Volkswagen ID électrique : la version de base au prix d'une Golf

Le par  |  21 commentaire(s) Source : Engadget
Volkswagen ID Concept

Pour démocratiser le marché des véhicules électriques, le constructeur Volkswagen veut proposer un premier véhicule destiné au marché de masse à un tarif plus attractif.

Si les véhicules électriques doivent constituer une évolution du marché automobile ces prochaines années, les gammes devront se tourner plus largement vers le grand public et les prix devront se rejoindre ceux des véhicules à motorisation thermique actuels.

S'il est souvent question de véhicules électriques de milieu ou haut de gamme voulant marquer les esprits, une gamme grand public à moins de 25 000 € reste à construire.

Volkswagen ID Concept

La marque allemande Volkswagen compte bien se faire une place sur ce nouveau marché en étant présente sur tous les segments dont celui de l'ouverture de gamme. Elle a déjà plusieurs fois indiqué vouloir proposer dans sa gamme électrique I.D des véhicules au tarif attractif.

Il est ainsi question d'un véhicule ID Neo qui pourrait proposer jusqu'à 550 km d'autonomie en cycle WLTP et qui ne devrait pas coûter plus cher qu'une Golf diesel actuelle, soit une fourchette de £19 000 à £23 000 (21 100 à 25 600 € environ).

La version de base, avec le plus petit pack batterie (48 kWh), offrirait un peu plus de 300 kilomètres d'autonomie, tout en utilisant la plate-forme modulaire MEB qui doit équiper les véhicules électriques de Volkswagen et ses marques satellites.

En intégrant un système de refroidissement sur ses batteries, le constructeur devrait permettre d'exploiter une recharge d'une puissance de 125 kW, un peu en-dessous des Tesla SuperChargers mais offrant déjà des capacités de recharge rapide.

Volkswagen pourrait opter pour un système de personnalisation en ligne similaire à celui de Tesla et qui permettra de définir coloris et options avant livraison. La Volkswagen ID Neo devrait être bridée à 160 km/h en vitesse de pointe pour limiter l'épuisement de la batterie à haute vitesse. Rendez-vous en 2019 pour l'annonce du véhicule finalisé et en 2020 pour la production effective.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2044220
ID, je croyais que c'était une Citroën
https://fr.wikipedia.org/wiki/Citroën_ID
Le #2044221
Donc 21 000 € pour 300Km, et la location de batterie ?
C'est toujours beaucoup trop chère !
Le #2044225
Idmontchat a écrit :

Donc 21 000 € pour 300Km, et la location de batterie ?
C'est toujours beaucoup trop chère !


Une voiture éléctrique coutera toujours plus chère à l'achat, du moins pendant encore quelques années...
Car tout doit être construit de zéro, les batteries, les moteurs, les chaines de productions...
Le #2044227
De toutes manières ça sert à rien que ca se démocratise tant que la production d’électricité propre et que le recyclage des batteries ne sont pas au point. Autrement ça serait qu'un cache misère, une délocalisation de la pollution en plus de la délocalisation de la destruction de la planète. Le jour où la fusion nucléaire sera au point là, d'accord, les voitures électriques prendront tout leurs sens.

Pour le moment mieux vaut rouler à l'essence, je crois même que le Diesel n'est pas pire que l'impact environnementale d'une voiture électrique : de sa conception, utilisation jusqu’à sa destruction.

Si on a vraiment volonté à rendre les moyens de transport personnels le plus propre possible et de ne pas vendre des prototypes sur roues au risque de générer de la production de voitures qui seront inefficientes énergétiquement et remplacées rapidement autant de prendre son temps.
Le #2044228
Idmontchat a écrit :

Donc 21 000 € pour 300Km, et la location de batterie ?
C'est toujours beaucoup trop chère !


Ou vois tu qu'il faut louer la batterie ?
Le #2044232
FFFeu a écrit :

De toutes manières ça sert à rien que ca se démocratise tant que la production d’électricité propre et que le recyclage des batteries n'est pas au point. Autrement ça serait qu'un cache misère, une délocalisation de la pollution en plus de la délocalisation de la destruction de la planète. Le jour où la fusion nucléaire sera au point là, d'accord, les voitures électriques prendront tout leurs sens.

Pour le moment mieux vaut rouler à l'essence, je crois même que le Diesel n'est pas pire que l'impact environnementale d'une voiture électrique : de sa conception, utilisation jusqu’à sa destruction.

Si on a vraiment volonté à rendre les moyens de transport personnels le plus propre possible et de ne pas vendre des prototypes sur roues au risque de générer de la production de voitures qui seront inefficientes énergétiquement et remplacées rapidement autant de prendre son temps.



Le #2044235
skynet a écrit :

Idmontchat a écrit :

Donc 21 000 € pour 300Km, et la location de batterie ?
C'est toujours beaucoup trop chère !


Ou vois tu qu'il faut louer la batterie ?


Je suppute, après si elle ne sont pas à louer, c'est à dire qu'il y aura forcément un gros paquet de billet à donner par la suite pour le remplacement de ces batteries qui s'usent vite !
Le #2044236
fusion nucleaire sibnon je peux vous dire quil y aura pas assez d electricité pour tout le monde
Le #2044237
Idmontchat a écrit :

skynet a écrit :

Idmontchat a écrit :

Donc 21 000 € pour 300Km, et la location de batterie ?
C'est toujours beaucoup trop chère !


Ou vois tu qu'il faut louer la batterie ?


Je suppute, après si elle ne sont pas à louer, c'est à dire qu'il y aura forcément un gros paquet de billet à donner par la suite pour le remplacement de ces batteries qui s'usent vite !


ah bon ?
une source sur l'usure rapide des batteries ?
"le recul est encore insuffisant aujourd’hui pour donner un terme précis et général à la vie d’une batterie lithium."

mais actuellement on arrive à 450.000 km pour 30% d'usure...

https://www.automobile-propre.com/dossiers/la-duree-de-vie-des-batteries-des-voitures-electriques/
Le #2044238
FFFeu a écrit :

De toutes manières ça sert à rien que ca se démocratise tant que la production d’électricité propre et que le recyclage des batteries ne sont pas au point. Autrement ça serait qu'un cache misère, une délocalisation de la pollution en plus de la délocalisation de la destruction de la planète. Le jour où la fusion nucléaire sera au point là, d'accord, les voitures électriques prendront tout leurs sens.

Pour le moment mieux vaut rouler à l'essence, je crois même que le Diesel n'est pas pire que l'impact environnementale d'une voiture électrique : de sa conception, utilisation jusqu’à sa destruction.

Si on a vraiment volonté à rendre les moyens de transport personnels le plus propre possible et de ne pas vendre des prototypes sur roues au risque de générer de la production de voitures qui seront inefficientes énergétiquement et remplacées rapidement autant de prendre son temps.


Vrai... Mais en France, plus de 90% de l'électricité est décarboné, la voiture électrique a donc un bilan pollution très favorable.

Et puis, tôt ou tard, faudra qu'on passe à l'électrique, alors autant s'y prendre le plus tôt possible.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme