pas respecter les règles en vigueur, se fait allumer de partout. Il va falloir revoir certaines choses s'ils ne veulent pas disparaître
Le #1938945
C'est surprenant Uber qui ne respecte pas les règles!
C'est pas leur habitude, hein c'est vrai les amis taxis???

Le #1938949
Yacka a écrit :

C'est surprenant Uber qui ne respecte pas les règles!
C'est pas leur habitude, hein c'est vrai les amis taxis???



Mais il y a règles et innovations .. Je suis pour les innovations d'Uber, mais il faut qu'ils respectent un minimum de règles, sinon c'est la jungle.
Le #1938971
Ils cherchent légèrement la merde là
Anonyme
Le #1939026
Ils veulent Uber et l'argent d'Uber !!!
Anonyme
Le #1939358
Morpheus005 a écrit :

Ils veulent Uber et l'argent d'Uber !!!


Tout le monde a rendez-vous au tribunal .....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]