Actualité GNT : ce que vous avez peut-être manqué

Le par  |  0 commentaire(s)
Logo résumé actualité

Comme chaque lundi, redécouvrez les faits qui ont marqué l'actualité de la semaine précédente et que vous avez peut-être manqués.

Parmi les actualités à retenir de la semaine précédente, on peut rappeler le feu vert donné pour les noms de domaines personnalisés, les peines de prison pour les hackers de LulzSec et l’examen de la requête de Kim Dotcom.

On peut également noter, chez nous, la proposition d’une réponse graduée allégée, dans le rapport de Pierre Lescure. Sans oublier d’évoquer, enfin, le café à 610 000 dollars qu’une personne prendra avec Tim Cooks d’Apple.

Sur ce, bonne lecture et bon début de semaine sur GNT.


Feu vert pour les noms de domaine personnalisés : feu vert de l'ICANN ( pour Internet Corporation for Assigned Names and Numbers ) pour près de 300 noms de domaine personnalisés. Pour la France, six ont été validés, dont .paris pour la capitale et .bzh pour la région Bretagne.


Fin de la Hadopi et réponse graduée allégée : issu de la mission sur l'Acte II de l'exception culturelle, le rapport Lescure préconise la fin de l'autorité administrative Hadopi et la conservation de la réponse graduée, mais sous un format allégé. Plus de peine de suspension de l'abonnement Internet et une amende de 60 euros pour ceux qui seront pris la main dans le sac. Pour la mission Lescure, la répression doit s'orienter vers la contrefaçon lucrative.


Un " p'tit noir " à 610 000 dollars : le PDG d’Apple Tim Cook devrait prochainement prendre l’un des cafés les plus chers de l’Histoire. Sa mise aux enchères au profit d’une association caritative s’est terminée avec une dernière offre culminant à 610 000 dollars, l’équivalent de 476 000 euros. Autant dire qu’il a été intérêt d’être bon ce " p'tit noir ".


Kim Dotcom obtient l'attention de la Cour suprême : la Cour suprême de Nouvelle-Zélande va examiner la requête de Kim Dotcom qui veut avoir accès à l'intégralité du dossier d'accusation dans l'affaire MegaUpload afin de contester son extradition vers les États-Unis.


Direction la prison pour des hackers : la justice britannique a condamné quatre anciens membres du groupe de hackers LulzSec impliqués dans une série d'attaques informatiques en 2011. Elle a prononcé de la prison ferme pour trois d'entre eux.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]