WhatsApp : la messagerie payante pour des entreprises

Le par  |  14 commentaire(s)
WhatsApp-logo

Facebook accentue ses efforts de monétisation de WhatsApp autour d'une solution payante à destination des entreprises.

Après l'introduction des appels vidéo et audio de groupe, WhatsApp passe à un tout autre registre relatif à sa monétisation via des outils pour les entreprises. Sachant qu'à ses débuts, l'application de messagerie n'avait pas été conçue pour les entreprises.

C'est en fait l'extension de WhatsApp Business après plusieurs tests menés autour d'une solution de type relation client et pour la présence d'entreprises sur le service de messagerie avec un profil professionnel (adresse, email, site web, description de l'entreprise).

WhatsApp-entreprises-supportTrois outils sont mis en avant : un bouton de raccourci pour démarrer une discussion sur un site web ou une publicité Facebook (et envoyer un message à une entreprise), la possibilité pour des entreprises d'envoyer des informations comme par exemple une confirmation de livraison sur WhatsApp, une assistance en direct sur WhatsApp.

WhatsApp précise que les messages demeureront chiffrés de bout en bout, et l'utilisateur pourra bloquer une entreprise. Une API Business WhatsApp s'adresse aux moyennes et grandes entreprises, tandis qu'une application WhatsApp Business pour Android au téléchargement gratuit est toujours proposée aux petites entreprises.

La monétisation va s'appuyer sur l'achat par les entreprises de publicités à Facebook afin de proposer un lien vers WhatsApp. Elles pourront répondre gratuitement aux demandes des clients sous 24 heures, mais au-delà, les messages leur seront facturés.

Facebook a racheté WhatsApp en 2014 pour 19 milliards de dollars. Les deux cofondateurs Brian Acton et Jan Koum ont quitté le navire en 2017 et cette année, avec a priori des désaccords concernant la confidentialité des données et la monétisation. En vendant à Facebook… ils devaient néanmoins bien se douter de ce qui allait arriver.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2025836
Lol... Facebook et chiffrement... Ce va pas ensemble
Le #2025837
Ascrounch a écrit :

Lol... Facebook et chiffrement... Ce va pas ensemble


"les messages demeureront chiffrés de bout en bout"

On parle de chiffrement du canal, pas du stockage. Tu ne doit pas utiliser le bon vocabulaire et faire un rapprochement trop rapide entre le chiffrement et la confidentialité.
Le #2025843
Application très utiles pour les entreprises . !! Surtout pour l'envoi de fichiers comme devis , facture et autres....il faut juste trouver le ''juste prix'' !!!
Le #2025844
iinconnu a écrit :

Ascrounch a écrit :

Lol... Facebook et chiffrement... Ce va pas ensemble


"les messages demeureront chiffrés de bout en bout"

On parle de chiffrement du canal, pas du stockage. Tu ne doit pas utiliser le bon vocabulaire et faire un rapprochement trop rapide entre le chiffrement et la confidentialité.


Avec la chaleur, je suis un peu ramollis ce matin, mais ma question à toi :

- L'hébergeur d'une communication chiffrée peut il déchiffrer cette communication?

Merci
Le #2025845
Narcos a écrit :

iinconnu a écrit :

Ascrounch a écrit :

Lol... Facebook et chiffrement... Ce va pas ensemble


"les messages demeureront chiffrés de bout en bout"

On parle de chiffrement du canal, pas du stockage. Tu ne doit pas utiliser le bon vocabulaire et faire un rapprochement trop rapide entre le chiffrement et la confidentialité.


Avec la chaleur, je suis un peu ramollis ce matin, mais ma question à toi :

- L'hébergeur d'une communication chiffrée peut il déchiffrer cette communication?

Merci


Je vais reformuler un peu et tu me dis si je répond juste :

Option 1 : A envoie un message a B avec le produit de E (oui oui les vieux cours de crypto Alice Bob et Eve ... =) )

A et B ont la connaissance suffisante pour déchiffrer le message (et non décrypter : j'ai envie de meurtre quand on utilise de mot).

E ne l'a pas.

Option 2 : Est ce que E peut faire en sorte que le moyen de chiffrement soit un moyen de pseudo chiffrement ? la réponse est clairement oui mais on dira que c'est border line avec la loi. Mais, par exemple, si on te dit le tunnel est chiffré avec tel outil alors aucun risque

Option 3 (bonus) : on parle dans l'article (comme je l'ai dit) du canal de communication. Pour le reste (dont le stockage, collecte et autre phase de vie) l'article reste flou la dessus et j'ai pas trouvé d'autre info. Donc potentiellement, oui. Dans le cas de Facebook je peut t assurer que leur moyen de chiffrement en BDD est solide Apres il faut toujours lire les condition de consentement, où cela est indiqué si ils peuvent y avoir accès.
Le #2025849
L'option 3 me semble réaliste. Si le canal de communication est chiffré, alors le message restera chiffré en stockage. Si tel n'était pas le cas; cela serait contre productif pour une application qui base sa réputation et son service sur le chiffrement.

