ZeroAvia prépare un avion zéro émission alimenté à l'hydrogène

Le par  |  4 commentaire(s) Source : The Verge
ZeroAvia

La startup californienne ZeroAvia annonce un prototype d'avion alimenté à l'hydrogène promettant un coût de production et de maintenance inférieur aux avions traditionnels.

Plusieurs entreprises travaillent à apporter une motorisation électrique aux avions, d'abord pour des modèles de quelques dizaines de places et à l'autonomie limitée mais capables de couvrir plus efficacement et de façon plus rentable les liaisons courtes que les avions traditionnels.

Les avions à motorisation électrique et n'émettant pas de gaz polluants deviendront une réalité d'ici quelques années mais la startup ZeroAvia vient d'annoncer un prototype passant par la filière hydrogène.

ZeroAvia

Comme les autres constructeurs, elle prévoit de concevoir un avion de 10 à 20 places et avec une portée de 500 miles (800 kilomètres environ) pour des liaisons régionales.

Ce type de connexion est difficile à gérer avec des avions traditionnels et c'est là où les avions à motorisation électrique et non polluants pourraient trouver leur créneau. Un ensemble de tests a déjà été réalisé pour le prototype de ZeroAvia, permettant de valider la partie technique.

Comme pour les voitures, la filière hydrogène représente une possibilité pour alimenter des moteurs électriques ne produisant comme déchet que de l'eau et non les gaz polluants des moteurs thermiques.

Une autre startup, Zunum Aero, promettait elle aussi de produire un avion électrique similaire et était soutenue par Boeing mais elle a récemment connu des difficultés de gestion et dû se séparer d'une partie de ses effectifs, mettant à mal ses ambitions de produire un avion à motorisation électrique (ou au moins hybride) vers 2022.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2075442
Sortez les parapluies
Le #2075476
Faut arrêter de dire que ça ne pollue pas, dans la nature le dihydrogène n'existant pas faut le produire aussi...
Ça ne rejette rien au niveau véhicule. Nuance.
À ce compte là le nucléaire non plus ne pollue pas (ma maison ne rejette pas de pollution quand j'allume une ampoule).
Le #2075489
GGpog a écrit :

Sortez les parapluies



Bon, à choisir le parapluie ou le masque à gaz ?
Et puis, de l'eau ça serait bien utile en ces temps de sécheresse.
Il y a des endroits sur la planète où il sera judicieux d'organiser des meetings aériens.
Le #2075490
CodeKiller a écrit :

Faut arrêter de dire que ça ne pollue pas, dans la nature le dihydrogène n'existant pas faut le produire aussi...
Ça ne rejette rien au niveau véhicule. Nuance.
À ce compte là le nucléaire non plus ne pollue pas (ma maison ne rejette pas de pollution quand j'allume une ampoule).


Sauf qu'une ampoule produit de la chaleur, non ?
Donc l'ampoule participe au réchauffement ?

Je pense qu'il faut partir du principe que tout travail pollue ... c'est pour ça que j'aime ne rien faire ... à part boire de la Leffe !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme