Waymo vs Uber : un vrai procès public au lieu d'un arbitrage secret pour les véhicules autonomes

Le par  |  2 commentaire(s) Source : TechCrunch
Waymo Pacifica 1

Mauvaise nouvelle pour Uber qui souhaitait régler l'accusation faite par Waymo de vol de technologies sur la conduite autonome par une médiation discrète : il y aura bien procès public et déballage d'informations.

Sur le secteur naissant des technologies de conduite autonome, les litiges sont déjà nombreux autour des récupérations agressives de talents et du vol, supposé ou réel, de technologies qui seront peut-être bientôt des standards de l'industrie.

Waymo, filiale de Google / Alphabet et chargée de monétiser les années de recherche et de développement de technologies de conduite autonome, du logiciel aux capteurs, a attaqué l'entreprise Otto, détenue depuis par Uber, pour avoir récupéré des documents concernant la conception d'un capteur LiDAR, lui épargnant des mois de développement.

Google-CarAu coeur de la brouille, on trouve le départ d'Anthony Levandowski de la division autonome de Google pour créer la société Otto qui rêve de proposer de la conduite autonome pour poids lourd à court terme.

Ce dernier aurait planifié son départ des mois avant de le signifier à Google, non sans emporter avec lui des documents sensibles, amenant Waymo à porter plainte pour vol de secrets industriels.

Et si Uber tentait depuis d'obtenir une résolution du conflit par une médiation privée, le juge William Alsup ne l'entend pas ainsi et a annoncé que le différend entre les deux entreprises se réglera par un procès en bonne et due forme.

Cela signifie notamment qu'une bonne partie des éléments présentés par les deux camps sera consultable publiquement, ce que ne souhaitait visiblement pas Uber qui aurait préféré la voie d'une solution amiable mais surtout discrète.

Surtout, une décision défavorable à l'issue du procès pourrait porter un coup aux travaux d'Uber sur les véhicules autonomes dans une période où chaque moment compte pour pouvoir disposer le plus rapidement possible d'une solution opérationnelle

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1964592
Ahah ! Ca va être drôle
Le #1964656
Certains développent, d'autres ne font qu'acheter / voler des technologies...
Par étonnant de voir Uber dans ce genre d'affaire et surtout de ce côté de la barrière.

Qu'ils en prennent plein la gueule les esclavagistes.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]