Par contre, A et B sont identifiables et identifiés.

Merci pour ta réponse en tous les cas

nb: définition d'encryptage (source moteur de recherche)

''L'encryptage est une technique utilisée dans le monde informatique ou en cryptographie qui consiste à assembler un ensemble de données dans un ordre qui le rend indéchiffrable à quiconque ne possède pas le code. Exemple : L'encryptage des documents a permis de cacher des informations délicates.''

définition de décrypter: Traduire en clair (un message chiffré dont on ignore la clé). Donc synonyme de déchiffrer.
Le #2025853
Narcos a écrit :

L'option 3 me semble réaliste. Si le canal de communication est chiffré, alors le message restera chiffré en stockage. Si tel n'était pas le cas; cela serait contre productif pour une application qui base sa réputation et son service sur le chiffrement.

Par contre, A et B sont identifiables et identifiés.

Merci pour ta réponse en tous les cas

nb: définition d'encryptage (source moteur de recherche)

''L'encryptage est une technique utilisée dans le monde informatique ou en cryptographie qui consiste à assembler un ensemble de données dans un ordre qui le rend indéchiffrable à quiconque ne possède pas le code. Exemple : L'encryptage des documents a permis de cacher des informations délicates.''

définition de décrypter: Traduire en clair (un message chiffré dont on ignore la clé. Donc synonyme de déchiffrer.


en faite, dans le langage populaire les deux mots veulent dire la même chose.

1 - crypter est un faux anglissisme de chiffrer
2 - et justement dans ma phrase ils ont connaissance de la clé, déchiffrer est le bon mot.

(je me rattrape comme je peut mais j'avoue c'est le mot crypter qu'il ne faut pas utiliser et pas décrypter qui peut être valide comme tu l'as expliqué)

Et pour la réponse au point 3 : certaines entreprises préfèrent utilisé une ancienne vision de la sécurité en faisant de la sécurité périphérique (faire en sorte qu'on ne puisse pas accéder aux données) et donc ils ne chiffrent pas obligatoirement les données. C'est une ancienne vision qui est remplacé par la sécurité en profondeur. Ce n'est pas le cas de Facebook qui fait de la sécurité en profondeur mais les petites boites utilisent pour beaucoup la sécurité périphérique car c'est la solution la plus simple et compréhensible pour quelqu'un novice de la sécurité
Le #2025894
iinconnu a écrit :

Narcos a écrit :

L'option 3 me semble réaliste. Si le canal de communication est chiffré, alors le message restera chiffré en stockage. Si tel n'était pas le cas; cela serait contre productif pour une application qui base sa réputation et son service sur le chiffrement.

Par contre, A et B sont identifiables et identifiés.

Merci pour ta réponse en tous les cas

nb: définition d'encryptage (source moteur de recherche)

''L'encryptage est une technique utilisée dans le monde informatique ou en cryptographie qui consiste à assembler un ensemble de données dans un ordre qui le rend indéchiffrable à quiconque ne possède pas le code. Exemple : L'encryptage des documents a permis de cacher des informations délicates.''

définition de décrypter: Traduire en clair (un message chiffré dont on ignore la clé. Donc synonyme de déchiffrer.


en faite, dans le langage populaire les deux mots veulent dire la même chose.

1 - crypter est un faux anglissisme de chiffrer
2 - et justement dans ma phrase ils ont connaissance de la clé, déchiffrer est le bon mot.

(je me rattrape comme je peut mais j'avoue c'est le mot crypter qu'il ne faut pas utiliser et pas décrypter qui peut être valide comme tu l'as expliqué

Et pour la réponse au point 3 : certaines entreprises préfèrent utilisé une ancienne vision de la sécurité en faisant de la sécurité périphérique (faire en sorte qu'on ne puisse pas accéder aux données) et donc ils ne chiffrent pas obligatoirement les données. C'est une ancienne vision qui est remplacé par la sécurité en profondeur. Ce n'est pas le cas de Facebook qui fait de la sécurité en profondeur mais les petites boites utilisent pour beaucoup la sécurité périphérique car c'est la solution la plus simple et compréhensible pour quelqu'un novice de la sécurité


Je ne parle pas souvent à un ''inconnu''

Merci pour les explications
Le #2025899
Narcos a raison, crypter est utilisé à tort, tandis que décrypter existe bien, il exprime le fait de rechercher la clé par crackage (brute force, dictionnaires, ...)
Le #2025902
skynet a écrit :

Narcos a raison, crypter est utilisé à tort, tandis que décrypter existe bien, il exprime le fait de rechercher la clé par crackage (brute force, dictionnaires, ...)


Nous sommes puristes, GRAVE!!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme