Actualité : ce qu'il ne fallait pas manquer

Le par  |  0 commentaire(s)
GNT new Logo

Comme chaque lundi, redécouvrez les faits qui ont marqué l'actualité de la semaine précédente.

GNT new LogoParmi les faits qui ont rythmé l'actualité de la semaine précédente, on rappellera la condamnation de Google pour diffamation via les suggestions de son moteur de recherche, la signature d'un accord rétroactif entre la Sacem et YouTube, l'abolition de la taxe télécoms demandée par Bruxelles, l'arrivée de Skype dans Facebook et le lancement du site Internet Hadopi.fr.

Sur ce, bonne lecture et bon début de semaine sur GNT.


Google condamné pour diffamation dans les suggestions de son moteur de recherche : Google vient d'être condamné par la justice française dans une affaire de diffamation via les suggestions de son moteur de recherche en ligne. Condamné à trois années d'emprisonnement avec sursis pour corruption de mineure, la personne à l'origine de la plainte n'avait en effet pas tardé à voir ses nom et prénom rattachés aux mots " condamné ", " prison ", " sataniste ", " viol " et " violeur ".


Accord entre YouTube et la Sacem : la plate-forme de vidéo en ligne YouTube solde ses relations conflictuelles avec la Sacem par l'intermédiaire d'un accord sur la rémunération des ayants droit, lequel est d'ailleurs rétroactif.


Bruxelles demande l'abolition de la taxe télécoms en France : la Commission européenne demande à la France de mettre fin à la taxe de 0,9 % prélevée sur le chiffre d'affaires des opérateurs télécoms pour compenser l'arrêt de la publicité dans l'audiovisuel public. Elle estime que les taxes imposées aux opérateurs de télécommunications " doivent être spécifiquement et directement liées à la couverture des coûts de la réglementation du secteur des télécommunications ".


Du Skype dans Facebook : le réseau social Facebook serait en pleines négociations avec Skype, dans le but de proposer de nouveaux outils de communications à ses 500 millions d'utilisateurs. En plus d'échanger des courriers électroniques, de converser textuellement grâce au module de messagerie instantanée et de discuter par le biais des commentaires postés sur les profils, les usagers de Facebook pourraient ainsi avoir la possibilité de communiquer par SMS, de passer des appels vocaux et de profiter de la visioconférence.


Ouverture du site Hadopi.fr : le site Hadopi.fr fait ses premiers pas sur la Toile. Il servira de lieu d'informations et notamment pour les abonnés Internet qui auront reçu un message d'avertissement de la part de la Haute Autorité.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]