Venµs : le microsatellite livre ses premières images

Le par  |  1 commentaire(s)
Venµs

Parti de la Terre en début de mois, le microsatellite Venµs livre ses premières images. Pendant deux ans et demi, il va mitrailler plus d'une centaine de sites sélectionnés afin d'observer les effets du changement climatique.

En début de mois, le petit lanceur européen Vega a décollé depuis le Centre Spatial Guyanais à Kourou et mis en orbite deux satellites d'observation de la Terre dont Venµs. Ce microsatellite doit remplir une mission franco-israélienne avec d'abord l'étude de la végétation terrestre afin de suivre les effets du changement climatique.

Pendant deux ans et demi, Venµs sera à 720 km d'altitude dans le cadre de cette mission scientifique et va prendre des clichés de 110 sites avec une résolution au sol de 5 mètres. Une caméra fournit des images dans 12 bandes spectrales (du bleu au proche infrarouge).

Choisis pour leur représentativité des principaux écosystèmes naturels et cultivés sur Terre, ces sites seront observés tous les deux jours. De quoi assurer un suivi régulier de régions parfois dissimulées par les nuages par exemple.

Venµs vient de livrer ses premières images : la région de Jérusalem, Marseille, Phoenix en Arizona (États-Unis) ou encore la forêt tropicale au Pérou. Pour profiter pleinement de ces clichés (et zoomer), il faut se rendre sur le Flickr du Cnes.

Venµs-foret-tropicale-perou

Le Cnes (Centre national d'études spatiales) précise que ces premières images " ne donnent qu'un faible aperçu du potentiel de Venµs. " Il ajoute que " la fréquence d'observation de Venµs, la haute résolution spatiale, la prise de vue sous des angles constants et la richesse spectrale, constituent une première mondiale qui permettra de mieux comprendre et modéliser l'évolution des surfaces sous l'influence du climat et des activités humaines. "

Après deux ans et demi, la mission scientifique de Venµs cédera sa place à une mission technologique pour tester pendant un an à 410 km d'altitude les performances d'un propulseur plasmique à effet Hall.

N.B. : VENμS pour Vegetation and Environment monitoring on a New Micro-Satellite (surveillance de la végétation et de l'environnement sur un nouveau microsatellite).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1977396
Drôle d'idée d'appeler "Venus" un satellite pour observer la Terre
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme